Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Humain? - Page 6

  • Les escrocs pullulent,

    … les autorités administratives laissent faire!

    Aussi, pour les pouvoirs publics -qui sont parfaitement au courant (depuis les années 70) du système organisé d'escroquerie généralisée par ces marabouts laissent faire?

    Voilà comment cela se passe: le “cabinet“ est en place de façon définitive, grâce à la complicité du propriétaire qui est parfaitement au courant puisque l'escroquerie est en place durant de nombreuses années:

    Un personnage africain s'installe dans l'appartement; il passe une annonce, toujours la même et sous le même nom; le personnage reste en place tant qu'il n'a pas grugé quelqu'un d'une très forte somme. Puis, il disparaît sans laisser de trace.

    Un autre personnage vient s'installer dans l'appartement; prends le nom et fait de la pub, la même, dans les mêmes journaux. Il attend une bonne poire; l'escroque et s'en va; un autre prends la place.

    Ils jouent sur le fait que les “blancs“ ne savent pas distinguer un noir d'un autre. Simple comme bonjour. Et il y aura toujours un con… de Français pour se faire avoir… plus de 40 ans que ça dure… le truc est imparable: si on arrête le personnage en place, l'escroqué ne peut pas l'identifier comme il faut, l'autre est libéré… j'ai même ouï-dire qu'il y avait des accords entre des gouvernements de pays en question et le gouvernement français pour qu'on n'emmerde pas trop ces escrocs… quand j'ai appris cela, j'avais une preuve, le nom d'un député qui avait raconté cela dans un article, à la suite d'une série d'escroqueries de ce genre… me souviens plus du nom du député… mais, je vous assure que je l'ai lu. Vraiment!

     

    Marabouts médiums, astrologues et autres voyants capables de tout contre rémunération... Au regard des annonces qu'ils sèment dans les boîtes aux lettres, ils semblent être légion dans l'Orléanais. Les policiers constatent cette prolifération de publicités. Le diocèse d'Orléans réaffirme ses différences.

    Les boîtes aux lettres orléanaises regorgent de leurs petites annonces. Vous avez sûrement trouvé celles de M. Madi. Grâce à lui, "si votre femme ou votre mari est parti(e), il (elle) reviendra et courra derrière vous comme le chien derrière son maître".

    Encore plus "balèze", il y a le professeur Madou (qui promet de résoudre tous les problèmes) ou Diaby "aux dons surnaturels" et aux 25 ans d'expérience. Il y a aussi M. Keilaty, à Montargis, ou M. Lamine qui prend même les "cas désespérés" tout en proposant une "facilité de paiement".

    Pas convaincu ? Il vous reste professeur Souaré, l'astrologue international, M. Gassam qui "rend invulnérable toute personne désireuse de l'être", maître Simakan (il parle espagnol !) ou, en dernier recours, le professeur Ibrahim qui réussit "là où les autres ont échoué". La liste est loin d'être exhausive!

    Avis de grosse compétition sur le marché du marabout et du guérisseur aux pouvoirs héréditaires ; marché qui paraît empièter sur les plates-bandes du catholicisme.

    Ce prêtre du diocèse d'Orléans confirme qu'un "certain nombre" de croyants consultent "ces gens" et que "certaines de ces personnes, chez les guérisseurs", renvoient même parfois vers l'Église en disant : "Ça me dépasse".

    "Le prêtre catholique reçoit une mission,

     il est accompagné par une équipe,

     il se forme et c'est gratuit !"

    Jean-Pierre Evelin, directeur de la communication pour le diocèse d'Orléans

    Dans cet univers, évoluent aussi "des francs-tireurs". Dans un territoire voisin

     du Loiret, un prêtre exorciste aurait officié pendant cinquante ans sans mission officielle de sa hiérarchie...

    Alors que "le prêtre exorciste catholique reçoit une mission, il est accompagné par une équipe, il se forme et c'est gratuit", insiste Jean-Pierre Evelin, directeur de la communication pour le diocèse d'Orléans. Voilà la "différence" avec ces exorcistes freelance, ces marabouts et autres voyants aux promesses mirifiques.

    "Si tu as 54 ans... alors c'est 5.400 euros"

    La situation est parfois plus tendue... Un autre prêtre du diocèse se souvient d'un jour où il s'est mis en colère. Une paroissienne était entrée en contact avec un marabout et, afin d'évaluer ses honoraires, ce dernier lui aurait dit : "Tu as 54 ans... alors c'est 5.400 euros". Était-ce un début d'escroquerie?

    L'automne dernier, deux retraités orléanais de 69 et 74 ans ont eu moins de chance. Ils avaient un différend avec un garagiste. Et le couple a pu compter sur ce marabout d'une quarantaine d'années pour les aider à se délester de 15.000 euros, sans l'ombre d'un résultat probant. L'affaire est allée jusqu'en correctionnelle...

     Les victimes ne présentaient apparemment pas de vulnérabilité particulière. Elles étaient juste un peu en détresse et sont tombés sur l'escroc qui avait démarché jusqu'à Blois (Loir-et-Cher).

    Ce type d’affaire est rarement signalé car les personnes qui adhèrent à ce système ne déposent pas plainte.

    Cet hiver, les policiers orléanais ne répertoriaient pas d'autres plaintes pour escroquerie en lien avec la voyance  "Ce type d’affaire est rarement signalé car les personnes qui adhèrent à ce système ne déposent pas plainte. Il y a une forte acceptation morale", regrette la police nationale d’Orléans.

     

    Les forces de l'ordre ne sont pas dupes : "Il y a plein d'annonces qui prospèrent,

    il est essentiel de sensibiliser les citoyens sur ce démarchage. S'il y avait des plaintes, il pourrait y avoir des réponses pénales."

    En octobre 2012, justement à la suite d'une plainte et d'un jugement devant le tribunal correctionnel d'Orléans, trois ans de prison, dont un ferme, ont été prononcés à l'encontre d'un faux voyant... mais vrai escroc. L'accusé a été contraint de rembourser la victime dans son intégralité.

    https://www.larep.fr/orleans/insolite/religion-spiritualite/2018/04/28/quelles-differences-y-a-t-il-entre-un-pretre-exorciste-catholique-et-un-marabout_12812320.html

  • On finit par tout savoir sur les magouilles de Macrouille

    Mediapart affirme que Macron a bénéficié de remises dans le cadre de sa campagne présidentielle, un procédé illégal qui aurait dû conduire à son inéligibilité selon certains parlementaires

    Olivier Ginon de GL Events serait à l’origine de ces gestes commerciaux.»

    – RT France, 28 avril 2018, 18h17

  • Mordre la main qui te sauve et te nourris!

    Nantes : Révolte ultra-violente dans un foyer pour mineurs étrangers car on leur distribue de la nourriture alors qu’ils réclament de l’argent

    Une révolte a éclaté dans un foyer pour mineurs étrangers isolés (qui sont arrivés en France sans leurs parents, ndlr) à Nantes. Plusieurs pensionnaires se sont mis à casser des vitres, des meubles et des ordinateurs. La police a du intervenir. La raison de leur colère ? Une décision du conseil départemental, qui les prend en charge. Il transforme une partie de l’argent qu’il leur donnait chaque mois en repas.

    Les 300 euros versés chaque mois servaient à des achats beaucoup moins légaux que de la nourriture

    Jusqu’ici, le département de Loire-Atlantique versait tous les mois 300 euros à chaque pensionnaire de ce foyer où il n’y a pas de restauration. Une somme qui, semble-t-il, servait à d’autres achats, beaucoup moins légaux. Il a donc été décidé de fournir quotidiennement des repas aux pensionnaires du foyer et de ne verser en espèces que 60 euros à chacun d’entre-eux.

    Les policiers visés par des projectiles

    Certains ne l’ont pas accepté, et se sont rebellés. Les policiers qui sont intervenus à la demande du responsable du foyer, ce jeudi matin, ont été la cible de jets de projectiles avant de parvenir à rétablir l’ordre. L’un des pensionnaires, qui s’était suspendu dans le vide à dix mètres de haut, a finalement été maîtrisé sans qu’il ne se blesse.

    Sept jeunes en garde à vue

    Sept jeunes gens ont été placés en garde à vue. Ils sont convoqués mi-juillet devant le juge des enfants. Le directeur du foyer a déposé plainte et la sécurité du foyer a été renforcée.

    www.francebleu.fr

     

  • Bien fait!!!! et, encore, encore, encore

    Une femme veut défier l’aéroport, mais c’est elle qui sera la perdante …

    Pour des raisons de sécurité, lors d’un passage à l’aéroport international de Rome, il a été demandé à Mme Adzkia d’ôter son foulard [islamique]. Pour cela, on lui a proposé une pièce privative discrète si elle le souhaitait. En prétextant être stigmatisée injustement, elle a refusé. Plus tard, via un réseau social, elle postera ce commentaire: "c’est une question de dignité et de droits humains".

    Comme d’habitude, les media gauchistes font de l’aéroport un lieu islamophobe et de Mme Adzkia, une victime.

    Un monsieur :

    Montrez- moi la loi.

    La policière italienne s’exprimant dans un anglais approximatif:

    Pourquoi? Ce n’est pas une loi. C’est juste une lettre (un règlement, une directive?)

    La femme:

    Montrez-moi d’abord la lettre.

    La policière:

    (Assurément [je vous montre la lettre]?) mais elle est en italien … Non ! Ne me touchez pas !

    La femme:

    Pourquoi? Parce que je représente une menace?

    La policière:

    Oui, vous représentez une menace.

    La femme:

    Pourquoi?

    La policière (pointant du doigt l’arrière de sa tête):

    Parce que vous pourriez cacher quelque chose sous votre chevelure. Si vous n’enlevez pas votre foulard, [on ne peut pas vérifier] si il y a quelque chose à l’intérieur. Vous comprenez? Donc, pour nous, vous représentez une menace.

    Commentaire

    Elle dira plus tard: "Pour quel motif me demandait-on d’enlever mon foulard?"

    Peut-être que Mme Adzkia ne regarde pas les informations? Peut-être n’a-t-elle pas remarqué les tueries perpétrées mondialement au nom de l’islam?

    On devrait lui demander — vous faites toute une affaire quant à "votre dignité et vos droits humains", mais qu’en est-il de la "dignité et des droits humains" de toutes les victimes [du terrorisme islamique]? Les gens décapités, pulvérisés par explosifs, violés, abattus par balle?

    Les officiels de l’aéroport ont déclaré plus tard — " Mme Adzkia ayant refusé d’enlever son voile, le Programme pour la Sécurité National, rapidement traduit en anglais par le personnel, lui a été soumis. Devant son refus obstiné [d’enlever son foulard], notre personnel a été contraint de la refouler hors de la zone réservée au contrôle des passagers".

    Mais Mme Adzkia est retourné dans la zone de contrôle (et elle en profité pour produire cette vidéo) puis elle a quitté l’aéroport de Ciampino.

    Elle a finalement pris un vol au départ de l’aéroport de Fiumicino, passant les contrôles de sécurité sans problème, tête nue cette fois.

    Dans son post sur les réseaux sociaux, Mme Adzkia dit avoir aperçu deux religieuses qui n’ont pas été inquiétées.

    Ça alors, deux nonnes à Rome, voilà qui est bizarre! [NdT : attention à la fourberie des islamistes qui pourraient très bien déguiser des terroristes en nonnes. Donc, elles auraient aussi dû être contrôlées. Il y a une faille flagrante dans la sécurité là.].

    Mme Adzkia, indonésienne, vit et étudie à Londres. Une officielle de l’ambassade d’Indonésie à Rome a déclaré: "À Rome, Mme Adzkia aurait dû se plier aux demandes des officiers de sécurité. Selon l’officielle "nombre de fois où j’ai pris l’avion à Rome, et portant moi-même le hijab, j’ai aussi été soumise aux contrôles de sécurité, ce que je comprends tout à fait eu égard à ce qui se passe dans le monde".

    Traduit de l’anglais par Denis.

    Source : https://youtu.be/BKjoamvuBf4

     

    actualité, société, France, Occitanie, politique, Toulouse,