Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2017

Experts? trop d'experts tuent l'expertise.....

Envoyé par une amie, Anne qui a fait une traduction personnelle

(je ne suis pas traductrice, j'ai appris l'anglais grâce à google)

ca donne le sens global, avec un éclairage intéressant de la part d'un homme très intelligent.

http://www.zerohedge.com/news/2017-02-07/not-fascism-nassim-taleb-warns-theres-global-riot-against-psuedo-experts

EMEUTE  MONDIALE contre les PSEUDO EXPERTS

Le véritable problème est le "probléme du faux-expert", qui ne sait pas qu'il ne sait pas, et suppose qu'il sait ce que les gens pensent.

Nassim taleb est un libanais, a connu à 15 ans, la guerre du liban. A fait des études poussées en math statistiques aux USA. Il fut trader.

c'est un QUANT  (Dans l'univers de la finance quantitative de marché, le métier ayant le plus haut niveau d'exigence en mathématiques est sans nul doute celui de Quant ) qui explique que souvent, il compare les "risques" entre 2 situations...

par ailleurs, il parle et lit très bien le Français, les philosophes, et les théories de Raymond Pointcarré en francais, ne regarde pas la TV et lit très peu les journaux.

Ses livres sont en général écrit "simplement", mais donnent beaucoup à réfléchir.

J'ai adoré son livre "le cygne noir".

Il a été interviewé par un journaliste indien: j'ai fait une traduction, pas très littéraire, mais qui donne le sens global… quand je ne sais pas, je laisse le mot ou mets un?

Je voudrais commencer par questionner à propos de votre prochain livre, Skin in the Game, le cinquième de la série Incerto. Vous faites quelque chose d'inhabituel avec vos livres: avant de les lancer, vous mettez des chapitres sur votre site Web. Pourquoi donc?

Mettre mon travail en ligne me motive à approfondir un sujet. Je l'ai mis en ligne et cela donne une certaine structure à ma pensée. La seule façon de juger un livre est par quelque chose appelé l'effet Lindy, et c'est sa survie. Mes livres ont survécu. J'ai remarqué que The Black Swan a bien fait parce qu'il a été mis tôt en ligne, bien avant le lancement. Je préfère aussi les médias sociaux à des interviews dans les médias grand public car de nombreux journalistes ne font pas leurs recherches, et leurs mises à jour "zeitgeist" [ le top ten ] passent pour du journalisme

NDT : Le zeitgeist est un terme emprunté à l'allemand signifiant " l'esprit du temps ", utilisé notamment dans la philosophie de l'histoire. Il dénote le climat intellectuel ou culturel d'une époque

Les médias ne sont pas une organisation ou une entité monolithique.

Eh bien, je parle des États-Unis où je reçois des nouvelles plus crédibles des médias sociaux que des médias traditionnels. Mais je suis très impressionné par les médias indiens qui semblent présenter les deux côtés de l'histoire. Aux États-Unis, on n'obtient que le côté officiel, bureaucratique ou académique de l'histoire.

Dans Skin in the Game, vous semblez s'appuyer sur les théories de The Black Swan qui donnent un sentiment d'appréhension à propos de l'économie mondiale. Voyez-vous une autre crise venir?

Absolument! La dernière crise [2008] n'est pas encore finie car ils n'ont fait que de la retarder. [Barack] Obama est un acteur. Il a l'air bien, il élève de bons enfants, il est respectable. Mais il n'a pas fixé le système économique, il a mis de la novocaine [anesthésique local] dans le système. Il a retardé le problème en travaillant avec les banquiers qu'il aurait dû poursuivre. Et maintenant, nous avons doublé le déficit, ajusté le PIB ( ? adjusted the GDP ) pour créer six millions d'emplois, avec une dette massive et le système n'est pas guéri. Nous n'avons conservé aucun taux d'intérêt, ce qui n'a pas aidé. Fondamentalement, nous avons déplacé le problème des entreprises privées vers le gouvernement des États-Unis. Donc, le système reste très fragile.

Vous dites qu Obama a mis la novocaine dans le système. Comment l'administration Trump pourra-t-elle résoudre ce problème?

Bien sûr.  Of course. The whole mandate he got was because he understood the economic problems.

Il a eu son mandat parce qu'il comprenait les problémes économiques ( suis pas sure )

 Les gens ne réalisent pas que Obama a créé des inégalités quand il a déformé le système. Vous pouvez seulement devenir riche si vous avez des biens. Ce que Trump fait est de mettre une sorte de sens des affaires dans le système. Vous n'avez pas besoin d'être un génie pour voir ce qui ne va pas. Au lieu d'élire Trump, si vous alliez au souk local à Alep et rameniez un des propriétaires de magasins de détail, il ferait la même chose que Trump . Comme faire un appel à Boeing et demander pourquoi nous les payons tellement.

Vous êtes vu comme une sorte d'oracle, étant donné que vous avez vu le crash économique 2008 à venir, vous avez prédit le vote Brexit, et le résultat de la crise syrienne. Vous avez dit que l'État islamique profiterait si Bashar al-Assad étati repoussé et vous aviez prédit la victoire de Trump. Comment expliquez-vous cela?

Pas l'État islamique, mais Al-Qaïda à l'époque, et j'ai dit que l'administration américaine aidait à les financer. Voyez, vous devez avoir le courage de dire des choses que d'autres ne disent pas. J'ai eu de la chance financièrement dans la vie,  je n'avais pas besoin de travailler pour gagner ma vie et je peux passer tout mon temps à réfléchir. NDT : en fait Nicolas Taleb a beaucoup travaillé, pris des risques, gagné de l'argent, aimant la philosophie, il s'arrêtait de travailler durant une année tous les X années, pour étudier...

Quand Trump était en lice pour l'élection, j'ai dit " ce qu'il dit est logique pour un propriétaire d'épicerie ".

Parce que le gars de l'épicerie peut dire que Trump a tort,  parce qu'il peut voir où il a tort. Mais avec Obama, il ne peut pas comprendre ce qu'il dit, donc l'épicier ne sait pas où il a tort.

Est-ce un choix entre l'étouffement par  la sur-intellectualisation, alors?

Exactement. Trump n'a jamais couru pour être archevêque, donc vous ne l'avez jamais vu se comporter comme un saint  et c'était bien. Alors qu Obama s'est comporté comme l'archevêque de Canterbury : il allait faire le bien, mais les gens ne sentaient pas (que )  leur vie était meilleure. Comme je l'ai dit, si c'était un commerçant d'Alep, ou un propriétaire d'épicerie à Bombay

Les gens les auraient aimés autant que Trump. Car ce qu'il dit est du bon sens : demandant pourquoi payons-nous tant pour les ordures ou pourquoi avons-nous besoin de ces impôts complexes, ou pourquoi voulons-nous des lobbyistes. Vous pouvez appeler Trump's un plain-speaking  si cela vous dit. (un parlant "plat", parlant normalement? )

NDT Les gens disent : il nous a parlé normalement, nous avons compris ce qu'il disait... Trump accompagnait son pére sur les chantiers dés avant l'age de 10 ans et sait parler aux gens. Dans une interview il a dit à un journaliste qu'il pouvait AUSSI parler politiquement correct, donnant un exemple.... au lieu d'un mot, on utilise 4 mots... je ne me souviens plus de l'expression qu'il avait choisie... toujours est il que trump a conclu en disant " c'est une perte de temps"... tête du journaliste.:-)))) Trump a aussi fait un discours remarquable, et très caustique lors d'un gala annuel...

Mais la façon dont les intellectuels traitent les gens qui ne sont pas d'accord avec eux n'est pas bonne non plus. Je me souviens que j'avais un ami académique qui a soutenu le Brexit, et il a dit qu'il savait ce que signifiait être un lépreux dans l'U.K. Il en était de même en soutenant Trump aux États-Unis.

Mais il y avait des raisons valables pour que les gens s'inquiétent aussi de Trump.

Eh bien, si vous êtes un homme d'affaires, par exemple, ce Trump dit ne vous dérange pas. La classe intellectuelle n'est pas plus de 200,000 personnes aux États-Unis et cela ne représente pas tous les gens bouleversés par Trump. ( ? ) Le véritable problème est le "problème du faux-expert", qui ne sait pas qu'il ne sait pas, et suppose qu'il sait ce que les gens pensent. Un électricien n'a pas ce problème.

 L'élection de Trump fait-elle partie d'un phénomène mondial? Vous avez commenté la similitude avec l'élection de Narendra Modi en Inde.

Eh bien, avec Trump, Modi, Brexit, et maintenant la France, il y a des problèmes similaires dans ces pays. Ce que vous entendez, c'est que les gens sont saoulés par  la classe dirigeante. Ce n'est pas le fascisme. Cela n'a rien à voir avec le fascisme. Cela a à voir avec le problème des faux-experts et un monde avec trop  d'experts. Si nous avions une élite différente, nous ne pourrions pas avoir le même problème.

Il existe d'autres similitudes, citant des études de mouvements populistes à travers le monde: ces leaders sont majoritaires, ils s'appuient sur le ressentiment, ils utilisent les médias sociaux pour accéder directement à leurs électeurs et ils peuvent prendre des décisions radicales.

Je dis souvent qu'un mathématicien pense en nombre, un avocat en lois, et un idiot pense en mots. Ces mots ne valent rien. Je pense que vous devez tirer la conclusion qu'il y a une émeute mondiale contre les pseudo-experts. Je l'ai vu avec Brexit, et Nigel Farage, qui était trader depuis 15 ans, a dit que le problème avec le gouvernement,  était qu'aucun d'entre eux n'avait jamais eu un vrai emploi. Être bureaucrate n'est pas un bon emploi.

En tant qu'homme d'affaires, vous avez un point sur les experts et les pseudo-experts que vous dites etre "de gauche". Comment expliquez-vous les autres aspects du phénomène qui ne sont pas économiques: la xénophobie, l'islamophobie, la misogynie, etc.?

Je ne comprends pas comment une personne de gauche peut défendre le salafisme ou l'extrémisme religieux. Dans une démocratie, vous pouvez permettre aux gens d'avoir n'importe quel point de vue, mais les gens ne peuvent pas venir avec un message pour détruire la démocratie. Pourquoi les gens qui viennent en Occident viennent avec un message pour finir l'Occident? C'est là que le discours va mal.

Ainsi, au Yémen, l'intervention [saoudienne] est bonne, mais l'intervention [de la Russie] à Alep ne devrait pas être autorisée. (Nassim évoque le 2 poids 2 mesures , c'est de l'ironie)

Je ne pense pas que Trump ait été raciste lorsqu'il a dit que les criminels mexicains ne devraient pas être admis aux États-Unis; Il ciblait les criminels. Si vous êtes naziphobe, vous n'êtes pas contre les Allemands. Si je m'oppose au salafisme, je ne suis pas islamophobe. Obama a également déporté des Mexicains et a refusé d'accepter des immigrants.

L'anti-mondialisation fait-elle partie de ce sentiment?

Je ne suis pas anti-mondialisation.... //// Nassim explique qu'il est contre les grandes corporations. etc.

Où voyez-vous le monde en mouvement maintenant? Vers la droite,  ou va-t-il revenir au centre?

Je ne pense pas que ce sera à gauche ou à droite, et je ne le sais pas à court terme. Mais je pense qu'à long terme, le monde ne peut survivre que s'il vit comme la nature. Beaucoup de petites unités de gouvernance, et une collection de super-îles avec une certaine séparation, la prise de décision rapide, et la mise en œuvre visible. Beaucoup de Suisse, c'est ce dont nous avons besoin. Ce dont nous avons besoin n'est pas des dirigeants, nous n'en avons pas besoin. Nous avons juste besoin de quelqu'un au sommet qui ne gâche pas le système....

Les commentaires sont fermés.