Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2017

La soupe est bonne, mon chéri-chéri?

Manuel Valls, propriétaire avec sa femme d'un appartement de 11 pièces à Paris, estimé à 1,8 million d'euros... alors qu'il n'évalue sa fortune qu'à 93 000 euros.

 

Emmanuel Macron, qui a accumulé 2,5 millions d'euros en deux ans chez Rothschild, aurait semble-t-il oublié de payer l'ISF pendant plusieurs années.

Marine Le Pen, possède plus d'1 M € de parts dans le parc immobilier familial, le Parlement européen lui réclame 300 000 euros dans une affaire d'emplois fictifs.

Alain Juppé, qui possède trois appartements d'une valeur totale de plus de 2,5 millions d'euros, a été condamné en 2004 pour "prise illégale d'intérêts".

Et ce n'est pas tout...

Niveau corruption en France, nous sommes servis: notre pays est l'un des pires en Europe; ces derniers mois ont été un véritable défilé devant les juges :

- Jérôme Cahuzac, l'ex-ministre du budget de Hollande, a été condamné à 3 ans de prison ferme et 5 ans d'inéligibilité pour fraude fiscale et blanchiment.

- Claude Guéant, le "porte-flingue" de Sarkozy, a été condamné en appel à 2 ans de prison pour "complicité de détournements de fonds publics et recel".

- Jean-Christophe Cambadélis, l'actuel premier secrétaire du parti socialiste, condamné deux fois pour des affaires d'emplois fictifs.

Bienvenue dans "La vie à la Cour":

Voiture avec chauffeur, cigares, gastronomie, indemnités, primes & divers cadeaux...

Nous avons fait la Révolution de 1789 et décapité le Roi, mais soyez-en convaincu, la culture de classe se porte bien dans notre pays...

Nos représentants de l'Assemblée touchent entre 10k€ et 14k€ bruts par mois – dont 2000€ sont non imposables – et à cela s'ajoutent des avantages en nature :

- Accès gratuit au réseau SNCF en 1ère classe...

- Prise en charge du transport aérien...

- Voiture de fonction avec chauffeur...

- Mise à disposition de voitures à la demande...

- Dépenses téléphoniques et postales prises en charge.

- Sécurité assurée par des gardes du corps (jusqu'à 20).

- Logement de fonction à la demande du ministre...

- Travail dans un cadre historique et agréable...

Le Premier Ministre quant à lui bénéficie d'un logement de fonction à Matignon, et d'une garde rapprochée en permanence, même pendant les vacances...

Une fois qu'il n'est plus Premier Ministre, il est d'usage qu'il bénéficie à vie d'une voiture avec chauffeur et d'un garde du corps. Coût : 71 879 € par an.

Coté sénateurs, c'est presque encore plus indécent :

- 5 500 euros nets d'indemnités mensuelles

- 6 000 € de frais de mandat (utilisables à leur bon vouloir, non imposables – dont certains se servent pour acheter leur permanence).

- 7 500 € par mois pour payer des assistants ;

- 10 000 € tous les 6 ans pour l'informatique ;

- Accès gratuit au réseau SNCF en 1ère classe...

- Prise en charge de 40 allers-retours en avion par an ;

- 4 340 € de retraite en moyenne...

- Et des primes plus ou moins justifiées (Comme la Prime de logement, qui est l'ancienne "prime de chauffage" datant du très rude hiver 1954...)

 (... ou les heures supp' payées même pour ceux qui n'en font pas !)

- Plus la "réserve" de 150 000 € par parlementaire qui permet de subventionner certains projets ou associations (ou de s'assurer une réélection diront les mauvaises langues).

Et surtout un accès privilégié au Palais du Luxembourg avec ses 35 000 m2 de magnificence, son kiosque, son médecin, son bureau de tabac...

 

... son coiffeur, ses photographes, sa cave à vin, ses jardins à la Française et ses jardiniers (les mieux payés de Paris), ses chauffeurs et son restaurant subventionné...

... dirigé par une brigade de meilleurs ouvriers de France, qui proposent un menu imbattable à nos sénateurs pour 16,45 €

Illégal ? Non...

Au début de l'année 2017, Mediapart a révélé qu'en plus de ces étrennes, une partie des sénateurs bénéficiait de certains avantages financiers.

Ils avaient mis en place un système permettant de toucher des chèques de plusieurs milliers d'euros à répétition, pour un usage totalement discrétionnaire.

Une spoliation devenu monnaie courante puisqu'elle s'est étalée sur 12 ans.

Montant du butin: 10 millions d'euros, minimum.

C'est l'hypocrisie générale... la Monarchie Républicaine... le vol légal.

Et le pire, c'est que les ministres et sénateurs ne cherchent même pas à justifier leurs privilèges – ils n'ont aucun scrupule et aucun sens de l'exemplarité.

La preuve, depuis la rentrée de septembre 2016, l'hémicycle se vide :

20% d'absentéisme en plus – idem dans la salle de Commission des Lois au Sénat.

Lorsque certains journalistes les interrogent pour savoir s'ils trouvent cela normal, ils se voient rétorquer: "nous n'avons aucun compte à vous rendre".

Fin de la discussion.

Résultat : 400 politiques aux prises avec la justice. Et il n'y a AUCUN recours pour la population afin de stopper ces abus – onne touche pas à leurs affaires !

Et pendant ce temps, ceux sur qui les naïfs comptent pour redresser le pays sont plus de 80 à avoir été condamnés ces 10 dernières années pour corruption.

Et c'est sans compter les mises en examen... et autres délits.

Alors... vous pouvez voter pour qui vous voulez en avril et en mai 2017...

Parions que la culture de classe ne disparaîtra pas avec le nouveau Président, quel qu'il soit... mais avec la disparition naturelle de ceux qui la défendent.

 

Les commentaires sont fermés.