Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Opinions - Page 3

  • Telle est la question

    Les agents de contrôle du QR code du passe sanitaire sont recrutés en contrat cdd de 10 mois. Pourquoi recruter ces agents pour 10 mois alors que le pass est censé être temporaire jusqu’au 15 novembre?

     

        Sur @LCI @rstainville : les agents de contrôle du QR code du pass sanitaire sont recrutés en contrat cdd de 10 mois.

        Pourquoi recruter ces agents pour 10 mois alors que le passe est censé être temporaire jusqu’au 15 novembre ? pic.twitter.com/qzg94zhTt1

     

        — Mouâd Boutaour Kandil (@boutaour) August 7, 2021

     

  • Espèce de lâche!

    Le judoka algérien préfère déclarer forfait que d’affronter un Israélien

    Lu dans “l’Équipe” du 24 juillet 2021:

    "Nourine récidive après les Mondiaux 2019. Lundi prochain, Fethi Nourine aurait dû participer au tournoi olympique de judo des Jeux de Tokyo, dans la catégorie des – 73 kg. Mais, samedi, il a décidé de renoncer pour ne pas affronter éventuellement l’Israélien Tohar Butbul, un peu plus tard dans le tournoi.

    Nourine s’est déclaré solidaire de la cause palestinienne, pour se justifier. L’Algérien avait déjà fait de même lors des Championnats du monde 2019, toujours pour ne pas avoir à affronter Butbul. "

    Telle est la configuration du combat des lâches et des imbéciles.

    L’Algérie, pays en faillite depuis le départ des Français de ce territoire qu’elle avait fait prospérer et qui ne vit plus que de la vente de son pétrole et du revenu de ses nationaux installés en France, ce pays failli veut donner des leçons de moralité à Israël, démocratie la plus ancienne et la plus noble du Moyen-Orient.

    Plutôt que de porter l’étendard de la cause palestinienne, prétexte à tous les abus de langage et barbaries divers et variés, ce pays ferait bien de se libérer de ses dirigeants dictatoriaux élus par un peuple privé de liberté et c’est ce gouvernement et ces pays, au même titre que la Tunisie qui furent prospères du temps de l’impérialisme français, ces pays sont devenus des républiques bananières qui finiront par une libanisation ou une déroute à la sud-africaine et qui, depuis l’abandon des Blancs du pouvoir, vivent aujourd’hui dans la plus complète anarchie.

     

    1: retirer toutes ses médailles et autres palmes

    2: lui faire rembourser DE FORCE tout ce que la France a dépensé pour lui et sa famille depuis son entrée dans notre pays

    3: le déchoir de la nationalité française, le renvoyer au bled avec toute la clique familiale et lui INTERDIRE DEFINITIVEMENT le territoire Français sous peine de prison à perpétuité que ce soit lui ou un membre de sa famille.

    Si on  faisait cela avec tout ces lâches et minables, il y aurait de la place dans les HLM pour les Français et moins d'allocations diverses, RSA compris, à verser à toutes ces sangsues

     

  • Les sectes secrètes qui tentent de dominer la planète

    Aujourd’hui, partage d’informations sur un sujet qui me paraît important et d’une actualité brûlante sur les sociétés secrètes et l’État profond aux USA, et ailleurs…

    La première vidéo proposée est un document d’archive de 5 minutes qui me paraît essentiel pour bien comprendre ce qui se passe aujourd’hui dans le monde. Il s’agit d’un discours (sous-titré en français) du Président Kennedy prononcé le 27 avril 1961, quelques jours avant son assassinat. Ce Président disposait, pour étayer son discours, d’énormes moyens pour savoir ce qui se passait vraiment dans les coulisses de son pays et dans celles du monde. S’il dénonçait avec autant de force l’influence maléfique de " sociétés secrètes ", c’est qu’il savait de quoi il parlait.

    Son propos n’est donc pas anodin. Il doit être pris au sérieux aujourd’hui comme hier, aujourd’hui peut-être plus qu’hier.

    https://odysee.com/@olivierprobst:8/discours-de-john-f-kennedy-sur-les-soci:4

    Kennedy n’est pas le seul Président US à avoir évoqué ces sociétés " secrètes", ces lobbys souvent transnationaux qui influencent le cours des événements sur la planète.

    Avant lui, le Président Eisenhower avait mis en garde son pays, le 17 janvier 1961, contre l’influence potentiellement néfaste de ce qu’il appelait alors : " le complexe militaro-industriel ".

    https://www.dailymotion.com/video/x4r08c (moins de 2 minutes).

    Après lui, le Président Trump a, lui aussi combattu ce qu’il a appelé : " l’État profond ", contre lequel il a mené une lutte sans merci, lutte qui n’est probablement pas terminée.

    https://www.youtube.com/watch?v=hIAlu-6k8HY

    Pour les anglophones moins pressés, une émission télévisée d’enquête sur " l’État profond " ou " deep state " permet d’aller au fond des choses :

     

     https://www.skynews.com.au/world-news/donald-trumps-ou war-from-within-inside-the-deep-state-cabal/video/ec01283aa3130f49eab98f368fe5e3d5

     

    Bien sûr, on ne peut évoquer sereinement ces sujets sans être accusé de " complotisme " par la meute des médias mainstream occidentaux, devenue une auxiliaire fidèle et privilégiée de cet " État profond " qui en a pris progressivement le contrôle, et qui fait et défait aujourd’hui les Présidents des grands pays occidentaux.

    Ce sujet est d’une importance capitale et d’une actualité brûlante. Il doit constituer l’arrière-plan de toute réflexion sur les grands événements qui concernent aujourd’hui la planète qu’ils relèvent de la géopolitique, de l’économie, de la crise sanitaire, de l’espionnage des grands dirigeants de ce monde (Pégasus : https://www.lemonde.fr/pixels/video/2021/07/20/c-est-une-industrie-creee-pour-vous-pirater-edward-snowden-reagit-aux-revelations-concernant-le-logiciel-espion-pegasus_6088853_4408996.html)….. etc

    Le pouvoir des lobbys transnationaux et mondialistes, renforcé par la technologie et la corruption des élites nationales promues et " tenues " par ces mêmes lobbys, atteint aujourd’hui un niveau inégalé, à ce jour, dans l’histoire de l’humanité.

    Aux USA, les événements du 11 septembre 2001 avaient permis à l’exécutif, surfant sur la peur entretenue par les médias, de mettre en place des mesures liberticides au prétexte d’une meilleure " sécurité nationale " (Patriot Act). Prévues pour une durée initiale de 4 ans, nombre de ces mesures ont été prolongées et restent encore en vigueur aujourd’hui… vingt ans après.

    En France, la pandémie de la Covid-19 constitue aujourd’hui un prétexte pour un exécutif qui surfe également sur la peur entretenue par les médias, pour imposer, en force, des mesures toujours plus liberticides allant jusqu’à l’instauration d’un passe sanitaire permettant un meilleur contrôle d’une population réputée " indocile ". Nul ne connaît vraiment aujourd’hui la durée pour laquelle ce passe sera établi (en Israël, ce " green pass " a duré trois mois avant d’être abandonné …) ; et jusqu’où iront les mesures privatives de liberté qui lui sont attachées…

    https://www.youtube.com/watch?v=rImfQnYEWY8

    Le lecteur notera que l’importance donnée à l’affaire de la Covid-19 n’est évidemment pas sans lien avec la corruption, les conflits d’intérêt et l’incompétence qui caractérisent l’élite autoproclamée qui gouverne certains pays et certaines organisations internationales et les lobbys complices qui contrôlent la meute des médias mainstream dans ces mêmes pays.

    https://www.youtube.com/watch?v=N-mL9gX9gws

    La bonne nouvelle, c’est que certains pays savent encore raison garder (ou retrouver) en s’écartant résolument du mauvais exemple donné par la gouvernance française.

    Israël l’a fait dès le 1er juin dernier :

    source:

    Le Royaume-Uni a suivi le 19 juillet :

    Source:

    Quant aux USA, la quasi-totalité des 50 États de l’Union s’opposent à l’instauration d’un passe sanitaire.

    source:

    Seul l’État de New York a tenté l’expérience du passe sanitaire sur la base du volontariat. Notons que cet État s’est distingué par une gestion calamiteuse de l’épidémie, gestion qui le place sur la 2e marche du podium US pour le taux de mortalité par million d’habitants…

    S’agissant des grandes organisations internationales, l’OMS et le Conseil de l’Europe se sont prononcés clairement et fermement contre toutes les mesures de coercition visant à imposer la vaccination.

    En France, de nombreux vaccinés "sous contraintes gouvernementales" se joignent aujourd’hui aux vaccino-sceptiques dans les manifestations contre le passeport vaccinal. Ils feront probablement payer électoralement ces mesures disproportionnées à ceux qui aimeraient bien se présenter en "sauveur de la patrie", dans leur pari fou du passe sanitaire, comme ce fut le cas en Israël pour le malheureux Benjamin Netanyahu et son green pass, à la fin de mars dernier.

    Général Didier Delawarde

     

    Benjamin Disraëli (1804-1881): écrivain et homme politique américain

    “Les gouvernements de ce siècle ne sont pas en relation seulement avec les gouvernements, empereurs, rois, ministres, mais aussi avec les sociétés secrètes, éléments dont on doit tenir compte, et qui au dernier moment peuvent annuler n’importe quel accord, qui ont des agents partout – agents sans scrupules qui poussent à l’assassinat, capables, si nécessaires, de provoquer un massacre“.

  • AVERTISSEMENT A CERTAINS...

    qui pensent que les Français sont des lâches...

    Le chiffre du jour - 51%

    Une majorité de Français se dit prête à s’engager en cas de conflit et un Français sur deux se dit même prêt à risquer sa vie pour défendre son pays, dont 17% “certainement” selon une étude réalisée par BVA Opinion pour la Fondation Jean-Jaurès sur les Français et l’engagement (réalisée en juin-juillet auprès de 3 000 Français).

    Un résultat, estime BVA, sans doute lié aux événements terroristes vécus par la France ces dernières années. L’augmentation considérable du nombre de réservistes dans les forces de l’ordre et dans les armées est l’une des illustrations de cette volonté d’engagement.

     

  • Foutage de gue.....

    Passe sanitaire: les petits arrangements avec la vérité du gouvernement

    Ils sont vraiment prêts à tout pour justifier leur sésame sanitaire. Alors que le projet de loi est actuellement débattu à l’Assemblée nationale, l’exécutif se permet de plus en plus d’écarts avec la vérité.

    Dernier exemple en date? Olivier Véran et ses propos pour le moins décousus lors de son audition devant la commission de l’Hémicycle. Pour convaincre l’assistance de la soi-disant urgence dans laquelle se trouve le pays, le ministre de la Santé a affirmé que l’augmentation actuelle de la circulation du Covid était du jamais-vu depuis le début de l’épidémie. 150% en une semaine, selon le neurologue!

    Problème, ce chiffre, bien qu’en forte hausse à cause d’un variant Delta plus contagieux, était 3 à 4 fois supérieurs lors des deux premières vagues, l’année dernière. Que le ministre de la Santé se rassure, il n’est pas le seul à avoir un problème avec les statistiques. Son supérieur direct a fait encore plus fort sur le plateau de TF1, mardi. " 96% des nouveaux cas positifs au Covid-19 sont des personnes non vaccinées", a affirmé Jean Castex.

    Un chiffre qui ne repose en aucun cas sur une recension exacte du profil des 18 000 néo-contaminés ce mardi, mais simplement sur une étude réalisée sur... 700 patients symptomatiques.

    En revanche, hier, selon les estimations gouvernementales, il y aurait eu 22 décès liés au Covid-19. De plus, 6 869 lits sont occupés à l’hôpital, soit 43 de moins que la veille, dont 859 en réanimation ou soins intensifs, soit 17 de moins que la veille. La fameuse quatrième vague rêvée d’Olivier Véran.

    Site de Valeurs Actuelles

     

    Quatrième vague: selon Gabriel Attal, Macron n’écarte pas... la vaccination obligatoire

    "Je l’ai dit, je le répète: le vaccin ne sera pas obligatoire, tonnait Emmanuel Macron, en décembre dernier. Ayons confiance en nos chercheurs et médecins“.

    Depuis lors, la fine fleur de la médecine française n’a toujours pas confectionné de vaccin maison. Coup dur pour le "pays des Lumières et de Pasteur".

    Mais le président n’a plus le temps d’ergoter. Après avoir maintes fois vanté les mérites de la "pédagogie" en matière vaccinale, prétextant qu’il valait mieux "convaincre que contraindre", le gouvernement fait volte-face et "n’écarte pas à terme une vaccination obligatoire", selon les mots de Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, invité ce matin sur France Inter.

    La mauvaise foi n’a donc plus aucune limite car l’obligation de se vacciner est quasiment une réalité au vu de la dureté des restrictions dues au passe sanitaire. Voilà qui ne manquera pas d’attiser la colère des anti-vax et des opposants au passe sanitaire… Souvent Macronie varie, bien fol est qui s’y fie!

    Site de Valeurs Actuelles

     

    "Soit passe sanitaire, soit couvre-feu":

    Un secrétaire d’État joue les gros bras

    Cédric O, secrétaire d’État à la Transition numérique, évoque “une situation binaire”. Devant les députés et avec une légèreté déconcertante, il a déballé sa litanie de menaces: " Soit le pass, soit la fermeture des restaurants et des lieux ouverts au public, soit le pass, soit le confinement. "Des alternatives, Monsieur le secrétaire d’État?

    "Le reste, c’est de la littérature", répond-il.

    Bienvenue dans la démocratie macroniste. 

    Site de Valeurs Actuelles

     

    Quel culot!

    Contrôle au faciès: six ONG saisissent le Conseil d’État

    Les cons osent tout: c'est même à cela qu'on les reconnait! (Michel Audiard)

    Les statistiques ethniques sont interdites en France, nous dit-on... Pourtant, six ONG, dont Amnesty International et Human Rights Watch, saisissent le Conseil d’État pour tenter de faire cesser les contrôles d’identité jugés discriminatoires.

    Interrogé par le média gauchiste Brut en décembre 2020, Emmanuel Macron déclarait: "Aujourd’hui, quand on a une couleur de peau qui n’est pas blanche, on est beaucoup plus contrôlé [...]. On est identifié comme un facteur de problème et c’est insoutenable. " En 2017, un rapport du Défenseur des droits avait conclu qu’un "jeune homme perçu comme noir ou arabe [...] a une probabilité 20 fois plus élevée" d’être contrôlé que le reste de la population. D’où vient cette stat? Impossible de le savoir, car le rapport ne communique en aucun cas la méthodologie de son étude.

    Doit-on rappeler à ces censeurs et ces objecteurs de conscience que les populations issues de l’immigration sont surreprésentées dans le milieu carcéral, et que les contrôles sont intimement liés à cette réalité?

    Site de Valeurs Actuelles

  • Liberté du patient

    Lois mondiales

    1) Serment d’Hippocrate (-460//377): "je ne remettrai à personne du poison, si on m’en demande, ni ne prendrai l’initiative d’une telle suggestion".

     

    2) Code de déontologie médicale, article 36:

    Article R4127-36 du Code de santé publique: "le consentement de la personne examinée ou soignée doit être recherché dans tous les cas. Lorsque le malade, en état d’exprimer sa volonté, refuse les investigations ou le traitement proposé, le médecin doit respecter ce refus après avoir informé le malade de ses conséquences"

     

    3) Code de Nuremberg (1947): "le consentement du sujet humain est absolument essentiel. Le pacte international relatif aux droits civils et politiques a repris cette interdiction contre toute expérimentation involontaire, dans son texte de 1966 qui stipule: nul ne peut être soumis sans son consentement à une expérience médicale ou scientifique"

     

    4) Déclaration de Genève pour les médecins (1948): " je respecterai l’autonomie et la dignité de mon patient. Je n’utiliserai pas mes connaissances médicales pour enfreindre les droits humains et les libertés civiques, même sous la contrainte. Je garderai le respect absolu de la vie humaine, dès la conception. Je considérerai la santé de mon patient comme mon premier souci "

     

    5) Déclaration d’Helsinki (1996) signée par 45 pays dont la France:

    Article 25: "la participation de personnes capables de donner un consentement éclairé à une recherche médicale doit être un acte volontaire. Aucune personne capable de donner son consentement éclairé ne peut être impliquée dans une recherche sans avoir donné son consentement libre et éclairé"

     

    7) Loi Kouchner (4 mars 2002):

    Article 111-4: " toute personne prend avec le professionnel de santé et compte tenu des informations qu’il lui fournit, les décisions concernant sa santé. Le médecin doit respecter la volonté de la personne après l’avoir informée des conséquences de ses choix.

    Si la volonté de la personne de refuser ou d’interrompre un traitement met sa vie en danger, le médecin doit tout mettre en œuvre pour la convaincre d’accepter les soins indispensables. Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment"

     

    8) Arrêt Salvetti (2002): aucun traitement médical n’est obligatoire au sein de l’Union européenne: "en tant que traitement médical non volontaire, la vaccination obligatoire constitue une ingérence dans le droit au respect de la vie privée, garanti par l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme et des libertés fondamentales "(arrêt Salvetti c/Italie-CEDH décision du 9 juillet 2002; n°42197/98)

     

    9) Code civil français:

    Article 16-1: "chacun a le droit au respect de son corps. Le corps est inviolable"

     

    10) Résolution 2361 du Conseil de l’Europe (28 janvier 2021): avis consultatif: l’Assemblée demande instamment aux États membres et à l’Union européenne:

    Article 731: "de s’assurer que les citoyennes et les citoyens sont informés que la vaccination n’est pas obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s’il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement"

    Article 732: "de veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné, en raison de risque potentiel pour la santé ou pour ne pas vouloir se faire vacciner"