Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

occitanie

  • 62 antécédents judiciaires! dehors de France, la vermine

    Lyon (69) : un braqueur multi-récidiviste arrêté et frappé par les clients d’un fast-food

    Quinze jours d’ITT avec le visage bien tuméfié et des blessures importantes. Un homme de 27 ans, connu des services de police, a été passé à tabac par des clients d’un fast-food de Lyon qu’il venait de braquer. Les faits se sont déroulés, samedi soir, dans le McDonald’s, situé avenue des Frères Lumières.

    Armé, le suspect, qui aurait attaqué un autre restaurant juste avant, a fait irruption dans l’établissement, menaçant le personne pour se faire remettre au final 60 euros, indique la police lyonnaise. […] Le suspect, qui compte 62 antécédents judiciaires, a indiqué que l’arme utilisée était factice. Elle n’a toutefois pas été retrouvée sur place. […]

    donc, c'est un mensonge! 1 de plus pour nous faire prendre des vessies pour des lanternes

    20 Minutes

  • Boycottez ces entreprises qui font entrer les migrants en France!

    Liste des entreprises françaises membres de la communauté B Corp :

       Imfusio

        Quorum

        Investir&+

        Blédina

        Imagin/able

        BRIGHTNESS SAS

        Bartle

        ENGIE Rassembleurs d’Énergies

        norsys

        hudi

        PHENIX

        VEJA

        CONNEXING

        EPONYME

        Les Grappes

       EQOSPHERE SAS

        Davidson Consulting

        Alter Ego

        MySezame

        Big Mamma

        Kimso

        TENZING

        Laboratoires Expanscience

        HAATCH

        Coopérative Mu

        Nuova Vista

        SPYGEN

        Foncière Chenelet

        148

        Investisseurs et Partenaires

        WattValue

        ARP-Astrance

       Les 2 Vaches

        PinotBleu

        TOOVALU

        WeNow

        WASTE IS MORE (CLIP IT)

        NEWMANITY

        Altman Partners

        B&L évolution

        Smiile

        Bjorg Bonneterre et Compagnie

        La Ruche qui dit Oui !

        PatteBlanche

       Lemon Tri

        Lygo

        Château Maris

       Daktari

        BIRDEO

        Turningpoint Leadership

        Sora Finance

        AguiaLabs

        PUR Projet

        SIDIESE

        PIXELIS

        Le Rêve du Dogon

        recyclivre.com

       SQUIZ

        New Angles

        CAMIF MATELSOM

        microDON

        Citizen Capital

        Ulule

        Des Enjeux et des Hommes

        ekodev

        Lumo

        AIR coop

        Aggelos

        Nature & Découvertes

        UTOPIES

     

     

  • Gauchiasse dorée

    Encore un qui a le monopole du cœur (porte-monnaie)

    Manuel Valls aurait touché 20 000 euros par mois comme candidat à la mairie de Barcelone

    C’est beau, l’engagement désintéressé. Pour tenter de conquérir la mairie de Barcelone, Manuel Valls aurait touché un salaire mensuel net de 20.000 euros par mois, rapporte le quotidien catalan Ara. D’après l’enquête du journal espagnol, parue ce jeudi 13 juin, l’ancien Premier ministre français, battu le 26 mai avec 13,20% des voix, aurait réclamé à ses contributeurs de lui verser ces émoluments en plus de la participation à ses frais de campagne.

    Pour réclamer cette indemnisation, Manuel Valls aurait fait valoir auprès de ses donateurs la perte de revenu engendrée par la démission de son mandat de député français, le 2 octobre 2018 (…).

    Une belle opération, puisque la somme représente près du triple de la rémunération perçue par un député à l’Assemblée nationale (7 239 euros bruts par mois). En tant que simple candidat à la mairie de Barcelone, celui que Bernard-Henri Lévy estime être l’incarnation du " panache français " et du " chevaleresque catalan " aurait même été mieux rémunéré que lorsqu’il était à Matignon, entre 2014 et 2016 (14 910 euros brut) (…).

     Marianne

  • Pour commencer, détruire notre culture

    NE LAISSONS PAS FAIRE!

    L’héritier de Charles Trenet porte plainte contre le rappeur Nick Conrad

    Georges El Assidi estime que la chanson controversée du rappeur, "Doux pays", comporte des propos injurieux à l’égard de la mémoire de l’interprète de "Douce France" disparu en 2001.

    Son cœur a fait boum, mais contrairement au tube de Trenet, il n’était question ni de bonheur ni d’amour. "Je suis choqué que l’on salisse ainsi la mémoire de Charles", confie Georges El Assidi, meurtri après l’écoute de "Doux pays", chanson du rappeur Nick Conrad, dont le clip a été mis en ligne 17 mai. Son titre fait – objectivement – référence à " Douce France ", écrite par Charles Trenet en 1943, et les paroles évoquent aussi son auteur-compositeur-interprète: " Que dit l’autre con de Charles Trenet… N’a jamais été doux le pays".

    L’héritier de Trenet, qui se veut gardien de sa mémoire, a donc réagi. " Je ne pouvais pas laisser passer ça. Il salit Charles, il salit tout le monde, c’est outrageant. J’attaque, c’est parfaitement légitime ", développe Georges El Assidi, ex-secrétaire particulier du " Fou chantant " aujourd’hui âgé de 58 ans. Son avocat, Me Francis Pudlowski, a porté plainte, mardi auprès du doyen des juges d’instruction de Paris, contre Nick Conrad pour " injures publiques envers la mémoire d’un mort".

     […]

    LeParisien