Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2017

Les costumes de Fillon? pipi de chat

Certains proches d’Emmanuel Macron tirent la sonnette d’alarme. D'après eux, les prix des vête­ments et acces­soires de luxe de Brigitte Macron finiraient par porter atteinte à l’image du candi­dat.

S’il fait les beaux jours de la presse fémi­nine, le goût  de Brigitte Macron pour les vêtements de luxe n’est pas appré­cié de tous. Comme le révèlent Caroline Derrien et Candice Nedelec dans Les Macron, dont certains extraits sont publiés dans Gala cette semaine, certains proches du candi­dat à la présiden­tielle seraient inquiets. Selon eux, les prix exorbitants des tenues de son épouse pour­raient porter atteinte à son image en pleine campagne électorale.

Brigitte Macron se justifie dans ce livre,  publié le 8 mars chez Fayard, en déclarant: "Différentes maisons me proposent des vêtements chaque semaine. Et pour les soirées de gala, je trouve cela sympa de montrer ce qu’est la création française".

Belle excuse! pourquoi ne pas afficher dans le dos le nom du couturier?

Anne Sinclair ne l’entend pas non plus de la même oreille. Dans son livre Chronique d’une France bles­sée, l’ex-compagne de Dominique Strauss-Kahn rapporte elle aussi des propos qu’elle aurait entendus au sujet du style vestimentaire de l’ancienne professeur de philosophie: " N'ayant pas été à la cérémonie pour Michel Rocard aux Invalides, je veux me faire confirmer ce qu'on m'a rapporté: Brigitte Macron (…) est arrivée dans une tenue trop habillée, avec des stilettos qui, sur les pavés de la cour d'honneur (…) avaient davantage un air de Fashion Week que de recueillement devant le leader de gauche disparu peut-on lire. 

Des remarques auxquelles Brigitte Macron ne semble guère prêter attention. Aperçue au dîner du Crif, le 22 février dernier, l’épouse du leader du mouvement En Marche! a une fois de plus été remarquée pour son sens du style.

Macron-pognon des autres, bien entendu!

 

Les commentaires sont fermés.