Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

politique occitanie

  • Non, non ET NON!

    S'ils ont un QI de betterave, ce n'est pas la faute de la langue française.

    Il y en a marre de voir notre belle langue saccagée par les crétin-es

    Quand j'avais 6 ans, au moment des vacances scolaires de Noël, je savais déjà lire! (au CP bien sûr) et à Pâques, je savais lire, écrire, compter!

    Qu'ils se creusent la cervelle, ces gosses: des larves qui, quand ils pètent de travers ont un psy au cul qui leur demande en tremblant: pauvre petit, qu'est-ce qu'il t'arrive?

    J'ai quitté l'école à 14 ans pour ramener une paye à la maison car papa était mort et nous n'avions pas le moindre sou. J'ai travaillé 44 heures par semaine à 50 cts de Franc de l'heure. 44 h, c'était la loi en ce temps-là.

    Il ne faut pas prendre les Français seniors pour des nazes!

    Ils ont fait leur boulot à l'époque où c'était difficile: regardez tous les progrès sur le machinisme, l'agriculture qui a moins de pesticides (il a fallu nourrir les Français à la fin de la guerre car les campagnes étaient ravagées et ils mourraient de faim), tous les avantages de l'hygiène et la sécurité au travail depuis ces 40 dernières années. NOUS, ON A EU LA VIE DURE!

    Je n'ai jamais eu de Noël parce qu'on était très pauvres; alors, les pleureuses perpétuelles allez vous rhabiller! ou alors, quittez la France puisque vous la trouvez pas assez bien pour vous: on ne vous a rien demandé, mauvais Français à la peau du ventre bien tendue!

     

    Difficulté de lecture: "Il faut simplifier la langue française au lieu de rajouter des heures d’apprentissage"

    Une étude publiée ce jeudi a montré qu’un jeune Français sur dix est "en difficulté de lecture" et un sur 20 en situation d’illettrisme. […] " Pour tout dire, je m’attendais à pire comme pourcentages. " Fanny Meunier, chercheuse en compréhension du langage au CNRS, est loin d’être alarmiste sur les chiffres rendus publics ce jeudi par l’Education nationale. […]

     […] " La lecture​ est un sport ardu, difficile et que beaucoup de professeurs réduisent à la littérature, ce qui le rend encore plus inaccessible pour certains ", avance ainsi Fanny Meunier, qui est loin de manquer de mots quand il s’agit de développer son optimisme. […]

    La sociolinguiste et sociophonéticienne à l’université Sorbonne Nouvelle (Paris) estime, qu’au-delà de l’âge peut-être précoce auquel on commence à plonger nos têtes blondes et brunes dans la lecture, c’est aussi le rapport à l’écrit qu’il faudrait revoir. […]

    Pendant que l’écrit est resté figé, l’oral, lui, a évolué, ce qui rendrait aujourd’hui plus complexe encore la compréhension d’une écriture presque… anachronique. " On a une bonne centaine d’années de retard sur les réformes de la langue pour mettre l’écrit à jour de l’oral, avance la sociolinguiste. Il faudrait enlever les difficultés artificielles et éliminer les exceptions orthographiques en total décalage avec la langue parlée car leur apprentissage prend un temps fou que l’on pourrait largement mieux utiliser ailleurs. " […] Les " Français ont un rapport passionné à leur langue et que beaucoup tiennent à ce français élitiste ".

    20 Minutes