Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2016

La fermeté envers les assasins de la gauchiasse...

Attentat de Nice: pour Valls, l’expulsion des étrangers condamnés pour violences "est la solution de facilité"

En pleine polémique sur la vidéosurveillance à Nice, Manuel Valls, invité de BFMTV et RMC lundi, réaffirme sa confiance en Bernard Cazeneuve, "un homme intègre, un homme d’Etat, un ministre de l’Intérieur formidable", selon le chef du gouvernement.

"Je n’ai aucun doute sur Bernard Cazeneuve", affirme encore Manuel Valls, pour qui cette "polémique politique vise à déstabiliser le gouvernement" .

Manuel Valls a été interrogé par ailleurs sur le fait que le Tunisien Mohamed Lahouaiej Bouhlel, l’auteur de l’attentat, avait été condamné pour violence volontaire mais demeurait toujours en France.

Appoline de Malherbe: "Est-ce qu’il faut que les étrangers condamnés pour violences restent".

Manuel Valls: "Ca veut dire qu’il faut expulser tous les étrangers condamnés pour violences. [...] C’est la solution de facilité. Et quand il s’agit d’un binational? Ou quand il s’agit d’un Français qui commettra des attentats ? Toute forme de violence doit être condamnée". [...] CQFD: attendez-vous a encore des centaines de morts!

 "Un étranger condamné pour violences peut, dans certains cas, être expulsé. Je ne confonds pas une condamnation de six mois avec sursis avec le terrorisme. Le plus difficile à combattre est que nous ayons plusieurs centaines d’individus prêts à passer à l’acte“. Ferme ta gu. et travaille à nous protéger!

 

Les commentaires sont fermés.