Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Opinions

  • Une folle comme ministre…

    Les loups sont entrés dans Paris… (et la France). Tous ceux qui ne nous ressemblent pas, un jour ou l'autre…

    Viktorovitch dénonce les mensonges assumés de Sibeth Ndiaye, ses propos sur la mort de Simone Veil, sur son "job" au gouvernement, et sa "participation" à l’Affaire Benalla

    Par fandetv le 02/04/2019

    Clément Viktorovitch dénonce les mensonges assumés de Sibeth Ndiaye (nouvelle porte-parole du gouvernement), ses propos sur la mort de Simone Veil, sur son "job" au gouvernement, et sa "participation" à l’Affaire Benalla. Il estime que sa qualité de femme n’est pas un argument pour la défendre: "La seule chose qui compte, c’est qui elle est et ce qu’elle a fait".

    – CNEWS, 1er avril 2019, 19h07

     

     

  • Pour qui vos tétons...

    Texte de l’affiche apposée avant l’élection de la Commune de Paris, 25 mars 1871.

    “Citoyens,

    Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant votre vie, souffrant des mêmes maux.

    Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus; les uns comme les autres ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables.

    Défiez-vous également des parleurs, incapables de passer à l’action; ils sacrifieront tout à un beau discours, à un effet oratoire ou à mot spirituel.

    Evitez également ceux que la fortune a trop favorisés, car celui qui possède la fortune est disposé trop rarement à regarder le travailleur comme un frère.

    Enfin, cherchez des hommes aux convictions sincères, des hommes du peuple, résolus, actifs, ayant un sens droit et une honnêteté reconnue. Portez vos préférences sur ceux qui ne brigueront pas vos suffrages ; le véritable mérite est modeste, et c’est aux électeurs à choisir leurs hommes, et non à ceux-ci de se présenter.

    Citoyens, Nous sommes convaincus que si vous tenez compte de ces observations, vous aurez enfin inauguré la véritable représentation populaire, vous aurez trouvé des mandataires qui ne se considèrent jamais comme vos maîtres.

    Le Comité Central de la Garde Nationale“

  • Les cons, ça ose tout….

    c'est même à cela qu'on les reconnait (M. Audiard)

    Rokhaya Diallo attaque Céline Pina… parce qu’elle n’est pas d’accord avec elle

    La militante laïque Céline Pina est la cible de la médiatique activiste "décoloniale" (pauvre tarée!) Rokhaya Diallo et de l’association musulmane "féministe" (hé mon cul… c'est du poulet (réplique de B B. dans un film) Lallab.

    Son crime: être en désaccord avec elles, et avoir osé le dire.

    Céline Pina, militante républicaine universaliste et laïque, est en butte à d’odieuses accusations de la part de Rokhaya Diallo et de l’association Lallab. Au lieu d’essayer de répondre à ses arguments, ses ennemis préfèrent essayer de la faire taire en instrumentalisant les tribunaux et d’abuser des droits que la République leur donne pour tenter d’en saper les fondements même.

    Face aux attaques, et après un moment de doute bien compréhensible, Céline Pina a fort heureusement trouvé la force de poursuivre la lutte, grâce à des soutiens spontanés qui prouvent, si besoin était, qu’il est encore permis d’espérer.  (…)

    www.causeur.fr

     

    SOUTIEN SANS RÉSERVE A CÉLINE PINA

     

     

  • Traitre à la Nation française, le macrouille

    Les barrages français cèdent face aux intérêts privés

    Le gouvernement a annoncé sa volonté de privatiser 150 barrages hydroélectriques en France, en dépit de leur caractère hautement stratégique. Il répond ainsi à la volonté de la Commission qui s’était juré de faire chuter ce monopole d’État contraire au dogme de la concurrence libre et non faussée.

    Vous avez aimé les Aéroports de Paris, les autoroutes et Engie, vous allez adorer ce nouvel épisode de la grande série de privatisations, pour le moins étonnantes, menée par le gouvernement français. Cette annonce fait suite à près de dix ans de pression de la part de la Commission européenne pour démanteler la gestion publique de l’énergie hydro-électrique.

    Puisqu’il était impossible d’exiger la privatisation des centrales nucléaires, relevant des activités d’importances vitales de la nation, la Commission s’est donc reportée sur la deuxième source française de production d’énergie, à savoir les barrages.

     […]

    Source: France Culture

    Macrouille, vendu aux puissances de l'argent!