Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Opinions

  • Même les pros-migrants sont épouvantés!

    Vaut mieux tard que jamais.... mais, va y avoir du boulot pour les renvoyer! c'est trop tard! beaucoup trop tard!!!!

    Sur les ravages de l’immigration en Europe, les yeux s’ouvrent les uns après les autres, les dominos tombent, et les forteresses que l’on croyait les plus inexpugnables s’effondrent. Devant la réalité des faits. Ainsi, la semaine dernière, dans deux pays européens, deux acteurs d’institutions ou d’associations "migrants-friendly" ont fait leur coming out pour dire différents aspects très concrets de l’impasse migratoire.

    En Allemagne, c’est une militante engagée dans l’aide aux réfugiés qui a confié à la presse polonaise et allemande l’amer savoir de son expérience au plus près des migrants musulmans. Elle s’appelle Rebecca Sommer. Pensant d’abord que "les visions médiévales des Arabes changeraient avec le temps", elle s’est rendue à l’évidence et a déclaré qu’il était "presque trop tard pour l’Allemagne". Elle analyse le problème ainsi:

    "Les réfugiés musulmans ont grandi avec un système de valeurs complètement différent du nôtre, ont subi un lavage de cerveau religieux depuis l’enfance et n’ont aucun désir de s’adapter à la vie occidentale".

    Elle a constaté que l’aide que l’Allemagne leur a accordée était regardée avec "arrogance et mépris ". Elle affirme avoir été traitée de "stupide salope allemande". Rebecca Sommer tire de son expérience personnelle, de ce qu’elle a vu sur le terrain, deux enseignements: d’une part, l’islam prend une importance croissante dans la culture allemande, dans les institutions et les écoles; d’autre part, les cultures européennes, si elles veulent survivre, doivent s’affirmer et se défendre. Rebecca Sommer a, en particulier, encouragé les Polonais à rester "inflexibles" dans leur opposition à la politique de l’Union européenne:

    "Aucun peuple, ni groupe, que ce soient les Italiens, les Français, les Allemands ou les Polonais, ne pourront subsister en tant que nation, s’ils ne défendent pas de façon raisonnable leurs intérêts".

     

  • Plus gauchiasse qu'elle, tu meurs!

    Anne Hidalgo refuse une sépulture parisienne à Michel Déon ! Normal, il était royaliste…

    Il y a eu le père Ubu, enfanté par le génial Alfred Jarry. Maintenant nous avons une mère Ubu : elle siège à la mairie de Paris.

    L'académicien Michel Déon a eu le mauvais goût de mourir en Irlande. Ce qui fait que, selon les règles administratives, rien n'oblige la mairie de la capitale à lui accorder une sépulture dans un cimetière parisien. Rien n'oblige mais à cette règle, une municipalité a le droit de déroger en faisant des exceptions. Des exceptions qui concernent des cas particuliers.

    Des hommes et des femmes illustres. Des célébrités. Des à qui la nation est reconnaissante. Mais pas question de faire une exception pour Michel Déon.

    L'homme, un des plus talentueux écrivains de l'après-guerre n'était pas fréquentable. Il était ardemment royaliste. Il appartenait à la bande des Hussards : Blondin, Nimier, Laurent… Et, crime des crimes, il fut un temps secrétaire de Charles Maurras.

    L'auteur du Taxi Mauve avait demandé à être incinéré. Son urne funéraire se trouve au domicile de sa fille à Paris. Cette dernière, Alice Déon a invité la mairie de la ville à lui trouver une place au cimetière Montparnasse. Pas de réponse de la mairie. On n'allait quand même pas se bouger pour une inconnue…

    Alors l'Académie française a fait une démarche officielle dans le même sens. Là on a répondu. Dans un mail – c'est le Figaro qui rapporte les faits – la directrice de cabinet d'Anne Hidalgo, Ivoa Alavoine répond "niet". Et quand on lui fait observer qu'une personnalité aussi importante que Michel Déon mérite peut-être une exception, elle précise que ce n'est pas possible car ça créerait un "précédent"!

    Ben oui… Imaginons que des cohortes d'académiciens aient la fantaisie d'aller mourir au Lesotho, dans les îles Tonga, à Bahreïn, en Mongolie, au Népal. Mais s'ils choisissent intelligemment d'aller trépasser à Cuba ou au Venezuela, ça peut s'arranger non ? Anne Hidalgo, la mère Ubu de la mairie a en la personne d'Ivoa Alavoine une digne fille Ubu.

    Très remontée, Hélène Carrère d'Encausse a appelé Anne Hidalgo. Cette dernière n'a pas daigné décrocher. L'académicienne a retéléphoné en demandant que la maire de Paris la rappelle. Rien non plus. Nous vivons une époque où une Anne Hidalgo, qui n'est pas grand-chose, peut se permettre de traiter avec dédain une femme qui fait honneur à la pensée française.

    PS : Alerté par le bruit fait autour de cette affaire, Bruno Julliard, chargé de la Culture à la mairie de Paris a fait savoir que la question "serait réglée dans les dix jours". Il est sensiblement moins bête que sa patronne. Ce qui n'est pas très difficile…

    http://www.atlantico.fr/decryptage/anne-hidalgo

     

     

  • Hillary Clinton: scandale sans précédent!

    Envoyé par une amie

    De Paul Graig Robert, bon journaliste, honnête

    J'ai fait une trad google rapide... j'ai juste mis un bout du papier (voir plus bas sous le lien)

    Pour résumer: l'affaire du "mémo".

    On en est au fait que ce qui s'est passé  est un coup d'état des états unis "contre eux même", et que le soit disant Russia gate incriminant Trump n'a jamais existé..  Hillary, le parti démocrate, le FBI et le ministère de la justice , ont comploté avant même l'élection de TRUMP pour qu'il ne soit pas élu et ont bafoué des lois et la démocratie. le tout aidé par la presse et les médias qui ont raconté des fadaises à n'en plus finir.. ( on a les noms de la boite qui a payé l'agent secret du MI6 pour faire le faux rapport sur trump, l'avocat , les sommes versées etc.... cela fait des mois qu'une commission  enquête)

    Si Hillary avait été élue, toute cette histoire serait passée à la trappe.

    Voila, c'est tout ce qu'il y a à retenir d'important.

    Cela s'appelle une traitrise

    La presse mainstream ( détenue par quelques personnes aux USA ), est appelée par les autres la "pressestituée" voir prostituée.

    le problème est que l'on craint que ces histoires soient enterrées, que les coupables ne soient pas puni, auquel cas, la démocratie (ce qu'il en reste) est mal partie. (c'est un panier de crabes avec des collusions diverses et compliquées)

    Lors de l'affaire du Watergate, Nixon avait payé des gugus pour poser des micros....ici, il s'agit d'un véritable détournement des agences d'état et on reste trés trés discret, comparativement au scandale du Watergate.

    cette "histoire" n'est pas neuve puisqu'en juillet 2016, j'ai vu une vidéo d'un ancien agent des services secrets américain, disant que lui et d'autres collègues, de diverses agences, réagissaient au coup d'état ( doux ) réalisé par Hillary (son élection "gagnée d'avance , avec éviction de Bernie Sanders des démocrates... quand on dit qu'untel va forcement gagner, qu'il a toute la presse et toutes les TV, c'est un coup d'état.... ), en faisant une vidéo explicative. Ces agents réalisaient un " counter coup", un contre coup d'état Soft.

    Il y a eu aussi plusieurs papiers, d'anciens des " services secrets", exprimant leur inquiétude sur le déroulement des élections. D'autre part des agents du FBI avaient démissionné, n'étant pas d'accord avec ce qu'il se passait au FBI, dégoutés de voir comment était traitée l'affaire des e mails d'Hillary.

    et comme toujours, il est intéressant de voir ce que la presse des USA raconte, et ce que notre presse raconte elle aussi (pas grand chose, avec des biais effroyables allant même raconter l'inverse de ce que l'on peut lire dans le mémo de 4 pages publié sur le net)

    je ne suis pas "pour TRUMP", j'essaye juste de comprendre comment une telle chose peut arriver...c'est de la curiosité ( et vu que notre presse n'explique rien, je vais chercher l'infos aux USA)

    Conclusion : cette affaire fait perdre du temps à beaucoup de gens, empêche le gouv d'agir et de redresser les états unis

    perso: je me cale dans un fauteuil, et j'attends la suite.. en espérant que la vérité émergera un jour.

    https://www.zerohedge.com/news

    Russia gate est un poignard visant au cœur des institutions gouvernementales américaines. Une conspiration impliquant des hauts fonctionnaires du ministère de la Justice Obama, du FBI et d'autres agences de «sécurité» a été formée avec Hillary Clinton et le Comité national démocrate, dont le but était de vaincre Trump à l'élection présidentielle et, à défaut, de retirer Trump de son poste ou le discréditer au point qu'il serait réduit à une simple figure de proue . Cette conspiration a le plein soutien de l'ensemble des médias traditionnels.

     

    En d'autres termes, c'était un coup d'etat non seulement contre Donald Trump mais aussi contre la démocratie américaine et le résultat d'une élection présidentielle.

    La gauche honnête   ne croit pas un mot de la conspiration russie concoctée contre Trump. Ils s'opposent à la conspiration de Russiagate non pas parce qu'ils aiment Trump, ce qu'ils ne font certainement pas, mais parce qu'ils comprennent que c'est un mensonge dirigé contre la vérité. Ils comprennent que les grands médias américains ont déserté les reportages factuels et véridiques et servent de ministère de propagande pour l'état de guerre / policier que l'Amérique est en train de devenir.

    Si la conspiration de Russiagate contre Trump et la démocratie américaine reste impunie, le gouvernement responsable aux États-Unis cessera d'exister. Les agences de sécurité américaines sont depuis longtemps impliquées dans des coups d'État contre des gouvernements étrangers. Maintenant, ils sont impliqués dans un  coup d'état contre l'Amérique.

    Il y a un grand danger que les républicains adorent la «sécurité nationale» et qu'ils soient si déterminés à protéger la réputation du gouvernement américain qu'ils vont donner un laissez-passer aux hauts fonctionnaires qui ont participé à une conspiration contre les États-Unis.

    Quant au président Trump, il manque d'un gouvernement sur lequel il puisse compter et il est menacé par le complexe militaire / sécuritaire. La conspiration pourrait facilement être blanchie comme une simple affaire du FBI et du ministère de la Justice ne suivant pas les procédures appropriées,

    Le peuple américain ne se rend pas compte du sérieux du russia gate contre eux et le président Trump.

    Les sondages indiquent qu'une grande majorité du public ne croit pas que Trump a conspiré avec Poutine pour voler l'élection présidentielle, et sont fatigués d'entendre les prostituées des médias répéter l'histoire absurde jour après jour.

    . De plus, les emails divulgués sont réels, non fabriqués. Les courriels montrent exactement ce qu'ont fait Hillary et le DNC. Le public sait que ces transgressions ont été repoussées par la fausse histoire d'une conspiration Trump / Poutine. Le fait que l'ensemble de la presse écrite et télévisée américaine ait servi d'une manière politique hautement partisane pour enterrer une histoire vraie et dérangeante avec une fausse histoire - Russiagate - est l'une des raisons pour lesquelles certains sondages montrent que seulement 6% des Américains font confiance aux médias traditionnels. Tous les sondages montrent que la grande majorité des indépendants, des républicains et des jeunes se méfient des médias traditionnels. Dans certains sondages, environ la moitié des démocrates font confiance aux médias, et cela parce que les médias sont les serviteurs des intérêts du Parti démocratique.

     

  • Obamagate: mensonge, effarant, de toute la gauchiasse américaine sur Trump

    Le fameux document déclassifié est là, si vous lisez correctement l'anglais… ce qui n'est pas mon cas…. mais, traduit par une amie, j'ai compris.

    https://fr.scribd.com/document

    En dernière page du mémo, on parle bien de Papadopoulos et  Carter page, et du fait que l'enquête a été faite par 2 agents du FBI qui étaient antitrump (un homme et une femme, dont on donne les noms: ceux dont on avait perdu les e mails, qui ont été retrouvés 2 jours après, puis expurgés etc... encore tout un tintouin invraisemblable, je passe les détails... :-))))

    Ce qui est intéressant de suivre est la réaction de la presse américaine et française!

    exemple:

     http://www.lepoint.fr/monde/ce-que-contient-la-note-critique