Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Parce que l'avenir est conditionné par le présent

    ATTENTION – ATTENTION – ATTENTION

    Nouvelle importante et ébouriffante

    Ceci n'est pas une blague insolite et déjantée

    Sachez (pour les nouveaux venus sur le blog) que je suis voyante de profession depuis 1983. J'ai reçu en consultation des centaines de secrets que je n'ai jamais dévoilés. Que mes clients et clientes se rassurent, je vous certifie sur l'honneur que je n'ai JAMAIS

    JAMAIS

    JAMAIS

    dévoilé quoi que ce soit qui m'a été confié…. et pourtant, j'ai reçu des confidences de people qui pourraient faire les choux gras de la presse adéquate ces temps-ci. Dailleurs, je détien une information qui pourrait faire beaucoup de mal à un animateur très connu de la télé, mais vraiment très connu. Mais, il y a des enfants jeunes…. et je n'ai pas a les faire souffrir… on ne se remet jamais d'une enfance malheureuse, j'en parle en toute connaissance de cause. Cette info va, peut-être être dévoilée, cela dépendra de cet animateur et de son comportement… mais, là n'est pas la question.

    Non, ce que je vais indiquer ici, je l'ai entendu de la voix même d'un ami avec qui je parle très souvent de politique au téléphone: nous avons les mêmes idées.

    Je ne lis jamais les fameux canards aux feuilles de choux, je préfère notre confit de canard gras avec pommes sarladaises, bien relevées, plus goûteux et profitable pour mon organisme que des révélations sordides et putrescibles dont se régalement docilement les moutons français: en fait, ils ne m'intéresseront, ces “magazines spécifiques“ que lorsqu'ils parleront de mes grandes et hallucinantes capacités de voyante. Je me flatte. Mais, je sais pourquoi.

    Donc, voici la première info, vous l'avez peut-être déjà lue dans les pages précitées qui vous assènent ce minable mais interminable feuilleton grandguignolesque (ou encore, comme je suis descendante ibérique, donquichetonnesque,). C'est la romance folle du Tartarin de Tulle et de sa copine artiste qui afolle toute la Capitale des Gens Bien.

    Mais, vous devez savoir que la famille de cette actrice de cinéma habite dans le Gers. Très souvent, depuis les derniers 18 mois, on a vu, dans le coin, un hélicoptère transporter notre Tartarin de Tulle pour ses fringantes et fiévreuses excitations lubriques.

    Moi, je demande à Tartarin de Tulle de bien vouloir publier les factures des divers transports avec le règlement par chèque à son nom: date, montant etc. (ça fera de la pub à la société d’hélicoptères: entre patron, on se donne la main, c'est bien connu!)

    Puisque je paie, depuis 50 ans que je travaille, toutes les taxes et charges affairantes à ma situation de grosse pourriture de patron, j'ai le droit de demander ce que l'Etat Français fait de mon pognon!

    Mais, le plus inénarrable le voici: je dois pourtant en faire la révélation puisque c'est l'objet de ma note:

    Oyez, oyez bonnes gens de France et poignez les journalistes et autres commentateurs de droite: notre nouveau Tartarin, le furieux combattant des moulins à vent qui tournent dans sa tête, voulant faire remonter sa caca(côte) de popularité a prévu de:

    Mon ami qui habite dans le Gers connaît un proche des parents de la très actrice si hyperdouée qu'on voulait lui coller une place dans le jury de la Villa Médicis (mais si inconnue de la majorité des gens de mon entourage AVANT)

    ce proche de la Sainte Famille ci-devant, à dévoilé à mon ami que:
    les parents de la ci-devant artiste réalisent,
    en secret, bien sûr…
    des préparatifs pour le mariage de Tartarin de Tulle et de l'ineffable demoiselle qui devrait avoir lieu en Août!

    Et oui, le désastreux actuel locataire du palais de l'Elysée va convoler en mauvaises noces avec sa jeune Dulcinée, sans rides et sans gosses dans les jambes…. pour l'instant.

    Gageons que Tartarin va, avant les prochaines présidentielles nous faire le coup de la maternité heureuse et du papa gâteau bien réjoui et si visiblement heureux et grand prolifique pour contenter la veuve de Carpentras ou le notaire de Chartes.

    Dès que l'enfant paraît, la famille au complet applaudit…

    Il espère bien sûr, le Flamby de ces dames que sa côte va remonter au 7e ciel et ainsi, il pourra faire la nique à notre cher Nicolas qui nous a  aimablement mis devant un berceau-joli. .

    Le pauvre capitaine de pédalo, qui lutte dans les flots mauvais en perdition, compte sur la compassion et l'attendrissement de toutes les mamans de France devant le berceau du petit ange blond pour effacer sa putainerie dégueulasse envers l'ancienne (si mal nommée par ces cons de bobo parigots): la Première Dame.

    Bon, faites donc passer ce message en entier SVP: j'ai une réputation de professionnelle sérieuse à faire respecter. Qu'on le dise et le redise: je ne dévoile jamais les secrets confiés pas mes consultant-es durant ma consultation de voyance.

    Mais, cette info que je tiens d'un ami, (il y a des longueurs ici mais il faut bien expliquer qu'il ne faut pas mélanger mon professionnalisme et cette révélation); je n'ai pas l'habitude de dire du mal du Chef de l'Etat de notre République Française étant plutôt légaliste contrairement à beaucoup de bobos qui se tireraient vite fait si une guerre nous était déclarée merci l'Europe, quand même) mais, celui qui a été élu, tout le monde sait qu'il fait honte à la France dedans et hors les murs; et moi, j'ai mal à ma France et à tous ces Français qui m'appellent, désespérés d'être au chômage, abandonnés par leur Président et ses élites de merde qui n'ont jamais mis les pieds à l'usine! . Moi, on m'y a collée à 14 ans pour 54 cts de francs de l'heure et 44 heures pas semaine, à trimer à la chaîne à confection.

    Au fait, pour ceux que cela intéresse, je travaille en cumul-emploi retraite et ma voyance n'est pas chère…. voyez mon site pro:

    www.josyanejoyce.com

    heu… je l'ai fais moi-même en l'an 2000 avec un vieux logiciel mais, bon, vous aurez des tas d'infos intéressantes si vous cliquez sur les liens de mes autres sites!

    Appelez-moi au 05 61 83 88 66 pour une consultation.

     _______________________________________

    PS: j'ai envoyé des mails à trois “magazines spécifiques“: j'ai demandé des pepettes pour l'info parce que je voulais savoir comme cela se passe…  j'ai toujours eu une grande curiosité et l'âge n'y a rien changé.

    J'ai donc été sur le site des trois premiers dont le nom m'est passé par la tête. Un des 3, figurez-vous que je ne savais même pas qu'il existait: j'en ai vu le directeur dans une émission, ce dimanche 23, consacrée aux médias… Donc, sur le site je clique benoîtement sur contact@public.fr et je fais ma proposition… et félicitations! ce sont les premiers qui répondent… undelivered mail returned que j'ai reçu… Comme quoi, on ne peut plus avoir confiance en personne.

    J'ai reçu une réponse de l'un d'entre eux…. confirmant ce que je savais.

    Pour le second, j'attends encore.

     

  • Des muscles artificiels à base de filets de pêche

    Des muscles artificiels à base de filets de pêche

    Des chercheurs de l’université de Dallas-Texas, aux États-Unis ont mis au point un muscle artificiel, cent fois plus puissant qu'un muscle humain, à base de... filet de pêche et de fil à coudre.

    Des chercheurs de l’université de Dallas-Texas, aux États-Unis ont mis au point un muscle artificiel, cent fois plus puissant qu'un muscle humain, à base de... filet de pêche et de fil à coudre.

    L'invention. Vos objets du quotidien peuvent avoir des vertus insoupçonnés. Des chercheurs de l’université de Dallas-Texas, aux États-Unis ont mis au point un muscle artificiel, cent fois plus puissant qu'un muscle humain, à base de... filet de pêche et de fil à coudre. Leur invention, présentée vendredi dans la revue Science, permet notamment au muscle de fonctionner à l’énergie thermique, à la lumière ou même avec du carburant.

    Des muscles surpuissants. Précisément, les muscles sont fabriqués à base de polymère, matériaux très résistants présents dans les filets de pêche et le fil à coudre. Et ils peuvent soulever 100 fois plus de poids qu’un muscle humain.

    "Les applications possibles pour ces muscles polymères sont multiples. Aujourd’hui, les robots humanoïdes les plus avancés, les membres prosthétiques et les exosquelettes portables sont limités par des moteurs et des systèmes hydrauliques, dont la taille et le poids restreignent la dextérité, forcent la génération et la capacité de travail", explique le Dr Ray Baughman, à l'origine de la trouvaille.

  • Le pupillomètre mesure la douleur des patients

    Le pupillomètre mesure la douleur des patients

    La société marseillaise IDMed a conçu un appareil qui mesure la douleur des malades sous anesthésie ou en réanimation. Il permet d'ajuster les doses de médicaments contre la douleur.

    Le"pupillomètre"n'est pas leur coup d'essai."Nous connaissons depuis plus de quinze ans les équipements autour de la mesure de l'œil. Avant de créer IDMed, nous avions travaillé sur un appareil qui permettait de diagnostiquer les troubles de l'équilibre à partir du mouvement des yeux des patients. Mais à l'époque nous étions salariés. Maintenant, c'est notre société", explique Frédéric Bernert, 40 ans, l'un des deux ingénieurs qui a cofondé la"jeune pousse», à Marseille, en 2008.

    Leur nouvel appareil, qu'ils ont conçu pendant trois ans, avant de pouvoir lever des capitaux auprès de Provence Business Angel est un "pupillomètre“. "Nous en avons vendu une centaine, surtout en France, notamment à l'hôpital de la Croix-Rousse à Lyon, où nous avons des"fans“. Mais également à Paris, à l'hôpital Trousseau et à Lariboisière  ou au CHU de Grenoble», ajoute l'entrepreneur.

    Équipé d'une caméra spéciale qui a été adaptée, cet appareil permet de mesurer la dilatation de la pupille de l'œil, de manière dynamique. On évalue ainsi la souffrance de patients endormis, un peu comme lorsque le malade est éveillé et que le médecin lui demande d'évaluer sa douleur sur une échelle allant de 1 à 10. "Cet équipement est destiné aux médecins anesthésistes et réanimateurs. La mesure se fait dans le noir. La caméra fonctionne dans le proche infrarouge et aucune lumière ne doit venir perturber la mesure», précise l'ingénieur. L'intérêt du "pupillomètre" est de permettre aux médecins d'ajuster au mieux les antalgiques, les analgésiques et les opiacés donnés aux patients pendant l'opération, en bloc opératoire, ou après, en service de réanimation. Ce qui fait que le "pupillomètre" est particulièrement apprécié par les services de réanimations pédiatriques.

    L'usage de l'appareil a été également testé sur des patients conscients, en particulier "pour évaluer la douleur de femmes enceintes. Mais de nombreux signes extérieurs perturbent alors la mesure. La pupille se dilate notamment sous l'effet du stress“, ajoute Frédéric Bernert.

     

  • Les promesses de la télépathie électronique pour lutter contre le handicap

    Les promesses de la télépathie électronique pour lutter contre le handicap

    La télépathie électronique, qui permet de faire bouger par la pensée, via des électrodes, des membres paralysés de personnes handicapés, donne de grands espoirs. Elle devrait permettre, à terme, de lutter contre la tétraplégie et les amputations.

    Atlantico : Récemment, un singe s'est montré capable de déplacer le bras d'un autre singe, simplement par la pensée. Quel est le processus mis en œuvre? Comment fonctionne le dispositif électrode-ordinateur qui a permis de traduire les pensées du singe "maitre" et d'actionner le bras du deuxième singe?

    Fabrice Papillon : L'expérience, menée par une équipe américaine de l'Université Cornell (et publiée dans la revue Nature Communications) met en présence deux macaques rhésus et un ordinateur. L'idée était la suivante : prouver que le cerveau, par la seule pensée, pouvait contrôler un membre inerte, paralysé, alors que toute communication "physique" (par les nerfs, les muscles) était impossible. Mais au lieu de tout faire avec un seul singe, handicapé, ils ont préféré 2 singes pour une démonstration plus probante. Le premier singe se trouvait face à un écran d'ordinateur. Son cerveau a été muni d'électrodes, pour capter ses ondes cérébrales. Celles-ci étaient ensuite interprétées par un puissant logiciel, pour en tirer les intentions du singe (ses souhaits, les actions qu'il voulait réaliser, etc.). Ensuite, à l'autre bout, un câble était relié à un second singe dont le bras était complètement paralysé (à la suite d'une anesthésie). Pour être précis, le câble était relié à la moelle épinière, dans la colonne vertébrale, dont le rôle est de transmettre les impulsions nerveuses aux muscles. Le résultat est stupéfiant : dans 82% des cas, lorsque le premier singe "pensait" mettre un curseur au cœur d'une cible, sur son écran d'ordinateur, ses intentions étaient interprétées par le logiciel, via ses électrodes, et transmises à la moelle épinière du deuxième singe. Celui-ci saisissait alors un joystick, comme dans un jeu vidéo, et déplaçait le curseur pour le mettre au cœur de la bonne cible ! La pensée du premier singe était donc transmise, via un logiciel et un câble, au bras du second singe qui agissait pour lui ! Et cela s'est reproduit plus de 8 fois sur 10… Sans compter que les scientifiques ont même inversé les rôles plusieurs fois : le singe "maître" est devenu le singe "exécutant" et vice-versa. Et les résultats étaient tout aussi impressionnants.

    Qu'est-ce que cela implique pour l'avenir? Verra-t-on des prothèses animées par la pensée? Quelles sont les applications que nous serions en mesure de concevoir, si tant est qu'une telle prouesse technique soit possible pour des humains?

    Bien sûr, l'idée est de réussir la même prouesse chez un seul et même singe et, à terme, chez l'homme. Prenons le cas d'une personne tétraplégique, totalement paralysée à la suite d'un grave accident par exemple. En général, sa paralysie provient d'une section de la moelle épinière, dans sa colonne vertébrale. L'idée, on le voit, serait de relier son cerveau (via des électrodes) à un ordinateur qui interpréterait ses pensées, puis, grâce à un câble relié à la moelle épinière sous le point de rupture du à l'accident, de transmettre les impulsions nerveuses aux muscles pour lui permettre d'utiliser ses membres ! Il s'agirait donc de "by-passer", court-circuiter la moelle épinière et les longs axones neuronaux (les longues tiges de nos neurones neuromoteurs qui se prolongent du cerveau vers les muscles à travers la moelle épinière) pour transmettre de manière artificielle des informations nerveuses et musculaires. Bien sûr, une telle perspective est très lointaine. Plus proche de nous, une équipe franco-japonaise que je connais bien, met au point une technique peut-être moins complexe, moins lointaine, mais tout aussi stupéfiante. L'équipe du Pr Abderrhamane Kheddar, près de Tokyo, au Joint Robotics Laboratory (laboratoire mixte CNRS ? AIST), a réussi par le même type de dispositif à traduire la pensée d'un homme (un étudiant, pour l'expérience) par un robot humanoïde. En substance, l'étudiant, équipé d'électrodes, regardait un verre parmi d'autres sur une table ; le logiciel interprétait sa pensée et le robot saisissait le bon verre !

    Le robot n'était pas capable de "voir", bien sûr, les yeux de l'étudiant se poser sur le verre. Il recevait simplement l'interprétation des ondes cérébrales, et donc l'ordre de saisir ce verre et pas un autre. L'étape d'après consistera à saisir l'intention qui en découle : tendre le verre à l'étudiant pour qu'il boive… Dans ce cas comme dans celui des singes, il s'agirait d'une révolution pour les personnes tétraplégiques ou très handicapées : elles pourraient être assistées, grâce à l'informatique, dans leur vie quotidienne. Leur pensée serait traduite en actes par des robots, ou leurs propres membres.

    Quelles seront véritablement  les "modalités d'utilisation"?  En termes de sensations, cela ressemblera-t-il aux sensations naturelles?

    Dans le cas des singes, il est très difficile de répondre à cette question. Il faudra interroger les premiers vrais patients humains qui en bénéficieront, et diront ce qu'ils ressentent. Il existe, on le sait, des phénomènes du type "membre fantôme" chez les personnes handicapées (sensation d'un membre amputé par exemple). Il est donc possible que des sensations soient reconstituées par le cerveau qui verra les membres agir, malgré la paralysie. Il pourrait même exister, à terme, une boucle de "rétroaction" capable de renvoyer, dans l'autre sens, des informations sensorielles au cerveau pour lui restituer les sensations dues au mouvement, ou au toucher, malgré la déconnexion physique des membres et du cerveau.

    Les cerveaux des singes et les notre ne sont vraisemblablement pas composés de la même façon. Pourrait-on assister à une forme de rejet, comme dans le cadre d'une greffe? Quels peuvent être les risques pour l'Homme?

    Non, en l'espèce, aucun rejet possible, puisqu'il ne s'agit pas de greffer des organes vivants provenant d'un donneur différent du malade. Il s'agit plutôt d'équiper des malades de simples électrodes et de fils, tous "biocompatibles" et donc acceptés par l'organisme, pour leur permettre de réaliser des tâches avec leurs propres membres. Certaines expériences proches ont été réalisées, et notamment en France, avec le Pr Rabischong et son programme "Lève-toi et marche" : une personne en fauteuil roulant, Marc Merger, a pu remarcher grâce à des électrodes reliant son abdomen à ses jambes (écouter ici à ce sujet, le très récent documentaire de France Culture (émission "Sur les docks") qui revient sur cette aventure). La contraction de l'abdomen transmet des ondes électriques aux muscles qui se contractent, créant donc là encore un "by-pass" de la moelle épinière. Cette expérience, comme nous le montrons dans l'un de nos films ("Les patients de l'espoir", réalisé par Emmanuel Descombes, France 3, 2010) n'a malheureusement pas pu être reproduite sur une jeune patiente belge, malgré plusieurs tentatives. Mais c'est techniquement possible. S'il s'agit de personnes amputées, il faudra ajouter de vraies prothèses "bioniques", qui remplacent une main, un bras ou une jambe disparus. Et là, le mythe de Steve Austin, "L'homme qui valait 3 milliards", deviendra réalité !

    Read more at http:??www.atlantico.fr?decryptage?promesses-telepathie-electronique-pour-lutter-contre-handicap-fabrice-papillon-988645.html#69P5TKuHRpaobq0e.99