Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Web

  • Le 17 novembre 2016, j'écrivais cela:

    ... qui avait raison????

     

    Le zoo humain -1 - Macron

    (titre d'un livre de Desmond Morris que j'ai adoré. Vous devriez le lire, on en apprend beaucoup sur la nature humaine!).

    Après l'étude très précise et détaillée de l'Ancien Tarot de Marseille –voir mon site: joyce-voyance.com dans lequel vous trouvez des fichiers d'entraînement à la voyance- j'ai étudié, entre-autres choses, la voyance sur visage (photo ou télé) d'un personnage en vue.

    J'espère que je n'aurais pas de souci provenant de ces gens-là, mais, comme ils se mettent avec arrogance en avant et qu'ils ou elles sont devenus des personnages publics, et que la liberté d'opinions en France est notre bien le plus précieux et chéri, je me lance.

    Il m'arrive, de temps en autres de “regarder“ afin de “voir“ un autre aspect d'une personne publique. Je dois dire que ce que je “vois“ me permet souvent de me dire: j'avais bien “vu“ en constatant le comportement du ou de la ci-devante.

    Comme le titre l'indique, je “vois“ sur les visages d'icel ou icelle, des ressemblances de zoologie et je “sens“ des comportements psychologiques. C'est la vérité profonde de ces gens-là. Vous aurez l'occasion de le confronter pour peu que vous fassiez un copier-coller de ces portraits, à conserver précieusement et longtemps, dans un dossier de votre ordinateur.

    Comme toute la médiacratie frétille de bêtises diverses et avariées sur le dernier pingouin qui s'est mis en vedette, je vais vous indiquer ce que j'ai “lu“ sur la tête de Macron.

    J'y ai vu deux animaux qui se superposent parfaitement.

    Dommage que je ne sache pas dessiner… (on ne peut pas être parfaite en tout). Mais, je suis tranquille, cela va faire florès sur le net.

    Les thuriféraires de ces gens ne vont pas être contents et risquent de me dézinguer. Je les avertis d'avance que, se moquer d'une personne âgée atteinte d'une très grave maladie, n'est pas très glorieux et c'est même dégueulasse.

    Comme TOUS les gens qui sont des politiques, Macron porte la tête d'un aigle d'un certain genre.

    Et, en sur-impression celle…. d'un âne.

    Pour moi, l'aigle est l'arrogance, la rouerie, l'ambition forcenée et vicieuse, la lucidité mauvaise, la méchanceté.

    L'âne est quelqu'un de nul dans presque tous les domaines, c'est quelqu'un d'entêté, de borné, qui n'en fait qu'à sa tête, qui se fourvoie dans des chemins idiots, qui ne soutient pas ses amis et peut même leur envoyer…. un coup de pied de l'âne.

    Ce faisant, il pourrait se contenter de taper sur ses ennemis…. non, non, il le fait AUSSI sur ses amis.

    Déjà, être l'aigle, ce n'est pas très glorieux mais parfois, l'aigle en question n'est pas très aigle… je veux dire, qu'il y a des aigles moins. Macron est un aigle plus, plus.

    C'est un âne plus, plus, plus, plus et c'est peu dire.

     

  • La petite enfance de Johnny

    Rétrocognition sur Johnny HALLYDAY

    J'ai “vu“ son enfance…. si cela vous intéresse, abonnez-vous à ma chaine Youtube

    “Paranormal, c'est normal?"

  • Dans le cochon, tout est bon!

    Quand les musulmans paniquent à l’idée d’une tranche de jambon dans un rayon halal…

    Il y a quelques mois, une série de vidéos ont été tournées dans des supermarchés français de l’enseigne Edouard Leclerc dans lesquelles des salariés de la grande surface étaient pris à partie par des clients musulmans leur reprochant de mélanger la viande halal avec la viande de porc. Les employés des rayons boucherie se faisaient harceler et réprimander par des personnes de confession musulmane leur reprochant de créer sciemment une confusion, auprès des consommateurs, sur le mode d’abattage de la viande.

    L’obsession  se poursuit au sein de la communauté musulmane qui scrute attentivement les camions de livraison des restaurants et les étals des bouchers afin de dénoncer toutes les dérives concernant la non-séparation entre la viande halal et les autres types de viande, principalement le porc.

    Dans une vidéo tournée au mois de février 2018, le conducteur d’un véhicule filme le décrochage de carcasses d’animaux depuis un camion de livraison et fait le constat qu’un restaurant halal propose du cochon à ses clients.

    Or, il faut rappeler que l’abattage rituel musulman représente un triple danger en France et en Europe: d’une part, l’égorgement des animaux, sans respect du principe de l’étourdissement préalable, est une violation des lois françaises et européennes en matière d’abattage. D’autre part, ce rite islamique constitue un recul sanitaire avec un risque d’infections alimentaires et des souillures par Escherichia Coli. Enfin, l’abattage halal fait l’objet d’une taxe qui est destinée à financer les mosquées en France et les réseaux djihadistes, favorisant ainsi l’islamisation de notre pays et le risque de terrorisme islamique sur notre territoire national.

    Encore une fois, ce n’est pas à la France de se plier aux exigences de l’islam, y compris pour le contenu de nos assiettes. Il incombe aux musulmans vivant en France de respecter les lois du pays d’accueil et de cesser ce harcèlement et ce djihad par le biais de la filière halal.

    Pour plus d’informations sur les actions contre l’abattage Halal, voici le site de Vigilance Halal:

    https://vigilancehallal.com/