Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2017

Cauchemar

Le vent d'autan est à Paris

Chez moi, à Toulouse, le vent qui souffle plus ou moins fort s'appelle le vent d'Autan.

Mais, nous, les vrais toulousains (faut y être né!) on l'appelle “le vent des fous“.

A Paris, une voiture officielle vide fait un beau virage et s'arrête devant le perron, proche du beau tapis rouge, ressortie pour la grande occasion.

Flamby, tout frétillant et tout ahuri est là, comme il convient de par le protocole… mais, bon, ce n'est pas pour lui une bien grande peine, il va pouvoir féliciter son cher poulain qui a su si bien enfumer ces cons de sansdents!

La portière s'ouvre et l'on ne voit rien d'autre que des pas qui se forment sur le tapis rouge…. en plissant les paupières, les petits malins parviennent à distinguer l'ectoplasme vainqueur de la votation récente dont les remugles médiacratiques nauséabonds titillent encore les narines de tous les patriotes français… et d'autres français encore.

Flamby se rengorge, devient rouge sang et, n'y tenant plus, il descend une ou deux marches pour accueillir le représentant de cette finance qui le débecte tant mais qui lui rempli, chaque instant, sa gamelle à grandes louchées de trébuchantes et sonnantes. Il ne vous dira jamais qu'il en a plein la baignoire et qu'il s'y roule avec délectation plusieurs fois par jour…. protégé par des caméras et gardes du corps… faut se méfier, les sansdents, c'est tellement con que çà vous étête un roi comme qui rigole.

Flamby sent l'odeur du vent d'autant qui se rapproche et vient lui serrer la main. Macron est tout content et embrasse Flamby sur la bouche, à la russe. Ils se marrent bien d'avoir bais…. ces cons de la France d'en bas!

 

Écrire un commentaire