Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Insolite - Page 3

  • Les cons osent tout...

    ... c'est même à cela qu'on les reconnait! (Audiard)

    Régionales en IDF : EELV attaque les “boomers” et fait polémique

     

    C’est officiel, les vieux (les fameux #boomers) sont les ennemis de la planète au même titre que les chasseurs pour le chef de file EELV pic.twitter.com/IX8hk4P6EB

    — Aurélien Véron (@aurelien_veron) April 24, 2021

    #BreakingNews @julienbayou s'est réconcilié avec ses parents ! Il a retiré les #boomers des catégories que #EELV déteste. Par qui sera-t-elle remplacée . archipellisation de la société #EcologieTotalitaire https://t.co/ZwE07fs8NG

    — Arlette_Zilberg (@Arlette_Zilberg) April 24, 2021

    1) Cher @julienbayou, négativer une catégorie de concitoyens pour ce qu’ils sont, c’est une discrimination. L’âgisme est hélas la plus banale et la plus admise des discriminations, cette affiche en est un exemple. Comme toute discrimination, elle repose sur des stéréotypes. pic.twitter.com/9jMjMQArId

    — Jérôme Guedj (@JeromeGuedj) April 23, 2021

     

    Tu sais ce qu'elle te dit la boomer qui tient ce blog?

    Tellement de choses que tu serais en dépression nerveuse jusqu'à ta mort!!!!

     

  • Hi, hi, hi

    Saint-Leu-d’Esserent (60) : déguisés en policiers, ils contrôlent un automobiliste qui n’est autre qu’un commissaire de police de Creil

    Equipés d’un brassard de police. ils voulaient se "projeter dans la peau de policiers".

    Le 9 avril, deux hommes ont été interpellés et placés en garde à vue par les gendarmes pour s’être fait passer pour des fonctionnaires de police. Les deux fraudeurs ont été percés à jour par un automobiliste qu’ils avaient décidé de contrôler… et qui n’était autre qu’un commissaire de police de Creil. Ils feront l’objet d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) au tribunal pour " usurpation de fonction".

    L’histoire commence le 5 avril, du côté de Saint-Leu-d’Esserent. […] " Bonjour Monsieur, contrôle de police ", annonce l’un d’eux. Mais derrière son volant, l’officier ne se fait pas berner : il connaît tous les fonctionnaires du secteur et sait très bien que cette commune est située en zone gendarmerie.  […]

    Le Parisien

    Le fait est traité sous un ton badin malgré l'extrême gravité des faits.

  • Etre islamo-collabo ne protège de rien: preuve

    Paris : Claire Chazal cambriolée samedi après-midi

    LePanacheFrançais

    C’est vers 18 heures qu’elle a donné l’alerte. La journaliste de télévision a quitté son domicile vers 16 heures. A son retour, elle a découvert que la porte d’entrée de son appartement avait été fracturée.

    « Son logement a été entièrement fouillé, précise une source proche de l’affaire. 800 euros et son coffret à bijoux ont été dérobés. Elle estime son préjudice à 41 000 euros ». […]

    Actu17

     

    François Hollande cambriolé, mandat de dépôt requis contre cet Algérien arrêté en trois jours, il sera expulsé à l’issue de sa peine

    […] Bien que la victime n’ait pas encore porté plainte, ordre est donné aux policiers de terrain de faire intervenir illico leurs experts techniques et scientifiques pour des prélèvements sur le lieu du délit. […] Le 28 janvier, les traces palmaires matchent et permettent d’identifier le suspect : un jeune homme de 19 ans, né … Lire la suite de

     

    Bordeaux : deux migrants condamnés à 4 mois ferme pour avoir cambriolé le domicile de Noël Mamère

    Ils s’étaient fait épingler en sortant de la maison, les poches pleines d’objets volés, le 3 décembre dernier. Deux jeunes étrangers sans-papiers ont été condamnés mardi à quatre mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Bordeaux, pour avoir cambriolé le domicile de Noël Mamère, l’ancien maire EELV de Bègles, rapporte Sud Ouest. A la barre, les deux jeunes déjà … Lire la suite de

     

    Cambriolage chez Philippe Val : deux rolex et un pistolet 7.65 dérobés

    L’appartement du journaliste et ancien patron de Charlie Hebdo, Philippe Val, a été cambriolé hier. Vers 21h30, il se rend compte que son domicile du XIIIe arrondissement de Paris a été visité. Le ou les voleurs ont forcé la fenêtre de la cuisine, rapporte Le Parisien . Les malfaiteurs sont partis avec un joli butin: … Lire la suite de

     

    Laurent Fabius cambriolé

    Le domicile du président du Conseil constitutionnel a été visité par des malfrats. Quatre mois après celui de son fils Thomas… Le Point

    Fdesouche

     

    Oissel (76). Un ancien sénateur PCF ligoté avec sa famille par des cambrioleurs

    Trois cambrioleurs cagoulés ont fait irruption dans la nuit de dimanche à lundi chez un élu d’Oissel. Il a été frappé puis ligoté avec sa femme et sa fille et se sont fait voler 8.000 €. Cagoulés, trois « individus se sont introduits dans la maison vers 1 heure du matin. Ils sont tombés nez … Lire la suite de

     

    Trocadéro (Paris) : action du collectif féministe Némésis contre le «World Hijab Day» La présidente interpellée par la police (MàJ)

    Jeanne

     

    Demain aura lieu le #WorldHijabDay , qui existe depuis 2013 dans 140 pays et qui s'est implanté en France avec la complicité de @sciencespo . Arme idéologique visant à banaliser le voile, c'est une véritable insulte pour les femmes qui sont obligées de le porter. pic.twitter.com/l8U1FP1kIF

    — Collectif Némésis (@NemesisNemesi18) January 31, 2021

    Le collectif @NemesisNemesi18 mène une action #nohijabday et l'islamisation au Trocadéro Alice, présidente du groupe, est interpellée par la police. #hijabday pic.twitter.com/zrbZKQfs6n

    — Valeurs actuelles ن (@Valeurs) January 31, 2021

    Notre présidente Alice a été interpellée par la police. Notre crime ? 40 femmes réunies pour dénoncer l'islamisation de la France à travers une action pacifique.
    Alors que @sciencespo qui en fait la promotion n'avait pas eu ce problème…#nohijabday #nemesis #Feminism https://t.co/u2a8iXUJpp

    — Collectif Némésis (@NemesisNemesi18) January 31, 2021

     

    «#NoHijabDay»

  • Etonnement?????

    Témoignage d’un jeune Afghan arrivant à Paris: “j’ai eu un choc en découvrant tous les Noirs qu’il y avait. Je me suis trompé, j’ai pensé, je suis arrivé en Afrique, pas en France !”

    […] Découverte: “Quand j’étais en Afghanistan, la France, pour moi, c’était la tour Eiffel et Paris, la reine des villes dans le monde entier. Arrivé à Paris, j’ai eu un choc en découvrant tous les noirs qu’il y avait. Je me suis trompé, j’ai pensé, je suis arrivé en Afrique, pas en France !”

    Il poursuit avec cette autre révélation: “En Europe, j’ai aussi été étonné par la liberté des femmes. En Afghanistan, elles sont toutes voilées et ne travaillent pas à l’extérieur. Je n’avais jamais vu de femmes sans voile ! […]

    Son intégration en cours d’accomplissement, il la doit en partie à Marie: “Je n’ai pas été étonné de rencontrer des personnes généreuses comme Marie, conclut-il avec candeur, car je sais bien que les personnes gentilles existent, c’est normal “.

    Le midi Libre

    Ce migrant afghan découvre la France. Ce qui le surprend va vous étonner. pic.twitter.com/SaGAJjrfjq

    — Michel Ney (@sidounours) December 15, 2020

     

  • Amusant!

    Pour ne plus être viré de Facebook, utilisez le HiéroFaf !

    L’ecaffiticé du HiéroFaf est fodneé sur l’alynase sanuivte :

    Texte transformé               Texte normal

    Une étdue de l'uirveistné de Cgbdmirae a mtroné que l'on puet sans plobmère lire un txtee dnot les ltretes sont dnas le drosédre pour peu que la pèiemrre et la dèirenre lertte de cuhqae mot resnett à la bonne pacle. Ccei montre que le cereavu ne lit pas tuteos les lerttes mais prend le mot cmome un tuot. La prueve : aoeuvz que vuos n'avez pas eu de mal à lire ce txete.

    Une étude de l'université de Cambridge a montré que l'on peut sans problème lire un texte dont les lettres sont dans le désordre pour peu que la première et la dernière lettre de chaque mot restent à la bonne place. Ceci montre que le cerveau ne lit pas toutes les lettres mais prend le mot comme un tout. La preuve : avouez que vous n'avez pas eu de mal à lire ce texte.

    Puor étevir à lvena’ir de nveoulles déenconvues, nh’sitéez pas à uistiler le HiéroFaf, un cdoe à prrioi itndércpyable par les aiotgrhelms, mais tuot à fiat lipimde puor le ceervau hmiaun, aevc un miinumm de’nîntrameent.

    Imngiaez une suele de ces phasres en cliar… Cs’et le ban agagvaré, viore dfiétinif ! Edimmveent, si vuos pbliuez des pthoos ou reneprez des txtees en cliar qui “ne rsepcteent pas les Sntadrads de nrote cmmouunaté“», là, le HiéroFaf ne prroua rein puor vuos

    Moins on réfléchit à comprendre ce qui est écrit, plus on peut le lire et le comprendre vite !

    Atiméis à vuos tuoets et tuos, fturu(e)s hreeusues hiérofafeuses et hreeuux hiérofafeurs!

  • Enfin, la gauchiasse se réveille!

    Laïcité: une vingtaine de présidents de département de gauche,

    évoquant le "fondamentalisme religieux" et les "intégrismes religieux", sonnent "l’alerte républicaine"

    A l’occasion de l’anniversaire de la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat, 19 présidents de départements de gauche demandent des actes : “Combien de temps encore allons-nous laisser l’intolérance, la haine et le fanatisme mordre sur la République“, écrivent-ils.

    Le 16 octobre dernier, Samuel Paty a été lâchement assassiné plongeant notre pays dans l’effroi et la stupeur. Une nouvelle fois, la République était frappée. Une nouvelle fois la barbarie attaquait nos valeurs, défiait notre devise. Alors que ce 9 décembre marque la date anniversaire de la loi de 1905, combien de temps encore allons-nous baisser la garde. Combien de temps encore allons-nous laisser l’intolérance, la haine et le fanatisme mordre sur la République. […]

    Mais aujourd’hui ce socle est attaqué. Face à des assauts incessants, il s’érode. Alors que partout le fait religieux revient sur le devant de la scène, que les divisions et les fractures minent notre contrat social, aujourd’hui nous lançons l’alerte républicaine. […]

    Nous n’avons pas été assez offensif sur la laïcité nous avons laissé des brèches se former. Mais aujourd’hui ce socle est attaqué. Face à des assauts incessants, il s’érode. Alors que partout le fait religieux revient sur le devant de la scène, que les divisions et les fractures minent notre contrat social, aujourd’hui nous lançons l’alerte républicaine.

    Parce que nous n’avons pas été assez offensif sur la laïcité nous avons laissé des brèches se former. Croyant ce combat définitivement gagné, nous avons laissé la confusion s’installer.

    Certains voudraient nous faire croire que la laïcité a vécue. Qu’il faut la revoir, la rendre “positive”, “inclusive”, “ouverte”. Vouloir qualifier la laïcité c’est déjà la diminuer, la fragiliser. C’est méconnaitre notre histoire et affaiblir notre société. C’est déjà reculer devant les intégrismes de toutes natures. […]

    Le JDD