Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/04/2016

...et, pendant ce temps-là, le guignol de l'Elysée...

François Hollande: un coiffeur à 8 000 euros

À première vue on n’y penserait pas et pourtant c’est une coupe de cheveux à plus de 8 000 euros par mois, payés par l’État. C’est ce qu’on apprend entre autres, dans "L’Élysée off" de Aziz Zemmouri et Stéphanie Marteau publié chez Fayard.

Les journalistes révèlent que Valérie Trierweiler a œuvré pour faire venir au château Olivier Benhamou, un coiffeur rencontré par le président pendant la campagne présidentielle de 2012. Et elle a réussi son coup. Il est devenu pendant la présence de la journaliste à l’Élysée, le coiffeur attitré du couple.

Mais les 8000 euros qui auraient fini dans sa poche tous les mois ne plaisaient pas à tout le monde. "C’est aberrant, car à la différence de la maquilleuse, il n’est pas là tout le temps" râle un ancien membre du service de presse.

Depuis, Valérie Trierweiler a changé de coiffeur. Un relooking qui très remarqué lui, n’a pas été financé par l’Élysée. Le nouveau coiffeur de la journaliste s’appellerait Guillaume Sergenti. C’est à lui que l’on devrait le blond affiché récemment par Valérie Trierweiler en Une de VSD.

http://www.fdesouche.com

Les commentaires sont fermés.