Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2017

CV: les meilleurs? les Gaulois

Chère Madame El Khomri,

ou dois-je vous appeler Myriam, si vous craignez que votre nom de famille ne vous discrimine...

J'apprends que vous vous êtes élevée récemment, contre la discrimination dont les maghrébins souffriraient à l'embauche. Vous avez financé une " étude " qui a constitué à proposer à quarante grandes entreprises 1500 paires de CV identiques en tout point, sauf au niveau du nom. L'un présentait un nom gaulois, l'autre un nom arabe. Oui je sais, pour une raison qui m'échappe, on ne dit plus aujourd'hui " arabe ", on dit musulman. Mais tant pis, je reste avec mon vocabulaire pré-novlangue et je continue à appeler un chat un chat et un arabe un arabe.

Ainsi donc, les noms à consonance arabe étaient moins invités à se rendre à un entretien que les noms français de souche, avec une différence de 11 points (47% de CV français contre 36% de CV arabes). Cette étude vous a coûté - NOUS a coûté, devrais-je dire- plus de 200 000 euros. Bon.

Je ne discuterai pas de l'intérêt de cette étude, ni même de son coût, encore que, à 67 euros le CV, je ne m'inquiète pas trop pour la marge du prestataire qui vous a vendu cet attrape-couillonne.

Vous vous offusquez du résultat dévoilé. Bon. Admettons. Et vous " haussez le ton ", pour reprendre l'expression employée dans un article du site 20minutes.fr, en promettant des plans d'actions coercitives envers les entreprises fautives qui seraient prises en flagrant délit de discrimination à l'embauche.

Je pourrais discuter de la représentativité de l'échantillon des entreprises choisies pour votre petite expérience, comme l'ont fait d'ailleurs certains observateurs, mais ce n'est pas mon propos. Et, pour le principe du débat, acceptons l'hypothèse que, oui, les maghrébins sont choisis moins volontiers que les Français de souche, à compétence et expérience (écrites...) égales.

J'observe seulement qu'il manque un élément utile dans votre expérience. Que dis-je, utile, fondamental ! Vous ne voyez pas lequel ? Non, vraiment ? Ça ne m'étonne pas. Les politiques de petite envergure s'arrêtent toujours à l'écume des faits et ne vont jamais plus profond.

Cet élément fondamental se résume à un seul mot : Pourquoi. Oui, Pourquoi ? Pourquoi les entreprises préfèrent-elles embaucher un Français plutôt qu'un Arabe ? Voilà une question à laquelle votre étude, pour 67 euros le CV, aurait pu essayer de répondre. Car c'est la seule question qui vaille.

Pourquoi ? Cela aurait pu faire avancer le schmilblic si vous aviez eu la réponse.

Ça ne vous étonne pas que douze entreprises sur quarante, de divers secteurs d'activité, n'ayant pour seuls points communs que d'être toutes dans les affaires et de partager le même souci, à savoir embaucher le meilleur profil pour un poste donné, et surtout éviter le piège coûteux en temps et en argent d'une mauvaise embauche, aient le réflexe de donner la préférence à un Gaulois ?

D'où proviendrait, selon vous, cette défiance si bien partagée, à l'égard des candidatures arabes ?

Il ne m'appartient pas de vous apporter la réponse. D'abord parce qu'il n'y a pas de raison pour que je vous la donne gratuitement alors que vous êtes prête à payer très cher pour une étude qui ne vous la donne pas. Ensuite parce que ma démonstration prendrait plus de place que ne le permet cette simple missive.

Evidemment, je sais bien que vous avez votre petite idée. Une petite idée assez conforme à celles véhiculées par les pseudo associations anti-racistes et les milieux gauchistes bien pensants : les candidats gaulois sont préférés parce que les patrons gaulois sont racistes. En d'autres termes, ils ne veulent pas de gens " différents ". Et les Arabes sont " différents " donc ostracisés. C'est bien cela que vous pensez, n'est-ce pas ?

Seulement voilà : vous avez tout faux. Et vous avez tout faux, parce que comme la quasi-totalité des politiques – particulièrement des politiques de gauche- vous ne connaissez pas l'entreprise. Vous n'avez aucune idée de comment elle fonctionne.

Je vais vous apporter un indice : un patron se fout a priori comme d'une guigne de la couleur de peau de son employé. Il laisse ce genre de considération aux idéologues, aux rêveurs, et aux enculeurs de mouches. Aux politiques par exemple. Il cherche simplement - enfin simplement, si on peut dire - une personne compétente, sachant s'intégrer dans son entreprise, adhérer à ses valeurs et qui lui créera le moins de problème possible. Et le tout pour le meilleur rapport qualité-coût.

Je vous fiche mon billet que si votre étude avait porté sur une comparaison CV gaulois versus CV asiatiques, vous auriez eu des résultats très différents. Si vous le voulez, je vous mène cette étude pour la moitié du prix de la première. Chiche !

Les résultats seraient différents, et pourtant, les Asiatiques sont aussi, à maints égards, " différents " du Gaulois. Mais il se trouve que cette différence ne suscite pas la même méfiance. Bizarre, non ? Est-ce que par hasard, la communauté maghrébine n'aurait pas à se remettre en cause ? C'est sans nul doute, je vous l'accorde, moins facile que d'incriminer les entreprises... A bien y réfléchir, votre étude n'est pas seulement inutile, elle est nuisible. Car elle victimise une population déjà portée à souffrir du syndrome de Calimero. alors que celle-ci devrait au contraire être culpabilisée.

En réalité, dans votre for intérieur, vous savez très bien pourquoi les maghrébins ne déclenchent pas l'enthousiasme des employeurs. Et vous le savez d'autant mieux que vous êtes vous-même d'une double culture, ayant un père marocain et une mère bretonne. J'observe en passant que vous avez choisi le pays gaulois pour vous épanouir. Hasard ou lucidité ?

Vous vous permettez donc de menacer de mesures coercitives les chefs d'entreprise qui ne joueraient pas le jeu du " vivrensemble ".

A cela, je vous répondrais trois choses. D'abord, il ne s'agit pas d'un jeu, justement. Le chef d'entreprise n'est pas là pour jouer. Il est là pour faire fonctionner son entreprise au mieux, parce que c'est sa vie, son argent, son patrimoine et son avenir, voire celui de ses enfants. Il n'est pas là, comme vous l'êtes, pour véhiculer des idéaux en étant payé par le contribuable.

Ensuite, à quoi rimerait d'obliger un DRH à donner automatiquement un rendez-vous d'entretien après réception de CV d'un candidat arabe s'il ne veut pas d'Arabe dans son entreprise. Ce candidat se ferait bouler après entretien plutôt qu'avant. Belle affaire ! Ça sauverait les apparences ? Cela serait surtout une perte de temps pour l'employeur ET pour le candidat.

D'une façon plus générale, il vous faudra bien vous faire à cette idée, une bonne fois pour toutes : de la même façon que vous n'obligerez jamais un chef d'entreprise à embaucher s'il n'en a pas besoin, vous n'obligerez jamais un employeur à embaucher une personne dont il ne veut pas. Il n'y a que l'Etat qui peut se permettre ce genre de fantaisie.

Et enfin, je voudrais vous rappeler une évidence. Ce n'est pas le citoyen Français qui a demandé cette société multiculturelle. Voulez-vous me rappeler quand il a été consulté la dernière fois (ou la première...), pour savoir s'il voulait cette " diversité ", cette immigration maghrébine massive ?

C'est vous, les politiques, qui l'avez voulue. Comme disait ma grand'mère, vous l'avez voulue, vous l'avez eue, maintenant faites avec. C'est votre problème, pas celui de l'entreprise. En un mot trivial comme en cent: démerdez-vous. Et foutez la paix aux entreprises. Elles ont juste besoin de pouvoir se gérer comme elles l'entendent, et surtout, de préférence, bien mieux que la façon dont vous autres les politiques, gérez la France.

Je ne sais pas pourquoi je vous écris tout ça aujourd'hui, chère Myriam, alors que dans cinq mois à peine, vous ne serez plus à votre poste et que vous serez oubliée, à peine la lumière de votre bureau éteinte.

Au moins, prenez la peine de laisser cette lettre en évidence sur la table, avant de partir, afin que votre successeur en prenne connaissance, si d'aventure il lui prenait la lubie de lancer à son tour une étude aussi contre-productive.

D'avance, je vous en remercie.

NB : Ne perdez pas non plus de vue que porter un nom à consonance arabe n'est pas toujours pénalisant. C'est même parfois un avantage. Regardez votre propre cas. Pensez-vous que vous êtes au poste que vous occupez pour vos compétences?

Ça se saurait. Ne vous racontez pas d'histoire. Tous ceux qui vous entourent savent que votre patronyme vous a servi de passe-droit. Vous êtes l'alibi "vivrensemblesque" du gouvernement de Hollande Ouille.

Si vous aviez gardé le nom de votre mère, vous seriez toujours, au mieux, petite élue anonyme du 18 e arrondissement...

http://saucisson-pinard.blogspot.fr/

ChH-N36WYAAl1sp.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NB : Ne perdez pas non plus de vue que porter un nom à consonance arabe n'est pas toujours pénalisant. C'est même parfois un avantage. Regardez votre propre cas. Pensez-vous que vous êtes au poste que vous occupez pour vos compétences ? Ça se saurait. Ne vous racontez pas d'histoire. Tous ceux qui vous entourent savent que votre patronyme vous a servi de passe-droit. Vous êtes l'alibi "vivrensemblesque" du gouvernement de Hollande Ouille. Si vous aviez gardé le nom de votre mère, vous seriez toujours, au mieux, petite élue anonyme du 18 e arrondissement...

http://saucisson-pinard.blogspot.fr/

Les commentaires sont fermés.