Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

actualité

  • Halte à la sempiternelle repentance de la gauchiasse...

    et des indigénistes à la con! s'ils avaient bien suivis les cours sur l'Histoire à l'école, ils seraient moins débiles...

    La France a colonisé des territoires sans valeurs, juste pour apporter la civilisation à des peuples inférieurs disait jules ferry

    Contrairement à l'Angleterre qui s’appropriait les diamants d'Afrique du sud, les épices d’Inde, les terres fertiles d'Amérique du nord

    Les français préféraient les cailloux du Tchad, les sables du Sahel, les marécages d'Algérie...

  • Totale horreur!

    Pays-Bas: une Marocaine mettait son fils dans un four "pour l’exorciser"

    Trois personnes faisaient subir les pires sévices à l’enfant, qui porte encore les traces de tortures physiques. La maman de 26 ans, son ex-époux de 41 ans, et une vieille connaissance âgée de 30 ans, ont écopé de peines allant de 6 à 10 mois de prison ferme. C'est tout????

     […]

    Les trois agresseurs avaient l’habitude de placer l’enfant dans un four chaud ou sur un fourneau, avant de faire saigner les lobes d’oreilles à l’aide d’une aiguille.

    L’enfant subissait d’autres pratiques étranges, notamment la flagellation

    […]

    Bladi

    Fdesouche

     

  • Grippe

    En France métropolitaine, la semaine dernière (2020s02), le taux d’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 85 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [74 ; 96]).

    Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en : Provence-Alpes-Côte d’Azur (134 [69 ; 199]), Ile-de-France (102 [72 ; 132]) et Occitanie (100 [65 ; 135]).

    Conclusion du groupe de travail pour la surveillance de la grippe en France métropolitaine :

    - Augmentation des indicateurs de l’activité grippale en métropole

    - Passage en phase épidémique en Ile-de-France et en Provence-Alpes-Côte d’Azur

    - Phase pré-épidémique pour les 11 autres régions métropolitaines

     

  • Bravo, il a raison!!!

    Hauts-de-Seine: le patron d'un restaurant propose un “stage de pénibilité” aux cheminots

    Par Auteur valeursactuelles.com

    Excédé par le mouvement social qui lui fait perdre de l’argent, cet entrepreneur cherche également à échanger son établissement contre un poste à la RATP.

    Il a dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas.

    Sur Le Bon Coin et son compte Facebook, un restaurateur de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) a passé une annonce pour le moins particulière à l’attention des grévistes, rapporte notamment Ouest-France. Excédé par le mouvement social qui lui fait perdre de l’argent, il leur propose ironiquement de venir effectuer un "stage rémunéré de sensibilisation à la pénibilité".

    Sur le même sujet SNCF: pour les cheminots, une salle de détente “accessible au mérite”

    "Viens faire un stage chez moi, tu pourras parler de pénibilité"

    Dans un message publié sur le compte Facebook de son restaurant, le dénommé Mathias Danjou donne sa vision de la pénibilité aux cheminots qui la revendiquent tous les jours.

    Pour lui, la pénibilité, c’est "une perte de 20 000 euros de chiffre d’affaires à cause de personnes qui paralysent un pays", c’est aussi "lorsque tes salariés dorment sur leur lieu de travail" ou qu’ils "se lèvent à 4h30 du matin pour ne pas être en retard", mais aussi "lorsque tes salariés, qui font déjà un bon 50 heures par semaine (chose que toi ami cheminot ne vivra jamais) continuent de perdre leur temps par ta faute".

    "Donc viens faire un stage chez moi, tu pourras alors parler de pénibilité cher ami cheminot", conclut le restaurateur qui indique qu’il "[le] paierait".

    Dans le même temps, Mathias Danjou a publié cette annonce, sur le même ton, sur la plateforme Le Bon Coin: "Recherche des cheminots grévistes pour stage rémunéré de sensibilisation à la pénibilité".

    Interrogé par le site Actu.fr, l’homme se dit, plus sérieusement, "révolté" par un mouvement qu’il ne juge "pas légitime".

    A la suite de la chute de son chiffre d’affaires, il a d’ailleurs dû cesser de se verser son salaire et retarder le règlement de ses fournisseurs afin de pouvoir continuer à payer ses salariés.

     

  • La co....rie est un vilain défaut!

    Une plaque commémorative souillée par des militants d’extême-gauche qui ignoraient que le “Front National“, pendant l’occupation, était un mouvement de résistance communiste

    Encore une fois, une plaque commémorative de la résistance est salie par de soi-disant "antifa" – déjà violents et idiots utiles du Capital – d'une insondable bêtise.

        Ils ne savent pas que le "front national", pendant l'occupation, était un mouvement de résistance communistes. pic.twitter.com/uNyx26TSK9

     

        — Georges Kuzmanovic (@Vukuzman) January 14, 2020

  • France, orange mécanique - 3

    Le Blanc-Mesnil (93): encerclé et roué de coups, un policier ouvre le feu et blesse sa cible au thorax (vidéo)

    Un motard de la police a été renversé puis roué de coups à l’issue d’une course-poursuite mouvementée, dans la nuit de lundi à mardi. Il a riposté par un tir, et blessé sa cible au thorax.

    […]

    Tout est allé très vite ce lundi soir au Blanc-Mesnil. Deux policiers de la compagnie motocycliste de la Direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) ont tenté de procéder au contrôle d’un homme circulant sur un scooter de type T-Max, à Drancy, peu après 20 heures.

     […]

    L’un des deux policiers a ensuite repéré le suspect à scooter dans la rue Pierre Lescot et a tenté de le stopper. Les deux véhicules se sont percutés et les deux hommes ont chuté au sol. C’est alors que le fonctionnaire a été encerclé par plusieurs agresseurs, dont l’un qui était armé d’un gros bâton.

    Alors qu’il recevait des coups, notamment sur son casque, le policier a fait usage de son arme administrative à une reprise. Un coup de feu qui est audible sur une vidéo diffusée sur Snapchat puis sur les autres réseaux sociaux. Sur cette séquence, il est aussi possible de voir les agresseurs et d’entendre plusieurs individus qui hurlent notamment: “Niquez vos mères! Niquez-les !".

    […]

    L’article dans son intégralité sur Actu17