Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

occitanie - Page 6

  • Cela fait longtemps qu'elle a perdu la boussole…

    La COP25 déplacée de Santiago à Madrid : Greta Thunberg cherche une embarcation "j’ai traversé la moitié du globe dans le mauvais sens"

    Ayant parcouru la moitié du globe "dans le mauvais sens", la jeune militante suédoise Greta Thunberg a indiqué ce vendredi 1er novembre rechercher une embarcation pour rallier les Etats-Unis à l’Espagne, où est délocalisée la prochaine grande réunion internationale sur le climat.

     […]

     

        As #COP25 has officially been moved from Santiago to Madrid I’ll need some help.

        It turns out I’ve traveled half around the world, the wrong way:)

        Now I need to find a way to cross the Atlantic in November… If anyone could help me find transport I would be so grateful.

        -> https://t.co/vFQQcLTh2U

     

        — Greta Thunberg (@GretaThunberg) 1 novembre 2019

     

        "Puisque la COP25 a été déplacée de Santiago à Madrid, je vais avoir besoin d’aide. Il s’avère que j’ai traversé la moitié du globe dans le mauvais sens"

     […]

    Ouest France

     

  • Radio Paris ment, radio Paris est musulman

    Laurent Obertone: "L’Observatoire national de la délinquance n’existera plus à partir de l’an prochain sur décision ministérielle, ses chiffres seraient trop dérangeants"

      ? @LaurentObertone lâche une bombe ?

        "L'Observatoire nationale de la délinquance n'existera plus à partir de l'an prochain sur décision ministérielle parce que ses chiffres seraient trop dérangeants".

     

        Ils pensent arrêter la fièvre en cassant le thermomètre. Quelle naïveté ! pic.twitter.com/EdP4xnS8qw

        — Romain Espino (@RomainEspino) November 1, 2019

     

        "L'Observatoire nationale de la délinquance n'existera plus à partir de l'an prochain sur décision ministérielle parce que ses chiffres seraient trop dérangeants", révèle @LaurentObertone, journaliste, dans "Conversations avec @BPetrover" pic.twitter.com/zPwdXf1NVe

        — i24NEWS Français (@i24NEWS_FR) October 31, 2019

    L’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) et l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) qui en dépend vont être supprimés fin 2020, a annoncé ce mardi Matignon, confirmant une information de L’Opinion.

    […]

    Cet institut, créé en 1989 et baptisé INHESJ en 2010, visait à former des cadres et acteurs de la société civile sur "les différentes politiquespubliques en matière de sécurité et de justice, d’intelligence et de sécurité économique, ou encore de gestion des risques et des crises".

    […]

    Il est aussi chargé d’étudier les évolutions statistiques de l’ensemble du processus pénal, les faits constatés par les décisions de justice, l’exécution des peines et des sanctions pénales ainsi que la récidive au sein d’une structure nommée "Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales", qui sera également supprimée.

    LeFigaro (8 octobre 2019)

    GOUVERNEMENT: la lâcheté à tous les étages!!!

     

  • Protégez-là!

    (Elle était journaliste à Charlie, ce jour-là)

    Zineb El Rhazoui, vient de nous proposer ces quelques lignes inoubliables.

    À l’heure où les islamistes et leurs complices communautaristes s’émeuvent de cette "maman voilée humiliée devant son enfant", les pires sévices, mortels, me sont promis publiquement sur les réseaux sociaux, et personne ne s’en émeut à part vous tous, mes amis et soutiens laïques, humanistes et républicains.

    Comme si je n’étais pas moi aussi une maman, comme si mon enfant qui lirait un jour les menaces des défenseurs de l’islam, " Nik Ta mer la gross putte", " On te retrouvera égorgée dans ta baignoire", " Tu seras violée par tous les trous", n’en éprouverait aucun traumatisme, ceux qui volent au secours de la hijabiste du conseil régional se taisent sur ce que je vis au quotidien. Un silence qui en dit long sur les dégâts de la terreur islamique sur l’inconscient collectif français.

    Les menaces, les insultes, les humiliations publiques, les diffamations sont si nombreuses, quasi incessantes ces dernières semaines, que je n’ai même plus le temps de les compiler, même plus les moyens de les poursuivre toutes.

    Pour autant, je ne ressens pas que "ma vie a été détruite" comme le prétend la menteuse hijabisée. Au contraire, voir mon pays, celui que je lèguerai à mon enfant, sombrer dans cette aliénation islamiste, le voir trembler devant ce retour de l’inquisition sous une autre étiquette religieuse, me donne le courage de continuer, de me battre avec encore plus de force qu’auparavant. C’est mon devoir de femme, de citoyenne et de mère.

    Comme moi, ne cédez jamais à la terreur, ne faiblissez pas devant l’intimidation, ne soyez même pas effleurés par la calomnie des fascistes qui vous traitent de racistes, d’islamophobes, de "putes", "pédés" et autre injures qui vont avec et qui leur servent d’arguments. Résistez ! C’est vous les plus forts.

    Il va nous falloir être forts si nous voulons être les plus forts. En effet, l’ennemi est nombreux, conquérant, organisé et lourdement armé. Il est soutenu par l’appareil d’État et l’ensemble des traîtres, de ceux que nous appelons les collabos, et qu’Islamator appelle à châtier.

    Chose encourageante, le JDD du jour nous apprend que pour 61% des Français, l’islam est incompatible avec les valeurs de la France.

    http://www.fdesouche.com

    Par ailleurs, que les 61 % de Français qui ne veulent pas de l’islam arrêtent de voter, pour trop d’entre eux, pour les pires collabos qui nous imposent l’islam.

    Ne l’oublions jamais, l’envahisseur n’est fort que par la complicité des collabos. Si la peur change de camp, et s’il arrive quelques "mésaventures" à ces traîtres notoires, alors la peur changera de camp, et tout peut évoluer très rapidement. Un gouvernement mandaté par le peuple saurait se donner tous les moyens pour faire le ménage nécessaire, et sauver ainsi le pays. Cela serait coûteux, mais bien moins que si nous laissons les islamistes prendre possession du pays.

    Il est bien tard, mais il n’est pas trop tard“.

     

  • Islamo-collabo: ils continuent encore et encore!

    Bataclan: Réponse à un blogueur de Mediapart qui m’accuse de complotisme

    Monsieur Christophe NAUDIN

    Paris, le 29 octobre  2019

    Monsieur,

    Je viens de prendre connaissance de votre article en date du 27 octobre 2019 publié sur le blog de Mediapart suite à mon témoignage aux journées de Synthèse Nationale, ce mois d’octobre à Rungis, au sujet de l’attentat du Bataclan du 13 novembre 2015 auquel j’ai été personnellement confrontée.

    https://blogs.mediapart.fr

    Dans votre article, vous m’accusez de complotisme et vous remettez en cause l’intégralité de mon témoignage sans aucune preuve de votre part. Or, je dispose de l’ensemble des documents et justificatifs qui attestent la véracité de mes propos:

        procès-verbal du Quai des Orfèvres à Paris, en présence d’une avocate, sur le déroulé exact de la nuit de l’attentat;

        bulletin d’hospitalisation dans un hôpital parisien, sur plusieurs semaines, en cellule post-traumatique, suite à l’attentat;

        attestation de suivi par une association de victimes du terrorisme;

        déposition à la gendarmerie de mon village suite aux menaces reçues à la suite de mon intervention dans l’émission sur LCI.

    Concernant l’islamisation du quartier du 11e arrondissement de Paris que j’évoque dans mon témoignage, il est inutile de rappeler le drame de l’enlèvement d’Ilan Halimi, la présence de la mosquée Omar qui est un haut lieu de l’islam radical à Paris et les menaces qui étaient proférées depuis des années vis-à-vis de l’administration du Bataclan et dont les vidéos circulent librement sur YouTube.

    Je confirme que j’ai été personnellement témoin d’une scène de menaces de la part de jeunes musulmans devant la salle de concerts alors que je rentrais de mon travail. Les policiers étaient présents au pied de l’immeuble de l’administration du Bataclan où j’ai vécu pendant dix ans.

    Concernant le déroulé des événements de la nuit du 13 novembre 2015, j’ai évoqué dans mon témoignage les récits de ma voisine et de ma gardienne qui ont été consignés lors de notre convocation au commissariat central du 11e arrondissement de Paris au lendemain de l’attaque.

    Enfin, concernant le restaurant pizzeria qui a servi d’hôpital d’urgence au pied de mon domicile et l’immeuble avoisinant le Bataclan qui a accueilli une quinzaine de blessés très graves, je connais personnellement les personnes qui ont été confrontées à ces événements tragiques.

    Votre article publié sur le blog de Mediapart vise à museler la parole des victimes de l’attentat du Bataclan pour leur interdire de dire la vérité sur la réalité de ce drame. Or, je ne me tairai pas sur la signature islamique de cette attaque sanglante qui est le plus grave attentat perpétré en France depuis la Seconde Guerre mondiale.

    Le massacre du Bataclan est un acte de djihad commis au nom du Coran par un commando de djihadistes dans le but d’attaquer notre civilisation occidentale et notre mode de vie en France.

    Je vous demande de ne plus importuner ni insulter les personnes qui ont été directement impactées par le drame du Bataclan. Laissez-nous faire notre deuil en paix, vous n’avez aucun droit de vous immiscer dans nos vies personnelles.

    Et vous devriez avoir honte des propos haineux que vous avez tenus dans votre article vis-à-vis de Monsieur Patrick Jardin qui a perdu sa fille au Bataclan.

    Caroline-C. Bernard

    Chanteuse

    PS: mon intervention à Rungis, qui a suscité l’article de M. Naudin

    https://resistancerepublicaine.com/2019/10/15/a-rungis-caroline-christa-bernard-a-denonce-la-censure-qui-a-suivi-le-bataclan/

     

    https://ripostelaique.com

  • LAREM = VOLEURS!

    A rajouter aux autres exactions déjà indiquées ici

    Guadeloupe: le président LREM de la Région et sa vice-présidente, placés en garde à vue pour détournement de fonds publics

    http://www.fdesouche.com

     

    Un cadre LREM mis en examen dans une affaire de trafic de drogue international

    http://www.fdesouche.com

  • France, orange mécanique

    Lyon: Ils refusent de payer un euro pour passer dans la rue et se font frapper à coups de barre de fer.

    L’auteur a 124 antécédents judiciaires

    Le suspect avait décidé d’instaurer un "droit de passage". Pour "s’amuser".

    Un euro, demandé à chaque passant qui empruntait la rue Joseph Chalier dans le quartier de Mermoz à Lyon. Mais "le jeu" a tourné à la violente agression, rapporte ce mercredi la Sûreté du Rhône.

    Un dégénéré comme il y en a tant!

    L’homme de 36 ans, arrêté lundi soir à 19h45, venait de frapper quatre hommes à coups de barre de fer. La situation a dégénéré quand l’un des promeneurs, ne parlant pas le français, n’a pas compris ce qu’on lui demandait.

    Le trentenaire s’est mis à "insister lourdement pour se faire payer", indique la police lyonnaise. Sauf que l’interlocuteur ne comprenait toujours pas ses propos. Il a demandé à trois de ses amis de lui traduire. En vain.

    "Face à leur incompréhension, le mis en cause les a frappés violemment à l’aide d’une barre de fer", raconte-t-on à la Sûreté du Rhône. Les policiers de la BST sont intervenus rapidement pour l’arrêter mais en garde à vue, le suspect s’est montré "très virulent", faisant "l’apologie de tirs à la kalachnikov".

    www.20minutes.fr