Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Shopping

  • Trop chaud?

    Quand il fait chaud, très chaud, on est plutôt flapi-e et cela dure tout l'été. Bien sûr, j'espère que vous avez pu vous faire installer comme moi, la climatisation. Dans ce cas, dépêchez-vous de demander un devis avec un vrai professionnel qui possède l'agrément EDF pour profiter d'une prime de l'Etat qui varie selon votre budget installation: il est important que votre logement soit construit depuis plus de deux ans.

    Attention: aussi, la prime va disparaitre d'ici un an et quelque mois. Perso, j'ai fait installer un clim pour les chambres (je ne l'avais que dans la salle à manger), le travail a été fait fin mars et bien qu'EDF a accepté le très gros dossier à fournir (impôts sur le revenu), je n'ai toujours pas reçu ma prime… donc, la patience est une vertu.

    ATTENTION aux climatiseurs mobiles que vous transportez d'une pièce à l'autre: vous vous allez sans aucun doute regrettez ce choix. Comme il faut laisser la fenêtre pour le tuyau, l'appareil doit fonctionner très fort donc, dépense d'électricité plus importante.

    Quelques astuces pour rafraîchir son corps et supporter cet épisode de chaleur (sans clim).

    Ventilateur souffler de l'air frais

    Quand il fait trop chaud, le ventilateur souffle de l'air chaud. Du coup, l'effet recherché tombe à plat. Pour que votre ventilateur vous rafraîchisse, l'astuce consiste à placer sur son axe de ventilation (devant lui) un saladier de glaçons ou deux bouteilles d'eau très fraîches. En soufflant dessus, l'air va se rafraîchir dans la pièce.

    Humidifier vos rideaux ou placer des draps mouillés devant la fenêtre

    Si vous avez des doubles rideaux, fermez-lez; pour les voilages simples, l'idée est de rafraîchir l'air qui rentre de l'extérieur. Humidifiez vos rideaux (bombe) ou placez un drap humide sur votre fenêtre (si c'est possible) pour rafraîchir l'air chaud extérieur lorsqu'il pénètre chez vous.

    Bien sûr, on ouvre la nuit et l'on referme les volets dès 8 heures du matin car c'est à cette heure précise que cela commence à chauffer en période de canicule. Le mieux serait d'avoir un thermomètre (avec testeur sur la fenêtre) et l'autre à l'intérieur de la pièce à rafraichir… si la température extérieure dépasse celle de l'intérieur, il est plus que temps de fermer vos volets.

    Il vaut mieux le faire avant bien sûr, environ 1° et demi avant. Il faut noter que le béton retient la chaleur, donc, le testeur de l'extérieur peu indiquer une température bien plus élevée. Testez plusieurs fenêtres du même coté de façade.

    Faites sécher votre linge dans la chambre

    La présence de linge humide contribue à faire baisser la température de la pièce. Placez un ventilateur devant votre linge et l'air ventilé sera lui aussi plus frais.

    Si vraiment la canicule est insupportable, n'attendez-pas que le linge soit entièrement sec avant de le porter…. attention cependant, si vous avez des rhumatismes.

    Une serviette mouillée sur la nuque

    Vous êtes déjà passé sous la douche ? Mouillez un gant de toilette ou une petite serviette et placez-la sur la nuque. Cette astuce peut aider les enfants à s'endormir...

    Un lit frais

    Si vous éprouvez des difficultés à vous endormir, pulvérisez un peu d'eau sur vos draps, ou votre oreiller de façon à rafraîchir votre lit. Une bouillote passée au congélateur est également efficace. Vous pouvez aussi essayer de mettre votre oreiller dans le frigo. Placez-le dans un sac en plastique pour le protéger des denrées alimentaires. En espérant que vous avez fait de la place.

    Mangez frais bien sûr.

    En temps de canicule, le corps a besoin de se refroidir. Plus épaisses que les boissons, les soupes froides ont un effet désaltérant et rafraîchissant très efficace. Privilégiez les repas froids comme des salades, des gaspachos et des sorbets en dessert. Si votre système digestif sature par la faute des crudités, n'hésitez pas à cuire vos légumes en amont, et à les consommer frais en salade. Côté viande, le rôti de porc ou le filet de poulet sont délicieux froids, avec ou nom des sauces froides.

    Prendre une douche tempérée

    La douche froide vous tente? Ce n'est pas forcément la meilleure option pour aider votre corps à réguler sa température. En optant pour une température tempérée à 20 degrés, vous ressentez déjà une sensation de fraîcheur sans provoquer de choc thermique. N'hésitez pas à mouiller votre tête, la sensation de fraîcheur sera plus forte.

    Achetez un brumisateur

    Les atomiseurs d'eau minérale (bombes aérosols à emporter partout) procurent une agréable sensation et atténuent momentanément la sensation de chaleur.

    Sachez qu'il en existe des modèles "fixes", spécialement adapté pour le jardin. Idéal quand les enfants s'amusent à l'extérieur. Rafraichissez-le avant de sortir… après une pulvérisation, un coup d'éventail peut être super lorsque l'on se sent mal. Dès que la peau est sèche, vite, recommencez.

     

     

  • Pub!

     

     

     

    PROMO EXCEPTIONNELLE:

    1ne boîte d'ampoule acheté, (prépare la peau au bronzage)

    1 huile Merveilleuse offerte (après- bronzage)

     

  • Comment couler encore plus la France?

    Plafonnement des paiements en espèces: les entreprises françaises en péril

    quand les sur-transpositions de Bercy portent atteinte aux entreprises françaises.

    Les directives européennes, au moins depuis l’année 2005, ont imposé des obligations de vigilance auxquelles sont soumises les personnes négociant des biens dès lors qu’elles effectuent ou reçoivent des paiements en espèces pour un certain montant, que la transaction soit effectuée en une fois ou sous la forme d’opérations fractionnées qui semblent être liées.

    C’est ainsi que la 3e directive européenne du 26 octobre 2005 (n°2005/60/CE) a imposé la mise en place d’un seuil de vigilance de 15 000€; seuil rabaissé à 10 000€ dix ans plus tard par la 4ème directive européenne du 20 mai 2015.

    La France, faisant preuve d’une lecture particulièrement restrictive de ces textes, décide alors d’imposer non pas des seuils de vigilance mais des seuils d’interdiction de paiements en espèces au-delà de 1 000€ pour les résidents français (3 000€ pour les monnaies électroniques) et de 10 000€ pour les non-résidents (et 15 000€ pour les transactions relevant du secteur du luxe).

    En légiférant ainsi, les pouvoirs publics n’ont pas pris en compte l’impact significatif qu’engendraient de telles mesures sur le secteur du luxe, du commerce de l’art, des antiquités et du tourisme.

    En effet, la France qui accueille plus de 80 millions de visiteurs par an se prive de ce fait de toute une clientèle particulièrement aisée (ressortissants chinois, japonais, brésiliens, russes et moyen-orientaux) qui a l’habitude de procéder à des transactions au moyen de paiements en espèces: lorsque ces clients apprennent l’existence de cette réglementation au moment du paiement en boutique, 34 % d’entre eux renoncent à l’achat (Xerfi France, Étude d’impact, septembre 2016). Rappelons ici incidemment que pour 44 % des touristes chinois, le shopping est un critère déterminant dans le choix de destination.

    Quant au seuil d’interdiction touchant les résidents français, l’étude XERFI indique qu’une vente sur 4 est annulée du fait de cette restriction à 1 000 €, laquelle était ignorée par 79,6 % des clients avant l’achat.

    Non seulement l’instauration de tels seuils d’interdiction porte atteinte à la libre circulation des capitaux et des moyens de paiement telle que définie à l’article 63 du traité sur le fonctionnement de l’Union Européenne, mais elle contribue surtout à créer d’importantes distorsions de concurrence entre les entreprises européennes.

    En effet, de nombreux autres États membres de l’Union Européenne disposent d’une législation beaucoup plus souple: par exemple, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Luxembourg, l’Autriche ou encore l’Irlande ne fixent aucun seuil pour les paiements en espèces, mais bien des procédures de surveillance. Ces seuils de surveillance, tels qu’imposés par Bruxelles garantissent, de plus, la traçabilité des personnes qui payent en cash au-delà de 10 000 €. En imposant des interdictions, la France se coupe de cette traçabilité et donc de surveillance. De plus, cette inégalité de traitement des espèces contribue à déporter injustement une partie des échanges commerciaux vers les autres États européens et États frontaliers.

    La Commission européenne le reconnaît: dans son dernier rapport du 12 juin 2018, elle relève que les restrictions aux paiements en espèces " peuvent inciter les consommateurs et les entreprises à renoncer à effectuer une transaction, à déplacer la transaction dans un pays où ces restrictions n’existent pas, de sorte qu’elles contribuent à des déplacements artificiels d’activités commerciales. "

    C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de déposer un recours administratif pour faire évoluer l’état du droit actuel, et redonner au luxe à la française la compétitivité économique qu’il mérite.

    Avocate fiscaliste docteur en droit conseillère régionale d’Île-de-France, 1er Vice-président de l’Alliance Centriste. 

    Déléguée générale du comité Vendôme. ↩

    Déléguée générale UBH union de la bijouterie et de l’horlogerie.

  • Dans le cochon, tout est bon!

    Quand les musulmans paniquent à l’idée d’une tranche de jambon dans un rayon halal…

    Il y a quelques mois, une série de vidéos ont été tournées dans des supermarchés français de l’enseigne Edouard Leclerc dans lesquelles des salariés de la grande surface étaient pris à partie par des clients musulmans leur reprochant de mélanger la viande halal avec la viande de porc. Les employés des rayons boucherie se faisaient harceler et réprimander par des personnes de confession musulmane leur reprochant de créer sciemment une confusion, auprès des consommateurs, sur le mode d’abattage de la viande.

    L’obsession  se poursuit au sein de la communauté musulmane qui scrute attentivement les camions de livraison des restaurants et les étals des bouchers afin de dénoncer toutes les dérives concernant la non-séparation entre la viande halal et les autres types de viande, principalement le porc.

    Dans une vidéo tournée au mois de février 2018, le conducteur d’un véhicule filme le décrochage de carcasses d’animaux depuis un camion de livraison et fait le constat qu’un restaurant halal propose du cochon à ses clients.

    Or, il faut rappeler que l’abattage rituel musulman représente un triple danger en France et en Europe: d’une part, l’égorgement des animaux, sans respect du principe de l’étourdissement préalable, est une violation des lois françaises et européennes en matière d’abattage. D’autre part, ce rite islamique constitue un recul sanitaire avec un risque d’infections alimentaires et des souillures par Escherichia Coli. Enfin, l’abattage halal fait l’objet d’une taxe qui est destinée à financer les mosquées en France et les réseaux djihadistes, favorisant ainsi l’islamisation de notre pays et le risque de terrorisme islamique sur notre territoire national.

    Encore une fois, ce n’est pas à la France de se plier aux exigences de l’islam, y compris pour le contenu de nos assiettes. Il incombe aux musulmans vivant en France de respecter les lois du pays d’accueil et de cesser ce harcèlement et ce djihad par le biais de la filière halal.

    Pour plus d’informations sur les actions contre l’abattage Halal, voici le site de Vigilance Halal:

    https://vigilancehallal.com/