Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 7

  • La preuve

    que j'avais annoncé la sécheresse et la canicule pour 2019

     

    http://www.cuisine-toulousaine.com/archive/2018/12/27/secheresse-et-canicule-en-2019-6116135.html

     

  • MÉTÉO 2020 ?

    J'avais annoncé en fin décembre 2018 que nous aurions cette année 2019 une canicule et une sécheresse plus fortes qu'en 2003…

    La preuve? regardez par la fenêtre!

    Pour 2020, je vous annonce qu'il y a 80% de chance que l'été soit POURRI par beaucoup de pluie et le temps plutôt frisquet par rapport aux chaleurs des étés précédents.

    Je vous en dirai plus le 30 ou 31 décembre 2019.

     

  • C'est sibet(h)e de manger du kebab au pays du cassoulet

    Le kebab est-il le repas le plus courant en France?

    Non, c’est le jambon-beurre et le burger

    Le cabinet Gira Conseil, spécialiste de la consommation alimentaire hors domicile, estime que 360 millions de kebabs sont vendus chaque année en France, contre seulement 3 à 4 millions de homards. Un rien, comparé aux jambon-beurre ou aux burgers vendus à 1,4 milliard d’unités.

    Votre question fait écho aux propos de Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement, qui, suite au départ de François de Rugy, a déclaré sur C News: "Nous avons conscience que nos concitoyens ne mangent pas du homard tous les jours, bien souvent, c’est plutôt des kebabs“.

    "Nous avons conscience que nos concitoyens ne mangent pas du homard tous les jours, bien souvent c’est plutôt des kebabs", Sibeth Ndiaye, après la démission de François de Rugy. […]

    Libération

    Pour en savoir plus sur la cuisine toulousaine: www.cuisine-toulousaine.com

     

  • Si bête et si tache!

    Sibeth Ndiaye : les Français mangent “plutôt des kebabs” que du homard

    Evoquant la démission de François de Rugy, la porte-parole du gouvernement a affirmé que “tout le monde ne mange pas du homard tous les jours, bien souvent on mange plutôt des kebabs”.

    Accusé d’avoir donné des dîners fastueux aux frais de l’Etat, François de Rugy a démissionné du gouvernement ce mardi 16 juillet, estimant qu’il ne pouvait pas se défendre correctement en restant en fonction. Un choix qui a surpris alors que le ministre démissionnaire n’avait de cesse de se défendre et de jouer la transparence depuis les révélations de Mediapart. Invitée à réagir à cette démission, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a évoqué l’affaire des homards, dont des photos ont été publiées par Mediapart. " On doit à chaque fois avoir de la mesure, avoir une certaine forme, parfois, de frugalité car je suis bien consciente, nous le sommes tous, que tout le monde ne mange pas du homard tous les jours, bien souvent on mange plutôt des kebabs ", a déclaré la porte-parole du gouvernement.

    Ne pas confondre vie personnelle et vie publique

    Une manière de simplifier les choses et les goûts culinaires des Français, que certains internautes n’ont pas hésité à moquer sur les réseaux sociaux. " Il faut que nous ayons cette raison qui fait qu’on sait apprécier les choses et on sait doser au bon niveau ses frais de représentation. A aucun moment il ne faut confondre ce qui est notre vie personnelle et les dépenses qu’on a dans un cadre personnel et ce qui est notre vie publique, ce sont deux choses différentes ", ajoute-t-elle. Selon la membre du gouvernement, " notre exemplarité se mesure aussi à notre capacité à bien discerner les choses ".

    Lors d’une interview sur RMC vendredi 12 juillet, François de Rugy s’était défendu en affirmant qu’il était allergique aux fruits de mer. En annonçant sa démission sur Facebook, le ministre a expliqué que " les attaques et le lynchage médiatique dont ma famille fait l’objet me conduisent aujourd’hui à prendre le recul nécessaire. La mobilisation nécessaire fait que je ne suis pas en mesure d’assumer sereinement et efficacement la mission que m’ont confiée le président la République et le Premier ministre ".

    PERSO: je n'en ai jamais mangé: et que le croquemitaine me croque si j'en avale un jour!

    Je préfère la viande de mon boucher: au moins, je sais ce que je mange!

    LA BONNE CUISINE TOULOUSAINE: cliquez

     

     

  • Notre pays est en train de disparaître dans l’indifférence générale

    L’invasion du Panthéon par des sans-papiers, les violences commises par des supporters franco-algériens dans plusieurs villes de France pour saluer la victoire de l’équipe algérienne de foot, les 1 000 agressions gratuites quotidiennes, les attaques de commissariats, les viols impunis, les crimes en tous genres et toute cette délinquance d’origine immigrée qui remplit nos prisons, phénomène impensable il y a trente ans, illustrent sans contestation possible le naufrage de notre France millénaire et le désastre absolu de l’immigration extra-européenne. Notre pays est en train de disparaître dans l’indifférence générale.

    Et même pire! À chaque élection, les Français en redemandent et votent pour ceux qui ont programmé leur disparition et détruisent l’avenir de leurs enfants. Comprenne qui pourra.

    Qui peut encore espérer une France sereine dans les années qui viennent?

    Qui peut contester les prédictions de Gérard Collomb annonçant un terrible face-à-face dans les cinq à six prochaines années, avec des millions d’immigrés qui refusent de s’intégrer et crachent sur notre pays?

    Qui peut encore prétendre que l’immigration est une chance pour la France, alors que des milliers de jeunes Franco-Algériens supporters de l’équipe algérienne manifestent leur haine de leur pays d’accueil et saccagent les Champs-Élysées en brandissant le drapeau de leur pays d’origine?

    Des millions de jeunes immigrés ne sont français que pour bénéficier de l’Eldorado social mais restent attachés à leur culture d’origine, totalement incompatible avec la nôtre. Pour eux, l’intégration est une trahison de leurs origines.

    Il suffit de voir combien le patriotisme de Patrice Quarteron est traîné dans la boue pour mesurer la profondeur du mal. Un Antillais n’a pas le droit d’aimer la France, son pays, sans être insulté et humilié. Des Patrice Quarteron, il en faudrait pourtant des légions dans nos banlieues qui font sécession.

    Toute la jeunesse africaine et maghrébine rêve de venir en France, mais une fois sur place, ces jeunes exploitent la faiblesse et la lâcheté de nos élus pour imposer leur culture et cracher sur la République. Les jeunes Franco-Algériens se sentent avant tout algériens.

    L’intégration soi-disant réussie, c’est cette photo au soir de l’élection de François Hollande: on aperçoit un seul drapeau français, en bas à droite de l’image. Et depuis 2012, tout a empiré de façon dramatique.

    Manipulés par des barbus qu’on laisse faire, de plus en plus de jeunes musulmans rêvent d’instaurer la charia pour islamiser cet Occident qu’ils vomissent.

    Partout en Europe, les immigrés refusent de s’intégrer et tiennent le podium de la délinquance. Le droit à la différence a détruit la nation et le mal n’en est qu’à ses débuts. Comme disait JMLP il y a trente ans, "Vous n’avez encore rien vu de ce qui vous attend". Aujourd’hui, c’est Gérard Collomb, l’homme le mieux renseigné de France avant de quitter la place Beauvau, qui parle comme le fondateur du FN.

    La France qui a rayonné si longtemps à travers le monde n’est plus qu’une nation avachie, sans force ni courage, dirigée par des pleutres et des traîtres qui n’ont qu’une obsession : la détruire et faire le procès incessant du peuple français, coupable de tous les maux depuis le nuit des temps. Un ramassis de salauds de Blancs colonialistes, esclavagistes, racistes et islamophobes.

    Nous célébrons le 14 juillet avec drapeau et Marseillaise, alors que le patriotisme est de plus en plus souvent suspecté de racisme et d’islamophobie par les apôtres du multiculturalisme.

    Les immigrés franco-algériens ont le droit de préférer l’Algérie à la France qui les accueille, mais les Français de souche n’ont pas le droit de défendre leur culture et leurs racines.

    C’est cela la religion du multiculturalisme à sens unique. L’effacement devant les minorités et la capitulation devant les communautarismes.

    Que des jeunes immigrés saccagent nos villes en toute impunité, que des sans-papiers hors la loi envahissent le Panthéon pour exiger leur régularisation, en sommant le Premier ministre de les recevoir, en dit long sur le délabrement moral de la nation.

    Jamais de Gaulle n’aurait accepté le centième des humiliations que les immigrés infligent à la France, assurés de l’absence totale de réponse pénale.

    Il n’y a rien à attendre des dirigeants soumis au mondialisme. Macron a signé le pacte de Marrakech qui accorde aux clandestins les mêmes droits qu’aux réfugiés.

    Il s’opposera toujours à l’application de la tolérance zéro en matière de délinquance juvénile.

    Il ne supprimera jamais les allocations aux familles de délinquants, qui se foutent pas mal des rappels à la loi prononcés par un juge biberonné au politiquement correct.

    Il ne supprimera jamais la double nationalité, qui est une hérésie avec des binationaux qui haïssent la France, à tous ceux qui sont français pour le social mais choisissent de rester étrangers dès qu’on leur demande de s’intégrer.

    Le salut ne peut venir que du peuple français, en votant pour de vrais patriotes qui font passer l’avenir de la France et des générations futures avant leurs propres intérêts.

    Nous sommes dirigés par des mondialistes qui rêvent d’un gouvernement mondial supranational. Leur funeste projet passe par la destruction programmée des nations européennes. C’est le rêve de l’UE qui nous a confisqué notre souveraineté. C’est l’objectif des Nations unies qui nous imposent le Pacte de Marrakech.

    À quand le grand sursaut national pour reprendre notre destin en mains?

    Quand l’électeur aura compris que l’avenir de la France se résume en deux mots, intégration ou guerre civile, il votera enfin pour l’avenir de ses propres enfants et pas pour la carrière des fossoyeurs de la nation.

    https://ripostelaique.com/notre-pays-est-en-train-de-disparaitre-dans-lindifference-generale.html

  • Si cela était le cas….

    Il n'y aurait aucune des ces harpies encore en train de nous faire ch…..

    Tourcoing (59) : une association "féministe" compare l’interdiction du burkini à l’Holocauste

    Zakia Meziani, présidente de l’association féministe et antiraciste Identité plurielle et ancienne candidate EELV aux élections cantonales en 2015, s’insurge contre l’interdiction du burkini (maillot de bain intégral) dans les piscines municipales. Alors que des associations ont tenté des coups de force pour l’imposer à Villeurbanne ou Grenoble, Zakia Meziani a réagi sur sa page Facebook à un sondage du Figaro interrogeant ses lecteurs sur le point de savoir si une loi était nécessaire sur le sujet. […]

     La Voix du Nord

     Ben dis donc, les écervelé-es qui ont voté pour EELV aux régionales étaient au courant de cela?