Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 2

  • Barbare obscurantisme

    PHOTO: pour les faire chier!!!

    Istanbul frappée par un tremblement de terre, des islamistes accusent les femmes d’avoir provoqué la colère d’Allah

    Les utilisateurs islamistes des médias sociaux en Turquie ont suscité l’indignation jeudi quand ils ont accusé un séisme de magnitude 5,8 qui a frappé des femmes qui "se comportent de manière imprudente".

    Des femmes auraient été harcelées dans les rues après le tremblement de terre et les citoyens auraient été évacués des bâtiments.

    Les islamistes ont fait des femmes le bouc émissaire du tremblement de terre, affirmant qu’elles avaient provoqué le séisme en ne s’habillant pas modestement, en égarant les hommes, en corrompant leur chasteté et en répandant l’adultère dans la société.

    Un utilisateur de réseau social a interprété le tremblement de terre comme un signe de Dieu demandant à la Turquie d’annuler la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, appelée Convention d’Istanbul.

    La convention, que la Turquie a été le premier pays à ratifier en 2012, fait depuis des années l’objet de toutes les attentions des islamistes turcs, affirmant qu’elle autonomise les groupes LGBT + et porte atteinte à l’institution de la famille.

    Les habitants se sont précipités pour s’échapper des bâtiments et chercher un endroit sûr lorsque le tremblement de terre s’est produit. Cela a amené certaines femmes dans la ligne de mire des misogynes, selon des reportages sur les médias sociaux. Un homme ciblait les femmes dans la rue en disant que "les tremblements de terre ont lieu à cause d’eux", a déclaré une femme.

    Une autre femme, qui portait une chemise courte, a été harcelée par un autre homme. Il a dit que le tremblement était un avertissement d’en haut.

    Alors que de nombreuses femmes accusaient le tremblement de terre, Fatih Tezcan, une personnalité bien connue des médias sociaux pro-Erdoğan, l’a poussé à un autre niveau et a blâmé les États-Unis pour le tremblement de terre de jeudi.

    Des femmes ont également été faites comme boucs émissaires après un important séisme survenu près d’Istanbul en 1999. Deux mois après le séisme d’une magnitude de 7,4 qui a frappé la province de Kocaeli, dans le nord-ouest du pays, faisant au moins 17 480 morts, une femme a tenu une pancarte indiquant " 7,4 pas assez? " lors d’une manifestation contre l’interdiction du foulard dans les écoles.

    La pancarte évoquait le long débat qui oppose le pays aux laïcs musulmans et laïcs, laissant entendre que les femmes avaient provoqué le désastre dans leur ville en refusant de porter le voile islamique.

    Ahval

  • macrouille nous court sur le haricot... encore!!!

    J'ai réagi avec vigueur à l’annonce de la suppression des exonérations fiscales pour les particuliers de + de 70 ans pour les emplois à domicile, pourtant essentiels face au défi de la dépendance. Poursuivant ce qu'il a commencé avec la CSG, Emmanuel Macron matraque les seniors de ce pays.

    C’est honteux.

    Je veux oser la rupture avec des années de gestion comptable où sous prétexte de faire de maigres économies, on fait toujours payer aux mêmes le poids de la solidarité.

    Les réformes en cours sont de la poudre aux yeux. Comme je le démontre dans la tribune parue la semaine dernière dans l’Opinion, et cosignée par Valerie Boyer, Berengere Poletti et Catherine Deroche, la réforme des retraites et de l’assurance chômage vont soutirer aux classes moyennes et aux cadres les réserves accumulées.

    Pendant ce temps, la fraude sociale court la rue, les fausses cartes de CMU se multiplient comme des petits pains et Emmanuel Macron fait marche arrière sur la réforme de l’AME pour les clandestins.

    Soyons lucides: Emmanuel Macron fait la politique de ceux qui l’ont financé, et ne défend pas les intérêts du peuple français.

    Cet homme est un faux Prophète. Il est temps d’avoir un président militant, un président de combat et de proposer une autre voie, responsable et respectueuse des Français.

     

    REVOLTEZ-VOUS!

     

    Julien Aubert

    Député de Vaucluse

    Secrétaire Général Adjoint des Républicains

  • La propagande

    On sait, en effet, que la propagande totalitaire n’a pas besoin de convaincre pour réussir et même que ce n’est pas là son but. Le but de la propagande est de produire le découragement des esprits, de persuader chacun de son impuissance à rétablir la vérité autour de soi et de l’inutilité de toute tentative de s’opposer à la diffusion du mensonge.

    Le but de la propagande est d’obtenir des individus qu’ils renoncent à la contredire, qu’ils n’y songent même plus. Cet intéressant résultat, l’abasourdissement médiatique l’obtient très naturellement par le moyen de ses mensonges incohérents, péremptoires et changeants, de ses révélations fracassantes et sans suite, de sa confusion bruyante de tous les instants.

    Cependant, si chacun, là où il se trouve, avec ses moyens et en temps utile, s’appliquait à faire valoir les droits de la vérité en dénonçant ce qu’il sait être une falsification, sans doute l’air du temps serait-il un peu plus respirable.”

    [Encyclopédie des Nuisances, George Orwell devant ses calomniateurs, Quelques observations.]

  • QUI L'A ANNONCÉ EN PREMIER?

    L’armée américaine a mis au point un laser qui permet d’identifier des personnes grâce à leurs battements de cœur

    L’armée américaine a mis au point un laser qui permet d’identifier des personnes grâce à leurs battements de cœur.

    Jetson, ce tout nouveau laser infrarouge peut nous reconnaître grâce à nos battements de cœur, même à travers nos vêtements… enfin une chemise ou un t-shirt, à la rigueur une veste… mais pour l’instant pas à travers une grosse doudoune d’hiver!

    Comme on a chacun nos empreintes de doigts, notre propre iris de l’œil, on a notre propre signature cardiaque. Elle est déterminée par la forme, la taille, la position, le rythme de notre cœur et toutes ces données varient en fonction de la personne. L’avantage par rapport aux autres données biométriques comme le doigt, l’œil, la forme du visage, cette innovation fonctionne à distance, jusqu’à 200 mètres. Et ni l’accélération, ni le ralentissement des battements du cœur ne changent notre signature cardiaque. Un des chercheurs qui travaillent sur le sujet estime que la précision atteint aujourd’hui 95%.

    Le Jetson est en phase de test et le principal obstacle à son fonctionnement pour le moment est que la mesure prend une bonne trentaine de secondes, sur une personne immobile. En plus, pour que le système soit vraiment opérationnel, il faudrait constituer une base de données. […]

    rtl

     

     

  • Le désastre de l'école en France

    Allez lire l'article, il est bien plus long et très édifiant!

     

    France: une enseignante témoigne sans langue de bois du désastre de l’éducation des enfants musulmans

     

    Dreuz, 15 février 2017

    Une enseignante répond à un commentateur sur le blog d’Ivan Rioufol qui prétend que les petits immigrés ou fils d’immigrés sont discriminés à l’école.

    Je suis enseignante (prof d’histoire-géo-éducation civique) depuis plus de 20 ans. J’ai exercé dans 5 collèges de banlieue, dont deux Zep et un établissement classé zone violence.

    J’ai donc vu passer dans mes classes (de la 6e à la 3e) plus de 4 000 jeunes de banlieues, que j’ai eu à charge d’instruire, d’encourager et d’accompagner, avec une bienveillance et une abnégation qui ne m’ont jamais fait défaut.

    Vous prétendez que les populations des banlieues sont "mises au garage dès le collège et le lycée "?

    Que "le socle d’une société épanouie est l’éducation" et, de ce fait, vous insinuez que les minorités ne reçoivent aucune instruction dans notre pays?

    Quelle vaste blague! Non: quelle aberration, quelle mauvaise foi, quelle vision erronée et mensongère de la réalité!

    Mes élèves des cités reçoivent la même instruction que tous les petits Français de souche. Leur instruction est gratuite (sans compter les aides et prestations diverses censées aider ces familles mais qui sont systématiquement dépensées pour tout autre chose que l’école…)

    Si, au terme d’un parcours scolaire la plupart du temps désastreux, le corps enseignant se voit contraint de leur proposer une orientation professionnelle en fin de 3e, c’est qu’on ne peut pas raisonnablement proposer à un adolescent de 15 ans d’envisager de poursuivre des études de médecine alors qu’il n’a toujours pas daigné apprendre à compter (et à parler correctement le français). Ignorez-vous l’importance de la résistance à l’apprentissage du français dans nos écoles?

    Le français est pour eux une "langue étrangère", la langue des "mécréants" comme ils aiment à me le répéter.

    Voici le fruit de ma réflexion, après 20 années d’expérience au contact de votre soi-disant "génération sacrifiée":

    Je suis en première ligne pour témoigner des moyens financiers, humains et techniques mis à dispositions de ces jeunes depuis des décennies (oui, des millions dépensés dans les collèges et lycées pour ces populations).

    Je vous signale, à titre d’exemple, que le collège où je travaille actuellement met à leur disposition permanente 14 TNI d’une valeur totale de 100 000 euros – un dans chaque classe -, deux salles informatiques contenant 50 PC avec connexion internet, une bibliothèque magnifique sur deux étages, des dizaines d’heures de soutien hebdomadaires et tutorats en tous genres (qui coûtent beaucoup d’argent à l’État car payées en heures supplémentaires), un service de restauration quasi gratuit, des voyages scolaires (musées, voyages en Espagne, en Italie, en Angleterre et en Allemagne, pris en charge par le foyer socio-éducatif) etc, etc, etc. Je continue?

    Les autres enfants de la commune (qui ne vivent pas dans la cité) sont loin d’avoir ce genre de privilèges.

    Malgré tout, ces jeunes des banlieues (comme vous les appelez) n’ont que la haine de la France à la bouche. Leur seule référence est "le bled". Leur seul désir: imposer leur culture en remplacement de notre culture nationale. Ils ne s’en cachent même plus: ils le revendiquent comme une fierté.

    Leur communautarisme rend inopérant toute tentative d’instruction et d’intégration.

    Quel que soit le sujet que j’aborde, en Histoire, en géographie ou en éducation civique, je ne rencontre de leur part que mépris et hostilité vis-à-vis de notre passé, de nos valeurs, de notre vision de la démocratie. Je n’ose même plus prononcer le mot "laïcité" en classe, de peur de les voir me vomir dessus ou pire, m’insulter.

    La plupart des collègues ont abdiqué depuis longtemps.

    Hélas, j’ai cru un temps, comme vous, qu’il était possible de leur transmettre connaissances, sagesse et foi en l’avenir de notre communauté nationale.

     

    J’ai renoncé. Je suis tous les jours confrontée aux discours les plus intolérants qui m’aient été donnés d’entendre: propos haineux à l’égard des Français, des juifs, des femmes, des homosexuels… L’évocation du terrorisme fondamentaliste les fait sourire (dans le meilleur des cas) quand ils ne font pas ouvertement, en classe, l’apologie de l’État islamique et de la charia.

    Notre Histoire ne les intéresse pas. Ils ne sentent aucun passé, ni aucun point commun avec les "sous-chiens" et les "faces de craie" comme ils nous appellent.

    Retournez donc à l’école ne serait-ce que pour un petit stage d’une journée… vous seriez mortifié.

    Et vous réfléchirez peut-être à deux fois avant d’écrire de telles inepties.

    © lu en commentaire d’un article d’Yvan Rioufol et publié par Gaïa pour www.Dreuz.info

    Julien Martel

     

    https://ripostelaique.com/soutien-a-cedric-villani-qui-a-ose-lier-echec-scolaire-et-immigration.html

  • Radio bobos-parigots ment....

    Une agression similaire à celle de Villeurbanne a déjà eu lieu : un Afghan avait blessé sept personnes au couteau à Paris il y a un an

    ENTRETIEN – Un demandeur d’asile afghan a tué un jeune homme et blessé plusieurs personnes à Villeurbanne. Les agressions contre des inconnus se banalisent, s’inquiète Thibault de Montbrial, président du Centre de réflexion sur la sécurité intérieure.

    LE FIGARO.- Ce week-end à Villeurbanne, un Afghan demandeur d’asile a tué un jeune homme et blessé plusieurs autres personnes, d’après l’enquête en cours. Que vous inspire cet acte?

    Thibault DE MONTBRIAL. – Après chaque agression de ce type, la seule question soulevée est de savoir si celle-ci peut être qualifiée de «terroriste» par la justice. Dans le cas contraire, la plupart des observateurs paraissent soulagés et rangent l’acte dans la catégorie des faits divers imputables à des déséquilibrés. Or, ce genre d’agressions est tout sauf un banal fait divers, si l’on entend par là un fait isolé dont on ne peut tirer aucune analyse. Depuis environ cinq ans, les attaques contre des inconnus – à l’arme blanche, à l’arme à feu ou à la voiture bélier — se banalisent. Il y en a eu beaucoup en Allemagne comme en France. Voilà un an à Paris, une agression similaire à celle de Villeurbanne avait eu lieu près du canal de l’Ourcq: un Afghan avait blessé sept personnes au …

    www.lefigaro.fr