Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2016

Les "chapeaux ronds" sont en colère

Arzon: attaque du centre de clandestins, les Bretons ne laissent pas leurs femmes se faire agresser

Manifestation à Arzon.

Suite à l’agression sexuelle d’une femme de 67 ans à Arzon par des " mineurs " soi-disant réfugiés du Soudan, un appel fut lancé sur les réseaux sociaux à tous les groupes s’opposant à l’accueil de ces "sauvageons" imposés par l’Etat.

Plus de 200 personnes y répondirent. Après un rassemblement place de la mairie le cortège se dirigea vers le centre de vacances du CCAS où sont logés ces individus. Un barrage de gendarmes protégeant l’entrée de cette structure nous empêcha d’y pénétrer dans un premier temps.

Mais après plusieurs tentatives malgré les gaz lacrymogènes dont les gendarmes usaient plusieurs patriotes y parvinrent et furent pris par ces Messieurs aux ordres du pouvoir remplaciste.

Après négociations et avec la promesse de se disperser les autorités en présence décidèrent de les libérer. Est-ce la peur de voir dégénérer cette manifestation qui les fit céder aussi facilement ? Nous pouvons l’espérer.

Dorénavant ils savent que les Bretons serons toujours là pour protéger leur population, et peut-être réfléchiront ils à deux fois avant de nous imposer cette colonisation non désirée.

Que cet exemple soit suivi dans toute la métropole et la remigration sera alors envisagée, les remplacistes devront être remplacés.

Alain RRBretagne

Ancien engagé de l'armée de l'air, Responsable de Résistance Républicaine Bretagne. Devant l’offensive de l’invasion musulmane, nous avons le devoir de nous regrouper, afin de nous connaître et d’agir, face aux événements qui arriveront inévitablement.

 

Les commentaires sont fermés.