Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Insolite - Page 5

  • L'âne Macrouille, donne un coup de pied

    à un autre âne!

    Après que le ministre de l'Intérieur avait largement exagéré l'intrusion de “gilets jaunes” dans l'enceinte de la Pitié-Salpêtrière, le 1er mai, le président l'aurait repris de volée, affirme “Le Canard enchaîné”.

    Dans l’opinion comme à l’Élysée, le crédit de Christophe Castaner semble s’amenuiser à mesure que passent les jours. En attestent les mots que prête Le Canard enchaîné à Emmanuel Macron après que son ministre de l’Intérieur avait qualifié l’intrusion de manifestants à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, le 1er mai, d’ " attaque ".

    "Tweete un peu moin "

    "Castaner nous a gâché la semaine!", aurait lancé le président face à des visiteurs, ajoutant: "les polémiques verbeuses qui gomment la réalité des violences et le remarquable boulot des forces de l’ordre. Cette histoire est folle! Car, l’enjeu, c’est quand même l’ordre public et la présence des Black Blocs. Et tout ce qu’ont trouvé à faire les oppositions et la presse, c’est de discuter de l’usage des mots!"

    Le fautif locataire de la place Beauvau aurait même eu droit à quelques conseils : " Évite les micros tendus et tweete un peu moins ", ou encore : " Tu dois reconnaître que tu n’as pas employé le bon terme, tout en soulignant la violence de ces manifestations dans le XIIIème arrondissement".

    "Je n’aurais pas dû employer le terme… "

    Pour rappel, Christophe Castaner avait démesurément qualifié l’intrusion des "gilets jaunes" dans l’hôpital, à l’occasion d’une grande manifestation, le 1er mai. " Je n’aurais pas dû employer le terme ‘attaque’, mais ‘intrusion violente’ ", avait-il fini par admettre, le vendredi suivant, face aux critiques. Et d’ajouter : " Accepter de revenir sur ses mots, ça ne me pose aucun problème ".

    Valeurs actuelles

     

    Castaner s'est fait tirer les oreilles! Il va avoir de plus en plus l'air d'un âne! En attendant: que l'âne le quille!

    Le quille: le dégomme

  • Qu'est-ce qu'on attend, ici???

    Une députée britannique perd son siège après une pétition demandant sa destitution, une première

    Une députée britannique, Fiona Onasanya, a perdu son siège à la Chambre des Communes après une pétition pour la chasser, une première qui a conduit le parti travailliste à annoncer jeudi une nouvelle élection.

    Elle avait été condamnée en janvier pour entrave à l’exercice de la justice après avoir prétendu que quelqu’un d’autre conduisait sa voiture, contrôlée en excès de vitesse en juillet 2018. Son parti, le Labour, l’avait exclue, mais l’avocate de 35 ans comptait continuer à siéger en tant que candidate indépendante. Les électeurs de sa circonscription de Peterborough, dans l’est de l’Angleterre, en ont décidé autrement: près de 28% d’entre eux ont signé une pétition demandant son éviction, dépassant le seuil de 10% des inscrits nécessaire pour renverser un élu. Fiona Onasanya devient ainsi la première députée à être destituée via cette procédure, introduite en 2015 par l’ancien Premier ministre conservateur David Cameron.

    Une élection qui s’annonce très disputée. Ce processus s’applique aux députés reconnus coupables d’une infraction et condamnés à une peine de prison, suspendus de la Chambre des Communes pour au moins dix jours ou reconnus coupables de fausses déclarations de dépenses. Suite à cette éviction, une élection anticipée sera organisée dans sa circonscription, le Labour, principal parti d’opposition au Royaume-Uni, proposant jeudi la date du 6 juin. Cette élection s’annonce très disputée. […]

    Europe 1

  • M.D.R.

    Bruxelles: il annonce un contrôle à la station suivante, le tramway se vide en 10 secondes…

    Une vidéo est apparue sur le site de réseau social Facebook, dans laquelle des jeunes avertissent les passagers du tram de la vérification de leurs billets. Le tramway se vide immédiatement. La STIB envisage une action en justice. Heu… contre qui?

    Bruzz.be

  • Entre patriotes

    Création du premier site d’annonces en ligne "entre patriotes"

    " Tous ces échanges de notre vie courante, et si nous les faisions prioritairement avec des personnes partageant nos valeurs ? " Le Rucher Patriote: c’est sous ce nom qu’une jeune équipe s’attèle à la création du premier site internet d’annonces " entre patriotes, par des patriotes, pour des patriotes ". Entretien avec son initiateur, Thomas Whyte.

    Tout d’abord, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs?

    Thomas Whyte (Le Rucher Patriote): Avocat pendant une décennie, je travaille depuis 2018 à des projets entrepreneuriaux dans les domaines informatiques et patriotes. Un retour à un engagement de jeunesse, puisque entre mes 15 et 25 ans j’ai beaucoup milité au service de convictions patriotes, principalement dans le secteur associatif. Une fois mon activité professionnelle engagée, j’ai "levé le pied", mais au fil des ans il me taraudait de plus en plus d’y revenir, c’est-à-dire de consacrer à nouveau une part significative de mon temps et de mon énergie à la cause de notre peuple ; ce que je m’efforce de faire à présent, notamment à travers le Rucher Patriote.

    Vous lancez un site d’annonces intitulé Le Rucher Patriote, pouvez-vous nous présenter le concept?

    Thomas Whyte: "Je cherche un plombier… une garde d’enfants… un locataire… une location… la bonne recrue pour mon entreprise… un stage de fin d’études… un meuble… j’ai des vêtements à donner… ".

    Tous ces échanges de notre vie courante, et si nous les faisions prioritairement avec des personnes partageant nos valeurs? Ces valeurs communes héritées de 1.500 ans d’histoire de notre pays, et de plus de 3.000 ans d’histoire de notre grande civilisation, aux profondes racines gréco-romaines, chrétiennes, mais aussi celtiques, germaniques et nordiques.

    Voilà le concept. Échanger avec des personnes animées du même amour sincère de nos terres, de notre pays, de notre histoire, de notre peuple, de notre culture, de notre civilisation. En un mot, avec des patriotes. Aujourd’hui, beaucoup de patriotes se sentent isolés, à cause d’une propagande mondialiste hégémonique.

    Mais nous sommes nombreux! Nous serions étonnés de découvrir combien de personnes très proches géographiquement partagent nos valeurs. Encore faut-il se trouver: voilà l’utilité première du Rucher Patriote […]

  • Révolutionnaire!

    SCIENTIFIQUEMENT PROUVE:

    NOTRE CERVEAU PRODUIT DE JEUNES NEURONES JUSQU’À UN AGE AVANCE

     

    C’est à ne plus désespérer, oui le cerveau humain fabrique bien, en son sein, de nouveaux neurones. "Après plusieurs travaux contradictoires, une nouvelle étude confirme que la neurogenèse est abondante chez l’adulte, et qu’elle s’effondre chez les malades d’Alzheimer "rapporte Le Monde (Hervé Morin) qui cite une publication de Nature Medicine:  "Adult hippocampal neurogenesis is abundant in neurologically healthy subjects and drops sharply in patients with Alzheimer’s disease".

    Un travail remarquable dirigé, de l’autre côté des Pyrénées par Maria Llorens-Martin (Department of Molecular Neuropathology, Centro de Biología Molecular ‘Severo Ochoa’, Faculty of Sciences, Universidad Autónoma de Madrid, Center for Networked Biomedical Research on Neurodegenerative Diseases, Madrid). Son équipe établit de manière scientifique et difficilement discutable que, dans l’espèce humaine, les "fontaines à neurones" existent et demeurent en activité, y compris au-delà de 80 ans – sauf en cas de maladie d’Alzheimer.

    On l’avait longtemps nié. Puis ces dernières années, on en doutait. On ne devrait plus. Maria Llorens-Martin et son équipe ont étudié les hippocampes prélevés sur cinquante-trois cerveaux humains offerts à la science – on sait que l’hippocampe est une structure cérébrale profonde jouant notamment un rôle fondamental dans la mémoire et la navigation spatiale. Et via divers marqueurs biologiques des populations de jeunes neurones ont pu être identifiées.

     "Cet article va devenir un cas d’école sur les protocoles à utiliser", confirme le neurobiologiste Pierre-Marie Lledo (Institut Pasteur de Paris) qui a confié au Monde être  "impressionné par toutes les méthodes mises en œuvre pour éviter les artefacts". Il estime que par le passé, les revues scientifiques ont pu montrer une forme de complaisance à l’égard d’études "de moins bonne qualité, même, que celles conduites chez les primates non humains ou les rongeurs", en raison du statut particulier du cerveau humain, ressource biologique "rare" et d’accès difficile.

     On imagine sans mal la somme des questions soulevées et des perspectives ouvertes par la confirmation d’une neurogenèse active jusqu’aux vieux âges. Les conclusions madrilènes vont-elles aider à comprendre, enfin, la physiopathologie de la maladie d’Alzheimer? Aider à soigner les maladies neurodégénératives? Il faut rester prudent, estime le chercheur de Pasteur. Reste la vérité vraie, venue d’au-delà des Pyrénées: rien n’interdit plus d’espérer.

     

  • Compteur électrique Linky

    L’hypersensibilité aux ondes aura-t-elle raison du compteur électrique Linky?

    Pour la justice un plus, un peu, parfois, ne pas faire deux. C’est un petit événement judiciaire qui n’est pas sans portée pratique et symbolique. Le juge des référés du tribunal de grande instance de Toulouse a décidé d’imposer à Enedis de faire en sorte que l’électricité ne soit pas distribuée" avec le système de courant porteur en ligne présent dans les compteurs Linky.

    Cette décision concerne treize plaignants dotés d’un certificat médical attestant de leur "hypersensibilité électromagnétique".**  Le nom des médecins n’a pas été communiqué. L’information a été donnée, le 20 mars à l’Agence France-Presse par Me Christophe Lèguevaques, l’avocat des plaignants.

    Si beaucoup reste à comprendre quant à l’hypersensibilité électromagnétique, tout a été dit sur le désormais célèbre Linky-le-compteur-intelligent, dont l’installation, pilotée par Enedis, permet " de relever à distance et en direct la consommation des clients ". Un outil devenu symbole de la modernité et du nouveau monde qu fait l’objet de bien des fantasmes et de bien des polémiques depuis son déploiement en 2015. Cœur du sujet, médical politique et judiciaire : l’exposition aux champs électromagnétiques et le respect de la vie privée. Il est en théorie impossible de se faire livrer en électricité si l’on refuse l’installation d’un Linky à son domicile.

    Maladie et vie privée

    Contacté par l’AFP, le géant Enedis a indiqué qu’il " prend en compte " la décision en référé de Toulouse. Et puisqu’il  ne constitue pas un jugement sur le fond – Enedis  "envisage de faire appel". Il assure "qu’il s’agit de cas extrêmement rares pour lesquels Enedis, en tant qu’entreprise du service public, met en œuvre un accompagnement personnalisé et adapté à chaque situation particulière". Mais comment accompagner une trop grande sensibilité à ce que vous voulez, précisément, installer ? Comment, en somme, désensibiliser ?

    Il faut ici préciser que le même juge a débouté les autres plaignants – plus de 150 selon l’avocat, 216 selon Enedis – qui contestaient la pose d’un compteur Linky en arguant d’un droit à la protection de leur vie privée. La décision concernant les malades " est un précédent intéressant (…) et un signal fort car pour la première fois la justice reconnaît leur situation ", souligne Me Lèguevaques.

    L’affaire est loin d’être terminée. A Toulouse, le juge des référés s’est prononcé dans l’attente d’un jugement sur le fond de l’action collective conjointe contre Enedis. Cette action collective, selon l’avocat, groupe plus de 5 000 personnes sur toute la France qui demandent aux juges de 22 tribunaux de prendre des mesures afin de respecter la liberté de choix des consommateurs.

    Pour l’heure le géant Enedis rappelle "que toutes les mesures réalisées par les organismes indépendants mettent en évidence des niveaux de champs électriques et magnétiques très largement inférieurs aux limites réglementaires ". Mais Enedis sait-il que la science et le droit peuvent, parfois, faire deux?

    https://jeanyvesnau