Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2017

Je sais maintenant pourquoi j'ai jamais eu la foi le jour de ma communion solennelle!

C'est parce que les curés sont plus con les uns que les autres avec leurs histoires de paix à dormir debout!... où qu'il me réponde: les voies de dieu sont impénétrables quand je lui ai demandé, ce-jour-là à la messe de cette soi-disant grande cérémonie, "pourquoi mon papa agonise à l'hôpital alors que je prie pour sa santé"?...

et aussi, pourquoi j'ai toujours voté à droite depuis le premier jour où j'ai eu l'âge de voter....rien qu'en lisant ces conneries de Hamon, ci-après racontées....

“Quand je suis rentré à Brest, j’ai trouvé la ville très blanche. Pour être très honnête, j’ai même trouvé qu’il y avait trop de blancs puisque Brest est une ville sans immigration. Cette attirance pour les autres cultures a certainement favorisé mon engagement politique“.

-----------------------------------------

C’est devenu une habitude de la fachosphère : renommer un candidat à la présidentielle dans le but de dénoncer sa proximité présumée avec l’islam radical. Après Alain Juppé, devenu Ali Juppé sur le clavier ce certains internautes, c’est au tour de Benoît Hamon d’en faire les frais. Mercredi soir après le débat qui l’a opposé à Manuel Valls, le candidat est revenu face à ses sympathisants sur cette polémique avec légèreté : " Je tiens à dire à ceux qui ont la haine dans le bide et dans la tête que Bilal est un très beau prénom ", a-t-il déclaré. L’ancien ministre de l’Éducation a ensuite évoqué l’histoire de Bilal, " le premier muezzin du prophète " Mahomet, suscitant les applaudissements de ses sympathisants.

" Benoît Hamon est en résonance avec une frange islamo-gauchiste et fait un appel du pied électoral. C’est une stratégie d’attrape-tout. Pour obtenir un vote, tout est valable. C’est le pire des discours possibles, un discours de faiblesse. Autour de lui, il y a un certain nombre de gens, comme Pascal Cherki [porte-parole de Benoît Hamon], qui vont encore plus loin et ont soutenu par exemple une réunion qui était interdite aux blancs ", ajoutait à 20 minutes Malek Boutih, soutien de Manuel Valls. " C’est une injure ", a simplement réagi jeudi Benoît Hamon, assurant que ces " paroles blessantes " étaient " parfaitement injustifiées ".

Le JDD

--------------------------------------------

Face à l'islamisme et au communautarisme, enquête à Trappes sur le vrai Benoît Hamon

Le candidat à la primaire de la gauche utilise son fief électoral des Yvelines comme un laboratoire politique. Ses adversaires l'accusent de mollesse à l'endroit de l'islam intégriste. Il s'en défend. Enquête.

http://www.marianne.net/face-islamisme-au-communautarisme-enquete-trappes-vrai-benoit-hamon-100249297.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#link_time=1485361894

 

rien qu'à lire FdeSouche, j'ai de plus en plus peur!......

Sisteron (04) : sourates coraniques devant l’autel durant la messe de Noël

C’est un sujet qui fait beaucoup parler dans le secteur de Sisteron. La messe du 24 décembre dernier n’arrive toujours pas à passer pour certains catholiques. Le soir de Noël, des musulmans auraient, selon des personnes présentes sur place, « récités des sourates coraniques devant l’autel en compagnie du curé ». Le Diocèse de Digne a été alerté par de nombreuses personnes. Les lettres anonymes sont aussi arrivées en mairie. L’affaire fait beaucoup de bruit, jusque sur Radio Notre-Dame à Paris. Le Prêtre de Sisteron, « est connu pour son attachement au dialogue entre toutes les cultures », précise le Vicaire du Diocèse. Ce qui ne semble pas plaire à tout le monde pour le soir de Noël.http://www.fdesouche.com/814699-sisteron-04-sourates-coraniques-devant-lautel-durant-la-messe-de-noel

commentaires

Jésus n'a pas enseigné des sourates à ces disciples pour autant que je sache. Et Mohammed, où parle t'on de lui dans la Bible?

La Bible n'est pas un livre de contes de fée mais de prières et de méditations qu'on utilise aussi pour lire les évangiles à la messe. Jamais l'église s'est appuyée sur le coran parce qu'il n'est pas paroles du Christ.

Donc les chrétiens (littéralement "petits christs"), n'ont pas à recevoir de faux enseignements d'un prophète qui n'existe pas dans la Bible et non reconnu par Jésus. Mohammed n'est pas un disciple de Jésus. Celui en qui on doit croire c'est Jésus, c'est par Lui que nous sommes sauvés. Mohammed ne s'est pas livré à la crucifixion pour racheter nos péchés par contre il s'était enfui en Syrie pour demander asile au roi chrétien!

Dialoguer d'accord mais ailleurs et pas de coran dans une église parce que ça voudrait dire que la Bible n'est pas le livre saint donc la Vérité.

J'espère que ce prêtre va prendre conscience de sa grave erreur.

Incroyable, au lieu de sanctionner ce prêtre pour une faute grave (rappelons donc qu'il est interdit d'utiliser les églises catholique pour autre chose que le culte catholique, et rappelons au passage que chrétiens et musulmans ne peuvent pas prier ensemble, ça aussi c'est interdit) le vicaire prend sa défense.

Notre clergé est prêt à sacrifier toutes les règles de l'Eglise pour plaire aux médias.

Remarquez qu'avec notre pape actuel ils ont un bel exemple.

 

 

Les commentaires sont fermés.