Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Humain? - Page 5

  • Ils se mangent entre eux, les (salo)politiques!

    En 2010, Marlène Schiappa a publié “Osez l’amour des rondes“, où l’on apprenait, entre autres, que "la fellation est la spécialité des rondes". (sic à vomir)

    A chaque jour ses révélations sulfureuses. Aujourd’hui c’est jour de fête. Deux d’un coup. Hulot et Schiappa. La Schiappa, qui vient de recevoir un prix de la laïcité, met ses enfants dans une école catholique. Le prix a même été décerné par le Grand Orient de France, dont chacun connaît l’amour IMMODERE pour la religion chrétienne et tout particulièrement catholique!

    La laïcité n’est ni fermée ni ouverte elle est la laïcité, point. Honorée de recevoir le Prix spécial laïcité du GODF, que je prends comme un encouragement. #loi1905 pic.twitter.com/wkvx70zWvy

     — MarleneSchiappa (@MarleneSchiappa) 8 décembre 2017

    Ce prix a suscité une réaction vive d’une socialiste, Sylvie Tolmont,  qui révèle que les enfants de Schiappa sont scolarisés dans une école privée, catholique, du Mans… Devant la polémique et la plainte de Schiappa pour atteinte à la vie privée, Sylvie Tolmont se défend sur Facebook

    "Il aurait été, je le concède, plus pertinent d’interpeller moi-même et directement la ministre sur l’incohérence manifeste entre sa communication valorisant l’école publique laïque et son choix de scolariser ses enfants dans une école confessionnelle, tant il me semble qu’on puisse légitimement interroger cette contradiction majeure".

    Schiappa, Ministre prétendant défendre les femmes contre le sexisme n’hésite pas à injurier son contradicteur en lui reprochant son  incapacité -supposée- à avoir des enfants.

    Au-delà de ce contexte sordide, il y a de mon point de vue beaucoup plus grave et c’est le sens de mon témoignage. J’ai, ainsi, reçu de Madame Schiappa un message d’une violence inouïe, dont la charge symbolique dépasse de loin ma personne et mérite d’être dénoncer. En effet, qu’une Ministre de notre République, qui plus est Secrétaire d’Etat en charge de l’Egalité entre les femmes et les hommes, utilise à des fins haineuses mon incapacité supposée à être mère est une insulte intolérable qu’aucune colère ne saurait justifier. C’est une insulte aux femmes et aux hommes qui ne peuvent ou ne veulent pas avoir d’enfant, c’est une insulte aux droits des femmes et à tous ceux qui militent pour ces droits, c’est enfin une insulte à sa fonction au sein du Gouvernement de notre pays. Voilà pourquoi, j’ai décidé en conscience de reproduire ici et in extenso ce message : " Je savais que tu étais une personne inculte, méprisable, aigrie mais de là à " aimer " sur Twitter le fait que quelqu’un donne l’adresse de l’école de mes enfants : c’est juste à vomir. Tu n’as jamais été capable d’en avoir toi même donc peut être ne sais tu pas que c’est un principe de vie : on ne touche pas aux enfants et on ne s’en sert pas politiquement. Je saurais m’en souvenir en tous lieux et en tous temps et particulièrement au moment de ma plainte pour atteinte à la vie privée. Marlene Schiappa " Message SMS reçu de Madame Schiappa le 9 décembre 2017 à 20h35 Pour terminer, j’invite les amis et soutiens de Madame Schiappa à cesser leurs invectives sans fondement et à retirer leurs publications diffamatoires.

    Sylvie TOLMONT Fay, le 12 décembre 2017

    Quelle délicatesse, la Schiappa…

    Quelle respectabilité…

    Et quelle cohérence!

    La Schiappa, qui est Ministre d’Etat, boycotte les écoles du dit Etat.

    La Schiappa, qui crache depuis des années sur le catholicisme est bien contente de le trouver pour mettre sa progéniture à l’abri des établissements pourris par une immigration incontrôlée.

    Voici ce qu’elle disait en 2015, quand elle était adjointe au Maire du Mans: " Elles ne sont pas si nombreuses, par les temps qui courent, les organisations qui affirment leur combat contre le cléricalisme, les cléricalismes, la doctrine sociale de l’Eglise!".

     

    On se souviendra de ses attaques contre le catholicisme au moment du harcèlement des femmes à la Chapelle-Pajol, où, pour relativiser l’attitude des musulmans, elle a carrément attaqué le catholicisme et le judaïsme, dénonçant leur prétendu machisme… oubliant délibérément "certains pratiquants" de "l’islam politique".

    La même Schiappa a une conception tellement  haute de la laïcité qu’elle est même opposée à la loi sur le voile  à l’école. C’est pour cela qu’elle a mis ses enfants dans une école catholique? Pour qu’ils soient en compagnie de copines voilées ? Il est vrai qu’elle trouve normal que la loi ne soit pas la même pour tous sur le territoire ( comme Hulot et Hidalgo, faites ce que je dis, pas ce que je fais ), qu’il y ait des zones où l’égalité hommes-femmes doit être différente des autres zones :   

     A l’AG #CNIDFF " Nos politiques publiques d’égalité femmes hommes doivent être adaptées à la spécificité de chaque territoire "

     — MarleneSchiappa (@MarleneSchiappa) 28 juin 2017

    Nul doute que là où elle habite, ce n’est déjà plus la France et qu’il faut une école catholique pour ses enfants… Oui, Schiappa  sait sucer, à la perfection, et elle le fait à chaque fois que c’est nécessaire. L’anticléricale de sucer (c'est dans son livre) le Grand Orient de France pour avoir son appui, et, dans la foulée, un prix. La catholicophobe n’hésite pas à “sucer“ catho pour mettre ses gosses à l’abri. Schiappa est comme son mentor Macron, une girouette prête à tout pour avoir et garder son pouvoir.   

    Résistance républicaine.eu

  • Faut lui bloquer son salaire à cette chienne gauchiasse!!!

    Ferrette: l’institutrice enseigne aux migrants, les enfants du village sans école depuis 5 semaines

    Voilà une histoire inhabituelle. Ferrette est une commune du Sundgau (Sud de l’Alsace, à la frontière suisse) de 683 habitants. Le village avait fait la une il y a un an, car c’était un des premiers villages en Alsace à accueillir des migrants. Plus de 80 migrants, soit plus de 10% de la population du village, ont été accueillis. Aujourd’hui, loin de l’idylle décrit par les journalistes, les habitants en ont assez. En cause, l’absence d’école pour les enfants du village depuis 5 semaines.

    Acte I – L’institutrice du village part enseigner le français aux migrants

    Comme dans beaucoup de centres d’accueil, des cours sont dispensés par l’Éducation Nationale, afin de favoriser une meilleure intégration des nouveaux venus : la langue française est ainsi enseignée, car peu la maîtrisent vraiment. Une vingtaine d’enfants de 4 à 8 ans sont arrivés en début d’année dans ce centre. L’institutrice du village est ainsi affectée à leur instruction. Bien évidemment, une remplaçante vient faire cours aux élèves de Ferrette : pas question en effet d’abandonner ces enfants, leur instruction est obligatoire, rappelons-le. Tout à été prévu. (pourquoi on ne met pas une "remplaçante" directement pour faire les cours aux migrants? NDLR).

    Vraiment?

    Acte II – La remplaçante tombe malade

    Les aléas de la santé, la remplaçante tombe malade. Visiblement c’est assez grave, puisque voilà 5 semaines que celle-ci n’a pas pu donner des cours. Le problème est ici : rien n’a été prévu pour remplacer la remplaçante, et les enfants de Ferrette n’ont donc pas école depuis 5 semaines. Une situation difficilement acceptable pour les habitants, sachant que les migrants ont eux des cours assurés par l’ancienne institutrice.

    Acte III – Les habitants en colère

    Pour PELOTHEQUE Mercerie moderne <lapelotheque@gmail.com>les parents d’élèves, la pilule est difficile à avaler. Leurs enfants vont avoir des lacunes à cause de cette interruption longue de l’enseignement. Il faudra rattraper ce retard. Bien évidemment, une telle situation ne renforce guère la sympathie des autochtones pour les migrants. Le maire aurait ainsi fait détruire l’ancienne caserne de pompiers pour éviter qu’on y loge des migrants supplémentaires.

    L’Éducation Nationale, mise en cause, va devoir trouver rapidement une solution…

    Source : Alsace-actu.com

  • Il n'y a même pas de mots pour qualifier ces pourris.....

    Faux certificats à des étrangers: 5 médecins poursuivis

    Cinq médecins ont été mis en examen pour avoir délivré de faux certificats médicaux à des étrangers leur permettant de rester en France légalement et escroqué l'Assurance maladie à hauteur de près de 3,9 millions d'euros, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Deux présidents d'associations à vocation humanitaire et deux de leurs rabatteurs ont également été mis en examen notamment pour "aide au séjour irrégulier en bande organisée, escroquerie et abus de confiance". Les neuf suspects, arrêtés en Ile-de-France entre le 10 octobre et le 28 novembre, ont été placés sous contrôle judiciaire, a précisé une source judiciaire.

    Les enquêteurs de la sous-direction de la lutte contre l'immigration irrégulière, rattachés à la préfecture de police de Paris, avaient débuté leurs investigations à la suite d'une dénonciation de l'Agence Régionale de Santé (ARS) à l'encontre de plusieurs médecins. L'enquête "démontrait que ce réseau sévissait depuis au moins 2012 avec la complicité de présidents d'associations et de rabatteurs, permettant à des étrangers d'Afrique de l'Ouest et du Maghreb en situation irrégulière de rester en France en faisant valoir un statut de personnes malades", explique une source policière.

     

    Contactés par de nombreux étrangers déboutés de leurs demandes de titres, les deux présidents d'associations montaient des dossiers de régularisation, en faisant état de pathologies mentales. Pour chaque demande, ils touchaient 5.000 euros qu'ils partageaient parfois avec certains rabatteurs. Les médecins, dont trois psychiatres, délivraient moyennant quelques centaines d'euros des certificats médicaux faisant état de fausses pathologies mentales et en profitaient pour escroquer massivement les caisses d'assurance maladie en déclarant notamment des consultations fictives.

    L'un des médecins avait déclaré jusqu'à 27.000 consultations par an, soit 74 par jour, avec un pic à 800 consultations en un jour. Un autre praticien du réseau, surfacturait 867 fois de plus que la moyenne les actes médicaux à l'Assurance maladie. Plus de 489.000 euros, quatre appartements d'une valeur de 1,285 million d'euros, des articles de luxe et deux voitures ont été saisis par les enquêteurs, assistés des effectifs de la PIAC (Plate-forme d'identification des avoirs criminels).

    En 2016, la France a délivré 6.835 titres "étrangers malades", une hausse de 4,3% par rapport à 2015, selon les chiffres de l'Intérieur. Selon un récent rapport de l'Office français de l'immigration et de l'intégration, un quart des étrangers bénéficiant du statut d'étranger malade était atteint de troubles psychiatriques. En 2016, cinq filières recourant au stratagème de la fraude au statut "d'étrangers malades" ont été démantelées

     

  • Washington: Ministère de la Justice et FBI dans la tourmente

    Par Charles Gave

    Il est en train de se passer des choses proprement inouïes au Etats-Unis et bien entendu la presse française n’est au courant de rien puisque le New York Times n’en parle pas.

    Je vais essayer de résumer du mieux que je le peux ce que je crois avoir compris mais comme de nouveaux développements ont lieu tous les jours, rien n’est encore inscrit dans le marbre.

    La thèse centrale est la suivante: il y aurait eu un véritable complot unissant les responsables du ministère de la Justice aux dirigeants du FBI pour essayer de faire gagner à tout prix madame Clinton et donc perdre monsieur Trump.

    Et ce complot aurait continué une fois l’élection passée, le but étant d’obtenir une procédure de destitution du Président Trump pour collusion avec l’ennemi que serait la Russie de Poutine

    Pour démontrer cette collusion, le parti démocrate aurait fait appel à une firme assez douteuse appelle "Fusion", dont la spécialité est d’aller chercher des trucs dégueulasses sur les candidats républicains.

    Fusion fit appel à une ex barbouze  britannique, ancien chef de poste à Moscou, où il avait gardé de bons amis et un "dossier" fut produit, rempli de saloperies sur les exploits sexuels de monsieur Trump à Moscou.

    Et tout le monde de se rendre compte qu’il n’y avait rien de vrai là-dedans.

    Ça c’est la première version.

    La deuxième qui vient se sortir est infiniment plus sinistre

    Au ministère de la Justice se trouve un homme très haut placé, monsieur Ohr.

    Il semble qu’il ait eu des contacts avec Fusion bien avant que le parti démocrate ne s’y intéresse.

    Et l’épouse de ce personnage, spécialiste de la Russie, jusqu’ à l’été 2016 travaillait chez… Fusion

    De là, à penser que tout ce petit monde, démocrates, Clinton, ministère de la Justice, Fusion travaillaient tous ensemble et depuis très longtemps, il n’ y qu’un pas que les élus républicains sont en train de faire avec allégresse.

    Et ce genre de relations laisse en générale des traces écrites ou comptables…

    Et bien entendu, monsieur Ohr n’avait prévenu personne de ses contacts avec Fusion, ce qui est illégal.

    Mais il y a pire

    Le numéro quatre au FBI est un certain Peter  Strzok et c’est lui qui était chargé de mener l’enquête sur les irrégularités de madame Clinton ayant utilisé un serveur non protégé quand elle était ministre des affaires étrangères.

    Ce remarquable personnage fit preuve de la plus grande indulgence vis à vis de madame Clinton.

    Et de l’interroger sans lui faire prêter serment, et de rédiger des conclusions l’innocentant alors même que l’enquête n’était même pas finie… et cette mansuétude alla jusqu’à changer  les conclusions de son équipe à la fin de l’enquête, de "grossly negligent", qui impliquait la prison pour madame Clinton à  "extrêmement légère" qui n’avait aucune conséquence juridique.

    Et monsieur Comey de se coucher tranquillement et d’accepter ce changement qui blanchissait madame Clinton, sans rien dire.

    Mais il y pire: ce brave monsieur Strokz avait une maîtresse au service juridique du FBI avec laquelle il a échangé plus de 10000 emails en quelques mois.

    Dans plusieurs de ces e-mail, il parle de réunions dans le bureau du numéro deux du FBI , monsieur McCabe, pendant lesquelles étaient discutés les plans pour dégommer monsieur Trump, lui même se faisant fort de faire le nécessaire pour "sauver les USA"

    Et il y a des traces écrites de ces discussions, que le Congrès réclame à cors et à cris…

     

    Or, ce brave monsieur McCabe était un ami personnel des Clinton, et le parti démocrate avait du coup remis 650000 dollars à madame Mc Cabe pour qu’elle fasse campagne en Virginie…ce qui est gigantesque pour une élection locale.

    La corruption et l’abus de pouvoir apparaissent évidents.

    Et  qui plus est, il se murmure que monsieur Strzok aurait utilisé le faux dossier fabriqué  par l’ancien des services secrets britanniques pour solliciter le droit de faire mettre sur écoutes le candidat Trump et toutes ses équipes.

    Si cela est prouvé, cet homme finira sa vie en prison.

    Mentir sous serment en produisant des documents que l’on a fabriqué soi même est passible de la prison à perpétuité.

    Or, monsieur Trump fut mis sous écoute,  tout le monde le sait.

    Si ç’est monsieur Strzok qui a introduit la demande pour les écoutes, il est foutu mais il a beaucoup de choses à raconter.

    Et si c’est monsieur Comey, ç’est encore pire.

    Si c’est la ministre de la justice d’Obama, nous avons une crise de régime.

    Et pourtant c’est encore ce monsieur Strzok qui a été sélectionné par le procureur spécial monsieur Mueller, pour prouver les liens entre Trump et Poutine.

    On n’y croit pas tellement cela paraît gros…

    Et toute l’opération Mueller du coup apparaît comme une preuve de plus de ce complot du FBI et du ministère de la Justice contre le Président élu puisque Mueller et Comey sont les meilleurs amis du monde.

    La question que ces révélations amène à se poser est donc toute simple: avons nous assisté a la première tentative de coup d’état aux USA depuis les débuts de la République?

    Et cette tentative aurait unie le FBI, la CIA, le ministère de la Justice, le parti démocrate, le président Obama et son ministre de la Justice Loretta Lynch et quelques sous-fifres.

    Voilà qui est infiniment plus grave que Watergate et qui pourrait amener à une déroute sans pareille des oints du seigneur américains, car aussi bien le FBI que le ministère de la Justice, sont sous le contrôle du congrès, même si les juges ne le sont pas.

    Et tout ce joli monde pourrait se retrouver en prison assez rapidement, surtout si l’un ou l’autre se mettent à parler pour éviter d’y finir leurs jours.

    Il s’agit donc d’une affaire immense mettant en danger ce qu’ il est convenu d’appeler "l’état profond" et la structure même des institutions aux USA.

    Et dire que si madame Clinton avait été élue, nous n’aurions jamais rien su de tout cela.

    On l’a échappé belle…

    Mais la bataille ne fait que commencer, elle est loin d’être gagnée et j’aurais sûrement  l’occasion d’en reparler.

    La bagarre va être féroce et les élections de 2018 porteront là dessus, sans aucun doute.

    On est quand même drôlement content de vivre en France ou ce genre d’interventions de la Justice pour faire élire ou battre un candidat est in-envisageable. Quoique... avec Fillon... (NDLR)

    Et du coup, nos ODS restent bien en place, et notre État profond impavide.

    Ouf.

    http://institutdeslibertes.org/washington-ministere-de-la-justice-et-fbi-dans-la-tourmente/