Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Insolite

  • Zemmour a gagné!

    La justice valide "la Doctrine Zemmour" sur les prénoms

    Tout le monde connaît la position, paraît-il "controversée", d’Éric Zemmour sur les prénoms français, qui aident les personnes d’origine étrangère à s’assimiler à la culture française. Un prénom donne un destin.

    Que n’a-t-il pas vécu, subi ou supporté pour avoir clamé cette évidence!

    Tout le monde se souvient de l’épisode de la ridicule " Hapsatou " qui, elle, ne souhaite pas s’assimiler mais " garder et revendiquer fièrement ses origines africaines ".

    https://ripostelaique.com/ramassee-par-zemmour-hapsatou-sy-menace-de-partir-eh-bien-casse-toi.html

    https://ripostelaique.com/

    Et pourtant, dans l’ombre de la vraie vie, loin des lumières des plateaux TV, les tribunaux donnent raison à Éric Zemmour, ce mâle blanc de plus de 50 ans…

    Que voulez-vous, rien n’y fait…

    C’est ainsi que la cour d’appel de Montpellier, dans une décision du 28 février 2018, a jugé que:

    "La personne souhaitant changer son prénom, justifie d’un intérêt légitime suffisant au sens de l’article 60 du Code civil dès lors qu’est démontré un usage prolongé du prénom Annie dans les domaines familial, amical et professionnel, différent du prénom Yamina figurant sur ses actes d’état civil, en produisant plusieurs documents concordants, attestations de proches et courriers qui lui ont été adressés sous le prénom français.

    En outre, la proximité du prénom Yamina, qui figure actuellement sur ses actes d’état civil, et son nom français de femme divorcée, peut continuer à nuire à sa parfaite intégration dans la culture française à laquelle elle aspire légitimement, après que son mari ait accepté qu’elle conserve l’usage de son nom“. (CA Montpellier, 3e ch., sect. B, 28 févr. 2018, no 16/08477, Mme S, Mme Bonnin, prés., Mme Bresdin et M. Betous, cons.; Mes Benhamou-Barrere et Anegas, av.)

    En clair, en un mot, comme en cent: Hapsatou, va te rhabiller !

    Albert Nollet

    Dossier prénoms:

    https://ripostelaique.com/Je-suis-decue-que-Rachida-Dati-ait.html

    https://ripostelaique.com/zemmour-et-les-prenoms-dans-la-serie-cetait-mieux-avant.html

    https://ripostelaique.com/zemmour-a-raison-sur-limportance-dun-prenom-francais.html

    https://ripostelaique.com/prenoms-francais-eric-zemmour-a-fait-des-emules-en-islande.html

    http://resistancerepublicaine.eu/2018/09/20/les-lecteurs-de-rr-se-dechirent-autour-du-prenom-de-hapsatou-sy-avec-ou-contre-zemmour/

    (1) http://www.lexpress.fr/actualite/monde/en-islande-les-parents-doivent-choisir-un-prenom-autorise-par-l-etat_1833871.html

     

  • Une courge au ministère!

    En Italien, Schiappa signifie "la courge", mais aussi  "tarée", "cancre" ou encore "recalée"

    L’autre jour, sur nos chaînes de désinformation massive, passait en boucle, pour meubler un temps-morts, un plan de la brillante équipe de bras cassés qui nous servent de ministres, se rendant, en groupe à un "conseil des sinistres".

    Ils marchaient (REM oblige!) à vive allure, tous sourires dehors, tentant pathétiquement de donner une image dynamique, enjouée et compétente d’un "gouvernement" confiant, "en marche" vers un avenir radieux.

    Caramel, dont le sens du confort n’est plus à démontrer, installé à mes côtés sur le canapé, me fit remarquer en rigolant:

    "Les nuisibles tentent de donner le change, en réalité ils serrent les fesses en se demandant à quel moment leur siège va auto-déclencher son mécanisme d’éjection ! Regarde "La Courge", elle en remet une couche ! "

    J’interrogeais, "La Courge", qui est-ce?".

    "Devine" sourit-il en découvrant sa dentition.

    "Bon, pas la "Moche Loubet" vieux tableau à la permanente de jeunette, pas la "Buzin vous reprendrez bien un vaccin", ça ne leur ressemble pas….Serait-ce l’indicible Schiappa, la douce Marlène?".

    "T’as Toubon patron, Courge est une des traductions de l’italien Schiappa“.

    Les autres sont péjoratifs, au choix: recalé, taré, lavette ou novice ! Le gosse de l’Elysée ne doit pas parler italien…Il est vrai que Salvini n’est pas son copain, mais engager dans son équipe une courge, une tarée, une recalée une lavette ou une novice, ça n’était pas une riche idée".

    Je m’étais levé pour ouvrir la porte fenêtre du balcon à un Félix gelé dont les moustaches s’ornaient de fils de givre du plus bel effet.

    A peine entré il ne tarda guère à se mêler à la conversation…

    "Ah vous parliez de la "diplômée de communication" (son seul diplôme, délivré par qui, où, de quel niveau?), grand auteur pornographique devant l’Eternel dont elle nie l’existence. Elle a légué à la postérité éperdue d’admiration un livre d’exception intitulé "Osez l’amour des rondes" qualifié par elle d’ouvrage de vulgarisation des pratiques sexuelles.

    Même les féministes, pourtant de gauche et peu regardantes en matière de talent, l’ont qualifié de: "vulgaire, insultant et grossophobe" c’est dire !!!

    Ses autres ouvrages- La Courge est prolifique- au demeurant restés confidentiels malgré les moyens employés pour leur promotion, traitent de la sexualité qui semble, pour le cucurbitacé, être sa préoccupation majeure, et son moyen d’expression préféré. Certaines mauvaises langue, faisant allusion à sa voix désagréablement nasillarde l’ont même surnommée " la voix du vagin" en référence à cet immense ouvrage du théâtre féministe: "les monologues du vagin"….

    Caramel hoquetait de rire,

    "Ta culture féministe à caractère porno est sans faille, félidé de mon cœur, chat c’est sûr"

    Ne voulant pas perdre la main, je rappelais que le premier sommet de la carrière de ce phare du féminisme dans un océan Macronien fut de devenir en 2016 "conseillère communautaire déléguée à l’attractivité économique du territoire et l’innovation technologique". (Sic !)  J’ajoutais:

    "J’offre une friandise au premier qui serait capable de m’expliquer à quoi sert ce bidule dont l’appellation relève du plus pur langage technocratique énarchique, et qui doit encore "coûter un pognon de dingue" au contribuable…".

    Un silence s’installa à l’issue duquel Caramel glissa :

    "Je donne ma langue au chat, dis nous"

    Félix se gaussa: "Chat c’est pas prudent" !

    Et je souris :

    "Je n’en sais strictement rien ! Il faudrait diligenter une enquête parlementaire pour se pencher sur la question ….

     

    En 2017 La Courge révéla son flair en ralliant l’écurie " Macron la bonne soupe ".

    Le golem de la Finance dût être ébloui par sa distinction, son charisme et son don de communicante puisqu’il la bombarda "secrétaire d’Etat chargée de l’égalité femme homme". Il ne vous échappera pas l’urgence absolue, en période d’économie budgétaire, de promouvoir à grand frais un ministère dont l’utilité relève de la fiction… "

    Félix avait dans le regard une nostalgie de friandise, il ajouta :

    "Elle ne sert à rien, mais il faut qu’elle se mêle de tout !".

    Pro islam,  Ayatollah de la guerre “anti gilets jaunes“, elle les poursuit d’anathèmes et de fatwas, la dernière en date étant d’exiger la révélation des noms des vilains donateurs de la cagnotte pour le courageux boxeur gitan….Mais " oublie " de réclamer la liste de ceux en faveur des gentils policiers, anges de douceur avec les manifestants ! "

    Caramel ne voulut pas être en reste:

    "Ce n’est pas le premier "fait d’arme" de La Courge“.

    Parmi ceux-ci on relèvera :

    Condamnation de l’interdiction de la burqa, opposition à la retransmission de la Messe sur la TV du service public, incitation écrite et méthodologie pour obtenir frauduleusement des arrêts de maladie….Mais cette amoureuse de la France des banlieues prend bien soin de scolariser sa progéniture dans un établissement privé. Il ne faut quand même pas mélanger les torchons et les serviettes!".

    Félix crut bon d‘ajouter:

    "Ceci dit, elle est parfaitement à sa place dans le comité central du Gang des Costards Bleus les Griveaux, Darmalin, Philippe, "Mocheloubet", font assaut de déclarations belliqueuses à l’encontre de ces gueux de gilets jaunes tellement franchouillards !

    Leur "Parrain" leur aurait-il  demandé d’attiser le feu jusqu’à ce que la haine s’installe vraiment et que l’explosion ne vienne justifier la répression la plus féroce…

    Calcul dangereux, irréfléchi, immature (encore!) d’un gamin sans empathie, sans amour de la France et sans expérience de sa nature…

    Le type suicidaire qui ouvre les vannes du barrage en restant debout bras en croix dans le lit de la rivière, s’en sort rarement autrement que noyé par le flot! ".

    Qui s’en plaint?

    "Toute cette eau, quelle horreur!" s’exclama Félix.

    Patrice Cirier, avocat

    ----------------------------------------------------------------------

    La Schiappa ……

    La Schiappa et les cagnottes….

    La Schiappa qui veut des noms….

    La Schiappa qui…. accuse Salvini de financer les casseurs….

    Elle a toujours fait ça, depuis qu’on la connaît.

    Le site parodique  "gorafi" s’en charge très bien :

    "La secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes a invité tous les Français à livrer les noms de ceux qui ont critiqué le président de la République lors du réveillon de la Saint-Sylvestre.

    Marlène Schiappa ne veut pas que les critiques à l’encontre du président lors de la soirée du Nouvel An restent impunies. "L’alcool n’excuse pas tout, il y a des limites à ne pas franchir!" s’est indignée la secrétaire d’Etat sur France Info avant d’ajouter: "donner un avis négatif sur le président de la République, c’est un acte délictueux, de violence gratuite". Un numéro vert sera donc mis en place dès lundi prochain pour que chaque Français puisse dénoncer les opposants d’Emmanuel Macron.

    Marlène Schiappa s’est également déclarée favorable à la suspension du jour de l’An, qu’elle a qualifié "d’illégal", "dans la mesure où il est complice des factieux qui cherchent à nuire au chef de l’Etat". Puis de conclure sur ce sujet: "Car qui finance le jour de l’An, des puissances étrangères?

    La Saint-Sylvestre, ça ne vous évoque rien? Le même nom que Sylvestre 1er d’Antioche, ptriarche orthodoxe, comme par hasard, de tout l’Orient?".

    La secrétaire d’Etat a terminé son intervention en promettant d’identifier les personnes qui n’ont voté pour le président ni au premier ni au deuxième tour. Ces dernières pourraient se voir proposer un mystérieux stage à Alep".

    http://www.legorafi.fr/2019/01/11/marlene-schiappa-exige-les-noms-de-ceux-qui-ont-dit-du-mal-de-macron-a-la-soiree-du-nouvel-an/

    La situation en France est telle maintenant que, finalement, ce sont les sites parodiques qui la décrivent le mieux.

    N'oubliez pas ce conseil culinaire: la soupe de courge, c'est trop bon!

     

  • Rires: Overdose de French Tech à Las Vegas

    D’une taille disproportionnée, la délégation française envoyée cette année au CES brouille le message que l’Hexagone souhaite envoyer à la communauté tech mondiale.

    Cette année au CES, l’Eureka Park a pris des airs de basse-cour. Impossible dans ce bâtiment du CES où sont regroupées les start-up de manquer le coq rose de la French Tech, placé au-dessus du stand de chaque entreprise tricolore, et qui a monopolisé plusieurs allées entières. Au point que " la France est la risée du CES ", nous a confié un entrepreneur français croisé sur le salon. Difficile de lui donner tort. Car passée la démonstration de force, on déchante rapidement face aux nombreuses start-up dont on peut franchement douter de la pérennité, et qui présentent des gadgets qui auraient davantage leur place au concours Lépine, car souvent éloignés de produits pensés pour des besoins et un marché. Par charité, nous tairons leurs noms, de toute manière trop nombreux pour être tous cités.

    (…) Alors, comment la France fait-elle pour envoyer davantage de start-up qu’un pays qui en compte bien plus qu’elle ? Elle subventionne et ratisse large. Car en plus des 26 start-up sélectionnées par Business France, les régions françaises ont invité à leurs frais 160 autres entreprises, elles-aussi rangées sous la bannière French Tech. Avec, au vu de certains choix, peu de regard pour la qualité, mais plutôt une volonté de dépenser tout leur budget pour soutenir des acteurs de leur territoire, quels qu’ils soient. En ajoutant d’autre organismes financés par des capitaux publics, près de 75% des start-up françaises présentes cette année au CES le sont grâce à des fonds publics. Pour compléter le tableau, n’oublions pas le secteur privé et ses grands groupes. Certains d’entre eux, à défaut d’avoir des innovations à proposer eux-mêmes, s’entourent de start-up (avec lesquelles ils ne travaillent parfois même pas), afin de s’offrir un verni "tech".

    Dommage pour les véritables pépites françaises de la délégation qui, diluées par la médiocrité de certains de leurs pairs, perdent en visibilité auprès de clients et investisseurs potentiels. A vouloir voir trop grand, la France brouille le message qu’elle souhaite adresser à l’écosystème tech mondial. Pas sûr que le visiteur étranger de passage sur les travées françaises en ressorte avec un souvenir impérissable.

    www.journaldunet.com

  • Qu'est-ce qu'on attend?

    Damas: des Syriennes demandent à l’Europe de renvoyer tous les migrants syriens chez eux pour qu’ils puissent reconstruire leur pays

    Les femmes syriennes se plaignent qu’il n’y a pas assez d’hommes pour reconstruire le pays, et certaines disent à l’Europe et aux autres pays occidentaux qui ont accueilli des hommes syriens de les "expulser" et de les renvoyer chez eux.

    Johan-Mathias Sommarström, journaliste à la chaîne publique suédoise SVT, s’est rendu à Damas (Syrie) et s’est entretenu avec des étudiants de l’Université de Damas, dont 70 pour cent sont des femmes.

    "Regardez autour de vous, vous ne voyez que des femmes. A l’université, dans la rue, dans les cafés, juste des femmes", témoignent les étudiantes Safaa et Sheima à Sommarström.

    Pour résoudre le problème, une jeune étudiante a déclaré que le gouvernement syrien devrait accorder une amnistie aux hommes qui ont quitté le pays pour éviter le service militaire afin qu’ils puissent aider à reconstruire le pays, en montrant du doigt les nations occidentales qui ont accueilli tous les jeunes hommes syriens.

    "La solution est de les expulser et de les renvoyer en Syrie où ils pourront commencer à reconstruire le pays", a déclaré Lina.

     (…) Sverige Radio

     

     On avait bien compris que ces mecs étaient des lopettes...