Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2016

Dégueulasse!

Morbihan. Le maire fait hospitaliser en urgence une handicapée

Vendredi soir, le maire de Monterblanc (ici la mairie), en présence des gendarmes, a pris la décision de faire hospitaliser la jeune femme en raison d'un danger pour sa santé.

Vendredi soir, le maire de Monterblanc (ici la mairie), en présence des gendarmes, a pris la décision de faire hospitaliser la jeune femme en raison d'un danger pour sa santé.

 " C'est lamentable. Je suis tombé de l'armoire lorsque j'ai découvert cette situation ". Gérard Guilleron, le maire de la petite commune de Monterblanc (3 200 habitants), près de Vannes, ne mâche pas ses mots.

Vendredi soir, il est intervenu en urgence dans un logement social de sa commune pour porter secours à Laurye, une jeune femme handicapée de 28 ans, isolée dans sa maison.

 " J'ai été appelé vendredi après-midi en urgence par son voisin. Lorsque je suis arrivé, j'ai découvert Laurye, allongée dans son lit depuis 15 jours. Pourquoi ? Parce que son fauteuil roulant est cassé et que, semble-t-il, personne ne veut le remplacer ", lance Gérard Guilleron, le maire, qui raconte avoir découvert un logement dans un mauvais état, un frigo vide et des toilettes cassées.

Un logement inadapté

Laurye habite seule, dans une petite maison de Vannes Golfe Habitat, le bailleur social. Depuis toute petite, elle souffre du syndrome d'Aicardie-Goutières, une calcification d'une partie du cerveau qui provoque une régression de l'utilisation des membres. " Sans mon fauteuil, je ne peux pas me déplacer. Et même si j'avais un fauteuil, je ne pourrais pas l'utiliser dans ce logement inadapté. Je tape partout et je casse tout ", raconte Laurye.

Pourtant, trois infirmiers passent à tour de rôle en journée pour lui apporter quelques soins. " Mais ils me lavent rapidement et disent qu'ils n'ont pas le temps ", témoigne la jeune femme qui bénéficie heureusement de l'aide de François, son voisin.

Quels salauds ces infirmiers!

Le ménage est aussi fait une fois par jour mais des bouteilles d'eau, avec de la moisissure, ont été retrouvées près du lit. " Quand on voit l'état de la maison, on se pose des questions ", ajoute l'élu.

Le maire de Monterblanc pointe du doigt des " dysfonctionnements " dans le suivi social de Laurye." Vendredi, nous avons attendu la curatrice qui n'est jamais venue au rendez-vous ", déplore-t-il.

En fin de journée, le maire, en présence des gendarmes, a pris la décision de faire hospitaliser la jeune femme en raison d'un danger pour sa santé.

Ce lundi, Gérard Guilleron prévoit de s'occuper en urgence du dossier de Laurye et de convoquer les différents services qui s'occupent d'elle. En attendant, Laurye est en convalescence au centre hospitalier de Vannes.

A vomir!

 

Les commentaires sont fermés.