Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Société - Page 5

  • A méditer

     

    Les jours viennent où les hommes vont devenir fous; et quand ils rencontreront un homme qui a gardé ses esprits, ils se lèveront contre lui en disant; "tu es fou parce que tu n'es pas comme nous"

    (Saint Antoine l'Egyptien , 251-356)

  • La force intérieure dure toute la vie

    Aix-en-Provence : une femme de 108 ans a guéri du coronavirus après 35 jours d'hospitalisation

    Depuis quelques jours, Rose Gaudin est devenue la fierté du centre Roger Duquesne, un Ehpahd situé à Aix-en-Provence. La raison? La centenaire, âgée de 108 ans, n’a fait qu’une bouchée du coronavirus!

    Le 20 avril dernier, la résidente de l’Ehpad a été testée positive au coronavirus. La vieille dame a directement été conduite au troisième étage de l’établissement, dans lequel se trouve l’unité Covid.

    Son hospitalisation a provoqué l’inquiétude de Liliane, sa fille âgée de 87 ans: "Quand le médecin m'a prévenue qu'elle était malade, j'étais un peu inquiète bien sûr, avec tout ce que l'on voyait aux informations, confie sa fille âgée de 87 ans. Ça m'a choquée de savoir qu'elle avait attrapé le virus parce que je savais qu'il y avait des tas de morts. Et vu son âge…".

    " Les symptômes n'étaient pas très graves"

    Toutefois, Liliane était persuadée que sa mère allait se battre contre le virus: "Elle est forte, j'étais sûre qu'elle résisterait!".

    Fort heureusement, Rose a contracté la maladie sous une forme légère. En effet, la centenaire n’a pas souffert de problèmes respiratoires ou de complications liées au virus :

    " Les symptômes n'étaient pas très graves. Elle a eu de la fièvre, une grosse fatigue, mais pas de problèmes respiratoires. Les équipes du centre me donnaient des nouvelles. J'ai su que maman ne mangeait pas beaucoup, seulement au petit-déjeuner. Ça ne m'étonne pas, de toute façon elle a toujours fait ce qu'elle a voulu. Elle peut être dure. Mais vous savez, elle n'a pas eu une vie toujours très gaie, elle a perdu sa mère quand elle avait neuf ans", explique sa fille à nos confrères de la Provence.

    Après 35 jours d’hospitalisation, Rose est désormais complètement guérie, pour le plus grand bonheur de sa famille. La centenaire a pu regagner ses appartements, au premier étage de la maison de retraite.

    Il y a quelques jours, elle a reçu la visite de sa fille et de son petit-fils: "Ça faisait trois mois que je ne l'avais pas vue. Je pensais qu'elle serait plus affaiblie", indique Liliane.

    D’après cette dernière, sa mère a toujours été en très bonne santé grâce à la soupe de légumes que son père lui préparait lorsqu’elle était enfant:

    "Elle vous dirait: ' c'est ce qui m'a sauvée'! Maman n'a jamais été opérée, n'a jamais eu la grippe, elle n'a pas de diabète ni de cholestérol. Le cœur, ça va. Elle est simplement devenue sourde", explique sa fille.

    Pour le personnel de la maison de retraite, Rose est une véritable force de la nature:" Elle est tellement forte!", confie l'animatrice de l'Ehpad.

    " Jusqu'à l'an dernier, elle descendait toute seule en déambulateur jusqu'au jardin. On lui disait qu'elle allait trop vite, mais elle nous répondait: 'Je vais pas me calmer à mon âge!' Elle m'a toujours dit: '“e suis un roc!", raconte Nicole, la coiffeuse.

    Avant d’ajouter "Et si aucun créneau n'était disponible, elle faisait semblant de ne pas entendre et elle restait pour que m'occupe d’elle".

  • Trop, c'est trop..

    Aller lire ces infos… Si je reportais les articles, vous ne pourriez me croire…

     

    C'est ici:

  • Macron dictateur: la superbe démonstration de Michel Onfray

    Nous aurons donc demain la composition du gouvernement Macron-Castex. Le nouveau Premier ministre, homme de droite, probablement franc-maçon, a annoncé l’ouverture de quatre grands chantiers, dont celui des retraites. Il prédit une rentrée sociale douloureuse pour les Français. Mais curieusement, aucun mot sur l’immigration, et encore moins sur l’islamisation du pays. Donc, on peut penser que cela va continuer de plus belle. Bien sûr, certains farceurs s’amusent à imaginer à quoi pourrait ressembler le prochain gouvernement Macron…

    Les Français, depuis le début de cette année 2020, auront donc subi les grèves dues à la réforme des retraites, un confinement à la chinoise, test pour mesurer la docilité de nos compatriotes devant des mesures liberticides, des entreprises stupidement fermées dans des régions non touchées, la dégradation continue de nos églises et de nos crucifix, la mascarade des " Black Lives Matter", où des Noirs racistes, soutenus par toutes les gauches et les islamistes, se permettent de jouer les victimes et de réécrire l’Histoire, tout en menant une véritable guerre culturelle contre notre pays, avec la complicité de ce régime.

    Puis ils ont appris que 150 abrutis, tirés au sort, allaient décider de la politique énergétique des prochaines décennies, mettant au rencart le nucléaire, et promouvant encore davantage les éoliennes. Et bien sûr, dans la foulée, pour le plus grand plaisir de Macron et sa bande, les Verts ont pris des grandes villes comme Marseille, Lyon, Bordeaux et Strasbourg, avec l’obscurantisme qui va aller avec.

    Lire la suite

  • La vérité en face

    À propos des élections, cette analyse d’un "collègue de bureau":

    "Ne nous laissons pas prendre par le scrutin de dimanche. Il n’y a pas de "triomphe écolo" car là où ils ont percé dans les résultats, c’est par leur alliance avec beaucoup d’autres (socialos, cocos, LFI, associatifs) et à la faveur de scrutins à forte abstention (entre 26 et 40% de votants à Marseille, 30 et 40% à Lyon, 38% à Bordeaux, 36% à Strasbourg, 35% à Grenoble) et d’une division à couteaux tirés de la "droite" en place.

    Il reste qu’ils vont avoir des responsabilités pour mener leur politique destructrice, immigrationniste et islamophile (mais ceux qui se plaindront demain ne se sont pas déplacés) et surtout, qu’ils vont servir d’alibi au pourri élyséen pour tenter de se refaire une santé en enfumant les Français avec l’écologie, le climat, et toutes les fadaises possibles et imaginables afin de faire oublier la crise économique, sociale et de l’emploi qui arrive. D’un strict point de vue "politique électorale", le scrutin de dimanche ne change rien; au contraire, il accentue les divergences entre les "alliés de la gôche": on a déjà 3 candidats pour la future présidentielle (Mélenchon, Jadot, Royal) et ça va se déchirer ferme dans les mois à venir.

    Le camp des "populistes", s’il est capable d’intelligence politique, stratégique et tactique, peut en profiter pour se renforcer et apparaître enfin comme la seule alternative possible. S’il est capable d’intelligence politique, dis-je!

    Je réitère: ceux qui rêvent de chaos, de guerre civile (voire de révolution) devraient plutôt revenir au réel et œuvrer pour tenter d’insuffler au peuple encore sidéré la nécessité de rompre d’avec le système actuel vieux de 40 ans, au moins". RA

    C'est ici:

  • Aux armes, citoyens!

    La Commission nationale consultative des droits de l’homme souhaite que les Français financent un revenu universel pour les étrangers

    La CNCDH plaide pour intégrer les jeunes et les étrangers au futur revenu universel

    Les jeunes de 18 à 25 ans et les étrangers en situation régulière doivent être éligibles au futur revenu universel d’activité (RUA), censé remplacer d’ici 2023 plusieurs aides sociales, plaide la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) qui s’élève contre toute «conditionnalité» au versement de cette prestation.

     […]

    La CNCDH, de son côté, estime que le RUA doit bénéficier aussi aux jeunes de 18 à 25 ans, "sous conditions de ressources", ainsi qu’aux étrangers en situation régulière et aux demandeurs d’asile, car "on ne peut parler d’un revenu universel s’il n’est pas accessible aux personnes étrangères".

     […]

    Selon les hypothèses avancées jusqu’ici par le gouvernement, le RUA, qui pourrait concerner près de 15 millions de personnes à l’horizon 2023

     […]

    L’article dans son intégralité

     

    https://www.lefigaro.fr