Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2016

Médias allemands

Médias allemands

Version originale

Hessen: Ein hochrangiger Polizeibeamter aus Frankfurt/M. erklärt BILD: „Bei Straftaten von Tatverdächtigen, die eine ausländische Nationalität haben und in einer Erstaufnahmeeinrichtung gemeldet sind, legen wir den Fall auf dem Schreibtisch sofort zur Seite.“

Der Beamte weiter: „Es gibt die strikte Anweisung der Behördenleitung, über Vergehen, die von Flüchtlingen begangen werden, nicht zu berichten. Nur direkte Anfragen von Medienvertretern zu solche Taten sollen beantwortet werden.“

Traduction (à peu près):

Région du Hesse : Un policier haut gradé de Francfort explique au BILD : « Pour les délits commis par des criminels possédant une nationalité étrangère et qui sont enregistrés dans un centré de réfugiés, nous classons immédiatement le dossier sans suite ».

Le policier continue : « Il y a de strictes instructions venant de la hiérarchie pour ne pas reporter les crimes et délits perpétrés par les migrants. Seules des requêtes directes émises par des journalistes ou des médias sur de tels actes peuvent être suivies d’effet ».

BILD

trad rapide (on appelle cela un MOB sexuel agressif)

►on en parle maintenant : A Bielefeld à la veille du Nouvel An un MOB sexuel agressif au lieu. Selon «Westfalen Blatt-" 500 hommes ont fait irruption dans une boîte de nuit, ont attaqué plusieurs femmes. La police a confirmé par la recherche les agressions sexuelles .

► Bade-Wurtemberg: Quatre réfugiés (14-21) de Syrie ont violé au nouvel an deux filles (14-15) à Weil am Rhein. D'abord publié le 7 Janvier.... la police a confirmé ensuite

► NRW: des instructions similaires ont été selon des informations de Bild in NRW:les incidents dans et autour des abris de réfugiés ne doivent pas être déclarés - à moins qu'ils soient attaqués par des néo-nazi

► Sachsen - il y avait en 2015, selon le ministre de l'Intérieur Markus Ulbig-Saxe (51, CDU) "1006 brutalité et crimes contre la liberté personnelle" dans les centres d'asile, y compris onze cas de tentative d'homicide ou assassinat

Seulement trois d'entre eux ont été publiés. Huit cas d'abus sexuels et viol, en partie sur des enfants, sont restés sous le boisseau.

Un porte-parole du ministère de l'Intérieur de Saxe dit à l'enquêteur de BILD: "Dans les infractions sexuelles, les intérêts privés des victimes doivent être protégés."

vu ailleurs, un "videur d'un hôtel huppé de Cologne", situé sur la place, était choqué.... (sportif, karatéka, fait ce job pour le nouvel an): des femmes en pleurs venaient se réfugier dans l'hôtel et tapaient à la porte etc.... certaines ont été trainées par terre, tentatives pour les déshabiller, une gamine a le nez cassé et le visage en sang...

Ce n'étaient pas que du " papouillage"

 

Les commentaires sont fermés.