Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

occitanie - Page 4

  • Celles qui se prennent pour Isadora Duncan….

    sans en avoir le très grand désir de liberté et l'échappée de toutes les conventions sociales

     

    Montréal: Une jeune femme étranglée par son voile dans un karting

    Une jeune femme de 18 ans reposait toujours à l’hôpital dans un état grave, hier soir, après avoir été étranglée par son hidjab qui s’est coincé dans la roue d’un go-kart qu’elle pilotait sur un circuit récréatif, à Montréal

    "Quand on a coupé le hidjab, elle s’est remise à respirer. C’était comme dans un film", a relaté au Journal Detroyt Pereira, un employé du Parc d’Amusement Anjou, rencontré hier soir sur son lieu de travail.

    L’accident est survenu peu avant minuit, mardi. La victime prenait part à une course amicale avec son frère et deux amis, qui ont été témoins de la scène d’horreur […]. Son état était toujours jugé sérieux hier en soirée, a précisé [la police].

    J'espère que ces crétins comprennent désormais le mal qu'ils font à cette pauvre fille (et à toutes les autres….

    Le propriétaire du Parc d’Amusement, Amedeo Ceccon, a confié hier être secoué par le drame […]. Il assure que ses employés ont averti "à plusieurs reprises" (parle à mon c…) la jeune femme des risques associés au port de ce foulard lors d’une course de kart. Refusant de le retirer, celle-ci aurait plutôt décidé de le coincer à l’intérieur de ses vêtements, une solution qui s’est malheureusement avérée inefficace. "C’est une auto qui roule assez vite, à 30, 40, 50 km/h, alors [le foulard] est parti au vent", a expliqué M. Ceccon.

    "On essaie de les avertir, mais souvent elles se fâchent contre nous. Elles ne veulent pas l’enlever. N’importe quelle chose qui pend, c’est dangereux. Les cheveux longs, on les attache", a-t-il ajouté. (cela s'appelle “la sélection naturelle“….).

    Par souci de sécurité, le propriétaire avoue envisager d’interdire aux femmes qui portent un foulard de parcourir le circuit, même s’il conçoit qu’il s’agit d’une "question assez délicate".

    Le Journal de Montréal

    On en verra d'autres:

    par exemple, le Canada est le pays qui a le plus de malades de la SEP au monde…. le fait de manquer de vitamine D, est un des facteurs déclenchant de la sclérose en plaques…

    le fait “d'embastiller“ ou "encapuchonner" les filles sous des oripeaux sans forme permettra l'éradication de cette obligation cultuelle avec tous ses corollaires. (moins de femme, moins de capital de viande, moins d'enfants, moins d'esclaves filles et femmes)

    Y'a qu'à attendre… sélection naturelle, je vous dis!

     

     

  • On croit rêver!!!!!!!

    C’est votre enfant qui a écrit cette copie de terminale ? La lobotomie de nos enfants est En Marche


    C’est votre enfant qui a écrit cette copie de terminale ? La lobotomie de nos enfants est En Marche

    .

    Nous sommes devenus une start-up nation, autrement dit une nation quasi-détruite, transformée en un simple territoire multiculturel dont les habitants sont en train d’être reprogrammés en Social Justice Warriors totalement déglingués et ethnomasochistes

     

    ou en moutons ignares et illettrés, les deux n’étant pas exclusifs l’un de l’autre…

     

    Baccalauréat ES, juin 2019.

    Début d’une copie dans son jus.

    Je vous fais grâce de la suite.

    Ainsi que des cent autres de même farine.

    Comment parvient-on en classe de terminale dans un tel état de quasi-illettrisme ?

    Ce qu’on a fait à ces jeunes est décidément impardonnable ! (René Chiche)

     

     

    Pourquoi les écrans et les réseaux sociaux sont-ils si dangereux ?

    TV Lobotomie 

    D’abord, les écrans sont hypernocifs pour le développement intellectuel de l’enfant et de l’adolescent et l’ensemble de sa vie physique, intellectuelle, psychologique et sociale.

    Si une chose matérielle existait qui soit équivalente en terme de dangerosité, ce serait une barre alimentaire composée de cigarette + alcool + essence + engrais chimique + eau de javel + amiante + cocaïne.

    La télévision – les écrans au sens large : jeux vidéos, internet, applis smartphone y compris – est un fléau. Elle exerce une influence profondément négative sur le développement intellectuel, les résultats scolaires, le langage, l’attention, l’imagination, la créativité, la violence, le sommeil, le tabagisme, l’alcoolisme, la sexualité, l’image du corps, le comportement alimentaire, l’obésité et l’espérance de vie.

     

    Prévoyez de regarder cette vidéo de Michel Desmurget qui synthétise son passionnant bouquin TV Lobotomie :

    .

    Comment les applis piratent notre cerveau

    .

    Prévoyez aussi du temps pour lire l’étude alarmante d’un psychologue pour enfants et adolescents de la Silicon Valley spécialisé dans les troubles du comportement liés aux écrans et réseaux sociaux :

     

    Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants - Comment on a fait de la psychologie une arme

    .

    Sommaire :

    Des familles défaites

    « Des machines conçues pour changer les humains »

    L’arme du persuasive design

    Des questions essentielles que personne ne pose

    Pirater le cerveau

    Un coup d’œil dans les coulisses

    Les joueurs de flûte du numérique

    Une enfance volée

    Ravages d’une génération connectée

    etc.

     

    Voir aussi Un ancien ingénieur de Google explique comment les réseaux sociaux nous rendent accros (BFM TV, 30.06.2019). Tristan Harris, un ancien ingénieur de Google, considère que les technologies « piratent notre attention ». Lors d’une audition devant le Sénat américain, il est revenu sur les stratégies de persuasion prisées des géants du Web.

  • Petits et grands: Cervelles éviscérés

    Les profs perdent la tête

    Herblay (95): harcelée par une prof et des collégiens, une fillette de 11 ans se suicide: (obsèques ce mercredi à Paris)

     […] En apprenant le suicide d’Evaëlle, 11 ans, victime de harcèlement scolaire, Leslie a aussitôt pensé à ce qui était arrivé à sa fille l’année dernière. Emma*, également scolarisée au collège Isabelle-Autissier d’Herblay (Val-d’Oise) en 4e, a aussi été victime d’un groupe d’élèves. Le suicide, la jeune fille y a pensé. Avec le recul, sa mère estime qu’elle failli passer à l’acte.

    "Ça a commencé trois semaines après la rentrée, relate Emma. Au début, ils me volaient mon matériel scolaire et ils le jetaient par la fenêtre“.

    Elle n’est pas seule, trois de ses amis dans sa classe subissent le même traitement. "Après ça a été des insultes, on se faisait bousculer et taper tous les jours", ajoute-t-elle. Un groupe tient à provoquer le chaos en classe. Emma et ses copains font partie des plus sages. Alors les coups pleuvent. […]

    […] Si la collégienne de 11 ans qui a été retrouvée pendue le vendredi 21 juin dernier dans sa chambre, subissait les moqueries, le bizutage, les coups et les insultes de ses camarades au collège Georges-Duhamel, elle était aussi victime du harcèlement de l’une de ses professeurs. "C’est parti de là. Elle la traitait de folle", témoigne une amie de la fillette"[…]. En taule, la prof!

    Et une de ses anciennes élèves de renchérir: "Quand tu n’arrives pas à faire quelque chose, elle te dit que tu es nulle. Elle dit à tout le monde: Vous êtes la pire des classes. "Une autre jeune fille déclare: "Ça dépend des élèves. Elle s’attaque aux plus faibles“. "

    Après avoir déposé plainte pour harcèlement scolaire, Marie et Sébastien, les parents d’Evaëlle, en ont déposé une nouvelle, après la mort de leur fille.

    Les parents de la collégienne décrivent une petite fille d’une profonde gentillesse, avec beaucoup d’amour à donner. "Elle était pleine de joie. Une enfant précoce ", confient-ils avant de souligner sa grande empathie. " Elle voulait être amie avec tout le monde. Souvent dans l’excès et, quand on est dans l’excès, on se fait rejeter", déclare son papa. Et d’ajouter: "C’est sûr qu’on a élevé nos enfants dans l’empathie. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde“.

    Les obsèques de la petite Evaëlle auront lieu le mercredi 3 juillet au Père-Lachaise de Paris. […]

    Closer

    25/06/2019

    Une jeune fille de 11 ans a mis fin à ses jours, vendredi soir, à son domicile à Herblay (Val-d’Oise). Elle s’est pendue dans sa chambre avec un foulard qu’elle avait accroché à son lit.

     […]

    "Ses harceleurs continuaient sur les réseaux sociaux"

    "Depuis le début de l’année, elle se plaignait d’être harcelée, raconte la mère d’une élève. Elle avait l’impression que tout le monde était contre elle. Elle était très renfermée. "Elle confirme toutefois qu’elle était bien visée par d’autres élèves“.

    Apparemment, elle était dans la pire classe.

     […]

    Le Parisien

     

  • Les journalistes de droite s'insurgent…

    … et ben, ils en ont mis du temps!

    Dans une lettre ouverte à Laurent Joffrin et Facebook, Nicolas Beytout s’attaque à Checknews

    Par LePanacheFrançais

    Cher(s) Laurent,

    Je m’adresse à toi, cher Laurent Joffrin, pour obtenir un certain nombre d’éclaircissements sur une des rubriques de ton journal. Libération a noué depuis deux ans un partenariat avec Facebook grâce auquel tu peux financer une rubrique de vérification de l’information, Checknews.

    Celle-ci s’est attaquée à une journaliste de l’Opinion, Emmanuelle Ducros. Je dis bien "s’est attaquée", tant la dimension personnelle semble l’emporter sur tout autre motif. L’article cherche en effet à démontrer que notre journaliste est achetée, que ses avis sont compromis par une dépendance financière aux "lobbies de l’agro-alimentaire" […]

     […]enquête à charge, menaces à peine voilées sur des "témoins", usurpation d’identité pour soutirer des preuves, le tout enrobé dans un délicieux fumet de suspicion comme il convient dans cet univers où la faute ne se démontre pas, elle s’insinue.

    Le résultat est magnifique: ton site donneur de leçons, ce Panthéon de la déontologie, parvient à démontrer que notre journaliste participe à des colloques et conférences organisés par des "lobbies" (c’est donc qu’elle est en accord avec eux, comme si un journaliste ne devait fréquenter que des cénacles partageant ses idées), et qu’elle a été défrayée une fois, à hauteur de 1000 euros, pour intervenir un week-end dans un événement organisé par… le syndicat de la boulangerie ! […]

    Cher Laurent Solly, Facebook, que tu diriges en France, a signé un accord avec Libération qui permet à ce journal de recevoir 100 000 dollars par an pour vérifier des informations. Cette tâche extrêmement noble, qui sert la défense de notre profession de journaliste et lutte contre le dévoiement des fake news, est-elle compatible avec de tels règlements de compte pratiqués sur fond d’idéologie?

    Je vous remercie l’un et l’autre pour vos réponses,

    Attentivement,

    Nicolas Beytout

    L’Opinion

        La vérité est simple, et désagréable à entendre: ce partenariat s'est noué au cœur de la campagne présidentielle de 2017. Certains factcheckeurs (dont ma pomme) on vigoureusement refusé. D'autres… Non. Je ne juge pas: je constate. Et il faut que ce soit dit, un jour. Voilà.

        — Géraldine Woessner (@GeWoessner) 1 juillet 2019

     

    Quand la gauchiasse se remplit les poches de façon dégueu.....