Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog

  • La langue française est menacée

    (depuis longtemps, note de la rédactrice)

    Il est à craindre qu’après avoir lu ce titre, certains lecteurs ne soupirent: " Encore cette rengaine! "
    Espérons néanmoins qu’il demeurera beaucoup de braves pour m’emboîter le pas. Car, l’heure est tragique. De fait, j’aurais dû écrire: "  Jamais la langue française n’a été autant menacée de destruction ". Passées les objurgations d’Etiemble sur le franglais, finie la loi Toubon sur la protection du français, votée mais jamais appliquée. Désormais, l’abîme nous guette.

    Pourquoi?
    D’abord, parce que les médias audiovisuels ont considérablement renforcé leur influence sur les populations. Je parle d’influence mais c’est d’emprise qu’il s’agit. Ils l’ont portée à un niveau sans précédent dans l’Histoire. Du matin au soir et même, du berceau au cimetière, un individu lambda est bombardé par une multitude d’images, d’émissions, de publicités, de vidéos, de films, de débats, de reportages qui modèlent sa façon de voir les choses, mais aussi sa façon de s’exprimer. Limitons-nous au domaine du langage; que constate-t-on?

    Un fait accablant.
    La démultiplication de ces flux audio-visuels gigantesques ne s’accompagne plus, comme ce fut longtemps le cas, d’un strict contrôle de la qualité du français utilisé. Tout au contraire, le Léviathan médiatique qui pèse sur nos vies, véhicule une langue appauvrie, rabougrie et saturée d’anglicismes.
    Quelques exemples pour fixer les idées:
    – Les mots sujet et souci sont constamment utilisés comme synonymes de problème. Qui n’a entendu dire ces temps-ci: "y a pas de souci" pour dire: "Pas de problème"? Or ces trois mots ont des sens différents. Cet usage absurde a été imposé par les médias dont la puissance tentaculaire a propulsé cette erreur au niveau national et même international en deux temps trois mouvements.
    – Les journalistes se croient trop souvent obligés d’annoncer qu’ils vont "décrypter" l’information ; il suffirait de dire qu’ils vont l’analyser. (décrypter est un synonyme de décoder.)
    – Le participe passé dédié a remplacé consacré à ou destiné à. On vous parlera donc d’un emplacement "dédi“" à l’accueil des voyageurs ou d’un personnel " dédié " à la sécurité. Les médias ne reculant devant rien ont même imposé une salle " dédiée " sans complément ce qui signifierait donc une salle particulière, et même des fonctionnaires "dédiés", comprendre: spécialisés. Le tout au mépris des dictionnaires et des notions étymologiques les plus élémentaires.

    De telles âneries sont constamment propagées et imposées par les médias. Rappelons que dédier a originellement un sens religieux et qui a évolué vers l’idée d’attribuer un lieu, un objet, un livre, en hommage à une personne, ou à une divinité.
    La cause de ces impropriétés à la limite du barbarisme est facile à éclairer: la déficience de l’enseignement du français dans nos écoles. Elles produisent des millions de jeunes gens n’ayant qu’une connaissance approximative, fort médiocre de la langue nationale.

    À ce défaut majeur s’ajoute le fléau d’un certain snobisme qui porte des locuteurs francophones à truffer leurs phrases de mots anglais. Ce phénomène est bien connu: il consiste à parsemer leurs propos d’un semis de termes empruntés à la langue de Shakespeare afin de "laisser entendre" – tout est là – que cette langue n’a pas de secret pour eux. C’est là pur enfantillage et sans doute l’explication complète est-elle plus compliquée, mais baste, que c’est irritant!

    Quelques exemples pour fixer les idées:
    – Une grande publicité pour le Ricard… born (né) à Marseille;
    – Le coronavirus faisant des ravages, les plus hautes autorités évoquèrent à la télévision des clusters. Ce mot désigne -en anglais- un massif de fleurs, un bouquet d’arbres, un régime de bananes, un pâté de maisons ou un groupe d’îles. Pourquoi diable le substituer au terme français foyer infectieux, parfaitement clair?
    – Durant cet épisode, j’entendis, toujours sur les petits écrans, un médecin s’inquiéter de la vulnérabilité des personnes âgées. Il déclara benoîtement ceci: "on peut craindre un "strike" (choc) dans les Ehpad".
    Ces sottises et ces faux sens ne datent pas d’aujourd’hui. En 1950 déjà, j’entendais des professeurs expliquer qu’en anglais to control ne signifiait pas contrôler mais dominer ou maîtriser. "Pas grave", diront certains.
    ET pourtant! La traduction de birth control est à l’origine d’un faux sens qui s’est perpétué à ce jour. En français correct, contrôle des naissances signifie stricto sensu vérification des naissances. Or, en anglais, birth control signifie maîtrise de la fécondité et l’on aurait dû le traduire ainsi. Entre ces deux expressions, on admettra qu’il y a plus qu’une nuance.

    Le problème ne se limite pas à des traductions bancales, il y a pire. L’emploi de mots anglais dans la phrase française atteint une densité frappante. Qui n’a déjà entendu des phrases du genre: " il faut booster les process pour éviter un gap"?
    En français régulier, il est pourtant plus simple de dire: " il faut renforcer l’action pour éviter un écart…" (tenu pour trop grand). L’ennui est que pour beaucoup de Français: booster, process, gap, ne sont déjà plus des mots anglais. D’aucuns vous diront, en toute bonne foi, qu’ils les ont toujours entendus. Le mal est fait. Hélas! Il ne sera pas sans conséquence. Nous verrons lesquelles.
    Et alors? Que faire?

    Nous le verrons aussi prochainement.

    Jean Monneret

    C'est ici, lisez les commentaires

     

     

  • Si les cons pouvaient voler….

    … ils tourneraient autour de la lune

    La flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique: des architectes et universitaires regrettent une décision "populiste", "conservatrice" ou "réactionnaire"

    La flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique, l’exécutif ayant acté la semaine dernière l’abandon du concours d’architecture autour de celle-ci. Plusieurs professionnels, joints par le JDD, disent leur déception.

    "Nous avions constitué un dossier et nous attendions avec impatience de connaître les conditions de participation au concours. Autant dire que nous avons été extrêmement surpris et déçus", réagit Paul Godart du cabinet Godart+Roussel, le premier à avoir diffusé publiquement un croquis d’intention au lendemain de l’incendie. […]

    Également déçu, Alexandre Chassang, du cabinet ABH, pointe une décision " conservatrice ": " Notre-Dame de Paris est un patrimoine vivant, qui n’a cessé d’évoluer depuis la pose de la première pierre. Lors de son édification, il n’y avait d’ailleurs pas de flèche, puis une première version a été construite avant de laisser place à celle de Viollet-le-Duc. Recréer une flèche qui a totalement disparu le 15 avril 2019, c’est considérer que ce monument n’a pas le droit d’évoluer".

    Le JDD

    Pour Augustin Besnier, enseignant à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, "ce choix de la fausse authenticité déroge à la mission patrimoniale de notre société et constitue un renoncement aux idées d’avant-garde et de création contemporaine".

    Il estime qu’"une reconstruction ‘à l’identique’ ne peut être qu’un geste réactionnaire ". […]

    Le Monde

     

  • C'est très grave: forfaiture de Macrouille

    Faites passer à tous vos contacts

    Le gouvernement livre d’autorité vos dossiers médicaux à Microsoft

    En 2018, Emmanuel Macron recevait discrètement Bill Gates, le fondateur de Microsoft. Un an plus tard, la loi Santé, destinée à "encadrer par l’humain l’emploi de l’intelligence artificielle et du Big data" était adoptée, avec à la clé, un groupement d’intérêt public pour un système de base de données et de services liés: le Health data hub. Celui permet de croiser les bases de données de santé informatisés des hôpitaux, pharmacies, dossiers médicaux partagés et données de recherche. Sans votre consentement!

    Le Centre européen pour le droit et la justice vient de réaliser une enquête très poussée sur ce scandale qui vient s’adosser au scandale politico-sanitaire du coronavirus géré par les équipes de la macronie. Rappelons au passage que les 40 000 morts de l’incurie gouvernementale font l’objet de milliers de plaintes pénales et administratives (voir mes précédents articles sur

    https://ripostelaique.com/author/jacques-chassaing

    Toutes les données sont stockées sur Microsoft Azure, la plateforme de cloud computing du géant américain Microsoft

    "à l’origine de la plateforme Health data hub se trouvent " certains acteurs, proches des Gafam" comme Gilles Wainrib, " le Fondateur de la start-up OWKIN qui lève régulièrement des fonds auprès de Google Venture " [6] (OWKIN a été lancée avec une bourse de Sanford PostDoc en 2016 et qui prospère aujourd’hui grâce à des fonds[7] français et chinois de Cathay Capital[8])".

    Une décision hautement politique de Macron

    Le 18 février 2019, la revue en ligne La Lettre A[9] présentait le HDH comme " un chantier-vitrine de l’intelligence artificielle à la française voulue par Emmanuel Macron ainsi qu’une énorme opportunité pour Google, Amazon et Microsoft ". Alors que des spécialistes défendaient des solutions alternatives, la directrice d’HDH, Stéphanie Combes, a dû admettre dès décembre 2019 [10] que le choix de Microsoft était un " choix d’opportunité " afin " d’aller vite " dans le développement de la plateforme". S’il y avait eu une alternative, nous aurions dû passer par un marché public et la procédure aurait été beaucoup plus longue ", déclarait-elle à un journaliste du magazine Tic Santé [11]".

    "Pour se prémunir de fuites au sein du Health Data Hub, l’accent a été mis sur la pseudonymisation des données, mais l’anonymat complet est impossible: comme le montrent plusieurs études universitaires, il suffit de croiser un nombre limité de données pour réidentifier un patient".

    Pire: "le gouvernement américain a adopté une loi appelée Cloud Act qui permet à la justice états-unienne d’accéder aux données stockées dans des pays tiers".

    Projet de loi Santé: Agnès Buzyn au Sénat. Celle qui fait aujourd’hui l’objet de multiples plaintes au pénal, parlait incomplètement du Health data hub; c’est à la 8’

    https://www.youtube.com/watch?v=ElBN74A4xxw

    Ce système n’est pas à l’abri d’un piratage massif

    "Le HDH se développe sur un modèle centralisé, avec pour conséquence un impact plus élevé en cas de piratage informatique. On pourrait penser que les Gafam proposent des solutions ultra-sécurisées. Or, les attaques viennent souvent de l’intérieur, c’est-à-dire des personnels ayant accès aux données " soulignait dans Le Monde du 10 décembre 2019 un collectif initié par des professionnels du secteur et de l’informatique médicale [13]".

    Karim Khelfaoui, médecin révolté par le contact tracing". Ils sont en train de piller vos données médicales et vos DMP sans votre avis pour alimenter les serveurs de Microsoft "

    https://youtu.be/YjnTKzCQVRU

    lien de secours https://youtu.be/YjnTKzCQVRU

    Edward Snowden avait prévenu

    "Edward Snowden a mis en évidence dans ses révélations de 2013 la porosité entre Microsoft et les agences de renseignement américaines, ce qui avait à l’époque provoqué une crise de confiance des usagers des " clouds " fournis par les opérateurs américains [16]. Ces révélations qui corroborent pourtant les inquiétudes du président de la CNIL évoquées plus haut n’ont manifestement pas inquiété nos décideurs".

    Le Conseil national des barreaux [17], Conseil national de l’Ordre des médecins [18], des collectifs d’éditeurs de logiciels [19], et des professionnels de santé [20] ont attiré l’attention de l’opinion publique sur les dangers que présente le Health Data Hub

    "Ce danger ne doit pas être appréhendé uniquement à partir de l’état actuel des possibilités d’appropriation des données légale ou par voie de piratage, mais aussi à la lumière des projets des grands trusts internationaux.

    Le Forum économique mondial (Forum de Davos), qui s’investit dans des structures sanitaires globales comme la Coalition pour l’innovation dans l’anticipation des épidémies (Coalition for Epidemic Preparedness Innovations – CEPI) lancée au forum de Davos de 2017[21] ne fait pas mystère de son intention d’instaurer une " traçabilité " de tous les citoyens du monde à partir de leur identité financière digitale (digital financial identity)[22] permettant de dématérialiser toutes les transactions mais aussi de centraliser toutes les informations sur la situation personnelle d’un individu".

    La gravité des enjeux rend d’autant plus surprenante cette hâte du Gouvernement français à céder les données sanitaires des citoyens aux "cloud" de Microsoft, avant même qu’il ne fût question de pandémie, et doit inciter l’opinion publique à la plus grande vigilance.

    "de la collecte de donnée à leur utilisation à des fins de contrôle des comportements il n’y a parfois qu’un pas, comme l’a montré l’exemple chinois [23], ce qui est particulièrement inquiétant quand sont en cause divers éléments couverts par le secret médical, y compris dans certains cas le décodage de l’ADN des individus"..

    Par Frédéric Delorca, auteur invité, juriste, sociologue, auteur de " Les régimes populistes face au mondialisme " (Éditions du Cygne, 2017), article en intégralité sur:

    https://eclj.org/geopolitics/french-institutions/le-gouvernement-francais-livre-les-dossiers-medicaux-des-administres-a-microsoft?lng=fr

    22 juges suspects! ONG/CEDH/Conflits d’intérêts: 6 minutes pour comprendre

    Le Rapport "Les ONG et les juges de la CEDH, 2009 – 2019" de l’ECLJ met en lumière les relations existant entre plusieurs juges de la Cour européenne des droits de l’homme et des ONG actives devant cette Cour. Il analyse les différents problèmes engendrés par de tels liens et cherche à y remédier.

    https://www.youtube.com/watch?v=mUwsyGZi468&feature=youtu.be

    lien de secours https://www.youtube.com/watch?v=mUwsyGZi468&feature=youtu.be

    Toutes les sources citées

    [1] https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/creation-officielle-du-health-data-hub

    [2] AFP, 16 avril 2018 à 11h04, repris par Le Point.

    [3] https://www.innovation-mutuelle.fr/actualite/le-projet-de-loi-bioethique-veut-encadrer-par-lhumain-lemploi-de-lia-et-du-big-data-en-sante/

    [4] https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000041812986&dateTexte=20200421

    [5] https://www.cnil.fr/sites/default/files/atoms/files/deliberation_du_20_avril_2020_portant_avis_sur_projet_darrete_relatif_a_lorganisation_du_systeme_de_sante.pdf

    [6] https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/opinion-soignons-nos-donnees-de-sante-1143640

    [7] Le 9 mai, Owkin a reçu un financement de 25 millions de dollars. Les investisseurs de cette ronde de financement comprennent Bpifrance Large Venture, Cathay Innovation et MACSF (Caisse de retraite des médecins-cliniciens français), ainsi que les investisseurs existants GV, etc. Le financement total de la première série de la société a atteint 43,1 millions de dollars américains. Owkin vend une plateforme pour les chercheurs en médecine utilise des algorithmes d’apprentissage automatique et d’apprentissage en profondeur pour permettre aux utilisateurs de créer facilement des modèles prédictifs et de les appliquer dans tous les domaines de la recherche médicale, y compris pour optimiser le développement de médicaments, la prédiction de survie, la découverte de cibles, les essais cliniques et l’analyse du marché des médicaments. (Sina.com, 20 mai 2020, https://cj.sina.com.cn/articles/view/7281584087/1b20427d701900vzs2?from=finance).

    [8] https://www.challenges.fr/finance-et-marche/cathay-capital-le-puissant-fonds-qui-surfe-sur-le-business-franco-chinois_585096

    [9] https://www.lalettrea.fr/action-publique_executif/2019/02/18/comment-les-gafam-et-capgemini-s-invitent-dans-la-mine-d-or-des-donnees-medicales,108345136-ge0

    [10] Mind Health https://www.mindhealth.fr/article/16988/stephanie-combes-health-data-hub-nous-envisageons-un-nouvel-appel-a-projets-d-ici-la-fin-de-l-annee/

    [11] Léo Caravagna, " Microsoft prestataire du Health Data Hub: un choix " d’opportunité " pour " aller vite " ", 27 décembre 2019 https://www.ticsante.com/story/4937/microsoft-prestataire-du-health-data-hub-un-choix-d-opportunite-pour-aller-vite.html

     

    [12] https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/194000532.pdf

    [13] https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/12/10/l-exploitation-de-donnees-de-sante-sur-une-plate-forme-de-microsoft-expose-a-des-risques-multiples_6022274_3232.html

    [14] NSO a été fondé en 2010 par le département informatique des Forces armées israéliennes https://mondointernazionale.com/en/academy/the-nso-group-the-new-israeli-mossad-1

    [15] NBC 27 avril 2020 https://www.nbcnews.com/nightly-news/video/an-inside-look-at-a-new-coronavirus-contact-tracing-tool-as-experts-raise-privacy-concerns-82595397550

    [16] https://www.infoworld.com/article/2610903/the-nsa-s-spying-has-in-fact-hurt-u-s–cloud-providers.html

    [17] https://www.cnb.avocat.fr/sites/default/files/11.cnb-mo2020-01-11_ldh_health_data_hubfinal-p.pdf

    [18] https://www.conseil-national.medecin.fr/sites/default/files/external-package/edition/od6gnt/cnomdata_algorithmes_ia_0.pdf

    [19] https://www.santenathon.org/

    [20] https://interhop.org/le-gouvernement-contraint-les-hopitaux-a-abandonner-vos-donnees-chez-microsoft_en/

    [21] https://www.weforum.org/events/world-economic-forum-annual-meeting-2017/sessions/cepi-a-global-initiative-to-fight-epidemics Cette structure est largement financée par la Fondation Bill et Melinda Gates.

    [22] https://www.fanniemae.com/portal/research-insights/perspectives/security-concerns-meroz-deggendorf-022018.html

    [23] https://www.lepoint.fr/monde/bons-ou-mauvais-citoyens-la-chine-compte-les-points-02-09-2019-2332904_24.php

    Dans le contexte

    Covid-19: le vaccin sera imposé avec deux fonds soutenus par Bill Gates

    Publié le 15 juin 2020 par Jacques Chassaing https://ripostelaique.com/covid-19-le-vaccin-sera-impose-avec-deux-fonds-soutenus-par-bill-gates.html

    L’offensive contre le vaccineur fou Bill Gates prend de l’ampleur

    Publié le 18 mai 2020 par Jacques Chassaing https://ripostelaique.com/loffensive-contre-le-vaccineur-fou-bill-gates-prend-de-lampleur.html

    Le gouvernement va piller les données médicales confidentielles des Français

    Publié le 9 mai 2020 – par Jacques Chassaing https://ripostelaique.com/le-gouvernement-va-piller-les-donnees-medicales-confidentielles-des-francais.html

    Covid-19: Édouard Philippe a dépensé 20 millions pour mentir aux Français

    Publié le 16 juin 2020  par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/covid-19-edouard-philippe-a-depense-20-millions-pour-mentir-aux-francais.html

    Jacques CHASSAING

    IMPORTANT: Tous les liens et renvois mentionnés dans cet article constituent des éléments factuels corroborés, à l’appui des opinions et des faits exprimés par l’auteur Jacques Chassaing, ici, ainsi que dans tous les articles qu’il signe.

     

     

     

  • Comme j'avais dis

    Cette guerre civile raciale que Macron et la gauche organisent…

    Deuxième manifestation interdite par le gouvernement et son préfet de Paris, deuxième manifestation qui se déroule quand même, avec des milliers de participants, majoritairement d’origine africaine, qui défient l’État français et ridiculisent la France aux yeux du monde entier. Comment ne pas voir dans cette complaisance de nos dirigeants la volonté d’acheter la paix avec les banlieues islamisées, mais surtout d’utiliser le racisme et la haine contre les Français et les Blancs pour préparer une guerre civile raciale, comme c’est en train de se dérouler aux États-Unis.

    Prêts à tout pour éviter une alternative populiste, ils utilisent une immigration de plus en plus nombreuse pour terroriser les Français, désarmés et livrés sans défense aux hordes de racailles et de migrants, de plus en plus menaçantes. La situation est extrêmement grave, les Français vont être tous les jours de plus en plus en danger d’agression et de mort, et ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes pour s’en sortir.

    https://ripostelaique.com/cette-guerre-civile-raciale-que-macron-et-la-gauche-organisent.html