Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

occitanie - Page 5

  • Adieux nos ingénieurs et scientifiques

    Les performances des élèves d’un pays en mathématiques, et plus généralement dans les sciences "dures", conditionnent l’aptitude de ce pays à former des ingénieurs et des scientifiques de haut niveau. Or depuis 20 ans, l’effondrement du niveau scolaire français dans l’ensemble des disciplines scientifiques est consternant.

    ***

    Selon la dernière étude internationale TIMSS (Trends In Mathematics and Science Studies) publiée en 2019, les résultats axés sur les élèves de niveau CM1 et 4ème sont sans appel pour notre pays:

    En classe de CM1:

    En mathématiques, les écoliers français obtiennent une moyenne de 485 points, nettement inférieure à la référence TIMSS (500 points) ainsi qu’à la moyenne européenne (527). Ce qui les classe en dernière position dans l’Union européenne (27e/27 donc). Au sein de l’OCDE, ils sont avant-derniers (37e/38), ne devançant que le Chili, 441 points.

    Lors de la précédente étude TIMSS (2015), les écoliers français de CM1 obtenaient en mathématiques une moyenne de 488. Leurs difficultés se sont donc aggravées dans cette discipline. Autre point inquiétant: peu d’écoliers obtiennent un score élevé: ils sont seulement 3  à obtenir plus de 625 points.

    Les écoliers de Singapour, le premier de la classe pour l’OCDE, font figurent de génie par rapport à leurs petits camarades français: leur score moyen est en effet de 625 et plus de 12% d’entre eux dépassent les 700 points… Notons également que les cinq premiers du classement TIMSS 2019 pour l’OCDE sont asiatiques: Singapour donc, suivi de Hong Kong, de la Corée du sud, de Taiwan et du Japon.

    En 6e position, un pays eurasiatique: la Russie, avec un score moyen de 567. Tous présentent une caractéristique essentielle pour la réussite de tout système scolaire: ils sont ethniquement homogènes.

    En sciences, mêmes constats qu’en mathématiques: avec un score moyen de 488 points, la France occupe la dernière place de l’UE et l’avant dernière place de l’OCDE, devançant toujours le Chili, 469 points. Singapour, la Corée du sud, la Russie, le Japon et Taiwan occupent les cinq premières places (Hong Kong "décroche" à la 15ème place, mais avec le score enviable de 531 points)

    En classe de 4e, même son de glas…

    En mathématiques, les collégiens de 4e obtiennent en moyenne 483 points, un score très inférieur à la référence TIMSS (500) et à la moyenne européenne (511). La France est à l’avant-dernière place des pays de l’Union européenne, devant la Roumanie. Au sein de l’OCDE, notre pays est avant-dernier, précédant le Chili (la Roumanie n’est pas membre de l’OCDE).

    On retrouve évidemment le même groupe de tête que pour les mathématiques.

    En sciences, le score moyen de nos collégiens de 4e est de 489 points, toujours très en dessous de la référence TIMSS (500) et de la moyenne européenne (515). La France est en bas du classement des pays de l’UE, devançant seulement Chypre et la Roumanie. Au sein de l’OCDE, elle ne devance que le Chili.

    ***

    Des résultats "beaucoup trop faibles ", convient le ministre Blanquer, lequel semble néanmoins apercevoir le début du commencement d’un "rebond" dans un proche avenir: "Ce rebond se voit parfois (sic) dans nos évaluations nationales, parce que, elles, elles sont en direct (sic). Par exemple des évaluations de début de CP ou de début de CE1 ou de début de 6ème montrent des progrès, ou pas (sic), en français et en mathématiques"

     

        .@jmblanquer: "En matière de savoirs fondamentaux, le français et les mathématiques, nous avons une pente à remonter" pic.twitter.com/0Nb4JH3IHS

     

        — BFMTV (@BFMTV) December 8, 2020

     

    Le ministre, ici en mission de communication sur BFM, ne croit manifestement pas un mot de ce qu’il raconte…

    ***

    Entre 2010 et 2020, le nombre de candidats au Capes de mathématiques a chuté de 30%. Ce qui oblige le ministère de l’Education nationale à recruter des enseignants qui ne sont pas au niveau.

    Le jury du Capes de mathématiques pointe ainsi "beaucoup trop de copies comportant des erreurs de logique grossières". Ce qui n’a pas empêché leurs auteurs, parfois repêchés à des moyennes de 6 ou 7 sur 20, de devenir "professeurs". Comment dès lors s’étonner des contre-performances de nos collégiens?

    ***

    Les étudiants français sont de moins en moins nombreux à se tourner vers des études supérieures en sciences. Et parmi ceux-ci, le nombre de ceux qui optent pour l’enseignement est en chute libre.

    Des salaires peu attractifs (c’est un euphémisme) n’expliquent pas tout: les conditions d’exercice des professeurs se sont, en vingt ans, considérablement dégradées.

    Pour ce qui est des mathématiques et des sciences, on admettra volontiers qu’il est difficile de tirer vers le haut des élèves arrivant de pays dont le QI moyen ne dépasse pas 80:

    Dans cette interview de novembre 2017, Luc Ferry (qui fut ministre de l’Éducation nationale de 2002 à 2004) affirmait sans langue de bois:

    "Si on supprimait les 15% de quartiers pourris qu’il y a en France, avec des établissements dans lesquels il y a 98 nationalités et dont on n’arrive pas à faire cours, nous serions numéro 1 au classement Pisa "

    ***

    Pas d’ingénieurs qualifiés  Pas de scientifiques de haut niveau?

    La France pourra se rabattre sur le tourisme: comme au Maroc, ses enfants feront la manche (voire + si aff.) auprès des riches Chinois ou Coréens qui viendront prendre un bain d’exotisme en visitant les monuments témoignant encore de la grandeur passée de notre pays…

    Henri Dubost

  • Z comme Zémmour

    Nous avons pu voir à l’œuvre, hier, un courageux représentant de cette engeance qui habituellement chasse en meute, s’en prendre à Éric Zemmour, lui lançant en pleine rue un grand cri d’amour en  provenance directe de sa religion dite " de tolérance et de paix ":

    " Sur le Coran de la Mecque je vais te fumer " lui a hurlé l’individu.

    Aucun doute, il ne s’agit donc pas d’un bouddhiste, ni un adventiste, ni même un juif pourtant toujours prétendu responsable de tous les maux de la terre par des bas du front bornés !

    Le policier du service de la protection (SDLP) assurant la sécurité du journaliste a alors tenté de s’interposer, mais l’individu " s’est excité ", criant notamment " putain de raciste de merde. "

    Craignant pour leur sécurité, Éric Zemmour et le policier se sont alors dirigés vers le véhicule du polémiste afin de quitter les lieux. L’agresseur aurait alors " tapé sur le capot " de la voiture au moment où celle-ci démarrait.

    https://francais.rt.com/france/91135-paris-eric-zemmour-menace-mort-pleine-rue

    https://resistancerepublicaine.com/2021/09/27/sur-le-coran-de-la-mecque-je-vais-te-fumer-zemmour-encore-menace-de-mort/

    Même Éric Ciotti, candidat à la primaire LR, s’est ému de l’événement  par un message de soutien… auquel Zemmour a immédiatement regretté qu’il s’agisse hélas du quotidien de tant de Français

    Inadmissible !

    À remarquer cependant que l’individu en question est tout de même un peu plus finaud (j’ai pas dit " intelligent " non plus !) que celui qui avait déjà agressé Zemmour en avril 2020, l’insultant  et lui crachant dessus… tout en filmant stupidement ce qu’il croit être un acte de bravoure, et le publiant illico sur les réseaux sociaux…

  • Hallucinant!

    Le scandale hallucinant de la fraude sociale que l’État refuse de traquer.

    La France championne des records les plus inattendus:

    On apprend que le record de longévité de Jeanne Calment avec ses 122 ans, est pulvérisé :

    Nous avons 3 vieux bénéficiaires des largesses sociales qui sont âgés de 128 ans, donc nés en 1892! Et 250 assurés dépassent allègrement les 120 ans!

    Autre record toutes catégories :

    Deux couples de Roumains ont déclaré 1200 grossesses et perçu 1,7 million d’allocations diverses! Vous avez bien lu: 1200!

    Les chiffres de Charles Prats sont accablants :

     

    http://r.m.guillaumepeltier.fr/mk/mr/TB4sSm4GluTSMjUI5YCOKrzWf4c0lBEea-USAeyVMWSHJuReFDpOwdqiXZ5FYZ-qVwkEs9tOV3irS0b5wJAtjtHOQc2a6lRV5mzBr9b5f4M4Xeg

     

    5,2 millions de fraudeurs qui perçoivent RSA, retraite, allocations diverses;

    52 milliards de fraude par an ;

    20% de jihadistes français résidant à l’étranger reçoivent des aides sociales;

    1/3 des numéros de Sécurité sociale attribués à des personnes nées à l’étranger, le sont sur la base de faux documents;

    3,1 millions de centenaires reçoivent des prestations sociales, alors que l’Insee n’en dénombre que 21000;

    252 porteurs de cartes Vitale ont plus de 120 ans! ;

    50% des bénéficiaires de l’AME font une fausse déclaration de revenus.

    “Ils pourront par exemple obtenir gratuitement de grandes quantités de Subutex (un substitut de l’héroïne) qu’ils revendront à prix d’or (jusqu’à 400 euros le comprimé) à l’étranger.”

    “Pour bénéficier des mêmes prestations d’assurance maladie qu’un étranger illégal, un salarié français gagnant plus de 1056 euros par mois doit verser 4500 euros de cotisations dans l’année”.

    Tout est bon pour frauder :

    Faux documents, décès non déclarés, fausses résidences, faux trimestres travaillés pour augmenter la retraite, reconnaissances fictives de paternité permettant à la mère de devenir française, fausses déclarations de divorce pour obtenir les allocations de parent isolé, allocations chômage et logement versées à des personnes résidant à l’étranger, soins non remboursables reçus à l’étranger mais remboursés par l’assurance maladie française, faux handicapés, faux chômeurs, 10% de fraudeurs au RSA.

    Il y a 67 millions d’habitants, mais 73,7 millions de bénéficiaires de prestations sociales en 2020 selon Charles Prats. Soit un écart de 6,7 personnes, duquel il faut retrancher les retraités légaux partis à l’étranger. Il reste 5,2 millions de fantômes.

    Mais selon la Cour des comptes, c’est pire. Il y aurait 8,2 millions de fantômes qui fraudent en toute impunité.

    À 10 000 euros par an la moyenne des allocations versées, cela donne une fraude annuelle de 82 milliards !

    Toujours selon la Cour des comptes, sur nos 14,5 millions de retraités, il y en aurait 7,7 millions qui seraient nés à l’étranger.

    À croire qu’au cours de ces 50 dernières années, 50% des travailleurs en France étaient des étrangers!

    Même en ne retenant que les chiffres de Charles Prats, donc 52 milliards de fraude, cela représente 1,25 fois le budget de la défense, alors que nos soldats font la guerre au Sahel avec des véhicules ou des Transall vieux de 40 ans.

    Chaque Français doit savoir qu’il dépense 600 euros par an pour les armées, mais 750 euros pour les fraudeurs, étrangers pour la plupart.

    À titre de comparaison :

    la TVA rapporte 185 mds

    L’impôt sur le revenu 90 mds

    L’impôt sur les sociétés 67 mds

    Les taxes carburant 17 mds

    Divers impôts directs et indirects 57 mds

    Total = 416 mds d’impôts et taxes.

    La fraude sociale représente donc 12% des recettes de l’État.

    Si tous les services publics s’écroulent, si l’hôpital s’effondre par manque de personnels et de matériels, si les routes ne sont plus entretenues, si l’armée et la police se paupérisent, c’est parce que Macron et ses prédécesseurs ont toujours refusé de combattre la fraude sociale.

    En 10 ans, cette ahurissante gabegie que Macron refuse de voir se monte à 500 milliards minimum. Dès qu’un problème touche à l’immigration, c’est l’omerta, c’est la panique chez une classe politique tétanisée.

    On n’en sortira jamais.

    Si on traquait la fraude sociale, on pourrait diviser l’impôt sur le revenu par deux ou porter le budget défense à 3,5 % du PIB.

    La fraude, c’est l’équivalent de 10 porte-avions chaque année. Et voilà 15 ans qu’on nous rabâche que la France n’a pas les moyens de donner un frère jumeau au Charles de Gaulle.

    Ce pays n’est plus gouverné, il est totalement à l’abandon.

    Macron s’en fout totalement. Mais il voulait ponctionner 5 euros sur l’allocation logement étudiant. Quelques millions grattés sur le dos des étudiants mais des dizaines de milliards  abandonnés sciemment aux fraudeurs.

    C’est là un résumé de toute la politique de Macron. Un monument d’irresponsabilité, de gabegie et trahison du peuple français.

    La fraude sociale, c’est un braquage à 50 milliards chaque année. En parler c’est du racisme. Tout ce qui touche l’immigration est mis sous le tapis.

    Le coût de l’immigration, coût légal + fraude, dépasse l’entendement et pulvérise toutes les études sur le sujet. Gérard Pince, qui estime ce coût à plus de 120  milliards doit être en dessous de la vérité.

    Il faut taper sur la table et Macron rase les murs. Les immigrés le paralysent.

    Jamais la France ne pourra se relever d’une telle gabegie, dont les élus sont complices. Seul Éric Zemmour s’y attaquera !

    Jacques Guillemain

     

    Source:

  • Hélas, je l'avais vu

    Dans ma vidéo de voyance de fin septembre

    Décès du Caporal-chef Maxime BLASCO

    Je ne voulais pas me lancer dans ce genre de “voyance“ autrefois et je me suis prise au piège du Toujours plus avec ma chaîne…

    Je fais de mon mieux, pourtant, pour éviter de voir des événements terribles car, hélas, je ne puis dire qui, et où, même si parfois, je “vois“ les dates…

    Toutes mes condoléances attristées envers la famille et les proches de ce héros moderne ainsi qu'à ses amis, ses compagnons d'armes et à toute l'Armée Française.

     

    Publiée sur Youtube le 28 août 2021

     

  • MDR

    A bac + 5, Il ne sait pas écrire "Mauriac" et n’en a jamais entendu parler!

    J’ai quelques innocentes petites manies, dont celle d’avoir toujours dans mes livres les quelques classiques incontournables que j’ai lus et aimés dans ma jeunesse: Maupassant, Zola, Dumas, Hugo, Montaigne, et puis Jules Verne et d’autres. François Mauriac par exemple.

    (félicitations: moi aussi. NdlaR)

    Ayant perdu "Le Nœud de vipères" dans un déménagement, je suis entrée hier dans une FNAC pour l’acheter en livre de poche.

    Ne l’ayant pas trouvé j’ai demandé à un jeune vendeur de m’aider. Sa première question a été: "comment vous écrivez Mauriac, Madame"?…

    J’ai sursauté, j’ai cru que les yeux me tombaient de la tête, et je lui ai dit du tac au tac: "comment ça, vous ne savez pas comment on écrit Mauriac?".

    Ce jeune, qui n’était même pas d’une inculte diversité, avec ses grands yeux bien bleus, m’a répondu, très calme: – Non, Madame. C’est la première fois que j’entends parler de ce monsieur!

    – La première fois? (J’en bégayais presque)…Et au lycée, au collège, jamais entendu parler?

    – Non! Jamais.

    – Mais c’est un grand auteur classique du XXe siècle! Écrivain engagé, prix Nobel de littérature…Vous pourriez au moins le connaître de nom.

    – Mais moi, Madame, je suis du XXIe siècle !…dit-il fièrement, balayant d’un beau geste plein de panache tout ce qui avait été écrit avant.

    – D’accord vous êtes du XXIe siècle, mais cela ne doit pas vous empêcher d’avoir lu quelques auteurs précédents! Sinon comment comprendre notre époque?

    (Pas possible: un vendeur de livres? NdlaR)

    – Oh moi, je lis surtout des mangas. Quelques rares polars, aussi. Très rarement. Vous avez déjà lu des mangas?

    – Euh non mais j’en connais de nom…

    – Ah vous voyez, ça vous manque! Vous devriez les lire, dit-il, d’un ton judicieux, comme si finalement c’était à lui de m’apprendre quelque chose.

    Je promis d’essayer les mangas, mais je n’en pensais pas moins.

    – Bon alors Mauriac ça s’écrit m, a, u, r, i, a, c.

    C’était, pour moi, surréaliste. Mauriac est décédé en 1970, ce n’est pas si ancien que cela! Cela ne remonte pas à Néanderthal! Le jeune vendeur a pris note très sérieusement. Il l’a commandé. J’étais étonnée qu’une grande Fnac n’ait que deux livres de Mauriac, "Thérèse Desqueyroux" et "Le livre de raison de Malagar".

    Je suis allée faire un tour dans la librairie (car on était, quand même, dans une librairie, avec c’est vrai pas mal de mangas et de BD). Puis je suis revenue vers lui et m’excusant, je lui ai demandé son niveau d’études. Je m’attendais un peu à un CAP de manutentionnaire…métier d’ailleurs très utile dans une librairie.

    Il m’a répondu qu’il avait un bac + 5, c’est à dire qu’il avait fait après le bac un DUT d’études commerciales, suivi de deux années d’études de création et gestion d’entreprise. Ce n’était pas la Sorbonne, mais quand même…

    Mais il m’affirma que jamais, au grand jamais, il n’avait entendu parler de Mauriac, nulle part, ni au lycée ni ailleurs. Bon, il reconnaissait qu’il ne s’était jamais intéressé à la littérature, que ça l’ennuyait profondément. Mais finalement il était plein de bonne volonté.

    Je concédai que Mauriac, ce n’est pas toujours très facile, ni très engageant, mais qu’il pouvait commencer par Maupassant, Zola. Il promit qu’il essaierait, un jour. Et je ne partis pas sans un petit couplet sur sa sortie "je suis du XXIème siècle", plaidant que quand même, les siècles qui nous ont précédés, ce n’est pas totalement inintéressant…Il était d’accord.

    Bref finalement il avait manqué à ce jeune une Education Nationale digne de ce nom. Une instruction qui se tienne, qui tente au moins de lui faire savoir que nous avons en France un patrimoine littéraire qui ne doit pas devenir un archipel totalement perdu à l’est de l'illettrisme, ou de l’ignorance, superbe (c’était son cas) ou honteuse.

    Une instruction qui, à défaut de l’avoir baigné dans la littérature, ou de lui en avoir au moins laissé une teinture, aurait donné à ce jeune au minimum la connaissance que la littérature existe, et le moyen de s’y intéresser un jour, si l’envie lui en prenait. Et davantage, si affinités.

    Si la littérature française ennuie à ce point un jeune, c’est qu’il n’a eu que de très mauvais profs, selon moi. Sans même oser parler de littérature étrangère.

    Comment ne pas s’inquiéter pour l’avenir de notre culture, si un jeune bac +5 de nos jours n’a jamais entendu parler de Mauriac? Ou alors convenons tout de suite que notre culture est morte. De profundis.

    Ne sachant même pas qui était Mauriac, c’est tout un pan de culture qui lui échappe.

    Comment alors goûter ce bon mot d’André Frossard, (dont il ne doit même pas soupçonner l’existence), essayiste, journaliste, académicien, qui rentre un jour de Rome et croise Mauriac dans le hall du Figaro. Mauriac demande à Frossard: "alors, Rome?".

    Réponse de Frossard: "un nœud de vicaires, mon cher, un nœud de vicaires!".

    Sophie Durand

     

    Source:

  • On appelle cela: la liberté d'expression!

    Libération : Est-il vrai que des journalistes se partagent un fichier de 36.000 personnes à bloquer sur Twitter ? (Rediff)

    Ce week-end, plusieurs utilisateurs de Twitter ont dénoncé le fait d’avoir été bloqués sur le réseau social par certains comptes, notamment ceux des journalistes David Dufresne et Taha Bouhafs, qui couvrent depuis plusieurs mois les violences policières en France.

    Selon eux, ce blocage serait dû au fait qu’ils figurent sur une liste de plusieurs dizaines de milliers d’internautes, tenue par Laurent Chemla, informaticien fondateur du registraire de nom de domaine Gandi, et membre de la Quadrature du Net, une association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet. Les bloqués accusent Laurent Chemla de les avoir fichés en raison de leur opinion politique «de droite, extrême droite», et d’avoir rendu ce fichage politique public sur Internet. Certains n’ont pas hésité à adresser leur message à la Cnil puisque la loi relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés "interdit de traiter des données à caractère personnel qui révèlent […] les opinions politiques […] d’une personne physique".

    36 000 comptes bloqués par une liste

    Contacté par CheckNews, Laurent Chemla confirme être le créateur d’une liste qui était disponible sur l’application web Block Together, qui permet de partager une liste de blocage avec d’autres utilisateurs, mais se défend de tout fichage politique pour établir ce répertoire, qui n’a "pas vraiment de critère. Il y a beaucoup de comptes d’extrême droite débiles, mais aussi des insoumis ou des macronistes".

    […]

    Libération