Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2016

Dangers sur la rocade calaisienne

Matelas en feu, bouteilles de gaz, les techniques des migrants pour arrêter les camions à Calais (VIDÉO) sur le site

Une vidéo que nous nous sommes procurée montre des individus en train de poser un barrage enflammé sur la rocade portuaire de Calais. Prise il y a une dizaine de jours, elle témoigne des nouvelles techniques, particulièrement dangereuses, employées par les migrants qui tentent de prendre d’assaut les camions en partance pour l’Angleterre sur la rocade portuaire de Calais: ils enflamment leurs barrages, n’hésitant pas à faire exploser des bouteilles de gaz, obligeant les poids lourds à s’arrêter.

La scène a été filmée il y a une dizaine de jours.

La vidéo, qui dure 1’14’’, montre une partie de la rocade portuaire qui relie l’A16 au port de Calais. Elle est prise sur une partie sécurisée par une double rangée de clôtures, dont une surmontée de barbelés (l’autre partie de la rocade est en cours en cours de sécurisation ). Les grilles ont été découpées auparavant, permettant de se frayer un passage. Durant les premières secondes, on peut voir trois ou quatre individus: deux sont positionnés entre les deux rangées de grilles, les autres sont plus en retrait. Tous semblent faire le guet tandis que de l’autre côté de la barrière, le long de la glissière de sécurité de la rocade, on aperçoit un matelas blanc posé au sol.

Les individus s’accroupissent. L’un d’eux, le plus à l’avant et qui semble diriger l’opération, franchit alors la grille pour mettre le feu au matelas. Deux autres individus le suivent, dont un qui porte une bouteille de gaz: ils saisissent le matelas enflammé et le jettent sur la chaussée, de l’autre côté de la glissière de sécurité. Puis tout s’enchaîne: les trois hommes balancent rapidement divers matériaux – ce qui semble être un chariot, de grosses branches d’arbres, ainsi que la bouteille de gaz qui roule vers le matelas – sur les voies. Tandis qu’une voiture passe sur la voie de gauche, en évitant le barrage, ils décalent le matelas pour qu’il bloque aussi cette voie. L’un des individus ressaisit cette bouteille pour la placer juste devant le barrage en feu, puis tous repassent les deux grilles pour se cacher dans les buissons, en retrait. La vidéo s’arrête là.

Cette technique consistant à enflammer les barrages, en utilisant au besoin des bouteilles de gaz, est utilisée depuis début mai environ. Auparavant, les assauts sur la rocade se limitaient à la pose de barrages contenant divers matériaux (branchages, pneus, ballots de paille, caddies), que certains chauffeurs routiers n’hésitaient pas à percuter de plein fouet pour continuer leur route vers le port. D’après le député PS Yann Capet, qui a passé la nuit de mercredi à jeudi sur la rocade, une autre technique est désormais utilisée: elle consiste à poser de grosses pierres sur les voies, à proximité du port. Une zone qui, jusqu’ici, était préservée des barrages de migrants. Pour rappel, cette nuit a été marquée par de nombreux incidents sur la rocade: cinq migrants ont été blessés, ainsi qu’un CRS qui a reçu un projectile à la tête.

http://www.lavoixdunord.fr/region/matelas-en-feu-bouteilles-de-gaz-les-techniques-des-ia33b48581n3561511

Les commentaires sont fermés.