Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2014

Les drones militaires à atterrissage vertical arrivent !

 

La DARPA (Département de recherche de l'armée américaine) développe, en coopération avec Lockheed Martin, un drone de soutien polyvalent à décollage et atterrissage vertical.

Le transport d'équipement vers les zones de combat reste un véritable défi sur le plan logistique. Il faut en effet 45 tonnes d'équipement par semaine en moyenne pour approvisionner les postes de combats avancés et cet acheminement de matériel peut être complexe dans un contexte de conflit. Le transport par hélicoptère ne peut satisfaire ces besoins logistiques car il n'y a pas assez d'appareils disponibles et compte tenu de leur coût d'exploitation, ces appareils sont réservés en priorité à l'évacuation des blessés.

Le projet de la DARPA a été baptisé Ares (du nom du dieu grec de la guerre) et il repose sur l'utilisation de drones capables de décollage et d'atterrissage vertical. Ces appareils seront pilotés à distance depuis un téléphone ou une tablette. Ils utiliseront deux hélices capables de basculer sur elles-mêmes pour pouvoir décoller et atterrir sur une zone d'atterrissage d'une superficie deux fois moins importante que celle requise pour un hélicoptère de même taille.

Grâce à sa souplesse et à sa polyvalence, ce type de drone pourra s'adapter à différents types de missions : transport d'équipement, évacuation de blessés, surveillance aérienne ou reconnaissance. Sa charge utile devrait être d'environ 1 350 kg, soit 40 % de son poids brut au décollage.

Les commentaires sont fermés.