Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Opinions - Page 5

  • 2e Tribune complète des militaires d'active

    Monsieur le Président de la République,

    Mesdames et Messieurs les ministres, parlementaires, officiers généraux, en vos grades et qualités,

    On ne chante plus le septième couplet de la Marseillaise, dit “couplet des enfants”. Il est pourtant riche d’enseignements. Laissons-lui le soin de nous les prodiguer:

     

        “Nous entrerons dans la carrière quand nos aînés n’y seront plus. Nous y trouverons leur poussière, et la trace de leurs vertus. Bien moins jaloux de leur survivre que de partager leur cercueil, nous aurons le sublime orgueil de les venger ou de les suivre”

     

    Nos aînés, ce sont des combattants qui ont mérité qu’on les respecte. Ce sont par exemple les vieux soldats dont vous avez piétiné l’honneur ces dernières semaines. Ce sont ces milliers de serviteurs de la France, signataires d’une tribune de simple bon sens, des soldats qui ont donné leurs plus belles années pour défendre notre liberté, obéissant à vos ordres, pour faire vos guerres ou mettre en œuvre vos restrictions budgétaires, que vous avez salis alors que le peuple de France les soutenait.

    Ces gens qui ont lutté contre tous les ennemis de la France, vous les avez traités de factieux alors que leur seul tort est d’aimer leur pays et de pleurer sa visible déchéance.

    Dans ces conditions, c’est à nous, qui somme récemment entrés dans la carrière, d’entrer dans l’arène pour avoir simplement l’honneur d’y dire la vérité.

    Nous sommes de ce que les journaux ont nommé “la génération du feu”. Hommes et femmes, militaires en activité, de toutes les armées et de tous les grades, de toutes les sensibilités, nous aimons notre pays. Ce sont nos seuls titres de gloire. Et si nous ne pouvons pas, réglementairement, nous exprimer à visage découvert, il nous est tout aussi impossible de nous taire.

    Afghanistan, Mali, Centrafrique ou ailleurs, un certain nombre d’entre nous ont connu le feu ennemi. Certains y ont laissé des camarades. Ils ont offert leur peau pour détruire l’islamisme auquel vous faites des concessions sur notre sol.

    Presque tous, nous avons connu l’opération Sentinelle. Nous y avons vu de nos yeux les banlieues abandonnées, les accommodements avec la délinquance. Nous avons subi les tentatives d’instrumentalisation de plusieurs communautés religieuses, pour qui la France ne signifie rien -rien qu’un objet de sarcasmes, de mépris voire de haine.

    Nous avons défilé le 14 juillet. Et cette foule bienveillante et diverse, qui nous acclamait parce que nous en sommes l’émanation, on nous a demandé de nous en méfier pendant des mois, en nous interdisant de circuler en uniforme, en faisant de nous des victimes en puissance, sur un sol que nous sommes pourtant capables de défendre.

    Oui, nos aînés ont raison sur le fond de leur texte, dans sa totalité. Nous voyons la violence dans nos villes et villages. Nous voyons le communautarisme s’installer dans l’espace public, dans le débat public. Nous voyons la haine de la France et de son histoire devenir la norme.

    Ce n’est peut-être pas à des militaires de dire cela, arguerez-vous. Bien au contraire: parce que nous sommes apolitiques dans nos appréciations de situation, c’est un constat professionnel que nous livrons. Car cette déchéance, nous l’avons vue dans bien des pays en crise. Elle précède l’effondrement. Elle annonce le chaos et la violence, et contrairement à ce que vous affirmez ici où là, ce chaos et cette violence ne viendront pas d’un “pronunciamento militaire” mais d’une insurrection civile.

    Pour ergoter sur la forme de la tribune de nos aînés au lieu de reconnaître l’évidence de leurs constats, il faut être bien lâche. Pour invoquer un devoir de réserve mal interprété dans le but de faire taire des citoyens français, il faut être bien fourbe. Pour encourager les cadres dirigeants de l’armée à prendre position et à s’exposer, avant de les sanctionner rageusement dès qu’ils écrivent autre chose que des récits de batailles, il faut être bien pervers.

    Lâcheté, fourberie, perversion: telle n’est pas notre vision de la hiérarchie.

    L’armée est au contraire, par excellence, le lieu où l’on se parle vrai parce que l’on engage sa vie. C’est cette confiance en l’institution militaire que nous appelons de nos vœux.

    Oui, si une guerre civile éclate, l’armée maintiendra l’ordre sur son propre sol, parce qu’on le lui demandera. C’est même la définition de la guerre civile. Personne ne peut vouloir une situation aussi terrible, nos aînés pas plus que nous, mais oui, de nouveau, la guerre civile couve en France et vous le savez parfaitement.

    Le cri d’alarme de nos Anciens renvoie enfin à de plus lointains échos. Nos aînés, ce sont les résistants de 1940, que, bien souvent, des gens comme vous traitaient de factieux, et qui ont continué le combat pendant que les légalistes, transis de peur, misaient déjà sur les concessions avec le mal pour limiter les dégâts ; ce sont les poilus de 14, qui mouraient pour quelques mètres de terre, alors que vous abandonnez, sans réagir, des quartiers entiers de notre pays à la loi du plus fort; ce sont tous les morts, célèbres ou anonymes, tombés au front ou après une vie de service.

    Tous nos aînés, ceux qui ont fait de notre pays ce qu’il est, qui ont dessiné son territoire, défendu sa culture, donné ou reçu des ordres dans sa langue, ont-ils combattu pour que vous laissiez la France devenir un Etat failli, qui remplace son impuissance régalienne de plus en plus patente par une tyrannie brutale contre ceux de ses serviteurs qui veulent encore l’avertir?

    Agissez, Mesdames et Messieurs. Il ne s’agit pas, cette fois,  d’émotion sur commande, de formules toutes faites ou de médiatisation. Il ne s’agit pas de prolonger vos mandats ou d’en conquérir d’autres. Il s’agit de la survie de notre pays, de votre pays.

    Première Tribune: " Pour un retour de l’honneur de nos gouvernants ": 20 généraux appellent Macron à défendre le patriotisme

        Tribune des militaires: le chef d’État-major des armées souhaite la "mise à la retraite d’office" des signataires en activité, soit 18 soldats, qui passeront devant un "conseil supérieur militaire" (MàJ) – https://t.co/rW4cNyRge6 pic.twitter.com/TZabi4InpG

        — Fdesouche.com est une revue de presse (@F_Desouche) April 28, 2021

     

  • Dès que Macron parle à l’étranger,

     

    il salit notre France millénaire

    Une fois de plus, monsieur Macron vient de cracher sur la France et sur le peuple français, déclarant sur la chaîne américaine CBS : “Nous devons déconstruire notre propre histoire”. C’est sidérant.

    Macron interrogé par la chaîne américaine CBS : “Nous devons déconstruire notre propre histoire”

    C’est plus fort que lui. Dès que notre Président est à l’étranger, c’est pour salir notre France millénaire, pour la dénigrer, pour l’humilier. Il ne se contrôle plus. Il a la haine des nations et son vœu le plus cher est d’être réélu pour pouvoir poursuivre son œuvre machiavélique de démolition.

    Mais dès qu’il voit que ses propos ignobles scandalisent et blessent les Français, ses services de communication tentent aussitôt de déminer le terrain en nous expliquant que nous n’avons rien compris à son message. Pitoyable !

    Mais le message est pourtant clair : Macron n’a jamais aimé la France ni son peuple. C’est un Européen et un citoyen du monde avant d’être un Français.

    Ce qu’il vient de dire dépasse l’entendement. Après avoir nié la culture française, Macron crache sur l’héritage que nos ancêtres nous ont légué.

    Un héritage d’une valeur inestimable, construit dans le sang et les larmes au fil des siècles. C’est une ignominie de plus.

    Il est clair que les habits de la magistrature suprême sont trop grands pour lui, tant il est petit dans ses comportements.

    Les plus illustres personnages de notre histoire, qui ont forgé les siècles de grandeur de notre chère France, doivent se retourner dans leur tombe en l’écoutant cracher sans cesse sur notre pays, c’est-à-dire le pays qu’il est censé protéger et faire rayonner.

    Emmanuel Macron nous parle de race, d’inégalités et de discours de haine.

    Mais ce n’est pas en faisant l’éternel procès de la France que nous réussirons l’intégration. Avec Macron, c’est le seul peuple français qui est raciste. Mais qui diffuse la haine de la France?

    Qui a chassé les Juifs de nos banlieues?

    Qui organise des ateliers interdits aux Blancs?

    Qui a chassé les autochtones des cités, tout en se plaignant aujourd’hui qu’il n’y ait plus de mixité?

    Qui a mené de multiples attentats sanglants au cri de “Allahu akbar”?

    Qui est parti combattre la France sous la bannière noire de l’État slamique?

    Quand 74% des jeunes musulmans préfèrent la charia à la loi républicaine, il est où,  le crime des Français?

    Quand un sans-papiers est mieux soigné qu’un natif qui travaille et cotise, il est où, le privilège d’être blanc?

    Quand un immigré de 65 ans perçoit une retraite de 900 euros sans avoir jamais travaillé ni cotisé en France, il est où, le racisme institutionne ?

    Quand un paysan crève de faim avec 350 euros par mois, alors que chaque mineur isolé coûte 50 000 euros par an au contribuable, elle est où, l’inégalité?

    Alors, faut-il déconstruire notre Histoire pour mieux vivre ensemble ?

    L’esclavage?

    Mais tous les peuples l’ont pratiqué depuis l’Antiquité. La France l’a aboli en 1848 et a reconnu que c’était un crime contre l’humanité. Quel pays arabe ou africain en a fait autant ?

    L’esclavage est le crime le mieux partagé de l’humanité. Il perdure en Afrique et au Moyen-Orient mais seule la France est coupable.

    La colonisation?

    J’aimerais savoir si les Arabes ont dit aux Berbères et autres peuples qu’ils ont soumis que la colonisation était un crime contre l’humanité.

    Il y a deux sortes d’immigrés, quelle que soit leur race ou leur religion.

    Ceux qui veulent s’intégrer et veulent devenir des Français de cœur.

    Et ceux qui quittent leur pays en perdition, viennent en France pour mieux vivre, mais refusent de s’intégrer et nous reprochent d’être blancs !

    Et le plus anti-Blancs de tous, c’est Macron qui donne des gages au discours décolonial et indigéniste.

    Nous avons élu un mondialiste qui considère les patriotes comme une menace pour la cohésion nationale.

    C’est un total renversement des valeurs, où les natifs sont coupables de ne pas s’effacer devant d’autres cultures, au nom du “vivre-ensemble”.

    Mais si le “vivre-ensemble” signifie la destruction de la civilisation occidentale et le reniement de notre patrimoine culturel, cela ne peut que mener au chaos.

    La France, c’est un peuple avec ses racines et sa culture, une langue, un territoire, une longue Histoire et des traditions ancestrales.

    Déconstruire l’Histoire de notre France millénaire, c’est oublier ce que nous sommes, c’est un génocide culturel absolu. C’est donc un crime.

    Repentance et génuflexions permanentes sont des aveux de faiblesse porteurs de lendemains tragiques.

    En 2022, dans l’isoloir, il conviendra de se souvenir de cette énième trahison d’Emmanuel Macron.

    Jacques Guillemain

    Source:

  • Bon à savoir!

    Le Conseil de l’Europe rappelle que le pass viole les droits fondamentaux

    Le Conseil de l’Europe qui regroupe tous les États européens, à l’exception de la Biélorussie, du Kosovo et du Vatican est le parrain de la Cour européenne des droits de l’homme. Le 27.01.2021 dans sa résolution 2361/2021, il rappelle entre autres, que « personne ne peut être vacciné contre sa volonté́, ou sous la pression ».

    « Les 47 États membres sont invités à̀ signaler avant la vaccination que la vaccination n’est pas obligatoire et que les personnes non vaccinées ne doivent pas subir de discrimination.

    La discrimination est également expressément interdite en cas de risques sanitaires existants ou si une personne ne souhaite pas être vaccinée

    Les fabricants de vaccins sont tenus de publier toutes les informations sur la sécurité́ des vaccins.

    La plus importante organisation de défense des droits de l’homme en Europe a désormais établi des normes et des obligations, ainsi que créer des lignes directrices en vertu du droit international, qui doivent être appliquées par les 47 États membres, y compris l’UE en tant qu’organisation.

    Les discriminations, par exemple sur le lieu de travail ou les interdictions de voyager pour les personnes non vaccinées, sont donc exclues dans toute procédure judiciaire, contre toute autorité́, tout employeur, tout fournisseur de voyages, tout responsable de maison…

    Cette résolution n‘est pas contraignante pour les états, mais rappelle les droits fondamentaux de notre civilisation sur lesquels pourront s’appuyer les juges pour récuser toute tentative d’y porter atteinte.

    Covid-19 : le vaccin jugé peu efficace sur les personnes immunodéprimées
    https://www.francesoir.fr/societe-sante/covid-19-le-vaccin-juge-peu-efficace-sur-les-personnes-immunodeprimees

  • C'est à dire

    La récente cérémonie des César en France a été particulièrement hideuse et ignoble. Voir une actrice se mettre nue sur la scène en portant des tampons périodiques usagés en guise de boucles d’oreilles a été un sommet dans la vulgarité et l’obscénité. L’action était censée défendre les intermittents du spectacle, des gens qui jouissent d’un statut privilégié.

    Si maintenir ce statut implique de financer des gens capables de se livrer à ce genre de “performance”, on peut penser que sa suppression serait une excellente décision.

    D’autres interventions tout au long de la soirée ont fait alterner obscénités scatologiques avec dénonciations du “racisme” censé sévir en France, ce par des artistes noirs qui font carrière dans le pays.  Les salles de cinéma sont fermées sur le territoire français, mais si elles doivent rouvrir pour accueillir des films porteurs d’un esprit répugnant, il serait bon que le public les déserte.  Je n’ai vu aucune envie de voir les films récompensés. Regarder leur bande annonce m’a consterné. Un hommage collectif a été rendu aux comédiens du Splendide, et il a été possible d’avoir un instant de nostalgie pour l’époque où des artistes français avaient du talent. L’an dernier, le film de Roman Polanski, “J’accuse“, avait toutes les qualités absentes cette année, mais, sans surprise, il a été question bien davantage des accusations portées contre le réalisateur du film que du film lui-même.

    La culture française (et je parle de culture en général, car dans d’autres secteurs, ce n’est pas beaucoup mieux) me semble être entrée dans un moment de déchéance et de déclin.

    Je ne pense pas que c’est parce que les talents manquent. Je pense plutôt que c’est parce que les artisans de la déchéance et du déclin sont au pouvoir et font des choix.

    Une société dans laquelle se trouve disséminée la haine de soi, la culpabilisation, l’exaltation de la médiocrité et de tout ce qui est putride ne peut pas survivre très longtemps. Je dois répéter que je suis très anxieux concernant le futur de la France et que ce qui me rend anxieux n’est pas simplement l’état de la culture.

    J’ai, je dois le répéter aussi, de plus en plus de mal à lire la presse française: les journaux et magazines qui ne désinforment pas sans cesse sont imprégnés d’une volonté très nette d’aseptiser tout ce qui est dit. Il reste, en matière de télévision, TV Libertés et une ou deux heures par jour sur CNews. C’est peu. Il y a aussi quelques web magazines, tels Dreuz. C’est insuffisant.

    J’ose à peine parler de la situation politique du pays: je dois le répéter là encore, je pensais qu’après Hollande, il serait difficile de trouver pire.

    J’ai vite perçu que Macron serait infiniment pire, et Macron a correspondu à ce que j’attendais de lui.

    J’aimerais penser qu’il ne sera pas réélu, mais je m’attends à ce que le second tour l’oppose à Marine Le Pen, et à ce que le “front républicain”, cette imposture qui prend les électeurs pour des imbéciles, mais fonctionne néanmoins, fonctionne une fois encore. J’espère me tromper, bien sûr.

    Avoir vu, en tout cas, l’infiniment médiocre Premier ministre français mettre en garde contre le “danger destructeur” incarné par Marine Le Pen m’a donné la nausée: oser mettre en garde contre un danger destructeur quand on incarne un gouvernement dangereux et destructeur en pleine action relève de l’imposture absolue.

    La situation n’est, hélas, pas meilleure qu’en France dans le reste de l’Europe occidentale.

    Elle n’est pas meilleure en Amérique du Nord, et aux États-Unis, le pire de la gauche américaine est au pouvoir derrière un vieillard sénile et corrompu qu’elle a installé au pouvoir par la fraude, et elle entreprend une destruction méticuleuse et frénétique de tout ce qui a fait la grandeur du pays. Et comme en France, la culture rime de plus en plus avec les mots que j’ai employés pour la France : déchéance et déclin.

    La cérémonie des Golden Globes il y a quelques jours a été aussi hideuse et ignoble que la cérémonie des César en France. Je m’attends à ce que la cérémonie des Oscars soit du même acabit. La soirée des Emmy Awards, récompenses concernant le secteur de la musique, a été placée sous le signe de la pornographie (CardiB), de l’accusation de racisme portée contre les États-Unis, et de l’éloge des émeutes.

     

    Si les États-Unis tombent, et le risque existe, le monde ira vers un triomphe planétaire de la gauche, et la nuit tombera pleinement sur la civilisation.

    Je veux espérer un redressement. Je ne peux imaginer que le pays qui a donné au monde George Washington et Thomas Jefferson, Davy Crockett et Thomas Edison, Abraham Lincoln et Theodore Roosevelt, Ronald Reagan et Donald Trump puisse agoniser avec Joe Biden et Kamala Harris.

    Et lisant ici ou là des remarques franco-françaises condescendantes sur les États-Unis, je dirai que la France est tombée très bas et a été sauvée plusieurs fois du naufrage irrémédiable par les États-Unis. Si les États-Unis en venaient à ressembler à Joe Biden et Kamala Harris, il n’y aurait plus personne pour sauver la France qui, là où elle en est, n’a aucun moyen de se sauver elle-même.

    Guy Millière pour Dreuz.info.

  • L'homme qui soi-disant est le plus puissant du monde est débile!

    États-Unis : Joe Biden chute 3 fois de suite en montant les escaliers d’Air Force One

     

     

    Joe Biden just fell 3 times in a row trying to go up the stairs to Air Force One pic.twitter.com/gTUTckUH32

    — Caleb Hull (@CalebJHull) March 19, 2021

    Cet évènement a suscité de nombreuses réactions :

    “Je me souviens que la presse a critiqué Trump pour avoir touché le rampe. Biden tombe à plusieurs reprises, mais je suis sûr qu’il est en pleine forme. Pas étonnant que tous nos ennemis se jettent simultanément sur lui et se moquent de lui publiquement.”

    I remember the press bashing Trump for touching the rail once. Biden falls repeatedly but I’m sure he’s the picture of health. No wonder all our enemies are pouncing simultaneously and mocking him publicly. pic.twitter.com/R1qN9DDHFW

    — Donald Trump Jr. (@DonaldJTrumpJr) March 19, 2021

    “Vous avez peur de nous, la Chine ?”

    Do you fear us yet, China? https://t.co/xzRoGP6OpP

    — Scott Adams (@ScottAdamsSays) March 19, 2021

    “L’empereur n’a pas de fonction cognitive.”

    The emperor has no cognitive function. https://t.co/cGdP7O4GU4

    — Jenna Ellis (@JennaEllisEsq) March 19, 2021

    “Donald Trump tenant un verre d’eau et descendant lentement était la preuve qu’il n’allait pas bien. Il sera intéressant de voir comment les mêmes médias couvriront la chute de Joe Biden.”

    Donald Trump holding a glass of water and walking slowly down a ramp was evidence that he wasn’t well. Interesting to see how same media will cover Joe Biden’s fall here. pic.twitter.com/XEa4r4OpeC

    — Clay Travis (@ClayTravis) March 19, 2021

    It had to be done. pic.twitter.com/7PsDHGKbiC

    — Caleb Hull (@CalebJHull) March 19, 2021

    Qui a fait ça? pic.twitter.com/pDXdsD20Uv

    — Heleane (@paxipax_heleane) March 19, 2021

    Kamala Harris vient de réaliser qu'elle n'aura pas longtemps à attendre pour s'installer à la Maison Blanche… pic.twitter.com/SzF5bk4BuN

    — Barbara78 (@dragonduclos) March 19, 2021

     

     

    https://www.fdesouche.com

  • La course à la conn… rie

    Chez les verts, la compète est lancée… C’est à qui va sortir la meilleure blague de la semaine. En fait, les verts, ce n'est pas un mouvement politique mais un concept qui revisite les grands comiques. C’est un concentré des Marx Brothers, des Pieds-Nickelés et des Branquignols.

    Ça a commencé avec le maire de Lyon, il devait trouver que le Bordelais lui faisait trop d’ombre, qui a dégainé le menu de la cantine sans viande, pas de charcutaille, même pas un blanc de poulet: la viande terminée, les gamins auront droit à un filet de poiscaille bouilli. Surtout pas une quenelle de brochet, de toute façon, la quenelle est un plat néo-nazi à proscrire.

    C’était bien parti pour Doucet avec sa tête de suceur de carottes (bios).

    Du coup, Narcissius Macronus a envoyé Pompili gros poumons au front: elle n’est plus EELV, mais cérébralement toujours, enfin cérébralement, ceci suppose l’existence d’un cerveau… ce n’est pas le sujet du jour…

    Elle a fait la tournée d’une cantoche pour faire l’apologie d’un vrai repas végétarien :

    source:

     

    Les mauvais esprits diront, soupe de courges, fromage de chèvre et poire: c’est le conseil des ministres!

    Par contre, niveau diététique: pâtes+lentilles, c’est féculent+féculent. En plus, gustativement, je suis dubitatif, surtout quand ça s’adresse à des enfants. Les fantaisies culinaires faut les réserver aux adultes consentants.

    Barbara avait quand même repris la main. Comme c’est du haut niveau, le patron des verts, Julien Bayou, le type qui a une tête à épousseter les acariens, a asséné le coup suprême: “Le repas végétarien, c’est le repas laïc par excellence“…

    Barbara n’y avait pas pensé, nous idem: en fait, être végétarien, c’est être contre le séparatisme. Coup double: ce sont des génies je vous le dis !

    Juste une question, les momos, au bout d’un moment, ne vont pas se contenter de bouffer du tofu, vous allez faire quoi les écolos?  Si vous accédez à leurs demandes, les repas seront plus laïcs… vous allez trouver quoi comme justification? J’attends avec impatience.

    Barbara n’a pas baissé les bras, elle est repartie au mastic et c’est beau. Oui elle est experte en tout: cuisine, physique quantique, elle sait tout faire…, elle s’appelle pas Pompili pour rien…

        Les éoliennes, sont-elles écologiques ? @barbarapompili: "Bien sûr que c'est écolo, elles utilisent le vent, une énergie renouvelable.

    "#Europe1 pic.twitter.com/AttH5c7zXV

        — Europe 1

Blog d'une Française de FRANCE: vive la laïcité, vive la FRANCE et la République Française!