Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

actualité

  • Entre l’Armée et Macron, un fossé s’est définitivement creusé

    "Celui qui meurt pour la France ne meurt pas en vain", a déclaré Emmanuel Macron, lors de l’inauguration du monument  élevé à  la mémoire de nos soldats tombés en opérations extérieures.

    Un projet  initié par Nicolas Sarkozy en 2011, qui se concrétise aujourd’hui par une sculpture représentant cinq hommes et une femme portant  un cercueil invisible.

    Depuis 1963, ce sont 549 militaires, dont deux femmes, "une cohorte héroïque", qui sont morts pour la France en servant  sur 17 théâtres d’opérations étrangers. Le brigadier Ronan Pointeau a été tué au Mali le 2 novembre dernier.

    141 soldats sont tombés au Liban.

    129 au Tchad.

    85 en Afghanistan.

    78 en ex-Yougoslavie.

    25  au Sahel.

    "Du Tchad au Mali, du Liban à l’Irak, des Balkans à la Syrie et au Burkina Faso, vous avez fait honneur à la France, partout, à chaque fois. Ce monument, ce mémorial, est le vôtre", a déclaré Emmanuel Macron.

    Ils sont 5 500 soldats à servir actuellement en Opex.

    Un digne hommage présidentiel rendu à nos soldats et une légitime reconnaissance de la Nation envers ceux qui risquent leur vie pour nous protéger.

    Mais cela n’effacera jamais l’humiliation que le chef des armées a fait subir à nos militaires en poussant  le général de Villiers à la démission en 2017, après l’avoir vertement sermonné devant ses subordonnés et devant des officiers étrangers. Un comportement hystérique de petit chef irascible et susceptible, qui restera une tache indélébile dans la mémoire de nos soldats.

    https://www.capital.fr

    Cela ne fera pas oublier non plus les fautes impardonnables du 11 novembre 2018.

    En refusant d’honorer les huit maréchaux de 14-18, dont le maréchal Pétain, Emmanuel Macron s’est montré incapable de faire la distinction entre le vainqueur de Verdun de 1917 et le chef de la France occupée de 1940. C’est irresponsable.

    Par ailleurs, en refusant de célébrer la victoire des Poilus pour ne pas froisser Angela Merkel, il a littéralement dénaturé la cérémonie du centenaire de l’Armistice et faussé le sens de cet événement.

    Macron a voulu célébrer la paix et non la victoire.

    C’est oublier que pour gagner cette paix, ce sont 1,4 millions de Poilus qui sont morts pour la France, au rythme de 1 000 tués par jour au plus fort de la guerre, 40 par heure. Leur sacrifice méritait beaucoup mieux que cette pâle cérémonie sans défilé militaire!

    On attendait une cérémonie grandiose à la gloire de nos armées. Ce fut minable.

    Par ailleurs, l’armée française étant la plus engagée au monde avec celle des États-Unis, il est ahurissant de voir encore des matériels vieux de 40 ans servir en opération. Les jeunes soldats d’aujourd’hui conduisent les mêmes véhicules blindés que leurs grands-pères! Et que dire de l’aviation de transport devenue squelettique et qui ne peut assurer notre logistique!

    Il est donc urgent de porter le budget défense à 50 milliards par an. Car consacrer 1,5% à la défense et  30% aux dépenses sociales (750 milliards) est totalement irresponsable dans le climat de tensions actuel.

    Enfin, quand le chef de l’État déclare que "celui qui meurt pour la France ne meurt pas en vain", il est permis d’en douter, vu l’état de délabrement du pays.

    Car depuis 2017, qu’a-t-il fait pour protéger la France de l’invasion migratoire qui submerge et disloque la nation?

    Qu’a-t-il fait pour protéger le peuple français de l’islamisme qui ne cesse d’étendre son emprise sur nos 10 millions de musulmans et dans tous les rouages de la société, y compris au cœur de l’État?

    Il n’a fait qu’ouvrir les frontières toujours plus largement, refusant de traiter le mal à la racine, en ignorant superbement les mises en garde de son ex-ministre de l’Intérieur, qui prédit une guerre civile dans les cinq ans.

    Envoyer nos soldats mourir aux quatre coins du monde, en ignorant la menace intérieure qui ne cesse de s’amplifier, c’est irresponsable.

    Le deuxième forum de Paris sur la paix vient de s’ouvrir. Il n’y est nullement question de la menace islamiste qui pèse sur l’Europe.

    Si la France sombre dans la guerre civile dans les années qui viennent, par la faute d’un Président emporté par ses délires mondialistes et multiculturalistes, il est clair que nos Poilus et tous nos soldats tombés dans les différents conflits ou en Opex seront tous morts pour RIEN!

    Quand les foules arabes scandent le cri de guerre et de victoire "Allahu akbar",  comme on l’a entendu ce 10 novembre dans les rues de Paris, c’est que la sphère islamiste se sent pousser des ailes et que la confrontation n’est plus très loin.

    Qu’attendent nos élites pour sonner le tocsin? Que la menace soit encore plus pressante et que la situation devienne irréversible?

    Jacques Guillemain.

    https://ripostelaique.com/entre-larmee-et-macron-un-fosse-sest-definitivement-creuse.html

  • 11 novembre: France2 évoque un Poilu qui aurait violé son épouse…

    La Dernière Trouvaille des Féministes Bourgeoises crachés leur mépris sur leurs ancêtres Poilus qui se sont battus dans les tranchées pour qu’elles ne parlassent point l’Allemand.

    Ce mois de novembre détient le record de toutes les hontes. Entre la manifestation contre l’islamophobie unissant gauchistes et islamistes, le port de l’étoile jaune assimilant le quotidien des musulmans en 2019 à celui des juifs d’Europe dans les années 30, le bouquet final revient à France 2, qui jette l’opprobre sur les Poilus.

    Bon, d’accord, les Poilus ont versé leur sang pour la France et les survivants sont rentrés dévastés, traumatisés, parfois avec la gueule effroyablement cassée, mais attention, certains n’étaient pas de si bons hommes que ça. C’est, à tout le moins, le message de cette interview au journal de 20 h de France 2, ce 11 novembre.

    Prenez Edmond Moreau, par exemple. Ce n’est pas parce qu’il a vécu "des moments épouvantables pendant cette guerre", qu’il est rentré à 22 ans " les cheveux complètement blancs ", dixit sa petite-fille dans la cinquantaine, en bref, qu’il a failli se faire trouer la peau à défendre sa patrie, que c’était un chouette gars. Ah ça non!

    Celui qui, à 40 ans, avait la tête d’un  " vieillard ", " visage extrêmement dur et fermé " (sa petite-fille, toujours), s’avère un épouvantable salopard. Il s’est battu comme un brave, a survécu notamment à la bataille du Chemin des Dames? Taratata! Rentré des tranchées, il s’est mis à cogner. Sur sa femme, sur ses gosses. Enfin, sur les gosses, sa petite-fille ne fait que le supposer". Jusqu’à l’acte irréparable du viol de sa femme ", assène, voix de croque-mort, le journaliste.

    C’est vrai, ça, les viols des épouses par leurs maris, à cette époque-là, ces dernières ne parlaient que de cela. De ce viol naquit le père de cette dame". L’enfant du viol " dit-on côté journaliste qu’il oppose au précédent, "  l’enfant de l’amour" ". L’enfant qui est arrivé forcé ", dit-on côté fille. Un adulte et père marqué par ces deux côtés, au fond, du sceau de l’infamie…

    Elle espère quoi, cette petite-fille de Poilu violeur de sa femme et fille de l’enfant du viol:  Le premier prix de  victime, des félicitations pour dénonciation post mortem? Parce que, entre nous, vous auriez envie, vous, de publiquement dire que le Poilu de la famille – que vous n’avez jamais connu – était un sale type?

    Du côté de France 2, le but poursuivi n’est pas plus reluisant. France 2 ou comment amalgamer un Poilu transformé en brute épaisse à tous les Poilus! France 2 ou comment salir la mémoire d’un mort qui ne peut plus se défendre et glisser au passage un peu d’idéologie féministe et pacifiste – la guerre, c’est mal, elle transforme les hommes en animaux sauvages –;  France 2, enfin, ou comment mettre en avant un cas particulier dont on se demande comment la chaîne l’a déniché mais taira superbement d’autres faits, eux, bel et bien prouvés.

    Ils ne méritent pas tant que ça les hommages nationaux ni l’amour que leur portent leurs descendants, les Poilus  devenus, une fois rentrés au bercail, des bourreaux de famille? Mais certains parmi les goumiers marocains, les soldats algériens, les tirailleurs tunisiens et sénégalais qui ont écumé la Ciociari, dans l’Italie de 1944, violant plus de 2 000 femmes, enfants, vieillards mais aussi 600 hommes, comment traitaient-ils la leur, de femme, de famille, ces bourreaux de guerre, une fois rentrés dans leurs pays, hein? On aimerait bien, à l’occasion, que France 2 se penche sur ces atrocités avec autant de zèle qu’elle vient de le faire à l’encontre de cet Edmond Moreau jeté en pâture par sa propre descendance, en plus, et par extension à tous les Moreau, réels et supposés…

    Dans l’abjection, la chaîne s’est surpassée. Vraiment. Tout est bon pour démolir le peu qu’il reste du ciment national autour de nos grands-pères qui ont donné leur jeunesse, leur vie pour notre pays. Rien n’est assez répugnant pour fourguer l’idéologie du mâle blanc, violeur et violent.

    En 2019, les Poilus, finalement, battaient et violaient leur femme. Et l’an prochain, on aura droit à quoi? À un poilu d’extrême-droite et pédophile? Xénophobe, homophobe, transphobe, tant qu’on y est? À ce degré-là de salissure, toutes les suppositions sont permises.

    Caroline Artus

    https://www.fdesouche.com/1293905-20h-france2

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Crimes_de_1944_en_Ciociarie

    https://ripostelaique.com/11-novembre-france2-evoque-un-poilu-qui-aurait-viole-son-epouse.html

    En 1970, des féministes ont profané la tombe du Soldat Inconnu sous l’Arc de Triomphe par une mascarade proclamant "Il y a plus inconnu que le Soldat Inconnu: sa femme!" Suggérant que la veuve restée en vie mérite plus d’hommages que ce soldat qui est mort pour la défendre, elle et toutes les femmes de France! La honte totale!!! Et en plus elles s’en vantent, de cette obscène exhibition nombriliste et misandre.

     

  • Je l'ai déjà dit: on a perdu la Suède!

    Le Danemark rétablit les contrôles aux frontières avec la Suède à partir d’aujourd’hui pour se protéger des gangs criminels suédois

    COPENHAGUE, Danemark (AP) – Le Danemark rétablit temporairement les contrôles aux frontières avec la Suède et intensifiera le travail de la police le long de la frontière, suite à une série de crimes et d’explosions autour de Copenhague qui, selon les autorités danoises, ont été commis par des Suédois.

    Les contrôles, qui débutent aujourd’hui et qui dureront initialement six mois, auront lieu au pont de l’Oresund entre Copenhague et la ville suédoise de Malmö, ainsi que dans plusieurs ports.

    Lene Frank, de la police nationale danoise, a déclaré qu’il y aura des contrôles aléatoires et périodiques des personnes qui traversent la frontière et que les agents se concentreront "en particulier sur la criminalité transfrontalière impliquant des explosifs, des armes et des drogues".

    Depuis février, il y a eu 13 attentats à Copenhague. Les autorités pensent qu’une explosion survenue le 6 août à l’administration fiscale danoise "a été commise par des criminels qui avaient franchi la frontière suédoise". Deux citoyens suédois sont en garde à vue.

    Le ministre danois de la Justice, Nick Haekkerup, a qualifié le double meurtre du 25 juin – au cours duquel deux citoyens suédois ont été abattus dans la banlieue de Copenhague – de " confrontation entre des gangs suédois rivaux ".

    Samedi, un garçon de 15 ans a été tué par balle et un autre adolescent a été grièvement blessé à Malmö, la troisième plus grande ville de Suède, située juste en face de Copenhague.

    Les garçons "étaient bien connus de la police malgré leur jeune âge", a déclaré Stefan Sinteus, officier de police, lors d’une conférence de presse". C’était un week-end sombre".

    La fusillade a eu lieu quelques minutes seulement après une explosion dans un autre quartier de Malmö où une bombe placée sous une voiture a explosé, détruisant le véhicule et endommageant d’autres voitures. La police a dit lundi que l’explosion aurait pu être une diversion par rapport au meurtre.

    La police de Malmö – une ville suédoise touchée par des attaques à la bombe et des fusillades entre gangs rivaux – recevra des policiers supplémentaires pour faire face à la violence.

    " Nous vivons une situation grave ", a déclaré le Premier ministre Stefan Lofven à l’agence de presse suédoise TT". Les Suédois doivent se sentir en sécurité, qu’ils soient dans la rue ou sur les places, chez eux dans leur quartier résidentiel ou ailleurs".

    Haekkerup a déclaré le mois dernier que l’explosion au siège de l’administration fiscale danoise et les meurtres dans la banlieue de Copenhague étaient " des exemples de crimes graves qui peuvent traverser la frontière depuis la Suède. Nous n’accepterons pas cela".

    Il a déclaré que les contrôles frontaliers temporaires devraient protéger le Danemark à la fois contre " les étrangers qui ne remplissent pas les critères d’entrée et contre les étrangers qui pourraient avoir l’intention de commettre de graves actes de criminalité organisée ou du terrorisme au Danemark ".

    En plus des contrôles aux frontières, les autorités danoises prévoient d’accroître la vidéosurveillance, la surveillance des membres des gangs et le nombre de chiens renifleurs de bombes, a indiqué M. Haekkerup.

    http://www.fdesouche.com

  • Nous en sommes donc là, dans la France de 2019.

    Parmi les collabos, les communistes, les cégétistes, les trotskistes, ces parasites qui sont prêts à tout pour continuer à exister.

    En 1940, certains de leurs prédécesseurs étaient avec les Allemands qui battaient alors le pavé parisien.70 ans plus tard, ils mêlent leurs pas à ceux des musulmans qui souhaitent imposer leur dictature politico-religieuse aux Français.

    Aucune limite.

    Ils ont osé coller une étoile jaune sur la poitrine d’une fillette pour une comparaison abominable. Une insulte à nos compatriotes juifs partis en "Nacht und Nebel, niemand gleich".

    Le pantin pathétique Mélenchon, en mélangeant ses maigres troupes aux islamistes, a parlé de défense de la laïcité. Entouré de sa cour de petites crapules idéologiques, il a fait disparaître une seconde fois Charb et les siens. Ce n’est pas le énième revirement de ce politicard, mais une véritable trahison écrit très justement Guy Konopnicki dans Marianne.

    Le candidat PCF à la prochaine élection présidentielle, Ian Brossat doit pourtant bien savoir que ses amis mahométans essaieront de lui apprendre à voler depuis le haut de la tour Montparnasse quand ils auront ramassé le pouvoir que des décennies de gouvernements incapables ont laissé tomber dans le ruisseau.

    Les opposants à l’islamisation de la France comme Éric Zemmour et Zineb el Razhaoui sont marqués au fer rouge médiatique. La meute veut les dévorer, mais celle-ci, sans l’aide des islamistes, n’est composée que de peluches édentées. Ce sont eux qui feront le boulot comme ils l’ont fait à Charlie Hebdo, au Bataclan, sur la Promenade des Anglais.

    Un rappeur étron épaulé par un animateur bidon peuvent toujours ramener leurs gueules de faux durs et de vrais guignols à la Une en pensant nous impressionner ; un prétendu démographe, l’inepte Hervé Le Bras, peut traiter de racistes ceux qui n’acceptent pas le Grand Remplacement, ces gens-là ne sont rien sans leurs amis de la religion de haine, d’intolérance et de guerre.

    Ils pavoisent, la ramènent avec leurs gestes et leurs paroles de petits marquis de l’audimat.

    Ils se sont autoproclamés "élites" de ce pays, mais ne séduisent plus qu’eux-mêmes, mariages contre-nature qui ont engendré les monstres qu’ils accompagnent dans les rues, monstres qui demain les dévoreront. Bien fait pour leur gueule. On ne déjeune pas avec le diable même avec une longue cuillère marxiste ou libérale.

    Ils ont accumulé les erreurs. Celle de ce 10 novembre sera une de leurs dernières. Peut-être la dernière.

    Brighelli écrit dans Causeur qu’une odeur de poudre flotte au-dessus du pays. C’est certain. Nos élites devraient surtout songer à celle d’escampette.

    Marcus Graven

    https://ripostelaique.com/brighelli-a-raison-ca-sent-vraiment-la-poudre.html

  • 18 attaques islamistes, 263 morts, mais ils défilent contre l’islamophobie

    La manifestation du 10 Novembre est un événement important. Elle se rattache aux années 30, par son ambiance étrange et délétère, par les mouvements d’opinion qui l’accompagnent et vont la suivre, par les ralliements publics d’une partie de la classe politique à l’ennemi que nous désigne aujourd’hui l’Histoire.

    Qu’importe la couleur des chemises et la vocifération des participants : c’est la France que l’on vise, dans sa chair, dans sa mémoire, dans son âme. Avec le désir de la voir vassalisée une bonne fois pour toutes.

    Face à ce tumulte de plus en plus organisé, maîtrisé, orienté et prêt aux affrontements physiques, un Pouvoir anémique et désemparé, criant d’ignorance, d’orgueil et de bêtise, une molle phalange de velléitaires face aux fossoyeurs rassemblés. 

    Un cauchemar voilé de noir, en plein Paris.

    Pinocchio s’exprime avant la manif. 

    Allahu akbar, scandé dans les rues de Paris par Marwane Muhammad, et présenté comme un message de paix Pour dédramatiser l’expression. Là, c’est vraiment l’immense foutage de gueule, le défi et la provocation délibérée, à la veille du 11 novembre et 3 jours avant l’anniversaire du Bataclan. Et si des nazis criaient Heil Hitler pour dédramatiser l’expression ?

    À la #Marche10Novembre, " on dit Allah akbar parce qu'on en a marre que les médias fassent passer cette expression pour une déclaration de guerre"

    Les médias ou plutôt ceux qui ont fait 263 morts dans notre pays en son nom?! pic.twitter.com/yJuvXuDskc

    — LA DROITE IS BACK (@lafranceisback) November 10, 2019

    Martinez-Brossat. Ils ont la gaieté des fossoyeurs. Ils sont fossoyeurs. Imagine-t-on cette sinistrose bipède, cet émétique décapsulé, au pouvoir dans notre pays ? Donnant des ordres ? Pensant pour nous ?

    Pas mal non plus, celui-ci. Il a quitté Méluche, et se dit républicain et laïque. Il allume en toute logique la participation des Insoumis à la manif du CCIF. Mais pour donner des gages, il se sent obligé d’insulter Zemmour et le RN. Si vous parvenez à situer ce zombie, faites signe.

    https://www.marianne.net/debattons/billets/manifestation-contre-l-islamophobie-quand-la-gauche-perd-son-honneur

    Les crétins utiles étaient là aussi. Que ferait-on sans cette engeance de mort ?

    Menteur.

    J'y étais aussi.

    J'ai vu des femmes et des hommes qui chantaient la marseillaise et portaient des drapeaux tricolores.

    Des gens qui aiment la France et la République.

    L'inverse de gens comme vous qui donnent des tribunes à tous les Zemmour du pays.#Marche10Novembre https://t.co/hToNxik0mz

    — Antoine Léaument (@ALeaument) November 10, 2019

    " So, so, so, solidarité ", avec les barbus, les femmes voilées et les futurs Pasdarans. Grandiose ! Le bruit que l’on entendait en fond, c’est l’ayatollah Khomeiny plié de rire dans sa tombe.

    https://twitter.com/S2RVNL/status/1193506323188604928/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1193506323188604928&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.fdesouche.com%2F1293325-le10contrelislamophobie-la-marche-islamo-gauchiste-en-direct

    Rappel : les terroristes ne sont pas musulmans, ils n’ont pas compris le message de paix du Coran. Et si Choupinet croyait vraiment une chose pareille ? On est en droit de se poser la question, non ?

    http://www.fdesouche.com/1293369-en-40-ans-le-terrorisme-islamiste-aurait-provoque-la-mort-dau-moins-167-096-personnes-dans-le-monde

    Donc, selon Méluche et les collabos, cela a été une grande journée républicaine.  Bon, les amis, on va entasser tout ça dans une benne, puis on se relaiera au volant du camion pour décharger le purin devant l’ambassade d’Algérie à Paris.

    http://www.fdesouche.com/1293347-melenchon-sexprime-avant-la-manif-contre-lislamophobie

    Edwy Plenel a pleuré en entendant les musulmans chanter La Marseillaise. Et quand ils la sifflaient dans les stades en exhibant les drapeaux assortis, il disait quoi, Edwy ? Si on mettait les cons sur orbite, celui-là n’aurait en effet pas fini de tourner.

    https://twitter.com/edwyplenel?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1193569658848337920&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.fdesouche.com%2F1293325-le10contrelislamophobie-la-marche-islamo-gauchiste-en-direct

    Belattar : Vous avez de la chance que les musulmans aiment plus la France que la France aime les musulmans. Sympa pour les familles des victimes, à 3 jours du Bataclan. Bref, la France et les Français accusés, la routine, pendant que Choupinet nous joue son odieuse comédie du patriotisme sur le souvenir de nos soldats morts pour la France. Mais quel sinistre pantin !

    https://twitter.com/i/status/1193562245416001536

    Benbassa pose avec une enfant portant l’étoile jaune. Pourtant, elle sait pertinemment que le désir profond, intime, structurel et quasi génétique de l’Islam est de débarrasser radicalement la Terre des Juifs. Elle ne peut pas ignorer cela, Esther. Son entreprise est donc d’une totale perversité. Cette femme hait viscéralement la France, son peuple, son histoire. Elle nous dégueule, rêvant de je ne sais quel triomphe sur un peuple fatigué.

    https://www.huffingtonpost.fr/entry/cette-enfant-avec-une-etoile-jaune-suscite-des-reactions-hostiles-contre-benbassa_fr_5dc865d7e4b02bf57941ed49

    Les Grandes Gueules de RMC : la basse-Cour dans son compost. Un Frère musulman déguisé en syndicaliste Sud, apologiste de la prière sur le lieu de travail, défenseur des encroissantés qui refusent de saluer les femmes, des accompagnatrices voilées, appelant ouvertement à l’islamisation des boîtes. Complice de ce djihadiste au volant, une coranoïde-bulot BCBG, et l’indescriptible Soubré, avocate bobo-gaucho maquée avec un Prophet-boy dont elle a divorcé. Quelle purge !

    https://www.youtube.com/watch?v=daaUj3qrbRE

    La bêtise au front de taureau (Victor Hugo).

    Zineb, suite. En seulement quelques mots, Patrice Quarteron vole au secours de Zina, en menaçant Hanouna dans des termes non équivoques. Dans une vidéo postée sur Instagram ce jeudi 7 novembre, le boxeur Patrice Quarteron n’y va pas par quatre chemins : s’il arrive du mal à la journaliste Zineb El Rhazoui après les menaces proférées par le rappeur Booba à son encontre, ce dernier aura du souci à se faire. Patrice Quarteron menace de dévoiler l’adresse de Booba, ainsi que celle de sa famille" Je vais te faire la misère. Tu veux jouer au malin ? Joue avec Quarteron. La bouffonnerie est terminée" Aux dernières nouvelles, Hanouna serait alité avec une mégacolique !!!

     https://www.valeursactuelles.com/societe/patrice-quarteron-sen-prend-booba-apres-ses-menaces-contre-zineb-el-rhazoui-112737

    Suicide d’un syndicaliste étudiant gaucho anti-Marine, anti-Macron, anti-capitaliste. 

    http://www.fdesouche.com/1293091-lyon-un-etudiant-militant-syndicaliste-simmole-pour-denoncer-la-precarite-macron-hollande-sarkozy-et-lue-le-pen-les-editorialistes

    Cette vidéo de Majid Oukacha nous informe sur le travail de décérébration des enfants. À faire circuler en milieu scolaire.

    Profs menacés, personnels soignants menacés, petits patrons menacés, juges et maintenant les sénateurs. Et ce n’est que le début  du festival. Tremblez, gens sans autre défense que votre peau.

    https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Port-du-voile-des-senateurs-vises-des-propos-injurieux-et-menaces-1657749

    Suicide d’un syndicaliste étudiant gaucho anti-Marine… anti-Macron… anti-capitaliste. RIP.

    http://www.fdesouche.com/1293091-lyon-un-etudiant-militant-syndicaliste-simmole-pour-denoncer-la-precarite-macron-hollande-sarkozy-et-lue-le-pen-les-editorialistes

    ENSAUVAGEMENTS

    La routine en Bretagne occupée.

    https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-une-bande-d-adolescentes-agresse-un-couple-sans-raison-l-une-des-caids-sort-un-couteau-6601851?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=rss_to_twitter

    " Climat tendu" … Sans blague. La guerre, g-u-e-2r-e, parents, cela vous dit-il quelque chose?

    http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/seine-saint-denis-encore-deux-lyceens-blesses-a-coups-de-couteau-09-11-2019-8189913.php

  • Marche contre l'islamophobie

     l'étoile jaune d'une fillette fait polémique

    valeursactuelles.com

    Relayée par les réseaux sociaux, la photo d'une enfant portant une étoile jaune a suscité l'indignation de la part de nombreuses personnalités et d'anonymes.

    Plusieurs participants à la marche contre l'islamophobie, de ce dimanche 10 décembre, arboraient une étoile jaune sur leurs vêtements. Une image, qui n'est pas sans rappeler le signe distinctif imposé par les Allemands aux juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, fait polémique. BFM TV a fait réagir à ce propos la sénatrice Esther Benbassa, qui a twité la photo, pour qui l'étoile portée par une fillette, dont la photo circule sur la toile, serait celle des musulmans et non pas celle portée par les juifs.

    "Pas de Vél d’Hiv ni d’étoile jaune contre les musulmans"

    La manifestation contre l'islamophobie a réuni quelque 13 500 participants, selon un décompte. Lancée peu avant 14 h de la gare du Nord, la marche a suscité une polémique partie de la présence dans le cortège de personnes portant une étoile jaune à cinq branches. Si celle de David, dont les Allemands marquaient les juifs durant la Seconde Guerre mondiale en compte six, l'image a provoqué une multitude de réactions sur le web.

    Sur le même sujet

    #ManifDeLaHonte: le hashtag des détracteurs de la marche contre l'islamophobie

    Voyant la photo d'une fillette affublée de ce signe distinctif, l'ancien président de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra), a jugé la comparaison " à vomir ". Une indignation partagée des défenseurs de la laïcité, dont Gilles Clavvreul, ex-soutien de Manuel Valls. Pour lui : " Le détournement de l'étoile jaune est une infamie ".

    Aurore Berger, députée LREM des Yvelines, a crié à l'instrumentalisation de l'enfant. David Assouline, sénateur PS, parle d'" écœurement " et l'intellectuel Bernard-Henri Lévy, lui, n'a pas hésité à montrer du doigt Esther Benbassa. La sénatrice écologiste est, en effet, la première à avoir diffusé la photo de la petite fille. "Il n’y a pas d’autobus place de la Contrescarpe. Pas de Vél d’Hiv ni d’étoile jaune contre les musulmans", a-t-il tweeté.

    "Bon enfant".

     Je vois surtout sur cette photo une enfant instrumentalisée, à laquelle on fait honteusement porter une étoile jaune.

     La situation des musulmans de notre pays n'est en rien comparable avec celle des juifs dans les années 30/40. Cette comparaison est indécente. https://t.co/2rVOAs4gRL

    Sur le même sujet

    Marche contre l’islamophobie : des manifestants crient " Allahu Akbar " et pointent Eric Zemmour

        — Aurore Bergé (@auroreberge) November 10, 2019

     Cette mise en scène est ignoble. Qu’une sénatrice la cautionne est indigne. Il n’y a pas d’autobus place de la Contrescarpe. Pas de Vél d’Hiv ni d’étoile jaune contre les musulmans. Ce mélange de relativisme et de cynisme est effroyable. #Marche10Novembre pic.twitter.com/pPBg0rpnka

        — Bernard-Henri Lévy (@BHL) November 10, 2019

    " Me voici traitée d'antisémite et de négationniste "

    Interrogée par BFM TV, Esther Benbassa a précisé que l'enfant comme les adultes qui l'accompagnent portent " une étoile à 5 branches (celle portée par les Juifs en comptait 6), un croissant de lune évoquant la fin du Ramadan ". Se défendant de tout antisémitisme, elle assure, dans une série de tweets, ne pas avoir " remarqué ses insignes (...) et me voici traitée d'antisémite et de négationniste. Moi, une juive, ayant consacré ma vie à écrire l'histoire des miens".

    https://www.valeursactuelles.com

     

    Où sont les camps d'extermination des musulmans en France?

    Le premier qui me donne une adresse à gagné!