Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pauvre France!

L’immigration nous ruine, l’islam nous tue, et les retraites nous divisent!

En 2012, le blogueur algérien Aldo Stérone écrivait, sur son blog, ces mots terribles, mais lucides, qui suivent:

Dans l’océan, quand un animal est blessé, les rapaces viennent de partout. Chacun veut son petit morceau. La France est aujourd’hui cet animal mourant. Jusqu’au fond de l’Afrique, le dernier des Somaliens accourt pour prendre son petit morceau.

Par leurs impôts, les Français financent les logements, la nourriture et les soins de ceux qui sont en train de les remplacer. Quand il n’y aura plus assez de travailleurs pour payer les parasites, ça sera le chaos et la violence. Pour son immigration, la France a particulièrement choisi des populations incapables de gagner ou de produire ne serait-ce que leur pain quotidien. Le peu d’Africains intégrés socialement et professionnellement et qui payent leurs loyers sont une erreur de script. Des erreurs du système en quelque sorte.

Peu à peu, le Français de souche se fait remplacer et il est heureux. Il regarde béatement sa Nation partir dans le tout à l’égout mais il est content de n’avoir jamais voté pour le Front National. Pour lui, autant disparaître que de voter pour le seul parti qui veut lui remonter son pantalon.

Les Français ne souhaitent qu’une seule chose: disparaître. Ils ont trop honte d’exister. Ils se sentent tellement coupables qu’ils traversent ce monde en s’excusant. Leurs ancêtres ont, pour diverses raisons, tué des gens. Si je remonte assez en arrière, les miens ont aussi tué des gens. Ca m’empêche de dormir la nuit? Ca me donne envie de faire envahir mon pays par des crevards? Probablement pas.

Aucun peuple ne mérite le génocide y compris les peuples qui le veulent de toutes leurs forces. Ceux-ci, nous sommes obligés de les défendre contre eux-mêmes. Un peu comme ces suicidaires qui se mettent sur le bord d’une fenêtre pendant que les pompiers prennent des risques pour les empêcher de tomber.

https://ripostelaique.com

Huit ans plus tard, la réalité française confirme le terrible diagnostic de notre ami Aldo. Le pays est bloqué depuis bientôt un mois et demi, rendant invivable le quotidien de millions de Français, notamment les malheureux qui vivent en région parisienne et ont besoin des transports pour gagner leur vie. Nous avons déjà publié des dizaines d’articles de nos contributeurs Jacques Guillemain, Martin Moisan, Jean des Entamures et d’autres, pour démontrer l’imposture de la réforme de Macron-Philippe-Delevoye, et les dessous de cette réforme.

https://ripostelaique.com

https://ripostelaique.com/pas-de-reforme-des-retraites

https://ripostelaique.com/cout-de-limmigration-et-retraites-macron-melenchon-et-martinez-mentent-aux-francais.html

Nous avons démontré la duplicité des syndicalistes, qui ne vivent, fort bien, que grâce à la générosité de l’État, donc de nos impôts, alors qu’ils ne représentent plus qu’eux-mêmes et quelques secteurs privilégiés d’un salariat, qu’ils ont abandonné depuis longtemps.

Nous avons montré, chiffres en main, en nous appuyant notamment sur les travaux de l’économiste Gérard Pince, que ce qui ruine la France, c’est le coût exorbitant de l’immigration.

Or, deux mouvements sociaux d’importance exceptionnelle viennent de se dérouler en un an: les Gilets jaunes et les retraites. Le pouvoir a fait ce qu’il fallait pour que cette question soit totalement occultée par les uns et par les autres, comme si elle était taboue, et n’existait pas. Pourtant il suffirait de puiser une partie des 115 milliards que cette gangrène nous coûte pour régler le problème financier, sans parler des questions quotidiennes de délinquance et de changement de peuple.

Les chefs Gilets jaunes ont été choisis pour parler de tout sauf de cela, la gauche a récupéré le mouvement et brisé les revendications initiales du peuple profond de la France des oubliés.

Sur les retraites, l’immigration est devenue le fonds de commerce des syndicats, qui, délaissés par les Français, y voient un salariat de substitution. Martinez a défilé avec les islamistes, aux cris de "Allahu akbar", et son syndicat défend régulièrement les clandestins, qu’il fait régulariser massivement, en période de chômage de masse. Pour le plus grand bonheur du patronat.

Quant à Berger et la CFDT, futur traître du mouvement des retraites, il a bavé sur les Gilets jaunes dès le début du mouvement, montrant qu’il était payé par ce régime pour faire respecter l’ordre et salir les classes populaires quand elles se tournent vers le populisme.

Pendant ce temps-là, les racailles islamisées ont battu tous les records de voitures brûlées, dans la nuit de la Saint-Sylvestre, la France est tous les jours confrontée à des scènes de djihad, tues par les autorités et les médias aux ordres.

Un malheureux est encore mort à Villejuif, la semaine dernière, parce qu’il était là au mauvais moment, quand un "déséquilibré à couteau" criait "Allahu akbar" et poignardait tout le monde… sauf les musulmans. Tous les jours, des Français tombent, blessés ou tués par des coups de couteau, et la priorité de ce régime est de continuer à faire venir tous les ans des centaines de milliers de coreligionnaires des assassins.

Les pourris qui nous gouvernent et leurs complices protègent les tueurs quand ils sont islamistes – l’assassin de Sarah Halimi ne sera jamais jugé – mais envoient en prison 5 ans des Gilets jaunes coupables d’avoir incendié une barrière de péage d’autoroute.

Ceux qui prétendent rendre la justice au nom du peuple français relâchent dans la nature des milliers de multirécidivistes, psychopathes islamistes à couteau, mais se préparent, le 4 février prochain, à condamner à de la prison ferme, pour apologie du terrorisme, Christine Tasin.

https://ripostelaique.com/madame-tasin-ne-semble-pas-comprendre-il-faut-donc-la-mettre-en-prison.html

Et on occupe cent cinquante mongolos, tirés au sort, sur l’imposture du climat, en se gardant bien de dire par ailleurs qu’en Australie, la plupart des incendiaires sont des musulmans.

Bref, notre pays, et plus largement notre continent, est en train de mourir, à cause de l’invasion migratoire, majoritairement musulmane, et les Français s’agitent sur des questions secondaires, passant à côté de l’essentiel.

Pour le moment, il ne se passe rien, et aucune mobilisation populaire ne lutte contre l’invasion migratoire et l’islamisation du pays. Et ceux qui osent commencer à le faire, à gauche, comme Djordje Kuzmanovic, ancien lieutenant de Mélenchon, se font casser la gueule et sont interdits de manifestation, avec le silence complice de toute la gauche.

Pourtant, la bataille des idées progresse, et de plus en plus de Français, une majorité, quand on discute intimement avec eux, en ont marre de l’immigration et ne supportent plus l’islam.

Pourtant, le formidable Éric Zemmour, quatre fois par semaine, offre sur CNews des débats d’une qualité qu’on ne trouve nulle part ailleurs.

Pourtant, Ivan Rioufol va sortir un livre, cette semaine – qu’il nous a envoyé – intitulé "Les traîtres", où il arrive, avec ses mots, au même constat que nous et que le blogueur Islamator, qui, toutes les semaines, tire le portrait d’un de ces traîtres, avec une virulence à la hauteur des enjeux. Et, pour échapper à l’inévitable censure YouTube, il s’est réfugié chez les Russes. Mais, mis à part RL, personne ne le relaie dans les médias alternatifs…

https://islamator.tvs24.ru/

Pourtant, il va y avoir des élections municipales. Les maires traîtres et collabos seront-ils châtiés et virés? Dans les grandes villes, peuplées de bobos et de clandos, rien n’est moins sûr, mais on suivra attentivement ce qui se passera à Paris, à Marseille, à Lyon, à Lille, et surtout à Nantes et à Rennes, deux villes que les socialauds et toute la gauche ont transformées en nouveau Marseille.

On suivra des exemples de petites villes, où des maires à migrants, comme Anne Borry à Arzano, en Bretagne, devraient payer cher le prix de leur trahison, dans la France profonde. Et ailleurs…

Pourtant, 2022 approche, et, alors que partout dans le monde – voir la formidable victoire de Boris Johnson en Angleterre – les populistes progressent, on ne voit toujours pas, en France, de possible victoire de notre mouvance aux élections, alors que nos idées sont majoritaires dans l’opinion.

La dictature des mondialistes, de ses politicards véreux, de ses journalistes vendus, de ses juges pourris, de ses milices fascistes, aurait-elle raison de la résistance des Français?

Aldo Sterone aurait-il raison, et nos compatriotes n’auraient-ils plus envie de vivre?

Faites-nous confiance, nous allons encore tout faire ce qui est possible, à notre niveau, en cette année 2020, pour que la France ait enfin le gouvernement populiste qu’il faut, en 2022, pour sauver le pays.

https://ripostelaique.com/limmigration-nous-ruine-lislam-nous-tue-et-les-retraites-nous-divisent.html

Écrire un commentaire

Optionnel