Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2016

Hé, les filles Françaises: sauriez-vous prendre une kalach pour vous défendre ici?

Les femmes yézidies, que les terroristes de l'Etat islamique ont utilisées comme esclaves sexuelles, ont décidé de reprendre Mossoul, une ville dans le nord de l'Irak, l'un des fiefs principaux des terroristes.

Esclave de Daech: "on nous loue, nous achète et nous offre en cadeau"

Selon la chaîne de télévision américaine Fox News, pour réaliser cet objectif, un groupe armé de femmes, comprenant une centaine de personnes, a rejoint les milices kurdes (Peshmergas). Ces Yézidies ont déjà été formées et prennent déjà part aux combats, alors que 500 autres se préparent actuellement pour l'entraînement. Leur âge varie de 17 à 37 ans.

Environ 2.000 femmes yézidies, des représentantes de l'un des groupes religieux kurdes, ont été capturées par l'EI en août 2014, à la suite de l'attaque terroriste sur la ville de Sinjar (nord de l'Irak).

"Les femmes jetaient leurs enfants de la montagne et puis sautaient elles-mêmes parce que c'était le moyen le plus rapide pour mourir", a rappelé Khatoon Khider, une combattante du groupe armé yézidi.

Elles se sont échappées de la captivité et ont pris les armes pour se venger de leurs oppresseurs. La plupart de celles, qui ont décidé de fuir, étaient détenues à Mossoul, où beaucoup d'otages sont toujours entre les mains des djihadistes.

"Nous avons beaucoup de nos femmes détenues à Mossoul en tant qu'esclaves. Leurs familles les attendent. Nous les attendons. La libération de la ville pourrait aider à les ramener chez elles", a déclaré Mme Khider.

L'EI exécute une centaine de Yézidis en Irak

Autrefois, près de 650.000 Yézidis habitaient en Irak. Les actions de l'EI, visant l'extermination de ceux qui ne professaient pas l'islam, ont conduit à la mort de milliers de Yézidis, alors qu'au moins 200.000 d'entre eux ont été forcés de quitter le pays. Les femmes capturées ont été obligées de se convertir à l'islam et de se marier avec des islamistes. En cas de refus, elles étaient violées et revendues.

Les sunnites radicaux de l'Etat islamique considèrent les Yézidis comme des infidèles. En effet, les Yézidis ne constituent pas un peuple mais plutôt une communauté religieuse. Ils pratiquent l'une des plus vieilles religions du monde, antérieure aux monothéismes. Les Yézidis seraient, à l'origine, des Kurdes ayant refusé de se convertir au zoroastrisme, religion répandue dans le Kurdistan au 6e siècle avant Jésus-Christ.

http://fr.sputniknews.com/international/20160210/1021640744/esclaves-sexuelles-daech-reprendre-mossoul.html#ixzz3zqCcHCoX

 

actualité,société,politique,femme,fille,mec

 

 

 

 

 

 

dessin de Josyane JOYCE ©

 

Les commentaires sont fermés.