Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Loisirs

  • Bon à savoir

    Non, il n’est pas obligatoire de faire ses courses au plus près de chez soi

    Comment et où faire ses courses? Les autorités françaises ont précisé les choses lors d’une cellule interministérielle de crise.

    Lors d’une cellule interministérielle de crise qui s’est tenue lundi, les autorités françaises ont, notamment, fait un point sur les pratiques autorisées pour faire ses courses.

    Est-on obligé de faire ses courses dans le magasin le plus proche de chez soi? Comment faire quand nos pratiques alimentaires nous obligent à nous rendre dans des magasins spécialisés? Autant de questions dont les réponses restaient floues. "Ce qui est certain, c’est que les consignes ne sont pas suffisamment claires et induisent en erreur même les personnes les plus respectueuses de la loi", confirmait, il y a une dizaine de jours dans nos colonnes, un gradé de la police.

    Plusieurs témoignages, comme celui de ce père de famille de Lanester (56) verbalisé à hauteur de 135 € pour avoir privilégié un supermarché à Lorient plutôt que son hypermarché habituel, suggéraient fortement qu’il fallait faire ses courses dans le magasin le plus proche de son domicile.

    "Aucune obligation de se rendre dans le magasin le plus proche" mais…

    Lundi, une cellule interministérielle de crise a éclairci plusieurs zones d’ombre. La décision finale indique qu’il " convient de rappeler aux préfets et aux forces de l’ordre les éléments suivants: tout achat réalisé dans un commerce dont les activités demeurent autorisées est considéré comme un achat de première nécessité; les forces de l’ordre ne doivent ni analyser, ni contrôler le contenu ou la manière de faire les courses".

    De même, il est souligné qu’il n’existe aucune obligation de regrouper ses courses dans un même commerce, ni de se rendre dans le magasin le plus proche. "Les usagers peuvent continuer à se rendre dans les magasins alimentaires spécialisés (boulangeries, fruits et légumes, chocolatiers, etc.) et confessionnels".

    Néanmoins, le gouvernement rappelle sur son site Internet que "chacun doit faire preuve de responsabilité et que la règle reste le déplacement bref et à proximité du domicile". Et il faut évidemment toujours être muni d’une attestation - papier ou numérique - toujours à jour sur soi.

    https://www.letelegramme.fr

     

    Ce que les policiers et gendarmes ont le droit (ou pas) de faire pendant un contrôle

    Les forces de l’ordre multiplient les contrôles pour veiller au bon respect du confinement. Mais sont-elles autorisées à fouiller vos courses ou à vous demander la raison de votre déplacement chez le médecin? Eléments de réponses.

    Depuis le 17 mars, 100 000 policiers et gendarmes sont mobilisés pour s’assurer que les Français observent bien les mesures de confinement et sortent de chez eux uniquement pour les motifs autorisés. En cas de contrôle, ils peuvent verbaliser pour absence d’attestation dérogatoire de déplacement ou sortie non légitime. Au 1er avril, quelque 5,8 millions de contrôles et 359 000 procès-verbaux ont été dressés par les forces de l’ordre, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.

    Mais sur les réseaux sociaux, des témoignages font état de contrôles abusifs et verbalisations injustifiées. Des femmes racontent par exemple avoir été verbalisées pour être sorties acheter des protections hygiéniques ou un test de grossesse, un internaute pour avoir mal recopié l’attestation à la main ou encore un autre parce qu’il portait un jean pendant sa pratique sportive. Alors jusqu’où peuvent aller les forces de l’ordre lors  d’un contrôle?

    Le montant de l’amende forfaitaire encourue en cas de non-respect du confinement grimpe vite: 135 € en cas de première sanction, 200 € en cas de récidive dans les quinze jours qui suivent, majorée à 450 € si elle n’est pas payée dans les 45 jours. En cas de multi-récidive dans les 30 jours qui suivent la première verbalisation, la violation des règles de confinement devient un délit passible de 3 750 € d’amende et six mois de prison.

    Les forces de l’ordre peuvent-elles fouiller vos sacs de courses?

    Non, "une inspection visuelle ou une fouille sont des atteintes à votre droit à la vie privée", rappelle l’Observatoire parisien des libertés publiques dans un communiqué. Les forces de l’ordre ne peuvent avoir le droit de procéder à la fouille ou à l’inspection visuelle que dans le cadre d’une réquisition du procureur ou d’une enquête de police judiciaire. Pour contourner cet obstacle, ils peuvent vous demander d’ouvrir vous-même votre sac.

    Vous êtes en droit de refuser mais étant donné les circonstances, "le rapport de force des policiers prévaut et ils risquent de vous emmener en garde à vue ou en vérification d’identité et sans témoin, il va être compliqué de vous défendre, notamment d’accusations de rébellion ou d’outrage".

    Les forces de l’ordre peuvent-elles juger ce qu’est un achat de première nécessité?

    Non, si vos achats sont effectués dans les commerces autorisés à ouvrir, les policiers ne peuvent pas les contester. Le décret du 23 mars ne précise d’ailleurs pas ce qu’est un produit de première nécessité, "de sorte qu’une contravention qui se fonderait sur l’absence de nécessité première du bien acheté pourrait être contestée, pour absence de prévisibilité de l’infraction", précise l’Observatoire parisien des libertés publiques.

    Les forces de l’ordre peuvent-elles vous verbaliser pour avoir pris plus d’une heure pour faire vos courses?

    Non, la limite d’une heure de déplacement s’applique uniquement aux sorties de loisirs : promenade, pratique sportive, sortie d’animaux. De même, la distance maximale d’un kilomètre ne concerne pas les déplacements pour aller faire vos courses.

    Les forces de l’ordre peuvent-elles demander la raison d’un rendez-vous médical?

    Non, le secret médical s’applique.

    Les forces de l’ordre peuvent-elles demander le paiement d’une amende sur place?

    Non, le paiement en liquide et immédiat d’une contravention sur le lieu du contrôle ne peut être exigé que "si le contrevenant ne dispose pas d’une adresse de domiciliation en France", rappelle la gendarmerie nationale.

    Les forces de l’ordre peuvent-elles vous raccompagner chez vous?

    Si rien ne les en empêche, le gouvernement précise sur la page consacrée aux informations sur le coronavirus qu’"on demandera aux personnes de retourner chez elle mais il n’y aura pas de reconduites à domicile".

    Les forces de l’ordre peuvent-elles vous contrôler dans les jardins de votre copropriété?

    Non, les contrôles s’exercent uniquement sur la voie publique.

     

    https://www.dossierfamilial.com

     

  • Bonne blague pour éclairer ce monde de ténèbres…

    photo de la basilique Saint Sernin à Toulouse au magnifique carillon

    Un jeune curé très angoissé est incapable de prononcer un seul mot le jour de son premier sermon. Le lendemain, il va voir l’archevêque et lui demande quelques conseils pour être à la hauteur, au sermon du dimanche suivant.

    L’archevêque lui conseille alors de se verser quelques gouttes de vodka dans une grand verre pour se sentir plus détendu.

    Le dimanche suivant, le jeune prêtre suit le conseil et réussit à parler sans être paralysé, et sans avoir le trac.

    De retour à la sacristie, il trouve une lettre laissée par l’archevêque ainsi rédigée:

    Mon fils, la prochaine fois, mettez quelques gouttes de vodka dans un grand verre d’eau et non quelques gouttes d’eau dans la bouteille de vodka. D’autre part, je tiens à vous faire part des quelques observations suivantes, afin que vous amélioriez encore un peu vos prochaines prônes.

    1. Il n’est nul besoin de mettre une rondelle de citron sur le bord du calice

    2: Evitez de vous appuyer sur la statue de la Sainte vierge et surtout évitez de l’embrasser en la serrant étroitement dans vos bras.

    3: Il y a 10 commandements et non pas 12.

    4: Les apôtres étaient 12, non pas 7 et aucun n’était nain.

    5: On ne parle pas de Jésus-Christ et ses apôtres comme de " JC & Co ".

    6: Nous ne nous référons pas à Judas comme à " ce fils de pute ".

    7: Vous ne devez pas parler du pape en disant " le parrain ".

    8: Ben Laden n’a rien à voir avec la mort de Jésus.

    9: Les murailles qui se sont effondrés au septième jour ne se trouvaient pas à Mexico mais à Jéricho !

    10: L’eau bénite est faite pour bénir et non pour se rafraîchir la nuque

    11: Ne célébrez jamais la messe assis sur les marches de l’hôtel.

    12: Ponce Pilate a dit: “vos histoires je m’en lave les mains", et non "vos conneries, je m’en bas les couilles".

    13: Les hosties ne sont pas des gâteaux apéritifs à consommer avec le vin de messe.

    14: Les pêcheurs iront en enfer et non " se faire enculer chez les Papous ".

    15: L’initiative d’appeler les fidèles à danser était bonne, mais pas celle de faire la chenille dans l’église.

    16: L’homme assis près de l’hôtel et que vous avez qualifié de "vieux pédé et de travelo en jupe", c’était moi…

    Sincèrement, L’archevêque.

    PS: Jésus n’a pas été fusillé mais crucifié.

  • CQFD

    Césars : qu’Aïssa Maïga retourne en Afrique, et qu’elle y joue Blanche-Neige !

    Autre registre, les Césars et les blairottes qui ne veulent pas que l’on honore Polanski. Quant à l’Africaine en mission, Aïssa Maïga, elle se lamente (dans un grand silence, ndlr): il  n’y a que des Blancs dans le cinéma français. Pourtant, la sélection et la récompense suprême sont là pour affirmer plutôt le contraire, au point même que cela en devient loufoque, le jury ayant manifestement, et fort prudemment, rendu un jugement de Salomon en primant un film de circonstance.

    https://francais.rt.com/france

    "On est une famille, on se dit tout non?" : @AissaMaiga, présidente des collectifs 50/50 et Noire n'est pas mon métier.

        Le meilleur des #César2020 > https://t.co/ipnVwouBeV pic.twitter.com/eXaezRYd4T

     

        — CANAL+ (@canalplus) February 28, 2020

     

    https://twitter.com/canalplus/status/1233495414927745025?

     

    Puisqu’elle le prend sur le ton "On est une famille, on se dit tout, non", eh bien allons-y.

    Nadine Morano a cent fois raison, si tu n’es pas contente, retourne en Afrique. Et, bien que les Taché et tous les collabos de la soumission française gémissent au racisme, et demandent des sanctions, il n’y a rien de raciste à demander à quelqu’un qui veut qu’il y ait plus de Noirs dans les films d’aller dans les pays noirs, à savoir l’Afrique, où il n’y a pas de Blancs dans le cinéma français, et d’arrêter de nous culpabiliser avec des propos qui flairent bon le racisme.

    Et comme ses deux enfants ont des prénoms africains, Sonni (né en 1996), et Kwameh (né en 2002), ils ne seront pas dépaysés.

    À moins que tel Omar Sy jouant Knock, puis Arsène Lupin, elle ne rêve de jouer Blanche-Neige…

    https://www.20minutes.fr

    https://ripostelaique.com/cesars

     

  • Votre voiture est dangereuse

    Des produits chimiques cancérigènes émanent constamment des sièges de nombreux véhicules

    Alors que de nombreuses recherches sur la pollution automobile se concentrent sur les polluants atmosphériques externes entrant à l’intérieur des véhicules et affectant de ce fait les passagers, une nouvelle étude montre que les produits chimiques émanant directement de l’intérieur pourraient également être préoccupants. Du moins, il s’agit de la conclusion d’une nouvelle étude réalisée par l’UC Riverside, publiée ce mois-ci dans la revue Environment International.

    L’étude révèle notamment que plus le trajet est long, plus vous êtes exposé à un ignifuge chimique cancérigène connu, et qui a notamment été éliminé de certains meubles. Bien qu’il existe d’autres produits chimiques qui sont généralement utilisés dans la fabrication d’automobiles, ce retardateur de flamme vient d’être ajouté à la liste des produits à éviter ou interdits.

    Certains scientifiques ont supposé que le produit chimique, appelé TDCIPP ou “tris chloré”, a cessé d’être utilisé après qu’il ait été placé sur la liste de la Proposition 65 en Californie, en 2013. Cependant, il est encore largement utilisé dans la mousse des sièges d’automobiles. L’étude montre que non seulement votre voiture est une source d’exposition au TDCIPP, mais que moins d’une semaine de trajets entraîne une exposition élevée à ce dernier.

    David Volz, professeur agrégé de toxicologie environnementale à l’UCR (Californie), a déclaré que les résultats étaient inattendus. " J’étais au départ plutôt sceptique, car je ne pensais pas que nous allions trouver une concentration significative dans ce court laps de temps, sans parler de l’importance du temps de trajet ", a déclaré Volz. " Nous avons donc été surpris deux fois, ce qui était vraiment inhabituel ".

    Impact sur le développement du fœtus, infertilité et risque de cancer

    Au cours de la dernière décennie, Volz a étudié comment divers produits chimiques affectent la trajectoire de développement précoce. En utilisant des poissons zèbres et des cellules humaines comme modèles, le laboratoire de Volz étudie depuis 2011 la toxicité d’une nouvelle classe de retardateurs de flamme appelés esters organophosphorés.

    Nous ne savons que peu de choses sur la toxicité de ces esters organophosphorés — dont le TDCIPP fait partie, mais il faut savoir qu’ils ont remplacé les anciens produits chimiques ignifuges, qui persistaient plus longtemps dans l’environnement et prenaient plus de temps à se métaboliser.

    En utilisant le poisson zèbre comme modèle, Volz a découvert que le TDCIPP empêche un embryon de se développer normalement. D’autres études ont rapporté une forte association entre le TDCIPP et l’infertilité chez les femmes suivant des traitements de fertilité.

    Sachant que son utilisation est encore répandue dans les véhicules, Volz s’est demandé si l’exposition totale d’une personne était liée à la durée du trajet. Les étudiants de premier cycle de l’UC Riverside ont fait d’excellents sujets d’étude, car la majorité d’entre eux effectuent de longs trajets quotidiens en voiture.

    L’équipe de recherche comprenait des collaborateurs de l’Université Duke et était financée par les National Institutes of Health (NIH) ainsi que l’USDA National Institute of Food and Agriculture.

    Les participants comprenaient environ 90 élèves, dont chacun avait des temps de trajet variant de moins de 15 minutes à plus de deux heures aller-retour. Tous ont reçu des bracelets en silicone à porter en continu pendant cinq jours. La structure moléculaire du silicone le rend idéal pour capturer les contaminants en suspension dans l’air.

    Étant donné que le TDCIPP n’est pas chimiquement lié à la mousse, il est expulsé au fil du temps et se retrouve dans la poussière (qui est inhalée), selon Aalekyha Reddam, un étudiant diplômé du laboratoire Volz.

    Une forte corrélation avec le temps de trajet

    Plusieurs esters organophosphorés ont été testés, mais le TDCIPP était le seul à montrer une forte association positive avec le temps de trajet. " Votre exposition au TDCIPP est d’autant plus élevée que vous passez de temps dans votre véhicule ", a déclaré Reddam.

    Bien que Volz et son équipe n’aient pas prélevé d’échantillons d’urine pour vérifier que le produit chimique a migré dans le corps des participants, ce dernier point est pour eux une certitude. " Nous supposons que c’est le cas en raison de la difficulté à éviter l’ingestion et l’inhalation de poussière ", a déclaré Volz. De plus, d’autres études ont examiné l’accumulation de TDCIPP dans l’urine, mais pas en fonction de la durée du trajet.

    À l’avenir, l’équipe de recherche aimerait répéter l’étude avec un plus grand groupe de personnes, dont les âges seraient plus variés. Ils aimeraient également étudier les moyens de protéger les automobilistes contre cette exposition, ainsi qu’à d’autres composés toxiques.

    Jusqu’à ce que des méthodes de réduction plus spécifiques puissent être identifiées, l’équipe encourage à épousseter fréquemment l’intérieur des véhicules et à suivre les lignes directrices de l’Environmental Protection Agency des États-Unis pour réduire l’exposition aux contaminants.

    Jusqu’à ce que des alternatives plus sûres soient identifiées, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour bien comprendre les effets du TDCIPP sur les navetteurs.

    "Si nous avons pu obtenir des résultats significatifs en seulement cinq jours, qu’est-ce que cela signifie pour une exposition chronique à long terme, pour les personnes qui effectuent de longs trajets tout au long de l’année, durant des décennies?", s’interroge Volz.

    Source : Environment International

     

  • Super idée de jeu de société pour un Noël et un premier de l’An participatif!

    Alors jouons, jette le dé et avance ton pion sur le jeu de l’oie.

    Case 1: origine (certaines rapportent plus d’indemnités que d’autres, réfléchis avant de choisir ton origine dans la partie)

    Case 2: sexe (si tu as choisi "Français de sang" en case 1 en choisissant homme, ici tu seras obligé de choisir " homosexuel " pour avoir une chance de gagner la partie)

    Case 3: situation de famille (célibataire ou parent de plus de 5 enfants, le reste ne rapporte quasiment rien)

    Case 4: grossesse (lié au choix case 2 en l’état actuel de la science)

    Case 5: apparence physique (choisir gros et moche pour un maximum d’indemnité au tribunal)

    Case 6: pauvre

    Case 7: nom de famille ridicule ou arabe ou imprononçable pour un Français mais que tu ne changeras pas pour t’intégrer en cas de naturalisation française

    Case 8: habiter dans une enclave ethnique musulmane

    Case 9: sidaïque ou déséquilibré barbu

    Case 10: handicapé (NON, ici c'est faux! être handi pas idiot-e mais travailleur-se indépendant-e ne t'apporte aucun point ni empathie)

    Case 11: nain, albinos… (à toi de voir)

    Case 12: végétarien, cannibale, nudiste… (à toi de voir)

    Case 13: homo hétéro… (à toi de voir)

    Case 14: trans, travelo, gender-fluide… (à toi de voir)

    Case 15: âge

    Case 16: électeur de Benoît HAMON ou adhérent du CRAN ou… selon les autres joueurs de la partie

    Case 17: syndiqué ou pas

    Case 18: langues étrangères non européennes des pays les plus pauvres que tu connaisses

    Case 19: " appartenance ou non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion déterminée". = Musulman ou pas? Juif ou pas? Noir ou pas?

    Mais tu peux aussi te prétendre victime pour ton appartenance à une entité morale ou prétendre que l’entité morale est victime et ainsi ne pas payer ton avocat pour aller tirer un maximum de pognon aux Français de sang au tribunal. Là les indemnités sont multipliées par 10.

    Lire ici: " Constitue également une discrimination toute distinction opérée entre les personnes morales sur le fondement de l’origine, du sexe, de la situation de famille, de la grossesse, de l’apparence physique, de la particulière vulnérabilité résultant de la situation économique, apparente ou connue de son auteur, du patronyme, du lieu de résidence, de l’état de santé, de la perte d’autonomie, du handicap, des caractéristiques génétiques, des mœurs, de l’orientation sexuelle, de l’identité de genre, de l’âge, des opinions politiques, des activités syndicales, de la capacité à s’exprimer dans une langue autre que le français, de l’appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion déterminée des membres ou de certains membres de ces personnes morales".

    Règles du jeu: https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000033461473&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20161120

    Le plus politiquement correct des joueur est l’arbitre juge du jeu. Il affiche sa politique en quelques lignes; exemple:

    – être blanc = moins 100 points, être noir = plus 100 points

    pour fixer les bornes de notation aux aspirants victimes.

    Le support de jeu est un plateau de jeu de l’oie classique numéroté ou revisité avec des images des pleureuses et des victimes professionnelles.

    Profil de joueurs gagnants à la CAF, au tribunal et aux aides sociales en tous genres:

        le Soudanais homosexuel qui bénéficiera du regroupement familial pour ses 5 femmes et 20 enfants

        la racaille maghrébine du 93

        la retraitée blanche, passeuse de migrants à la frontière italienne, qui en plus se paye en nature sur les mineurs nigériens de 25 ans

        les islamistes, leurs imams et leurs femmes voilées

        BHL et ses amis

     

    Brenton ANDERS

    Riposte Laïque