Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2017

Et si vous étiez perturbés par de “drôles d'influences“?

Avec cette manie de convertir d'anciennes prisons, d'anciennes casernes, d'anciens hôpitaux ou cliniques en maisons d'habitation parce qu'il y a pénurie de logement…. de construire au-dessus des catacombes, de cimetières déplacés…

Croyez-moi, il n'y a pas que sur les anciennes friches industrielles que l'on doit nettoyer la terre…

Peu d'architectes, peu de locataires ne savent pas qu'ils sont -sans aucun doute- “influencés“ pour ne pas dire perturbés par les maisons dans lesquelles ils demeurent.

Explication très précise et aussi “scientifique“ que possible:

http://www.josyanejoyce.com/archive8/index.html

Si vous avez acheté une ancienne église ou chapelle, là, bravo! vous ne risquez rien, absolument rien: au contraire. Les “pensées“ par prières des ancêtres sont positives…. on va rarement à l'Eglise pour demander à son dieu de “tuer“ l'oncle Charlie pour récupérer son héritage, n'est-ce pas? quoique…. mais, si cela a pu arriver un jour, croyez-moi, ces pensées mauvaises ont été diluées par les sentiments de ferveur des catholiques qui se sont succédés dans cette église.

Logements sociaux dans une ancienne caserne? si les locataires se crêpent le chignon en permanence, c'est que les sentiments guerriers sont encore dans les murs! Trois coups de peinture n'y ont pas fait grand-chose si le bâtiment était caserne depuis plus de cent ans.

Logement sociaux dans une ancienne prison? boudu! comme on dit à Toulouse… voir ce qui précède pour les casernes.

Ancienne clinique? oùla! beaucoup de cliniques ont fait faillite ces derniers trente ans où ont été supprimées parce que peu rentables. Parfois, les bâtiments sont devenus des bureaux. Ouf! Je voudrais bien savoir quel est le turn-over des employés!!! combien de démissions (pour n'importe quels prétextes); combien de gens malades –plus ou moins grave maladie…..

Quand c'était des hôpitaux… même démolis et totalement reconstruits, je plains les nouveaux locataires, croyez-moi. Le terrain n'est jamais “désenvoûté“.

Anciens cimetières, déplacés ou non pour les besoins de la chose…. Pire que tout. Oui, pire des pires. Là, il n'y a rien à faire pour “dégager“ les mauvaises influences. Rien! Quand je pense aux Parisiens qui habitent au-dessus des catacombes! et, de plus, ils sont heureux d'habiter au-dessus de l'Enfer! … enfin, pas tant que cela si l'on sait qu'ils voudraient bien habiter à Toulouse… mais que parce qu'ils sont trop gaucho-bobo-hipster et autres appellations fashion victim, ils préfèrent se trouver dans ces lieux “maudits“ de la capitale plutôt que dans les prés, ravitaillés par les corbeaux.

Et vous vous demandez pourquoi les touristes Chinois ou Japonais visitent en 4e vitesse nos monuments et nos villes? Eux, ils appellent cela le feng-shui et ils se gardent bien afin de s'en protéger…

A ce propos, tous ceux et toutes celles qui vous vendent du feng-shui parce qu'ils ont lu des bouquins appropriés écrits par d'autres ignares, vous font perdre de l'argent. Désenvoûter un lieu où soufflent les “esprits“ des anciens locataires, cela ne s'improvise pas…

Pour finir pour vous donner définitivement la trouille: si vous habitez à moins de 250 mètres à vol d'oiseau d'un cimetière, d'une prison, d'un monument aux morts, bonjour les dégâts sur la santé, la famille, la réussite, etc….

Plus il y a de monde sur la planète, plus ces choses-là vont s'amplifier… il y a trop peu de “vrais guérisseurs“ des ces maux dangereux.

Un petit tour sur ma chaîne Youtube, Paranormal, c'est normal… vous pouvez indiquer dans la barre d'état: Josyane JOYCE, ils vous disent tout.

Les ondes vibratoires: 1 - https://youtu.be/t25kE4YosB0

2 - https://youtu.be/btI5-lIkMGw

3 - https://youtu.be/btI5-lIkMGw

Maisons envoutées: https://youtu.be/CGzKvnb7zFw

Murs envoûtés, explication: https://youtu.be/MdftfSmUXmk

Tableaux envoûtés: https://youtu.be/FTzDpBUY-54

 Mon site sur les ondes électromagnétiques: www.on2nocives.com

Je me suis intéressée à tout cela parce que j'ai vécu plus de 6 ans à côté d'une petite église... dont le cimetière avait été déplacé à trois cent mètres plus loin... ben, je vous dis pas... et on se demande pourquoi j'ai attrapé une très grave maladie! malgré toutes les protections mises en place: le cimetière transféré, ça ne pardonne pas!

etc… vous ne pouvez pas dire que vous n'êtes pas au courant!

Bon, si vous ni croyez pas, avertissez pourtant les autres… eux, ils sauront comment se protéger, eux.

 

24/06/2017

Les militaires commandés par une généraliste: on croyait avoir tout vu! présitante nous en fait encore plus!!!

Parité: avec le Dr Geneviève Darrieussecq la médecine générale fait son entrée aux armées

C’est la double surprise du gouvernement Philippe II. En marche vers Pau : un François Bayrou cédant soudain au complotisme. Arrivée, venant de Mont-de-Marsan, d’une généraliste de 61 ans proche de François Bayrou et spécialisée en allergologie (résidence Les Magnolias). Le Dr Geneviève Darrieussecq vient d’être nommée secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées Florence Parly – Mme Parly hier encore directrice générale de SNCF Voyageurs. Deux femmes à la tête de la Grande Muette. Inouï.

Les médias apprennent à découvrir cette généraliste qui commandera aux maréchaux. Née le 4 mars 1956 à Peyrehorade (Landes) elle se lance en politique peu avant la cinquantaine. Conseillère régionale elle profitera d’une alliance locale avec l’UMP dans la préfecture landaise pour devenir, en 2008, maire de sa commune et " l’une des rares élues d’importance au sein du MoDem".

Fête de la musique et tauromachie

Les arrangements politiques locorégionaux sont l’un des charmes du Sud-Ouest français. Avec l’élevage intensif des canards et la tauromachie: Geneviève Darrieussecq est présidente de l’Union des villes taurines françaises et membre du bureau exécutif national du MoDem de François Bayrou.

Tout la destinait à exploiter politiquement ses compétences. C’est ainsi que lors de la présidentielle de 2012, elle fait partie de l’équipe de campagne de François Bayrou en tant que responsable des affaires de santé. En 2013 elle devient présidente de la branche Aquitaine de la Fédération Hospitalière de France. Renouvelée dans ses fonctions en 2016.

Et à nouveau les charmes du Sud-Ouest : elle soutient Alain Juppé (né le 15 août 1945 à Mont-de-Marsan) pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016. Puis, en avril 2017, annonce son soutien à Emmanuel Macron déjà en marche vers son triomphe. Est nommée secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées le 21 juin 2016, jour du solstice d’été et de la fête de la musique.

https://jeanyvesnau.com/2017/06/22/parite-avec-genevieve-darrieussecq-la-medecine-generale-fait-son-entree-aux-armees/

20/06/2017

VIVE TOULOUSE!!!!! Je viens de recevoir ce mail; quel plaisir de vous le transmettre!!!

GRANDE PREMIERE EN FRANCE SI C’EST BIEN VRAI

ON Y ARRIVE....


Enfin une bonne nouvelle qui ne peut donner cours à aucune polémique.

Mais ça n'a pas fait les gros titres.

ENFIN une bonne nouvelle.

Finalement, de temps en temps, il y a quand même de bonnes nouvelles, non ?

Rappelez-vous cette magnifique oeuvre littéraire, cet ouvrage qui s'intitulait "Nique la France" !

Et dont l'auteure était cette admirable Houria BOUTELDJA,


Eh bien cette poétesse de caniveau vient d'être mise en examen...

Si, si... c'est une "Première"; pour "racisme anti-français" !!!




Le juge d'instruction de Toulouse a fait signifier sa mise en examen à Madame Bouteldja par son collègue compétent territorialement, c'est-à-dire celui de son lieu de domicile.

Elle sera très probablement jugée par le tribunal correctionnel de Toulouse.

Par ailleurs, la procédure contre le livre «Nique la France»

édité par l'association de Madame Bouteldja dans la même veine de haine anti française est en cours.




Source : AFP

 > > > > > >


C'est la première fois à notre connaissance qu'une plainte pour racisme anti français est portée devant la Justice et déclarée recevable
par un magistrat, dont nous saluons ici la décision, car elle a valeur de message.

Soyons attentifs aux jugements et arrêts qui seront prononcés par les tribunaux dans cette affaire : ils feront jurisprudence.




Les responsables de l'Institut du Monde Arabe, à Paris, qui emploient Houria Bouteldja,
apprécieront sans doute médiocrement ce procès impliquant l'une de leurs employées,
qui les place dans une situation assez inconfortable.




Vu du Québec: la France va souffrir…

Le parti En Marche de Macron, ce banquier mondialiste s’appuyant sur le multiculturalisme à toutes les sauces n’est ni plus ni moins qu’un ramassis de faux socialistes de droite amalgamés avec des UMP (Républicains de maintenant). Ils sont tous opportunistes, carriéristes et mondialistes. Macron, c’est Sarkozy et Hollande réunis en une seule personne. La souveraineté de la France, face à l‘Union européenne, va encore subir des limitations dans ses pouvoirs législatifs, économiques et sociaux.

C’est l’Allemagne, la finance et les multinationales qui sortent gagnantes de ces élections. Le couple franco-allemand va mener à l’éclatement de l’UE. Déjà, en Allemagne, migrants et illégaux travaillent pour 85 centimes d’euros l’heure et des Roumains le font pour un euro dans des vignobles et chez les maraichers.

Macron s’apprête à abolir le Code du travail. L’agriculture familiale va rendre son dernier souffle et les entreprises françaises, PME comme multinationales vont fermer ou passer sous contrôle étranger. Un exemple: en France, des Départements finançaient, pour un faible pourcentage des coûts, le transport en commun afin de permettre à des employés de PME vivant dans de petites communes limitrophes de l’entreprise de venir travailler et de retourner à la maison le soir. Ces gens n’ont pas les moyens, avec leurs salaires et le coût de la vie d’acheter une auto. Eh bien, l’UE a fait couper ces subsides au transport, sous prétexte que cela ne correspondait pas aux normes européennes, vu le trop faible bassin de population desservi par le service de transport.

Les établissements d’éducation et de santé ne peuvent plus favoriser les produits agricoles français, même quand ces produits sont à prix équivalents ou moins chers. L’UE va instituer son ministère du budget qui aura préséance sur les finances des pays membres. La France n’a pas fini de souffrir. Elle l’aura voulu en élisant Macron et en s’abstenant de voter à 57% aux législatives.

Cécile Comeau

L’ancêtre de mon père est arrivé de France en Acadie en 1632. Celui de ma mère est arrivé en 1671 en Nouvelle-France (Québec). La famille de mon père a quitté l’Acadie conquise par les Anglais pour la Nouvelle-France (Québec). Elle refusait de vivre sous un régime anglais. La pauvre, l’histoire l’a rattrapée en 1759. Nous résistons depuis au Québec...

http://resistancerepublicaine.eu/2017/06/19/vu-du-quebec-la-france-va-souffrir/

 

BRAVO à tous les abrutis qui ont voté pour le présitante!

 

19/06/2017

Le présitante, le nouveau dictateur après flamby

Oradour-sur-Macron

Il faisait chaud et beau, les calvities précoces ou tardives rissolaient sèchement, en cette fin de matinée.

Le 10 juin 44, si j’en crois la rumeur, il avait d’abord fait lourd, puis le ciel s’était dégagé. Il faut de la chaleur et beaucoup de soleil pour donner à une division SS l’idée de tout passer par le feu — les vivants et les morts.

Belle idée d’avoir gardé les ruines en l’état. Lisbonne de même n’a jamais voulu rebâtir le couvent des Carmes, mis à bas par le tremblement de terre du 1er novembre 1755 — celui même dont Candide tire la preuve que tout n’est peut-être pas pour le mieux dans le meilleur des mondes.

En ce 10 juin 2017, les cameramen escaladaient les tas de pierres pour obtenir le plan le plus significatif sur le président de la République qui remontait les rues du village dévasté, escorté par une noria d’élèves venus de toute la France (1).

Comme personne ne peut me soupçonner de macronisme aigu, et que d’aucuns me reprochent de ne pas avoir hurlé avec les lèche-culs entre les deux tours de la présidentielle, j’ai d’autant plus de liberté pour dire que le discours que prononça samedi dernier le président de la république était un bon discours. Qu’il ait été écrit, dit-on, par Sylvain Fort (2) importe guère, et l’ex-nègre que je suis sait reconnaître de la belle ouvrage.

Il y est question d’Histoire, forcément, mais surtout de transmission.

"Voyez ces ruines qui sont derrière vous, déjà la pluie et le soleil après tant de décennies ont effacé les traces noires de l’incendie dévastateur. L’herbe du Limousin a repoussé dans ce sanctuaire, l’impact des balles tirées ce jour-là sur les hommes, les femmes, les enfants s’est poli sur ces murs et se confond avec l’érosion de la pierre.

"Il en va de même la mémoire, elle aussi forcément s’érode.

"Ce qui se transmet risque de s’affadir, sans cesse nous devons raviver la flamme et lui redonner sens. C’est pourquoi j’ai voulu que vous soyez présents ici, présents au côté des enfants d’Oradour et de Limoges, vous, centaines d’enfants des écoles de France, pour que la mémoire soit transmise dans sa substance par la vision des ruines, des tombes, des noms.

Je sais que cette journée restera pour vous un moment singulier, parce que vous aurez vu ces lieux de vos yeux, parce que vous aurez serré la main du dernier rescapé. C’est ainsi que se perpétue le fil de l’histoire. J’ai voulu que vous deveniez vous aussi des témoins".

Ce que j’ai entendu là — peut-être la présence de Jean-Michel Blanquer est-elle pour quelque chose dans l’enchaînement de mes idées —, c’est une condamnation de l’enseignement de l’Histoire tel qu’il est censé être pratiqué au nom des programmes de Najat Vallaud-Belkacem (en grand danger d’être définitivement enterrée dans les poubelles de l’histoire par les habitants de Villeurbanne, dimanche prochain — sans doute vendra-t-elle le pied-à-terre qu’elle avait cru bon d’y acheter pour prouver son attachement à un terroir auquel elle n’appartenait pas). Et une réhabilitation d’une Histoire chronologique, de ce "récit" (et non, pas "roman" !) historique que les programmes de Darcos avaient voulu mettre en place, et que condamnent si fort les pédagos d’Aggiornamento et autres officines du désastre. Réhabilitation d’une Histoire de la transmission des savoirs, faisant de nous, selon le mot de Bernard de Chartres, "des nains sur des épaules de géants" — nani gigantum humeris insidentes, comme on dit vulgairement.

(J’ai d’autant plus de plaisir à renvoyer le lecteur à cet article qui a déjà deux ans que le Point.fr a cru bon de me remercier — pour cause d’enthousiasme insuffisant à la vague aujourd’hui en marche. Je suis d’ailleurs un tout petit pion dans le rééquilibrage des médias: Paris Première, France 2 ou Europe 1 font le ménage en grand pour complaire à un président dont on ne sait s’il a demandé le grand nettoyage, ou si les rédactions anticipent ses desiderata supposés. La démocratie est un combat, la courtisanerie est une reddition…)

J’ai passé l’année à faire cours sur la Mémoire — c’était l’un des deux sujets mis au concours des IEP de province. L’année à rappeler à mes étudiants de Bac + 1 — une classe qui n’est pas composée d’héritiers, loin de là — qu’ils sont les derniers maillons, à ce jour, d’une très longue chaîne, et que comme l’a fort bien résumé Laurent Wirth, s’il y a un droit à la mémoire — pour les martyrs d’Oradour comme pour tous ces sacrifiés de tant de guerres, de tant de journées qui ont fait la France (eh non, ce n’est pas une vision réactionnaire! C’est la construction de la nation au sens le plus noble du terme — "Ô soldats de l’an II !"), il y a surtout un devoir d’Histoire.

Et ce ne sont pas des hommes de droite qui l’expliquent, mais Pierre Vidal-Naquet ou Pierre Nora, qui valent bien les petits coqs du pédagogisme et leurs éructations hystériques. De vrais historiens qui protestent contre l’abus des lois mémorielles, qui permirent à des associations quelque peu partisanes de traîner en justice Olivier Pétré-Grenouilleau, parce qu’il tenait sur l’esclavage un discours vrai mais peu conforme à la loi Taubira. Liberté pour l’Histoire! ont demandé un bon nombre d’historiens — de gauche principalement, car la science n’a pas de couleur politique. Le "politiquement correct" n’a rien à voir avec l’enseignement de cette discipline à hauts risques.

Ni lois mémorielles, ni "roman" national. Il ne s’agit pas non plus de faire de l’Histoire comme dans le Tour de France de deux enfants, où l’on exaltait l’Histoire et ses mythes pour préparer la revanche. Mais il faut retisser un récit, suivi, chronologique, qui permette aux générations présentes et à venir de penser leur futur en regardant prudemment en arrière. Un coup d’œil dans le rétro n’a jamais empêché d’aller droit — bien au contraire. Savoir d’où nous venons incite à mieux définir où nous allons. La vraie pédagogie, c’est celle-là, et il n’y en a pas d’autre.

Célébrer Oradour, avec ou sans trémolos malruciens de circonstance, c’est tisser du lien avec le passé, avec les hommes et les femmes du passé; c’est savoir d’où nous sommes issus — et il n’est pas tout à fait indifférent que ce soit de ce passé et non d’un autre. Savoir que la France n’est pas seulement un enchaînement de plaines et de montagnes, mais un paysage sculpté par des générations, légué aux générations à venir comme une œuvre collective qu’il convient de reconnaître, posséder, célébrer.

Il faut nécessairement réécrire les programmes d’Histoire de la dernière réforme — ou simplement en revenir à ceux de 2008, qui n’étaient pas mauvais, quitte à les amender çà et là. Et s’en tenir là une bonne fois pour toutes. Retrouver le fil de la continuité française, de la geste héroïque française, afin de redonner confiance en la nation — sous peine que les jeunes déboussolés aillent se chercher des exemples héroïques dans quelque Orient compliqué.

Jean-Paul Brighelli

(1) Je signale à ce propos au rédacteur qui a publié sur le site de l’Elysée le discours de l’événement que Riom s’écrit avec un "m", et non un "n"…

(2) Nous avons un point de contact: j’ai jadis servi de nègre à Pierre Brunel, qui fut son patron de thèse

http://blog.causeur.fr/bonnetdane/oradour-sur-macron-001699.html

 

18/06/2017

La gauchiasse folle!

Ce scandale des merdias qui fait mal à ma France!