Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Société - Page 2

  • Vive la France et ses Corses!

     

    1166727.jpg

    La défense de l’identité corse, un exemple pour tous les Français

    S’il est une région de France où le mot soumission n’existe pas, c’est bien la Corse, plus attachée à son identité insulaire que jamais. Et ils ont raison. La Corse est chrétienne, que personne ne l’oublie…

    À une époque où le pouvoir a littéralement capitulé devant les communautarismes, se vautrant  dans un misérable renoncement permanent face aux exigences d’un islam toujours plus conquérant, le langage clair et courageux tenu par les nationalistes mais aussi par le peuple ne peut que susciter l’adhésion des patriotes.

    Nombreux sont les communiqués identitaires signifiant aux musulmans qu’ils n’ont que deux choix: s’intégrer ou partir.

    https://www.lefigaro.fr/actualite

    Chacun se souvient des incidents de Sisco, où des musulmans avaient voulu faire la loi sur la plage. La réponse immédiate des villageois fut  aussi ferme que parfaitement comprise des fauteurs de troubles. Et on n’entendit  jamais le chœur des pleureuses  immigrationnistes bêler au racisme, ni les associations hurler à l’islamophobie, comme c’est le cas sur le continent au moindre éternuement d’un musulman.

    Un jeune Corse avait  poussé un coup de gueule mémorable, qui fit  l’admiration du monde. Un monument de vérité et de bon sens qui vaut le détour et mérite d’être réécouté.

    https://x7m7u8e3.stackpathcdn.com/wp-content/uploads/2016/08/Vidéo-un-jeune-Corse.mp4?_=1&iv=54

    Les Corses sont chez eux et entendent le rester. Un message qu’on aimerait entendre chez nos dirigeants. Hélas, ces poules mouillées préfèrent raser les murs.

    Il n’y aura jamais de zones de non-droit en Corse, où les barbus et les caïds font la loi, instaurant des mini-califats pour les uns, et se livrant au trafic de drogue, d’armes et d’êtres humains pour les autres. Et ce n’est pas demain que nous verrons un islamiste haranguer les foules au cri de "Allahu akbar" dans les villes corses.

    En juillet 2016, un communiqué du FLNC  promettait aux islamistes "une réponse déterminée, sans aucun état d’âme", en cas d’attaque de leur part.

    Et un autre texte enfonçait le clou pour défendre l’identité corse.

    https://lesobservateurs.ch

    "Ici, c’est notre pays, notre terre, notre style de vie dont vous profitez sans toujours les respecter. La Corse ne se pliera pas à vos exigences ou alors, ceux qui persisteront seront contraints de retourner dans leur pays d’origine ou celui de leurs ancêtres“.

    On ne saurait être plus clair. Et si la France s’islamise à grande vitesse, les salafistes profitant de la lâcheté des dirigeants et des trahisons multiples des élites, il restera toujours un bastion imprenable, résistant aux assauts des islamistes: la Corse.

    Bravo à ce peuple courageux qui garde la tête haute et ne courbe pas l’échine de façon pitoyable, comme le font les continentaux.

    Quant à ceux qui bêlent au racisme et à l’islamophobie à tout propos, qu’ils relisent cette célèbre citation de Charles de Gaulle:

    "Si une communauté n’est pas acceptée, c’est parce qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quant elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. Mais il ne fat pas qu’elle vienne chez nous pour imposer ses mœurs“.

    Jacques Guillemain

    Ex-officier de l’armée de l’air. Pilote de ligne retraité. Un “lépreux” parmi ces millions de patriotes qui défendent leur identité et leur patrimoine culturel.

    https://ripostelaique.com

     

  • On s'en doutait, on a la preuve

    La secrétaire nationale du Syndicat de la magistrature accusée d’être "complice de la haine anti-flic"

    Grégory Joron, CRS et secrétaire général du syndicat Unité SGP-Police

    Madame Sarah Massoud, Madame la juge, Madame la secrétaire nationale du Syndicat de la magistrature,

    […]

    De la harangue d’Oswald Baudot

    À partir d’une réflexion très personnelle, vous dévoilez très vite la position de votre organisation syndicale, le Syndicat de la magistrature, et employez le terme de violences policières comme si cela était systémique. Vous me semblez plus idéologue que syndicaliste. J’aurais préféré vous entendre défendre et revendiquer pour votre corporation plutôt que de clouer au pilori les policiers dans leur ensemble. Vous me laissez donc penser que votre vision de la société, mais surtout de votre métier, reste imprégnée, colorée, désaxée par la harangue d’Oswald Baudot, grande figure de votre syndicat, qui encourageait, en 1974, les jeunes magistrats à être partiaux, à avoir un préjugé favorable pour le voleur contre la police. Je vous laisse mesurer aujourd’hui les conséquences de ces quarante-cinq années d’endoctrinement: sentiment d’impunité dans le milieu des délinquants et haine anti-flic.

    […]

    Le Parisien 

     

  • Adieu, la Suède!

    Comme les cheveux d’Éléonore, quand il n'y en a plus….

    Suède: 8 communes sur 10 devront faire des économies drastiques pour compenser le coût de l’accueil des migrants

    Selon une enquête réalisée par SVT, huit municipalités sur dix prévoient de réaliser des économies en réduisant fortement les dépenses.

    (…) 46% des municipalités déclarent qu’elles doivent économiser dans le domaine des personnes handicapées. Environ le même nombre, 50%, doit baisser les dépenses liées aux soins individuels et familiaux.

    La ville de Bengtsfors a décidé d’un budget permettant d’économiser 25 millions de couronnes suédoises l’année prochaine. " La situation est tendue et nous sommes maintenant obligés de faire des efforts ", a déclaré Göran Eriksson, directeur municipal.

    Comment en est-on arrivé là?

    " Je pense qu’il y a deux raisons. Nous avons été généreux et avons reçu beaucoup de nouveaux arrivants, mais au fond, c’est aussi un problème démographique. Nous avons une population vieillissante et la municipalité se vide ", a déclaré Göran Eriksson, directeur municipal de Bengtsfors.

    Parmi les mesures prévues pour économiser de l’argent figure la fusion de ceux qui s’occupent de l’intégration des migrants avec ceux qui travaillent sur le marché du travail et dans le secteur social. La diminution du nombre de terrains de jeux. On s’attend aussi à ce que l’utilisation de l’éclairage public soit réduite de 20% et que le déneigement ne se produise que lorsque les chutes de neige seront vraiment très importantes.

    SVT.se

  • Macrouille ment! bis répétitas

    La France s’engage à faire venir 10 000 réfugiés "réinstallés" du Proche-Orient et d’Afrique d’ici à 2021

    Après le durcissement de sa politique migratoire, la France s’engage à faire venir, jusqu’en 2021, 10 000 réfugiés "réinstallés" du Proche-Orient et d’Afrique. Nous dévoilons le nombre d’arrivées dans chaque département depuis deux ans et les objectifs d’accueil dans les régions pour 2020.

    […]

    DNA

  • LA GUERRE EN FRANCE

     

     

    Ils sont de retour! Peines réduites en appel. Ils brandissaient des têtes coupées. Ce n’était manifestement pas celles des juges de Toulouse:

    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/peines-reduites-en-appel-pour-deux-djihadistes-toulousains-partis-combattre-en-syrie-20191206http://

    https://ripostelaique.com/que-foutent-cette-famille-malienne-et-ses-six-gosses-en-bretagne.html

    https://ripostelaique.com/ils-doivent-etre-vires-ils-ne-le-sont-pas-et-ils-continuent-de-violer.html

    https://ripostelaique.com/a-arzano-le-maire-prefere-soccuper-des-autres-que-des-notres.html

    https://ripostelaique.com/ivan-rioufol-qui-veut-payer-pour-les-retraites-des-islamistes.html

    Attention: malgré ce titre, l'article parle de l'infâme Commissaire au retraites (sic)

    Celui qui ne cesse de commettre des conn....

    Et dire qu'il fut de droite.... tu devrais pas vieillir... tu rapapège! (en Toulousain: tu répète sans cesse des conn...!).

     

     

  • La gauchiasse, toujours la gauchiasse…

     

    J’ai vu l’étrange complaisance dont bénéficient les casseurs gauchistes

    Jeudi 5 décembre 2019, Paris, manifestation pour les retraites, devenue manifestement celle d’un chaos ordinaire, orchestré à la fois par le sadique décomplexé de la préfecture de police de Paris et les groupuscules d’ultra-gauche, de plus en plus rejoints par des paumés abîmés par la vie qui, hélas, se laissent trop aisément leurrer par le mirage anarchiste, lequel ne se repaît que de sang, de feu et de larmes…

    Donc, cette manifestation contre la réforme des retraites à venir a traîné dans son sillage une ribambelle de "casseurs" – dont certains ne se cachent plus dans leurs intentions de tuer policiers et gendarmes. D’ailleurs, ils voient des infiltrés partout comme une autre jadis voyait des nains! J’ai été pris à partie par l’un d’eux et je n’ai dû mon salut qu’à mon tempérament peu conciliant…

    Et lorsque cette engeance, par des raccourcis douteux, se compare aux étudiants de Hong Kong, je suis tenté de rappeler que lesdits étudiants se battent contre un régime autrement plus meurtrier. Régime qui se réclame de Mao, tellement encensé dans les rangs de l’ultra-gauche. On n’en est plus à un paradoxe près…

    Comme chacun pourra le constater dans la vidéo que j’ai réalisée ce jour-là, la manifestation s’est rapidement heurtée à ses enfants terribles aux environs de la place de La République. Je dis "ses enfants" car il me semble que les syndicats, ouvertement à gauche, entretiennent cette haine farouche de tout ce qui constitue la France charnelle, traquant sans relâche l’extrême-droite, comme si les " prolos " qui votent Rassemblement national n’étaient pas dignes d’avoir une retraite convenable, eux. C’est beau la démocratie sélective ! Quant au fameux service d’ordre de la CGT, il s’est montré très discret, au moins autant que l’Arlésienne…

    Revenons du côté de l’ultra-gauche. C’était un mélange pour le moins hétéroclite – pas sûr que la plupart d’entre eux aient lu Marx ou Bakounine –, avec une caractéristique commune: une dangerosité à toute épreuve, qui s’est notamment exprimée en brûlant un engin de chantier au pied d’un immeuble où se trouvaient – excusez du peu ! – des bombonnes de gaz…

    https://www.youtube.com/watch?v=3hlALX6r1zU

    Curieusement, et pour en avoir couvert quelques-unes, cette guérilla urbaine n’a pas énormément de dégâts matériels à son actif si on la compare avec le 16 mars dernier sur les Champs-Élysées, par exemple. Sans doute parce que le but affiché était de se faire du flic. Il fallait voir les assauts successifs, avec n’importe quoi à leur balancer, dont des bouteilles d’acide. Le pire c’est que dans cette "joyeuse" bande, il y avait des gamins agissant avec l’intelligence d’un poulpe.

    J’en profite pour démentir la version officielle: les forces de l’ordre macroniste n’ont rien contenu et se sont fait régulièrement déborder. Vivement le retour de la police digne de ce nom, qui agira avec la fermeté en amont qu’on attend d’elle. Si on peut emmerder les Identitaires sous n’importe quel prétexte, ça doit être techniquement possible de le faire avec l’ultra-gauche…

    Ne négligeons pas non plus les ordres imbéciles qui commandent à des motards de la Brav – brigade de répression de l’action violente – de couper le cortège en début de manifestation et d’exciter ainsi une colère qui n’en demandait pas tant. Face au nombre, les motards en question se sont résignés à faire demi-tour. Idem, ces contrôles intempestifs et inefficaces, dont un journaliste traité, dans la gare de l’Est, comme un vulgaire délinquant, ça rime à quoi? Comme lancer à un manifestant lambda qui veut fuir une nasse et les lacrymogènes: "Fallait pas venir!".

    Bien sûr, je ne suis pas le perdreau de l’année et je sais bien que ces remarques sont souvent le fait d’hommes et de femmes épuisés. Il n’empêche, on est tous dans le même bateau et il prend l’eau de partout. Maintenir l’ordre ne signifie pas céder aux fantasmes d’impuissants qui vous dirigent, messieurs-dames de la police et la gendarmerie, et qui vous méprisent, ne l’oubliez pas…

    Quand on a dit tout ça, il faut se rendre à l’évidence: pour la survie du pays, Emmanuel Macron doit, dans un premier temps, dissoudre l’Assemblée nationale et, dans un second temps, avoir l’élémentaire décence de ne pas se représenter. Faute de quoi, le pays risque de s’enflammer au sens propre. Car il devient évident que les événements actuels ne sont qu’un prélude au pire.

    Je reconnais que la logique du pire est une marque de fabrique de Macron et sa caste. Caste à qui l’on doit à peu près tous les maux qui minent la France: démantèlement de notre industrie, immigration sauvage, destruction de notre identité culturelle, etc.

    Toutes ces choses étant dites, il faut avoir une sacrée dose de saloperie – excusez mon langage ! – pour en appeler à tuer des gosses sous prétexte qu’ils sont des enfants de flics. Aussi, non seulement j’assure les forces de l’ordre – sans complaisance pour ceux qui ont délibérément blessé des Gilets jaunes et doivent être sanctionnés en conséquence – de mon soutien, mais je leur dis encore de protéger les leurs de toutes les manières possibles. Ces menaces de mort – à peine déguisées – qu’ils ont reçues par courrier, sont parfaitement immondes et dignes d’INAZIS, néologisme de ma façon pour parler d’INTERNATIONAL-SOCIALISTES ; ce qui a le mérite d’être clair !

    Comme d’habitude, les pompiers ont été exemplaires d’abnégation et de courage…

    Charles Demassieux

    (Photos & vidéo: Charles Demassieux pour Riposte laïque)

    https://ripostelaique.com/jai-vu-letrange-complaisance-dont-beneficient-les-casseurs-gauchistes.html