Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

société - Page 7

  • On nous cache tout, on nous dit rien....

    Envoyé par une ami qui parle très bien l'angliche (pas moi, et je vis très bien sans cela)

    “Ce qui est écrit ci dessous est correct quoique succin (voir article en bas, j'ai supprimé quelques phrases pour  raccourcir )

    Pour faire court : TRUMP et conseillers n'ont jamais été en collusion avec les russes, c'est tout à fait grotesque. Par contre, Obama, clinton, et le parti démocrate ont créé une fausse affaire russe, pour gêner Trump ( et ca fait un an que la plaisanterie continue, tous les jours à la TV etc..) et l'ont espionné, mis sous écoute ce qui est illégal.

    Le général Flyn choisi par Trump,  a été viré par ex, de manière absolument déloyale, par le FBI qui l'avait mis sur écoutes (espèce de fausse enquête à charge)

    Les députés qui ont lu récemment un mémo de la FISA , sont " révoltés "et veulent que cette affaire sorte( voir dessous )  ce qui ménera certains en prison, dont des gens du ministére de la justice. ( DoJ )

    dernière histoire" rigolote": un compte twitter "lacher le mémo" (release the memo) a été fait... vite rempli..  le public veut savoir..

    le compte: releasethememo: https://twitter.com/search?q=%23ReleaseTheMemo&src=tyah

    quelques démocrates ont écrit une lettre à Twitter, arguant que ceux qui ont "rempli" ce compte, sont des ROBOTS INFORMATIQUE RUSSES (toujours les russes, leur pouvoir de nuisance est fabuleux). Or, il a été prouvé que ce ne sont pas des "robots", mais de vraies personnes, des américains.. des députés etc.. dont on connait les comptes twitter. Du coup, les gens sont fâchés et disent "je suis vexé d'être pris pour un robot informatique russe, je suis un américain MOYEN et je veux savoir"

    https://www.zerohedge.com/news/2018-01-23/democrats-demand-twitter-facebook-crackdown-releasethememo-russian-bots-there-just

     il sera intéressant en tout cas de voir ce que nos médias racontent sur cette affaire.. Probablement pas grand chose.

    j'ai même entendu à la TV française un journaliste dire que le fils de Trump était un véritable imbécile, un crétin et que tout le monde le savait (????!!! )

    ici : des agents du FBI "parlent" d'une société " secrète" au sein du FBI et de la NSA pour "miner" Trump : Les enquêteurs du Congrès ont appris d'une nouvelle série de messages entre les enquêteurs du FBI anti-Trump qu'une « société secrète de gens» au sein du ministère de la Justice et du FBI pourrait s'être réunie dans les «lendemains immédiats» des élections de 2016 pour saper le président Trump. , selon le représentant John Ratcliffe (R-TX) qui a examiné les textes.

    https://www.zerohedge.com/news/2018-01-22/fbi-agents-discussed-secret-society-within-doj-and-fbi-working-undermine-trump

    manque de bol, des milliers de messages  impliquant ces gens,  ont été "perdus" ( 5 mois de messages ) par la NSA, mais avaient été lus...( et vus ).. il parait que les téléphones samsung impliqués ne pouvaient "garder" les messages.. :-))

    https://www.zerohedge.com/news/2018-01-23/jaw-dropping-text-message-fbi-agent-suggests-no-trump-collusion-russia

    etc, etc..

    l'affaire du serveur privé d'Hillary (avec les mails qui sont partis dans la nature et que l'on retrouve dans des PC différents )et le rôle trouble du directeur du FBI lors de l'enquête

     

    l'affaire scandaleuse de la fondation Clinton (subventionnée par l'état américain alors qu'elle s'était illégalement déclarée "organisme de lutte contre le sida", entre autre, car il y a aussi les millions déversés par des pays étrangers: affaire "pay for play": payer pour "jouer".. c'est à dire donner des millions pour avoir une entrevue avec Bill ou Hillary)

    l'affaire Uranium One ( vente d'une mine d'uranium américaine à des russes, sous Obama clinton, au courant.. )

    En gros, il faudrait un livre.... on ne sait plus Où donner de la tète.... mais voila, nos médias ne parlent de RIEN..... Fantastique... no news.

    OBAMAGATE

    Un mémorandum des services de renseignement américains est aux mains d’une commission d’enquête du Congrès, et on y trouve par le détail, tout ce qui montre qu’il n’y a jamais eu de liens suspects entre l’entourage de Donald Trump et la Russie, mais surtout, ce qui est infiniment plus grave, que le faux dossier établi par l’ancien agent britannique Christopher Steele, et vendu à la campagne de Hillary Clinton et au parti Démocrate a été utilisé sciemment par l’administration Obama en fin de parcours pour mettre en place une surveillance de l’entourage de Donald Trump pendant les derniers mois de la campagne électorale de 2016, puis pendant la période qui a suivi l’élection de Donald Trump à la présidence.

    (c'est la rocambolesque affaire de " trump à moscou allant dans un hôtel, pour faire pisser une prostituée sur un lit dans lequel avait dormi Obama...   le style du dossier sentait le faux à plein nez)

    Des membres républicains du Congrès qui ont vu et lu le mémorandum en parlent abondamment, sans pouvoir révéler quoi que ce soit précis, car le mémorandum est classé secret défense.

    Ils veulent que le mémorandum soit publié et ne soit plus classé secret défense, car il ne contient aucun élément qui, mis au jour, mettrait en danger la sécurité du pays.

    Bien sûr, les démocrates font strictement tout pour s’opposer à sa publication.

    Il faudra encore un mois environ pour que la publication ait lieu, car il semble désormais qu’elle aura lieu.

    Lorsqu’elle aura lieu, tout sera clair ou presque, puisque le mémorandum inclut les noms des personnes coupables, les liens entre ces personnes, l’implication de chacune d’entre elles, les références renvoyant aux preuves.

    L’Obamagate qui se produira alors sera d’une force de déflagration infiniment supérieure à celle du Watergate.

    Les grands médias américains qui se taisent aujourd’hui, à l’exception de Fox News, ne pourront continuer à cacher et à travestir les faits. Les grands médias français ne pourront plus continuer à se taire.

    L’administration d’un Président en exercice, Barack Obama, a fait espionner un candidat à la présidence, puis un Président élu, sur la base de faux documents reposant sur des éléments de propagande venus des services russes, en sachant que les documents utilisés étaient des faux documents, et il semble établi que le Président en exercice concerné, Barack Obama, savait qu’il s’agissait de faux documents et que l’espionnage exercé contre le candidat à la présidence Donald Trump, puis le Président élu Donald Trump était illégal et frauduleux.

    Sont impliqués sans doute, au-delà de l’administration Obama, des juges, des dirigeants du FBI, dont, bien sûr, James Comey, des dirigeants de la CIA, dont John Brennan. L’enquête du Rottweiler Robert Mueller, d’ores et déjà en train de s’effondrer, va apparaître pour ce qu’elle est, une immense imposture, puisqu’elle repose elle-même sur les faux documents.

    (Mueller, si je me souviens bien est impliqué dans l'affaire " URANIUM One")

    Des gens très haut placés devraient se retrouver bientôt en prison.

    L’administration Obama apparaîtra au grand jour pour ce qu’elle a été, et que j’ai analysé dans plusieurs livres dont Le désastre Obama*, une association de crapules à l’esprit et aux pratiques totalitaires, et Obama ne devrait pas en sortir indemne. Les dirigeants du parti démocrate et Hillary Clinton devraient ne pas en sortir indemnes non plus.

    Entendre encore évoquer “l’affaire russe” qui est censée coller aux basques de Donald Trump est insupportable. S’il y a une affaire russe, c’est celle qui implique l’administration Obama finissante, les démocrates, le clan Clinton et les grands médias américains.

    Entendre Obama encore porté aux nues par des chroniqueurs sans scrupules est répugnant lorsqu’on sait qui a été, et qui est encore Obama.

    Entendre Donald Trump traité de menteur par des gens qui mentent dès qu’ils ouvrent la bouche ne peut que mettre en colère.

    Ce qui est en jeu est la démocratie, les institutions américaines, mais aussi la sécurité du monde.

    Des comportements comme ceux de l’administration Obama finissante, des démocrates, du clan Clinton, des grands médias américains, sont dignes de ceux de la nomenklatura d’un pays totalitaire et ne doivent pas avoir leur place aux Etats-Unis d’Amérique.

     

  • Les nôtre avant les autres...

    La drôle de maraude d’une association identitaire dans les rues de Toulouse

    Les militants du Cercle souveraineté et identité toulousain ont mené, lundi 22 janvier 2018, leur première maraude dans les rues de Toulouse auprès des "SDF français". Immersion.

    Six militants du Cercle souveraineté et identité toulousain (CSIT), groupe de droite, ont mené une maraude auprès des " SDF français" de Toulouse.

    "C’est des musulmans, on ne leur donne pas", souffle un militant. Quelques mètres devant eux, une famille est allongée sur un matelas posé devant la porte d’un magasin. Quelques minutes plus tard, il revient sur ses propos: "On n’a que du porc, donc on ne veut pas leur manquer de respect en leur en donnant…". Avec d’autres militants, tous sympathisants ou membres fondateurs du Cercle souveraineté et identité toulousain (CSIT), il participe ce soir-là à une maraude dans les rues de Toulouse. La première de leur mouvement, mais destinée à être renouvelée chaque mois.

    "Les nôtres avant les autres"

    "Emmanuel Macron, lorsqu’il a été à Calais mi-janvier, a annoncé que l’État participera au financement des repas aux migrants… Ce ne serait donc plus aux associations de payer", explique Nicolas Grigner, secrétaire et cofondateur de l’association, par ailleurs membre du Front national. "S’il le faisait pour nos SDF français, ça serait bien… Mais ils ne le font pas, alors on le fait", ajoute-t-il. Pour annoncer l’événement sur Facebook, où il compte près de 200 abonnés, le collectif écrivait sa devise: " Les nôtres avant les autres".

    Sandwich au porc

    Pendant plus d’une heure donc, lundi 22 janvier 2018, six militants ont sillonné les rues du centre-ville de Toulouse sur plus de deux kilomètres. À la main? Des poches avec à l’intérieur un sandwich aux rillettes de porc, des bonbons, des dattes, une compote, une crêpe au chocolat et des sous en chocolat. Ce sont au final une vingtaine de poches qui ont été distribuées. "C’est quelque chose qu’on renouvellera chaque mois", annoncent les militants.

    Une asso identitaire, mais très large politiquement

    Le Cercle souveraineté et identité toulousain (CSIT) est né il y a quatre mois. C’est le premier mouvement du genre à Toulouse. Il regroupe une vingtaine de membres qui participent régulièrement à des actions, quand une cinquantaine se joignent aux conférences mensuelles. Spécificité? Il regroupe des militants politiques d’un large éventail sur l’échiquier politique. On y retrouve des membres du Front national (FN), de Debout la France (DLF), de l’Union populaire et républicaine de François Asselineau (UPR), du mouvement royaliste de l’Action Française (AF) et des Républicains (LR).

    "Une association transpartisane"

    Yves-Éric Camus, militant à DLF, est le président de l’association. Il en explique le sens: "C’est une association qui se veut transpartisane, une plateforme commune pour les militants de différents partis". L’idée est de "faire tomber les clivages", d’aller " au-delà des chapes hiérarchiques des partis ". Ces militants auraient " 80 à 90 % de valeurs et d’idées communes "et le CSIT devrait donc leur permettre de les défendre, d’en discuter et d’en débattre. Il précise

    Il y a des passerelles entre chacun de nous et, de fait, un avenir potentiellement commun.

    Vers les Municipales?

    Officiellement, l’association n’a aucun lien avec les Municipales à venir. "Après, si on peut défendre un candidat de droite, qui porterait nos valeurs, alors bien sûr on le soutiendra et on tractera pour lui", explique un militant, qui espère voir éclore une autre liste de droite, qui irait jusqu’au FN ou à l’Action Française. Un militant qui mise sur un éventuel accord de Jean-Luc Moudenc, élu sous l’étiquette des Républicains, avec En Marche.

    L’association se veut "transpartisane" et être une plateforme commune aux militants d’accord sur une même base.

    Une alliance dangereuse?

    Quand on leur demande si une telle "alliance" ne pourrait pas porter préjudice à un éventuel avenir politique, ils sourient. D’autres ne s’y étaient jamais risqués. Maïté Carsalade aura par exemple attendu d’avoir 72 ans pour être candidate FN lors des dernières élections régionales, après une longue carrière politique sous l’étiquette… centriste. L’élection, "ce n’est pas ce que nous visons et nous avons le courage de nos convictions", ajoutent-ils.

    Des militants de l’UPR

    Des six militants participant à la maraude, lundi soir, deux sont de l’UPR. Ce parti qui se veut au-dessus du clivage droite-gauche, militant pour la sortie de la France de l’Union Européenne. Son candidat, François Asselineau, a réuni à la dernière présidentielle moins de 1 % des suffrages. Élodie, 25 ans, esthéticienne, franco-ivoirienne, fait partie de ces militants. "C’est intéressant de pouvoir discuter de politique et c’est ce que l’association apporte. Aujourd’hui, les gens de mon âge se laissent aller. Ils n’ont pas de vision d’avenir, ni de la politique, ni de notre pays". La participation de plusieurs militants de l’UPR à cette association ne serait pas vu d’un très bon œil par tous…

    Et de Debout la France

    Julien est, lui, responsable des jeunes de DLF en Ariège. "Il était important d’avoir une organisation transpartisane. Aujourd’hui, il y a des gens qui bloquent sur l’immigration, sur l’Islam… Ces sujets doivent réunir tout le monde", explique-t-il. Autre spécificité du mouvement: il ne réunit que des jeunes.

    Des réunions et conférences

    C’est par des comptoirs politiques hebdomadaires ou des conférences mensuelles que le CSIT veut diffuser ses idées (ou, dans une moindre mesure, en débattre). Par exemple, début janvier, l’association a fait venir à Toulouse le politique polémique Gérard Couvert pour discuter de "l’Islam en Occident". Devant une salle en très large majorité acquise à sa cause, il lista les listes de dépenses et de recettes de la population musulmane" qui n’est pas la nôtre ", parlant même d’une "invasion" la concernant. Mardi 23 janvier 2018, la même association avait l’ambition d’intervenir lors d’une "conférence pro-migrants" organisée à l’Université Capitole.

    Agissant dans l’ombre?

    Le groupe de militants vient de distribuer son dernier sandwich. Un couple les remercie. Celui-ci dort à la rue chaque nuit, dans le quartier de Compans, ne pouvant pas être abrité sans se séparer de son chien. "Merci beaucoup", leur lancera-t-il. Sourire aux lèvres, il ne saura pas de qui venaient réellement ces sandwichs et bonbons. Comme aucun autre SDF ce soir-là… À deux autres leur demandant de quelle association ils étaient, les militants resteront mystérieux.

    Ce type de maraudes est amené à se renouveler chaque mois.

    Aubin Laratte - Actu Toulouse

     

    Pendant la collecte du Secours Populaires, mettez des boîtes de Cassoulet, de pâté, de saucisse aux lentilles dans le caddy de l'assoc.

    Au moins, vous saurez qui vous aidez!

     

  • Soyez vigilent-e si vous êtes abonné-es à Canal satellite!

    J'ai reçu, il y a deux jours un courrier me disant que, puisque j'étais une ancienne cliente, ils m'offraient gentiment, pour 5 euros par mois Canal plus pendant 24 mois et après ce serait 19,90 par mois. Ils comptaient, tranquillement, me prélever à partir du mois de mars.

    Sauf que le bouquet Canal plus ne m'intéresse pas du tout: je ne suis pas un bobo parisienne, une hipster, une gauchiasse. J'ai le Grand Cinéma, à 42,00 euros par mois et cela suffit pour mon grand bonheur.

    J'ai appelé un numéro non-surtaxé, (ouf, ils ont finit pas comprendre qu'on en avait assez de payer plus pour les appeler)… la boîte vocale demande de taper son numéro de client. J'ai fais. Puis, il faut attendre. Soi-disant: deux minutes. Et devinez?!

    Finalement, j'ai eu une fille à qui, en tout premier j'ai demandé de bien vouloir appuyer sur l'enregistrement. (en effet, pendant qu'on attends d'être en contact, on vous avertis que l'on peut être enregistré). Et donc, j'ai demandé d'être enregistrée pour être sûre que j'avais bien dis: “je refuse que vous me colliez Canal plus et que vous préleviez 5 euros par mois“. J'ai articulé, j'ai répété la phrase deux fois après avoir, une seconde fois dis: “appuyez sur le bouton d'enregistrement“.

    La fille me disait: “madame, c'est bien compris“. “Non, ais-je dis, il y a quelques années, j'ai dû faire écrire pas mon avocat parce que malgré mes appels, on ne m'a pas écoutée. D'ailleurs, je vais faire une photocopie de vos envois et je vais l'adresser à la DGCCRF et à des associations de consommateurs“.

    La fille a compris que je ne rigolais pas. Elle m'a dit: je vais appeler le service commercial. J'ai, encore dû attendre trois minutes et quand elle est revenue, elle m'a assurée que le nécessaire était fait.

    J'espère que cette fois-ci, ils vont se “tenir à carreaux“. Je vais cette note pour que vous ouvriez bien votre courrier et vérifiez que l'on ne vous escroque pas. Cette société commence à se comporter comme les vendeurs d'électricité qui veulent à tout prix nous vendre leur direct énergie ou comme, il y a quelques années, les abonnements téléphoniques.

    C'est honteux de devoir se battre et ne pas se laisser faire. Société de consommation de merde! Quand on m'énerve, j'appelle Chat, un chat.

     

  • Guide pour avoir de l'eau potable durant une inondation

    Fiche technique - Guide pour avoir de l'eau potable durant une inondation

    Ceci est un guide des techniques que chacun peut utiliser pendant une inondation pour se procurer de l'eau potable. Il explique pourquoi il est si important d'avoir de l'eau potable pendant une inondation ainsi que la différence entre une eau propre ou une eau qui semble propre et une eau potable qui peut être bue. Il explique comment traiter l'eau pendant une inondation pour la rendre potable en utilisant des techniques que chacun doit être capable de comprendre et d'utiliser.

     

    Si vous vous trouvez dans un pays développé, lors d'inondations, merci d'imprimer ce document et de le diffuser autour de vous , essayez de contacter un quotidien local pour le lui faire publier et demandez à vos connaissances de consulter l'internet et de le diffuser également. Fréquemment pendant une inondation , les services d'urgence et de santé sont surchargés et ne peuvent pas aider tout le monde. Souvent , il y a plus de victimes dues a des problèmes d'eau potable ou d'hygiène après l'inondation que pendant. Ce document vous permettra, ainsi qu'aux personnes à qui vous l'aurez communiqué d'éviter la contamination par l'eau polluée en vous expliquant ce que vous devez faire pour vous aider à rester en bonne santé.

     

    Il y a 3 choses à comprendre concernant l'eau pendant une inondation :

      1 - Les types d'eau rencontrés pendant l'inondation.

      2 - Comment minimiser les risques pour vous et votre famille de maladies dues à une eau impure pendant l'inondation.

      3 - Comment traiter l'eau pour la rendre potable pendant l'inondation.

     

    1 - Pendant l'inondation, on peut considérer 3 sortes d'eau :

        L'eau sale

        L'eau propre

        L'eau potable

    L'eau sale est une eau qui n'est pas claire, elle est généralement contaminée.

    L'eau propre est une eau claire. Si vous regardez à travers une bouteille pleine de cette eau et que vous pouvez voir le fond de la bouteille, c'est que cette eau est claire. Cependant une eau claire n'est pas toujours potable. Elle peut contenir des micro-organismes ou des microbes non visibles a l'oeil nu. Une eau claire peut être une eau contaminée.

    L'eau potable est une eau qui peut, sans danger, être bue par les humains. Elle ne contient ni micro-organismes, ni produits chimiques dangereux pour la santé. Elle est généralement claire et non contaminée.

     

     

    Qualités d'eau

    Eau propre

    Eau potable

    Description

    Si vous pouvez voir le fond de la bouteille à travers celle-ci pleine d'eau, l'eau est claire. Attention cette eau claire n'est pas forcement potable. Elle peut contenir des micro-organismes que vous ne verrez pas à l'œil nu, elle peut être contaminée.

    Une eau qui peut être bue par l'homme sans danger, elle ne contient ni micro-organismes pathogènes, ni produit chimique toxique.

    Pour quel usage ?

       La toilette
       La lessive

       La boisson
       Le lavage des mains
       La cuisine

    D'où provient elle ?

       De l'eau qui n'a pas été salie
       De l'eau potable qui a été contaminée

       De l'eau de pluie pure
       De l'eau qui a été bouillie
       De l'eau traitée par le soleil (en dernier recours)

     

     

    2 - Comment réduire les risques de maladie et de décès pendant une inondation ?

     

    Pendant une inondation, lorsque le système de distribution d'eau potable ne fonctionne pas ou que les équipements sont noyés ou hors service, vous devez être très vigilants concernant la qualité de l'eau que vous utilisez. Si de l'eau contaminée est absorbée par votre corps, vous pourrez être sujet a des diarrhées ou d'autres maladies. Celles-ci peuvent aller jusqu'a entraîner la mort.

     

    Lors de nombreuses inondations dans le monde entier, souvent, plus de décès sont constatés après l'inondation que pendant celle-ci. Beaucoup de ces décès sont dus aux maladies et troubles liés à l'interruption dans l'approvisionnement en eau potable. Il est très important que vous soyez très attentifs à la qualité de l'eau que vous utilisez, que vous et votre nourriture restiez propres pendant une inondation. Si vous consommez une eau contaminée, vous pourrez en mourir.

     

    L'eau de l'inondation est généralement extrêmement contaminée. L'inondation a entraîné avec elle toute la saleté des rues, tous les excréments des toilettes ouvertes, ainsi que toutes les ordures. Les gens vont également uriner ou déféquer dans cette eau s'il n'y a pas d'autre endroit où le faire. Même si elle semble claire, l'eau de l'inondation est extrêmement dangereuse ! Souvenez-vous, une eau claire n'est pas toujours potable.

     

    Ce document vous explique à quoi vous devez utiliser les différentes qualités d'eau et comment traiter l'eau de façon à réduire les risques de maladies liées à la consommation d'eau non potable. Il y a plusieurs façons de se contaminer avec une eau ou des aliments impropres à la consommation : boire de l'eau non potable, ne pas laver les aliments ou les laver avec de l'eau non potable, par les mains sales qu'un bébé ou un adulte peuvent porter à leur bouche.

     

    Si vous respectez ces quelques règles, vous limiterez les risques de maladies :

        Ne Jamais boire une eau dont vous n'êtes pas sûrs.

        Se laver les mains avec une eau potable avant de manger, de préparer la nourriture ou de toucher quelque chose qui va a aller dans votre bouche. S'assurer que les enfants respectent ces règles.

        Laver et préparer la nourriture avec de l'eau potable.

        Lors d'une inondation, il serait préférable de ne jamais utiliser d'eau sale, vous ne devriez utiliser de l'eau claire que pour les usages suivants : la toilette et le lavage des vêtements et des biens. Vous devez utiliser de l'eau potable pour la boisson, la préparation des aliments et le lavage des mains. Rappelez vous que, sauf si vous êtes sûrs de la qualité de l'eau que vous utilisez, celle-ci peut être claire mais contaminée et de ce fait être dangereuse. Si vous n'êtes pas absolument certains de la qualité d'une eau, ne la buvez pas. Traitez-la pour la rendre potable avant de la boire.

        S'il continue à pleuvoir, essayez de récupérer le maximum d'eau de pluie possible. Soyez sûrs avant que les récipients et bidons utilisés soient propres. Essayez de canaliser l'eau du toit de votre habitation pour remplir les récipients, ce sera plus rapide que de laisser le récipient en plein air. Quand les récipients sont pleins, les fermer et les rentrer à l'intérieur de l'habitation. S'ils n'ont pas de bouchon ou de couvercle, fermez-les avec un sac en plastique propre solidement attaché avec une ficelle. Vous devez couvrir vos réserves d'eau de façon à ce qu'aucun objet ne puisse tomber accidentellement dans celle-ci et la polluer, que les moustiques, les mouches ou d'autres animaux ne puissent pas la contaminer. Cette eau est potable, vous devez essayer de la garder le plus longtemps possible. Lorsque vous en prenez dans vos réserves, vérifiez avant que les instruments que vous employez soient propres et ne risquent pas de contaminer votre réserve. Ne jamais mettre vos mains dans l'eau propre. L'eau se contamine très facilement, il est donc indispensable d'être très vigilant avec votre réserve d'eau potable.

        Si vous ne pouvez pas récolter d'eau de pluie, faites bouillir l'eau que vous utiliserez pour boire, lavez les fruits et les légumes que vous mangez crus et lavez vos mains avant de manger ou de cuisiner. Lorsque vous faites bouillir de l'eau, assurez-vous que celle-ci bouille à gros bouillons pendant au moins 5 minutes avant de la retirer du feu. S'assurer, avant de faire bouillir l'eau que celle-ci soit claire. Pour rendre claire une eau sale, reportez-vous aux instructions ci dessous.

        Si vous ne pouvez pas faire bouillir la totalité de votre réserve d'eau, soit que vous n'ayez pas assez de charbon, de bois, de gaz ou d'électricité, faites au moins bouillir l'eau de boisson. Vous devriez faire bouillir l'eau nécessaire au lavage des mains, au lavage des fruits et légumes ou à la préparation des aliments juste avant son usage.

     

    3 - Comment traiter l'eau pour la rendre aussi potable que possible ?

    Si vous ne pouvez pas faire bouillir votre eau, vous devez utiliser le traitement de l'eau de boisson par le soleil. Rappelez-vous que la meilleure méthode consiste à faire bouillir l'eau et que le traitement solaire ne doit être utilisé qu'en cas d'urgence si il n'est pas possible de faire autrement.

    Ci-dessous les méthodes de traitement solaire sont expliquées.

    Comment traiter l'eau grâce au soleil  (désinfection solaire de l'eau) ?

    C'est une méthode simple qui doit être utilisée si l'on ne peut pas faire bouillir l'eau.

    Pour traiter l'eau, vous avez besoin, soit d'une bouteille en verre transparente, soit d'une bouteille en plastique transparente et d'eau claire. La bouteille peut être de n'importe quelle taille, il suffit qu'elle soit transparente. Si l'eau est sale, vous trouverez plus loin, les explications qui permettent de la rendre claire. Commencez par nettoyer la bouteille et son bouchon à l'aide d'un petit peu d'eau potable.       

    1: Tôt le matin, remplissez la bouteille à moitié et la fermer avec son bouchon.     

    2: Agitez vigoureusement la bouteille pendant 30 secondes. L'eau doit être brassée de façon à se remplir d'oxygène, ceci aide les ultraviolets du soleil à tuer les micro-organismes présents dans l'eau.    

    3: Finissez de remplir la bouteille avec de l'eau claire.

    4: Couchez la bouteille sur un toit ou à un endroit où elle pourra chauffer. Faire très attention à ce qu'elle ne soit pas à l'ombre mais réellement en plein soleil toute la journée. S'il y a des nuages, s'assurer que la bouteille soit à l'endroit qui serait en plein soleil s'il n'y avait pas de nuages. S'il pleut, récoltez l'eau de pluie 

    5: Laissez la bouteille au soleil jusqu'à tard dans l'après-midi, au moins 5 heures en plein soleil, 2 jours si le ciel est nuageux.

    6: A la fin de la journée, s'il a fait soleil continuellement, le soleil aura tué la plupart des microbes présents dans l'eau. Vous pourrez boire cette eau et l'utiliser comme eau potable. Si vous transvasez cette eau dans un autre récipient pour récupérer la bouteille afin de préparer d'autre eau potable le lendemain, lavez ce récipient avec un peu de l'eau potable afin d'être sûr de sa propreté et de ne pas contaminer votre eau potable.  

    7: Attention à avoir assez de bouteilles pour traiter l'eau de toute la famille. Si vous ne pouvez pas faire bouillir votre eau, le traitement par le soleil est la méthode la plus appropriée, du moins très préférable à ne pas traiter l'eau du tout. Il vaut mieux de dépenser un peu d'argent pour acquérir les bouteilles nécessaires à ce traitement que de tomber malade et devoir payer les médicaments et l'hôpital

     Rendre l'eau claire

    L'eau peut être considérée comme claire lorsque vous pouvez voir le fond à travers une bouteille de 2 litres pleine en regardant du haut vers le bas. Posez la bouteille sur un journal et regardez à travers; si vous pouvez lire les lettres, l'eau est dite "claire".

    1: La première étape de la clarification de l'eau est de la laisser reposer dans un récipient environ 12 heures, de façon à laisser les particules de terre les plus lourdes se déposer dans le fond. Cette opération s'appelle "sédimentation".

    2: Après l'avoir réalisée, versez très précautionneusement le contenu du haut du récipient dans un autre. Filtrez l'eau a travers un morceau de tissu en coton en faisant ce transvasement. Le tissu vous permettra de retenir tous les sédiments qui pourraient s'échapper.

    Ensuite remplissez une bouteille pour vérifier si vous pouvez voir au travers l'eau comme indiqué plus haut. Si l'eau est alors considérée comme claire, vous pouvez la faire bouillir pour la rendre potable.   

    3: Si l'eau n'est toujours pas claire, vous devez fabriquer un filtre.

    Fabrication d'un filtre à eau

    Vous devez disposer de deux récipients, un plein de gros sable et l'autre de charbon de bois

    Le récipient du filtre

    1. Faites quelques petits trous dans le fond de l'un des deux récipients de 30cm de haut. Si celui-ci est en métal, utilisez une pointe pour percer les trous, si il est en plastique, utilisez la pointe d'un couteau pour les faire. Lavez le récipient après l'avoir percé.

     

    1. Nettoyez le sable. Vous devez le laver au moins 5 ou 6 fois afin d'être sûr de sa propreté. Pour laver le sable, le mettre dans une grande bassine, la remplir avec de l'eau et remuer le sable dans l'eau avec vos mains. Jeter l'eau et recommencer avec une nouvelle eau. Faire cette opération 5 fois au moins. Attention à utiliser une eau relativement propre pour cette opération. Si vous pensez avoir besoin d'un filtre, il est préférable de préparer votre sable à un endroit où il y a beaucoup d'eau pour le laver. Il est très important que le sable utilisé dans le filtre soit très propre.
    2. Écrasez le charbon de bois en petits morceaux à l'aide d'un marteau ou d'un outil similaire. S'assurer qu'il soit bien écrasé. N'utilisez que du bon charbon de bois bien brûlé et ne contenant pas de morceaux de bois non brûlés.
    3. Versez un peu de sable dans le récipient percé. Y rajouter un peu d'eau et vérifier que l'eau coule en dessous mais que le sable ne s'échappe pas par les trous. Si l'eau ne coule pas, agrandir les trous, si le sable s'échappe par les trous qui sont trop gros, videz le sable, recouvrez le fond du récipient avec un morceau de tissu fin et recouvrez de sable.
    4. Lorsque vous êtes sûrs que les trous ne sont pas trop gros, mettre une épaisseur de 5cm de sable dans le fond du récipient et recouvrez-le d'une couche de 8 cm de charbon de bois écrasé.
    5. Au dessus du charbon de bois, rajoutez une couche de sable à peu près jusqu'à 10 cm du bord du récipient utilisé.

    Nettoyage du filtre avant son premier usage.

    Installez le deuxième récipient sur un sol plat, posez sur celui-ci deux bâtons et installez le récipient percé au-dessus de ces bâtons. Versez de l'eau propre dans le filtre afin de le nettoyer. L'eau doit commencer à couler dans le récipient du dessous, à peu près un demi-litre par heure. La première eau qui coulera sera sans doute noire, contenant beaucoup de poudre de charbon, au bout d'une heure environ l'eau coulera claire. Le filtre sera alors prêt à être utilisé.      

    Utilisation du filtre

    Versez doucement l'eau sale dans le filtre. Elle coulera propre dans le récipient du dessous. S'assurer d'abord que l'eau versée dans le filtre a été suffisamment décantée par sédimentation.

    Entretien du filtre

    Il faut remplacer le charbon à peu près toutes les deux semaines. Les éléments polluants contaminent progressivement le charbon qui, au bout d'un certain temps ne peut plus retenir ceux ci et les laisse passer a travers. Si l'eau que vous utilisez est très sale, vous devrez écumer régulièrement celle-ci et peut-être changer la couche de sable supérieure tous les 2 jours. Si votre filtre se bouche (l'eau ne coule plus en dessous), vous devrez changer les deux couches de sable ainsi que celle de charbon.            

    L'utilisation d'un filtre semble donner beaucoup de travail. Mais une fois que vous aurez tous les éléments nécessaires, cela ne prendra qu'une heure ou deux pour le construire et cela vous permettra de rester en bonne santé. Ne pas oublier de faire bouillir ou de désinfecter par le soleil l'eau filtrée avant de la boire.

    Le fondement scientifique de ces techniques

    Le traitement solaire de l'eau semble avoir initialement été étudié à l'université de Berouth en 1984 par Acra Et Al qui a signalé que la destruction de 99.9% des bactéries était réalisée en 300 minutes de traitement en plein soleil.

    Des recherches ultérieures ont aussi démontré que la chaleur joue un rôle important dans ce processus et qu'il est recommandé que l'une des faces de la bouteille soit peinte en noir afin d'absorber le maximum de chaleur (la face située contre le sol bien sur).

    Turner a résumé ce processus de traitement comme suit :

    "Cette forme de traitement de l'eau est appelée désinfection photo-oxydante solaire ou traitement de l'eau sol-air. Le traitement sol-air a démontré son efficacité à réduire considérablement le taux de bactéries fécales coliformes dans l'eau. Il y a la certitude que d'autres bactéries et virus soient détruits également. Bien que moins efficace que d'autres méthodes, cette méthode est une solution d'urgence ne demandant que peu de technicité. La méthode de traitement Sol-air demande un soleil brillant et a démontrée son efficacité lorsque le soleil permet de former une ombre très nette des objets. L'exposition de 4 à 5 heures en plein soleil a démontré une division par plus de 1000 des coliformes fécaux dans les tests en laboratoire."

    Le département de l'eau et de l'hygiène dans les pays en voie de développement de l'Institut fédéral suisse sur les sciences et technologies de l'environnement (EAWAG/SANDEC) a soutenu un vaste projet de recherche sur SODIS depuis 1991. Le site internet SODIS présente des documentations techniques prêtes à être téléchargées. SODIS a été utilisé dans des pays comme la Colombie, la Bolivie, le Burkina Faso, le Togo, l'indonésie, la Thailande et la Chine.

     Filtre à eau

    La filtration au sable est une technologie plusieurs fois centenaire qui est utilisée dans les installations de traitement des eaux dans le monde entier. Les filtres à charbon actif sont aussi utilisés depuis de nombreuses années.

    La conception du filtre fait en sorte que le sable retient les particules les plus grosses tandis que le charbon retient les plus fines.

    Un filtre bien conçu et contrôlé basé sur le principe du sable et du charbon ne va pas seulement filtrer les sédiments contenus dans l'eau, il va également retenir une partie des bactéries et autres contaminants. Une couche de bactéries "amicales" va se former dans le sable et le charbon est un filtre très fin pour retenir les polluants chimiques.

    Un bon filtre à sable et charbon nécessite généralement une granulométrie contrôlée et régulière du sable et la colonne de filtration doit être plus grande que celle décrite dans cet article. Pour cette raison, nous ne recommandons pas l'usage du filtre pour purifier l'eau mais seulement pour la clarifier. Il est fait artisanalement sans granulométrie précise du sable et n'est pas assez haut pour filtrer efficacement les bactéries et virus pathogènes. Nos essais ont démontré que ce filtre sommaire est facile à construire et constitue une méthode peu onéreuse pour rendre une eau trouble claire.