Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Savoir - Page 9

  •   Vous avez dit: SCANDALE?

    On apprend dans le Canard enchainé de ce jour qu'Emmanuel Macron était en train de négocier avec les assassins du préfet Erignac afin d'obtenir le soutien des « nationalistes » de Corse pour l'élection présidentielle ; je suis – littéralement – tombé de ma chaise en le lisant. pic.twitter.com/wNTKhw5h5u

        — Benoit Vaillot (@BenoitVaillot) March 9, 2022

     

  • Le bilan de Emmanuel Macron vu par un entrepreneur

    Sous le mandat du président actuel, la France est bien devenue "l’homme malade de l’Europe". Un bilan peu reluisant pour Macron.

    Mon parcours professionnel m’a enseigné à ne me fier qu’au concret. En effet, j’ai créé et développé une PMI durant 40 ans et j’ai pu constater le fossé existant entre les paroles et les actes de nos différents gouvernants.

    Il y a une trentaine d’années, j’ai été sollicité pour témoigner de mon expérience de créateur d’entreprise sur France bleu Belfort.

    À la question en forme de conclusion du journaliste: "Si vous aviez un conseil à donner à un jeune qui veut se lancer, quel serait-il ? " ma réponse a été spontanée, je leur ai dit de ne surtout pas croire sur parole nos gouvernants ni leur administration!

    C’est actuellement toujours le cas, entre ce que nous affirment nos hommes politiques en campagne et ce que l’administration est censée reproduire, il y a un grand fossé.

    La révolution de Macron

    Dans son livre de campagne, il avait promis une Révolution, et nous n’avons eu droit qu’à une toute petite évolution.

    En 2014 j’ai rencontré Macron alors conseiller de Hollande lors d’une réunion organisée par le mouvement ETHIC auquel j’ai adhéré. Nous étions une centaine de chefs d’entreprise très impressionnés par le personnage qui n’était déjà plus trop en odeur de sainteté auprès du président Hollande.

    Il nous a alors confirmé son opposition aux 35 heures et aux contraintes inutiles ainsi que son attachement à la libéralisation de l’économie qui nous permettraient enfin d’être compétitifs, un discours que tout chef d’entreprise à envie d’entendre.

    Le 10 juin 2014 il quitte le cabinet de François Hollande, confirme à Sophie de Menthon qu’il est prêt à rejoindre la famille des créateurs d’entreprise. Dans Le Point du 20 août 2014 il affirme au journaliste Étienne Gernelle qu’il n’était de toute évidence pas son état d’esprit de devenir ministre, il a exprimé ce qu’il pensait en tant qu’observateur.

    À peine une semaine plus tard, le 26 août, imposé par le Premier ministre Manuel Valls, il est nommé ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique. C’est alors que son discours change complètement sur le sujet des 35 heures qui ne deviennent pas si mal que ça et ses convictions pour une économie libérale sont oubliées voire même critiquées.

    C’est à partir de ce moment que mon opinion sur le personnage a été faite: incapable d’assumer et de mettre en application ses convictions, à moins qu’il nous ait menti lors de notre première rencontre.

    Son bilan soutenu par la macronie est surestimé et je vais me faire le plus objectif possible pour l’analyser en le regroupant par degré de pertinence.

    QUELQUES REFORMES CERTES MAIS LIMITEES

    Impôt sur la fortune

    Il s’agit d’une demi réforme puisqu’il l’a transformé en impôt sur la fortune immobilière.

    Flat tax sur les revenus du capital

    Il a enfin mis un arrêt à la folie taxatrice de Hollande à laquelle il a participé puisqu’il était son conseiller économique. Le taux unique de 30% est une avancée indéniable, mais bien au-dessus du taux moyen pratiqué en Europe.

    Prime de licenciement

    C’est une bonne décision de limiter le niveau des primes de licenciement qui restent néanmoins au bon vouloir des juges.

    Le diable se trouve souvent dans les détails et le fait de donner une limite haute fait que celle-ci devient trop souvent la règle avec pour conséquence malheureuse l’augmentation du coût moyen d’un licenciement en France.

    Suppression de la taxe d’habitation

    On peut se réjouir de la suppression d’une taxe dans un maquis de quelques 483 taxes, impôts, contributions et cotisation.

     

    Malheureusement, sa suppression s’accompagne d’une augmentation de la taxe foncière actuelle et à venir. Le seul indice à retenir c’est le niveau des prélèvements obligatoires qui reste, avec 44,5% du PIB en 2020 un des plus élevés au monde.

    Baisse du chômage en trompe-l’œil

    Le taux passe à 7,4% de chômeurs, au plus bas depuis 2008 (7,2%). Ce sera sans doute le thème de campagne du putatif candidat Macron, mis en avant actuellement par le ministre de l’Économie.

    Ce chiffre ne peut être satisfaisant alors que le taux de chômage se situe en dessous de 5% pour les pays dits performants.

    Mais ce taux est tout d’abord la suite logique d’un " quoiqu’il en coûte " extravagant qui a permis aux entreprises de booster temporairement leurs marges et donc leur capacité à embaucher, les deux tiers des 700 000 emplois créés le sont avec des intérimaires… Attention au retour à la normale.

    Ne sont pas comptabilisés comme chômeurs les personnes en formation: de 517 000 en 2019 à 984000 en 2020 (étude de la Dares) soit 467 000 de plus dont beaucoup ne retrouveront pas un emploi.

    Il y a eu une forte augmentation des créations de micro-entreprises en 2021: 641 543 selon l’Insee, dont d’après le même organisme la moitié auront disparu au bout de 5 ans.

    N’oublions pas que nous sommes en période électorale, attendons fin 2022 pour connaître la véritable situation!

    Des engagements non tenus

    Maîtriser le déficit en dessous de 3%

    Cet engagement a été pris lors de sa campagne de 2017 avec un objectif de 1,8% en fin de mandat. En 2021 nous sommes à 7%. Le covid n’explique pas tout.

    Baisse de la dépense publique

    Macron s’était engagé à une baisse de la dépense publique de 3 points de PIB pour son quinquennat, soit une baisse de 60 milliards d’euros. Elle aura finalement augmenté de 190 milliards de 2017 à 2021.

    La Cour des comptes vient d’émettre une alerte sur les comptes publics.

    Réforme des retraites

    La réforme phare du gouvernement a fait pschitt. Aucune réforme ni structurelle ni conjoncturelle, c’est donc un zéro pointé.

    Gouvernement limité à 15 ministres et une réduction massive des effectifs des cabinets

    Le 26 juillet 2020 le gouvernement Castex comptait 42 membres, soit l’effectif le plus important depuis le gouvernement Juppé en 1995.

    Si l’effectif des cabinets a bien diminué en début de mandat, celui de Castex (571 au 18 août 2021) est devenu le plus cher de la Vème République.

    Ces informations sont reprises de l’interview d’Emmanuel Macron " Mon projet économique " au journal Les Échos du 23 février 2017.

    SES CONTRADICTIONS

    L’énergie nucléaire

    C’est uniquement pour mettre Nicolas Hulot à son tableau de chasse qu’Emmanuel Macron a validé la fermeture de 14 centrales nucléaires d’ici 2035, avec effet immédiat pour Fessenheim.

    Aujourd’hui il veut lancer 14 EPR dont 6 rapidement pour 2035 et augmenter la durée de vie de ceux censés être démantelés.

    Son revirement est une bonne chose, mais que de temps perdu et de milliards gaspillés.

    Baisse du nombre de fonctionnaires

    Macron candidat proposait une réduction bien timide du nombre de fonctionnaire, à hauteur de 120000 postes… L’effectif de la fonction publique est passée de 5,53 millions en 2017 à une prévision de 5,7 millions en 2022, soit une augmentation de 170 000.

    Start Up nation

     

    Ce devait être le renouveau de la France. À ce jour le pays compte 26 licornes, c’est-à-dire des nouvelles entreprises valorisées à plus de un milliard. Mais alors que la désindustrialisation de la France est devenue le problème économique numéro un, seule EXOTEC contribue à la ré-industrialisation avec la fabrication de robots d’entrepôts.

    Fibre écologique pas très claire

    Selon certains experts, la maîtrise du réchauffement climatique nécessite de taxer tout ce qui émet du CO2 afin d’en réduire drastiquement les émissions. L’énergie fossile serait donc la première victime et pour cela Macron a fait une première expérience qui a entraîné la révolte des Gilets jaunes. Il a donc vite fait marche arrière. Il devrait donc être satisfait de l’augmentation du prix du carburant basée sur celui du baril. Pourtant non: d’un côté il veut réduire la consommation et d’un autre il envoie des chèques carburant aux Français.

    SES ERREURS

    Le dossier Alstom

    Après avoir poussé à la vente la filière énergie d’Alstom à General Electric en 2014, Emmanuel Macron ministre de l’Économie, l’a bradé, pensant ainsi échapper à la forte amende pour corruption réclamée par les États-Unis.

    General Electric n’a pas respecté son engagement de solder cette amende ni son engagement sur la création de 1000 emplois à Belfort.

    Aujourd’hui Macron Président est fier d’annoncer le rachat de cette filière à GE … Cherchez l’erreur!

    En même temps

    En même temps de gauche et de droite. Il condamne ce pognon de dingue et il explose les déficits. Il veut donner du pouvoir d’achat aux Français et annonce que la transition écologique va coûter très cher et transfère le remboursement de nos dettes sur la génération suivante qui devra rembourser nos dettes. Il souhaite maîtriser l’immigration et maintient un environnement favorable à ce phénomène. Il soutient les policiers et les traite de racistes. Il dénonce l’excès d’administration et il embauche de nouveaux fonctionnaires. Il s’entoure d’une équipe pléthorique de hauts fonctionnaires et sous-traite leur travail à des sociétés de conseil privées…

    Quand on veut tout et son contraire il ne faut pas s’étonner que rien ne marche!

    LA REINDUSTRIALISATION

    Le grand déclassement de la France est bien réel. Le pays régresse dans tous les domaines et le plus spectaculaire concerne le secteur industriel passé de 24% du PIB avant 2000 à tout juste 10% aujourd’hui. Il continue de baisser malgré les incantations d’un Bruno Le Maire qui veut nous faire croire le contraire :  -3% au second semestre de 2021. La cause est connue, il s’agit de la surtaxation des entreprises en général et des impôts de production à hauteur de 80 milliards pour l’industrie, presque 6 fois plus élevés qu’en Allemagne.

    Les dix milliards de diminution en 2022 sont inopérants. Ce sont au total 150 milliards qu’il conviendrait de réduire pour revenir au niveau de nos voisins ; et pas étalé sur 20 ans!

    Pour cela il faut le courage de réduire d’autant les dépenses de l’État et le coût de notre système social.

    LA SANTE

    Encore une désillusion des Français devant le spectacle catastrophique d’un système de santé présenté comme le meilleur du monde. Ce ne sont pas les moyens alloués qui sont en cause mais la suradministration qui représente 35% des dépenses et sclérose tout le système.

    Emmanuel Macron n’est certes pas le seul responsable mais il a laissé dériver ce système jusqu’à l’absurde.

    QUOIQU’IL EN COUTE

    Ce système inflationniste n’a pas du tout été calibré. Comme souvent en France on veut faire plus que les autres alors qu’il aurait été possible de faire mieux pour beaucoup moins cher.

    Macron s’est inspiré du chômage partiel que les Allemands ont mis en place lors de la crise de 2010 mais eux ont limité les allocations à 60% contre 84% en France. Le pouvoir d’achat a augmenté de plus de 1% en temps de crise, ce qui est merveilleux pour un salarié qui a compris que l’on peut gagner plus sans travailler. En deux années, l’épargne des Français avoisine 200 milliards.

    Nos petits-enfants devront rembourser la dette consécutive à ces décisions.

    C’est la même dérive pour les entreprises qui, en revanche, devront rembourser leurs dettes prochainement… Ou seront déclarées en faillite.

    UN  BILAN PEU RELUISANT

    Sécurité

    Les chiffres de la délinquance ont augmenté.

    Endettement

    Bientôt 120% du PIB.

    Balance commerciale dans le rouge vif

    Le déficit commercial s’élève à 85 milliards, le plus mauvais de tous les temps et d’Europe, alors que cette dernière annonce un excédent par pays de presque 30 milliards.

    Sous le mandat Macron la France est bien devenue l’homme malade de l’Europe.

    Claude Goudron     Contrepoints.org

  • Juste la vérité

    [#SudRadio] #LesVraiesVoix @JulienOdoul : "J'ai vu un certain nombre d'immigrés ukrainiens vouloir repartir courageusement en #Ukraine se battre, j'aurais aimé qu'il y ait aussi des immigrés maliens pour se battre au #Mali à la place de nos fils"

    https://t.co/slM9W3nx1t pic.twitter.com/ovZ169O8ZV

    — Sud Radio (@SudRadio) March 3, 2022

     

  • Le pacte maudit

    Macron a fait des pieds et des mains devant l’ONU pour faire aboutir ce projet abject, ce pacte maudit, à Marrakech, et l’imposer au monde, à ceux qui l’ont signé.
    Car Macron impose tous ses avis au monde et aux plus grands chefs d’États qui, pour la plupart, le méprisent et se rient de lui.
    Mais rien n’arrête Macron qui semble être l’envoyé du diable en personne…  

    Dans son dernier discours-fleuve (de campagne électorale) de 2 heures tout aussi vide, stérile et mégalomaniaque que les autres, Macron veut encore et toujours plus de migrants en France pour nous remplacer…


    "Macron annonce la couleur: il veut encore plus d’immigrés africains en France"


    Source:

     

    QUE DIT LE PACTE DE MARRAKECH?
    Que tout humain doit avoir le droit de circuler partout dans le monde pour se rendre dans le pays de son choix, pour y vivre (aux crochets des autres), pour y travailler (à l’occasion) et pour y prospérer et être heureux, si la gamelle publique est bonne.
    De plus, le pacte interdit la critique et le blocage de l’immigration.
    Il faut être rudement gonflé pour imposer ça à la planète!!!

    QUI SONT LES ETRANGERS ACTUELS IMMIGRANT EN EUROPE?
    Des Arabes, des Maghrébins, des Africains et des ressortissants des populations de pays comme l’Iran, l’Afghanistan, le Pakistan, etc.

    POURQUOI VIENNENT-ILS EN EUROPE?
    Parce que dans leurs pays ils se disent pauvres, affamés, persécutés, menacés par les musulmans ou par la dictature ou par toutes sortes d’ennemis… Ils fuient, selon eux, la misère et la guerre.
    C’est faux la plupart du temps!

    Il est vrai que certains pays comme le Liban, la Syrie, le Yémen ou l’Irak sont très instables et que la guerre y est quasi permanente.

    Mais il ne faut pas exagérer.
    À écouter les avis des immigrationnistes fous, le monde entier est en guerre…

    C’est faux. Tous ces Africains, par exemple, qui arrivent par 500 000 chaque année rien qu’en France, ne fuient absolument pas la guerre.
    Ils vont bien, sont bien nourris, sont bien bâtis et aptes au combat. 
    Ce qu’ils fuient, c’est l’ennui, le manque de travail, je l’accorde, une certaine pauvreté, et aussi une bonne dose de paresse et de fainéantise.
    Pourquoi? Parce qu’on leur a raconté et qu’ils savent qu’en Europe et particulièrement en France, le système social de solidarité géré par les fachos de gauche (et alimenté par nos cotisations sociales) est une véritable corne d’abondance inépuisable pour tous les parasites de la planète.

    Ma question est: à quel chiffre d’immigration en France devrons-nous envisager de commencer à la réguler, Monsieur Macron, 10 millions, 20 millions, 50 millions, 100 millions…?

    Tout le contraire: des immigrants africains bien nourris, jeunes, sportifs, de forme militaire, pas affamés du tout, mais plutôt soldats d’invasion:
    Avec le pacte de Marrakech qui est une bénédiction pour eux, ils se ruent par millions à nos frontières, les franchissent et exigent avec véhémence et violence un droit d’asile, des droits, une régularisation et des papiers que nos lois ne prévoient pas.

    Il faut savoir qu’en Afrique il n’y a pas de guerre, aujourd’hui, mais seulement quelques troubles et des attaques terroristes ponctuelles dans peu de pays, contre lesquels les pays occidentaux les assistent.

    La France distribue des milliards d’euros comme des petits pains au dirigeants africains et les Africains feraient bien de commencer à se demander où passe tout cet argent grâce auquel leurs pays pourraient enfin avancer, se moderniser et devenir plus prospères.
    Voir du côté des banques suisses…

    Il faut savoir aussi que tous les Africains ne sont pas des paresseux ni des parasites, mais que, bien au contraire, beaucoup, dans toute l’Afrique, se donnent du mal et travaillent dur pour s’en sortir, étudient, passent des diplômes, deviennent fonctionnaires, créent des commerces, des exploitations agricoles et des entreprises et parviennent un jour à la réussite.
    Mais ceux-là, on n’en parle jamais sur les médias français.
    En fait, l’Afrique est colossalement riche et il serait temps que les Africains apprennent à exploiter toutes ces ressources naturelles qui sont sous leurs pieds au lieu de toujours attendre que les pays occidentaux les assistent techniquement et leur donnent de l’argent…

    Les migrants qui arrivent chez nous sont le déchet, les paresseux, les bons à rien et les parasites qui ne veulent rien faire en Afrique…
    Non, tous ces gens n’ont rien à faire en France et je vais l’expliquer.

    Tout d’abord, je voudrais revenir sur le principe même, fondamental, des frontières entre les États…
    Si, pendant des milliers d’années, les humains ont ceinturé leurs pays par des frontières contrôlées et gardées militairement, ce n’est pas sans raison.
    Les raisons étaient que les pays qui voulaient se construire, vivre et avancer en paix devaient se protéger et protéger leurs frontières contre les pillards de toutes sortes, les bandits et les armées des pays voisins ou plus lointains qui venaient leur faire la guerre pour les piller, violer leurs femmes et leurs hommes et les enlever pour demander des rançons ou en faire des esclaves.
    Les frontières avaient pour but d’éviter d’innombrables turpitudes épouvantables au peuple de ces pays.

    Aujourd’hui encore, partout dans le monde, à part dans cette stupide UE, tous les pays ont des frontières fermées et surveillées et sont obligés de les renforcer encore plus, aujourd’hui, à cause de ce pacte destructeur de nations…!
    Et si les fachos gauchistes décérébrés sont tout contents, aujourd’hui, que les frontières soient ouvertes, béantes, j’attends le jour où ils commenceront, ces crétins, à pleurer pour qu’on les ferme de nouveau.

    NOS FRONTIÈRES ONT TOUJOURS SERVI A NOUS PROTÉGER.
    Et le cynisme des mondialistes, européistes et immigrationnistes fous n’y changera rien. Ils n’ont rien inventé. D’ailleurs, dans les décennies passées, lorsque l’UE était encore un projet, personne n’avait jamais dit que ses frontières extérieures seraient ouvertes à tous les vents.
    Seules les frontières internes devaient être ouvertes, l’espace Schengen.

    Ensuite, pourquoi se protéger des populations des pays voisins ou plus lointains?
    Parce que les pays différents, même frontaliers, ont des traditions, des cultures et des règles de civilisation toujours un peu différentes de celles de leurs voisins et que la cohabitation de cultures différentes a toujours été source de problèmes linguistiques, d’incompréhension, de confrontations diverses, orales ou physiques et de chaos.
    Et il y en a toujours un qui veut imposer ses règles et sa culture à l’autre.
    Et là, je ne parle que des pays européens, comme la France et ses voisins plus ou moins proches, anglais, espagnols, portugais, italiens, allemands, autrichiens, polonais, belges, hollandais et autres.

    Avec tous ces pays, au cours des siècles, nous avons eu des vagues d’immigration en France et des problèmes liés à ça, à chaque fois. Les choses se sont décantées peu à peu, parce que nos cultures étaient relativement proches et parce que nous partagions alors une valeur commune importante et forte, le christianisme.

    Mais lorsque les migrants sont de cultures totalement différentes, comme les Arabo-musulmans (qui affichent clairement leur intention de nous dominer, de nous écraser, de nous éliminer et de nous remplacer, tout comme les Africains musulmans), on en arrive à un tel éloignement de langues, de culture et de civilisation que toute intégration-assimilation est impossible et que toute paix est impossible également.
    Ces populations arrivent avec leurs projets guerriers, leur terrorisme et leur perpétuelle guerre de conquête.

    57% des jeunes musulmans veulent vivre en France sous la charria!
    En réalité, ce chiffre pourrait atteindre les 65 % et même aller jusqu‘à 75 % sur des territoires plus ciblés.


    https://www.marianne.net/societe/education/selon-lifop-65-des-lyceens-musulmans-placent-lislam-au-dessus-des-lois-de-la-republique

     

    On le voit chaque jour en France, des centaines d’agressions, de vols, de viols, de poignardages, d’égorgements, de décapitations, etc.
    Comment voulez-vous arriver un jour à vivre en paix avec de telles populations qui ont importé avec elles toutes les horreurs qui font de leurs pays d’origine des terres où la vie et le droit n’ont pas droit de cité et où seule la violence fait loi?

    C’est ce qui arrive aujourd’hui en France et qui va nous conduire à des troubles de plus en plus violents et des guerres civiles interethniques, interraciales et interreligieuses qui n’en finiront jamais.

    C’était pour empêcher ces choses que les frontières avaient été intelligemment inventées et mises en place, il y a bien longtemps…!!
    Alors, fallût-il que nos dirigeants fussent idiots pour abolir nos frontières!
    Ou bien avaient-ils une idée derrière la tête…?

    Je vous laisse juges.

    Le pacte de Marrakech est une ignominie qui a été voulue et pensée par Macron seul et imposée au monde (aux signataires) dans le seul but de faire déferler sur la France une immigration totalement incontrôlée, brutale, invasive et criminelle de remplacement des populations françaises de souche, de préférence la classe moyenne. 

    Par sa bêtise, (qui n’est plus à démontrer), par son orgueil et ses ambitions démesurées, par son amour de l’argent et du pouvoir, par son mépris de la vie et par sa totale inhumanité, Macron a mis en péril la vie des peuples de nombreux pays dans le seul but de faire passer en France une loi visant à la détruire sous une déferlante de populations halogènes sauvages et incultes (se dit des peuples qui, vivant dans une nation, y sont minoritaires et qui, tout en conservant leur langue et leur culture, coexistent en refusant de s’intégrer à la nation qui les accueille).

    Sondage "Où va la France": un fiasco monumental pour Macron


    Source:

     

    "À Marrakech (Maroc) lundi 10 décembre 2018, 150 États étaient présents pour la signature du pacte mondial" pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. " Le texte est censé aider les États à gérer les flux migratoires à l’échelle internationale, à lutter contre les facteurs de migration et contre les trafics. Sur le papier, il y a plus d’intentions que d’obligations. "Son objectif est de sceller la volonté des États de coopérer ", a précisé Louise Arbour, représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU pour les migrations. Il n’y a ni quotas ni obligations d’accueillir, mais les États s’engagent à favoriser l’emploi et l’intégration des migrants, et à leur garantir l’accès à une protection sociale. "

    Les pays non signataires ou abstenus:

    L’Autriche, l’Australie, l’Italie, la Bulgarie, le Chili, la Croatie, les États-Unis, Israël, la Hongrie, la Pologne, la Serbie, la Slovaquie, la République dominicaine, la Tchéquie et la Suisse ne signent pas le pacte. L’Estonie, le Danemark et les Pays-Bas ne sont pas présents à Marrakech.

    Migrations sûres, ordonnées et régulières ", cela pourrait faire rire si ce n’était aussi triste et que cela ne mettait les nations occidentales en danger de mort…

    Une immigration sûre et ordonnée grâce au pacte de Marrakech…???!!!:
    Avec le pacte de Marrakech et l’UE, toute paix sera désormais impossible en Europe.

    Ce qui entraîne, bien sûr, la nécessité de sortir très rapidement de l’Union européenne, d’abolir le pacte de Marrakech, d’interdire la pratique de l’islam, d’expulser des millions d’immigrés musulmans ou non vers leurs pays d’origine ou vers le Sahara par parachutages massifs.
    Fermer nos frontières hermétiquement et les faire garder par des troupes puissamment armées qui tireront à vue sur tout candidat à l’immigration clandestine.

    Il sera alors peut-être possible de tenter de redresser notre pays, de lui redonner sa chance d’être de nouveau une nation digne et fière de son passé, de son présent et de son avenir.
    Ce sera long, car les dégâts sont très profonds.

    Pour cela, il nous faudra un Zemmour, car c’est le seul à aimer la France et à avoir une vision saine et normale de ce qu’il est nécessaire de faire pour sauver la France.


    Je développe longuement ici:
    Un Zemmour sinon rien "


    http://cabalard.free.fr/1zemmour.html

    Laurent DROIT

  • Logements

    Lors de la campagne des élections présidentielles de 2017, Emmanuel Macron s’était engagé à construire plusieurs centaines de milliers de logements sociaux chaque année. La promesse n’a pas été tenue et les derniers chiffres couvrent de ridicule le président de la République.

    Avec un peu plus de 92 000 agréments enregistrés en 2021, les organismes HLM auront raté l’objectif de 125 000 unités à produire fixé par Emmanuelle Wargon, la ministre du Logement et par le premier minstre Jean Castex. La bonne volonté ne suffit pas. Sans mobilisation forte des pouvoirs publics, l’Hexagone devra faire face à une crise du logement prévient Emmanuelle Cosse, la présidente de l’Union sociale de l’habitat.

    Il faut que les pouvoirs publics, quels qu’ils soient, comprennent bien que dans six mois, ils devront gérer une crise du logement " relève un parlementaire de LREM qui préfère conserver l’anonymat, de peur de perdre son investiture aux prochaines élections législatives.

    Les chiffres le prouvent. Là où les besoins en logements collectifs sont les plus cruciaux, leur construction, tous secteurs confondus, a chuté de 14 % depuis 2018 et de 36 % pour les seuls logements sociaux, les plus indispensables pour loger les travailleurs-clés des villes. Jean Castex a repris quatre des mesures suggérées par le rapport Rebsamen mais a proposé une version minimaliste. D’où l’échec persistant.

    Source

    Même nos confrères de la rédaction du journal Le Monde partagent notre analyse. Une fois élu président de la République, Eric Zemmour aura du pain sur la planche, vu le retard accumulé.

    Le rapport Rebsamen, homme politique qui n’est pas ma tasse de thé, pointe le mauvais travail du gouvernement en ces termes: " La construction décroche, en zone tendue, avec un recul de 14 % des permis de construire, comparé au niveau moyen de 2018, explique le maire de Dijon François Rebsamen. Le décrochage concerne autant le parc privé que le parc social: en 2020, le nombre de logements sociaux agréés plongeait à 48000 unités, contre, par exemple, 75 000 en 2016“. 

    Le rapport chiffre aussi les besoins en logements: " la démographie sur la période 2017-2030 commande de construire entre 210 000 et 325 000 logements par an, auxquels viennent s’ajouter 2 millions de logements à créer, dans la période, pour mettre fin au sans-abrisme. C’est donc au rythme de 400 000 à 500 000 unités par an que la construction devrait fonctionner, "faute de quoi se prépare une crise majeure de l’offre", alerte le rapport.

    Source

    https://www.youtube.com/watch?v=kGaO7f-nn3w

    Conclusion: un gouvernement doit être composé de ministres qui travaillent et non de fainéants qui se branlent, comme ce ministre Benjamin Griveaux contraint de démissionner, car trop porté sur le sexe.

    Francis GRUZELLE
    Journaliste et écrivain
    Carte de Presse 55411

  • France Orange Mécanique

    Semaine 8:

     

    19/02 – Toulouse (31): Ils étaient mineurs en 2018, Alexandru Lipitor, Florin Corbei, et Robert Baicu et ils comparaissent cette semaine devant la justice. Des jeunes Roumains pour lesquels la cour d’assises des mineurs va tenter de comprendre pourquoi ils ont tabassé Serge Balthazar dans la nuit du 17 juillet 2018, avant de le jeter vivant dans la Garonne. Le corps sans vie de ce SDF de 61 ans, qui vivait dans sa voiture à proximité du Stadium*, avait été retrouvé à moitié immergé le 25 juillet 2018. Ces repris de justice, qui ont “des tendances sociopathiques” ou “psychopathiques” disent les experts, auraient fait passer le malheureux par-dessus la rambarde d’un pont de la rocade, malgré ses pleurs et ses suppliques.

    Le Stadium est le stade de rugby du club Toulousain, multiples fois champions de France et d'Europe

    Rennes (Île-et-Vilaine): Un migrant clandestin, en situation irrégulière, âgé de 31 ans, a poignardé et blessé grièvement un homme sur la place des Lices. Il a été mis en examen pour tentative de meurtre.

    Rouen (Normandie): Dans un foyer de travailleurs, un homme d’une soixantaine d’années a trouvé la mort, victime d’une centaine de coups de couteau. Le suspect, de nationalité mauritanienne, va faite l’objet d’une hospitalisation sous contrainte.

    Grigny (Rhône): Xavier Odo, maire de Grigny, a été victime d’une agression sur la place du marché. Un individu, sans aucune raison apparente, l’a violemment frappé au visage avant de l’insulter, le menaçant de mort. Il était porteur d’un couteau. " Un nouveau cap a été franchi dans l’inacceptable " a déclaré la première adjointe, Isabelle Gautelier.

    La Chapelle-Saint-Luc (10): Dans une petite rue tranquille de cette commune chapelaine, une vingtaine de coups de feu ont été tirés à l’arme automatique. Pas de blessé mais un quartier en émoi devant " cette scène de guerre ". Les voitures qui se situaient entre le tireur et la maison visée ont subi de graves dégradations. Un individu a été interpellé à Troyes, quartier des Chartreux.

    Marmande (47): Une jeune femme, mère de trois enfants et âgée de 31 ans, retrouvée morte dans son domicile, tuée de plusieurs coups de couteau par un homme de 41 ans, ressortissant marocain résidant à Bordeaux, “avec laquelle il entretenait, depuis peu de temps, des relations épisodiques“.

    Neuilly-sur-Seine (92): En début de soirée, dans une rue de Neuilly, une jeune femme, âgée de 22 ans et souffrant d’un handicap mental et physique, a été violée par deux individus de 21 et 22 ans, d’origine roumaine. Ils ont été appréhendés et écroués puis mis en examen par le parquet de Nanterre. Sous le choc, la jeune victime a pu raconter son agression aux policiers !

    Échirolles (Isère): Un homme d’une trentaine d’années est mort, après son transport aux urgences de l’hôpital de Grenoble, après avoir reçu plusieurs coups de couteau dans la rue de Bretagne. Le meurtrier n’a pas encore été interpellé.

    Guéret (Creuse): Un ressortissant afghan, âgé de 31 ans et déjà connu des services de police, possédant un titre de séjour valable jusqu’en 2023, a agressé sexuellement et tenté de violer, en pleine rue, deux femmes successivement, dont la première âgée de 74 ans.

     

    20/02 – Tribunal de Bobigny (93): Elsadiq Obieda officie depuis 2019 en tant qu’interprète. Après 22 ans et maîtrisant la langue arabe "C’est un poste à plein temps, et on n’a pas le temps de faire autre chose. Le tribunal de Bobigny est la plus grosse juridiction française à utiliser des interprètes. Je suis continuellement confronté à des choses atroces, entre celui qui a égorgé sa femme et ses enfants, celui qui a brûlé sa compagne, celui qui a violé sa mère… C’est mon quotidien“.

    Justement à Bobigny, un individu, dont on ignore l’origine, a pris en otage trois femmes avant d’être interpellé, rue du Chemin vert par les policiers du RAID. Il est accusé d’avoir tué un homme peu avant, et d’en avoir blessé un second, près d’un établissement de restauration rapide, sur le boulevard de l’Hôtel-de-Ville.

     

    21/02 – Cherré-Au (Sarthe): Une femme, choisie au hasard, a été agressée au cutter par un individu âgé de 42 ans, dans le centre commercial Leclerc de Cherré-Au (Sarthe). L’agresseur a frappé au hasard, s’en prenant également à une fillette de 9 ans et à sa grand-mère à coups de poing. Le parquet du Mans l’a placé en "hospitalisation sous contrainte en milieu psychiatrique".

    Coulommiers (77): Il dort tranquillement, près de son épouse, lorsqu’un bruit le réveille. Il se retrouve face à un cambrioleur. Âgé de 86 ans, il n’hésite pas à s’emparer d’une chaise pour l’asséner sur l’individu mais il reçoit un tas de coups de poing et son agresseur prend la fuite après avoir arraché le collier de son épouse (80 ans), divers objets et 1300 euros en espèces. (si cela s’était passé au Texas l’intrus aurait eu moins de chance de s’en tirer!) 

     

    22/02 – Tours (Indre-et-Loire): Hélène, septuagénaire, entretenait une relation intime avec Abdelkader, trentenaire. Le 27 mai 2020 les policiers intervenaient en pleine rue car elle avait été "fracassée" par son "compagnon": coups de pieds, cheville blessée, orteil cassé, avant qu’il ne disparaisse avec sa carte bancaire et les clés de l’appartement. Il retirait de petites sommes plusieurs fois par semaine et frappait même le chien. La victime avait déjà porté plainte à deux reprises mais aucune suite n’avait été donnée. Abdelkader a été condamné à 30 mois de prison, dont six avec sursis, plus 5 000 euros pour les souffrances endurées.

    Lauzerte (82) – Gérard, âgé de 70 ans, est terrorisé et roué de coups de poing par un multirécidiviste, qui a squatté et pris possession de son domicile et déjà expulsé à 6 reprises. Gérard vit depuis deux mois chez sa sœur: il a cassé la serrure en criant "Je vais te tuer". La plainte qu’il a déposée est restée jusqu’à présent lettre morte.

     

    *Charlotte d’Ornellas contredit le ministre de la Justice Dupond-Moretti: "Contrairement à ce qu’il affirme, il y a bien des statistiques sur la nationalité des détenus dans les prisons françaises… 24,9% de ces détenus sont des étrangers, et ces statistiques ne tiennent pas compte des détenus issus de l’immigration“.

     

    23/02 – Nantes (Loire-Atlantique): Un SDF se fait voler le peu qu’il possédait par quatre migrants clandestins, dont un ressortissant algérien qui faisait l’objet d’une OQTF mais également d’une peine de prison, prononcée par la justice bordelaise mais non exécutée.

    Pontoise (Val-d’Oise) – Après une opération antistupéfiants menée le 14 février dans un point de deal très connu, rue de la Fontaine, un riverain, âgé de 52 ans, a été retrouvé à l’hôpital par les enquêteurs: il avait été pris pour cible par les voyous du quartier "car il avait été vu parlant aux policiers pour leur faire part de son exaspération sur ce trafic en plein jour".

    Grenoble (Isère) – Un migrant clandestin, objet d’une OQTF, a mis le feu dans l’une des geôles de l’hôtel de police de Grenoble, situé au 36 boulevard Maréchal-Leclerc, alors " qu’il avait été fouillé avant son incarcération (paraît-il !) ". 150 personnes ont dû être évacuées de ce bâtiment de six étages. Placé en garde à vue, à la suite d’un vol, il tentait ainsi d’échapper à la reconduite vers la frontière. 14 policiers ont été particulièrement exposés à l’inhalation de la fumée.

    Vitrolles (13) – Sur l’avenue du 8 mai 1945, dans le quartier de la Frescoule, deux équipages de la police municipale ont été visés par le jet d’un cocktail Molotov. L’engin incendiaire a explosé sur l’un de deux véhicules de police qui étaient à l’arrêt mais mais aucun des quatre fonctionnaires n’a heureusement été blessé: “Les vitres des deux véhicules étaient ouvertes au moment du jet de ce cocktail Molotov qui aurait donc pu atterrir à l’intérieur du véhicule, avec les conséquences dramatiques que cela aurait pu engendrer”. Trois jeunes suspects ont été identifiés dès le lendemain avant d’être interpellés, placés en garde à vue, puis mis en examen pour tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique indique une source judiciaire.

     

    24/02 – Bordeaux (Gironde): Impasse Grenier, dans le quartier Belcier, derrière la gare Saint-Jean, un homme âgé de 58 ans a été retrouvé mort, dans une mare de sang, frappé d’une douzaine de coups de couteau. Habitués, les riverains de ce quartier, où circulent librement dealers et prostituées, ne se sont pas inquiétés des cris. L’enquête a été confiée à la PJ.

    Carquefou (44) – Un homme d’une trentaine d’années, poursuivi par un groupe d’individus armés, a été abattu. Un autre blessé. Plusieurs coups de feu, d’une arme automatique et d’une arme de poing, ont été entendus.

    Lens (Nord) – Passant sous le pont Césarine, avenue Alfred-Maës, une femme d’une cinquantaine d’années est agressée violemment, jetée au sol et frappée à coups de pieds par deux migrants d’origine algérienne qui voulaient lui voler son sac. Devant sa résistance ils s’enfuient. Tous deux sont arrêtés quelques jours plus tard pour un vol à l’étalage à Noyelles-Godault et la victime identifie Abdel Baaziz, 23 ans, arrivé depuis 2018, et son complice, un mineur de 17 ans.

    Saint-Étienne (Loire) – Un Algérien, mineur isolé de 17 ans, a été interpellé dans le centre commercial " Centre-Deux " alors qu’il hurlait " Dégagez, je vais tous vous planter ". Peu avant il avait agressé une passante. Déjà connu des services de police, le mineur, qui possède un document de circulation, a été placé en garde à vue.

     

    25/02 – Nîmes (Gard): Alors que des policiers verbalisaient une voiture garée sur le trottoir, à hauteur de la place De-Lattre-de-Tassigny, dans le quartier du Chemin-Bas, une bande de jeunes s’est interposée en hurlant " On est chez nous, on est chez nous ", ils voulaient faire reculer les policiers. Les renforts sur place ont été encerclés par une trentaine de voyous et des jets de pierres. Seulement un adolescent de 15 ans a été interpellé.

    Le Mans (Sarthe) – Un videur de la discothèque " Le Guest’s " qui fermait les portes a été menacé de mort par un migrant syrien, âgé de 24 ans: "Je vais vous buter tout de suite", qui lui a tiré dessus avec un pistolet d’alarme, puis frappé les policiers qui ont dû employer les " tasers " pour le maîtriser. Son avocate a plaidé " sa bonne intégration". L’agresseur a été condamné à 10 mois de prison avec sursis et interdiction de séjourner au Mans pendant trois années.

    Reims (Marne) – À la sortie d’une discothèque, dans le secteur de la place d’Erlon, non loin du commissariat, deux jeunes femmes ont été violées en pleine rue. La première victime d’une fellation et la seconde d’une tournante, mais il n’existe aucun lien entre ces deux affaires, a précisé le procureur de la République, l’une et l’autre ne se connaissant pas.

    Paris (75) – À la station de métro Porte de Bagnolet, dans le 20e arrondissement, trois agents de la RATP, hors service, ont tenté d’intervenir lors d’une scène violente qui se déroulait sur le quai de la ligne 3. L’un des agresseurs a planté son couteau dans la cuisse de l’un des agents, avant d’être maîtrisé et menotté. Il a été placé en garde à vue.

     

    *Le tribunal administratif de Montreuil, en Seine-Saint-Denis, a suspendu de son poste un pilote (depuis quinze ans) d’Air France, accusé de radicalisation: il respectait scrupuleusement ses heures de prières " y compris pendant les vols " et pratiquait le jeûne du ramadan malgré les risques de sécurité liés à cette pratique. Des collègues de ce pilote avaient fait part de leur volonté de ne plus voler avec lui " par manque de confiance " (Les passagers, eux, n’en savaient rien !)

     

    *Ne vous semble-t-il pas étonnant que les vidéos des très nombreuses agressions qui se produisent au sein des transports parisiens soient souvent détruites au bout de 48 heures, avant même que la police puisse les réquisitionner suite aux plaintes des victimes ? Selon une enquête Ipsos, un Français sur deux juge que l’insécurité s’est aggravée progressivement en France au cours de ces cinq dernières années.

     

    Espagne – Depuis le début de 2022, plus de 6 000 migrants illégaux ont atteint les côtes espagnoles, soit une augmentation de 75 % par rapport à 2021. L’Espagne subit la pression migratoire la plus forte depuis que l’on tient des registres. Les îles Canaries continuent d’être la route la plus empruntée, le mouvement des flux migratoires du nord du Maroc vers la côte est de plus en plus intense. Depuis le début de l’année, les îles Canaries ont déjà accumulé plus de 5 000 arrivées illégales. L’immigration clandestine aux Canaries représente donc 78 % des statistiques nationales, en recevant en moyenne plus de 100 personnes par jour. Pour sa part, l’Andalousie continue de représenter le deuxième lieu de prédilection des mafias de l’immigration clandestine.

    Ceuta (enclave espagnole au Maroc): Un juge d’instruction a ordonné le retour en Espagne de 14 (soi-disant) mineurs isolés qui avait été expulsés en mai 2021 par le ministre de l’Intérieur. Ils faisaient partie des 2 000 migrants mineurs marocains arrivés à Sebta (Ceuta) en mai 2021 et expulsés en août dernier.

    Gérone (Catalogne): Après le viol, le mois dernier à Figuerès, d’une femme, âgée de 95 ans, par un migrant clandestin gambien, les autorités catalanes ont rendu publiques les statistiques sur les crimes sexuels, en hausse de 43 % et celles des délinquances de toutes sortes, plus 13%. 329 crimes sexuels ont été recensés en 2021, contre 310 en 2019. Parmi eux 53 viols, soit +13 % et 276 agressions, soit + 49,2% (185 cas en 2020). Ces mêmes autorités constatent que les victimes déposent plaintes bien plus souvent.

    Île de Grande Canarie: Oussibi, un migrant d’origine malienne, âgé de 35 ans, avait été interpellé pour avoir abusé sexuellement d’une fillette de 4 ans, dans un centre d’hébergement pour migrants. Laissé en liberté, avec ordre de ne pas approcher la fillette, il n’a pas tardé à recommencer en abusant d’une fillette d’une autre famille. Arrêté et incarcéré.

    Cela explique sans doute l’une des raisons qui font que le parti VOX (droite de la droite espagnole) se situe pour la première fois dans les sondages devant le PP (Parti Popular) et à proximité directe du PSOE (Socialiste). Une autre de ces raisons: la corruption à la tête de la communauté madrilène.

     

     Allemagne – Même en attendant le train, la prudence est désormais de mise. C’est ce que prouve l’augmentation effrayante de ces tentatives de meurtre particulièrement sournoises dans toute l’Allemagne. La plupart des auteurs de ces attentats ne sont pas de nationalité allemande et souvent ils sont jugés irresponsables par les tribunaux.

    Toujours en Allemagne, mais à Dresde, Milad, 24 ans, dont nous ignorons les origines mais hurlant "Allahu akbar", avait poignardé plusieurs voyageurs dans la gare principale. C’était en 2021 et il avait notamment poursuivi un homme le poignardant à neuf reprises mais, selon l’avis d’un expert islamique du Bureau d’État des enquêtes criminelles "Il n’y a aucune indication d’extrémisme dans son acte". Notons cependant que Milad avait déjà commis une attaque au couteau dans une gare il y a trois ans et avait été condamné à 16 mois de prison.

     

    Selon la police, 29 cas de personnes poussées sur les rails ont été recensés en 2020. 49 cas recensés en 2021. Ce phénomène est actuellement perçu dans de nombreux endroits en Allemagne. Sur les 65 suspects connus, 38 d’entre eux n’étaient pas de nationalité allemande. En novembre, par exemple, un homme de 37 ans a perdu une jambe lorsqu’il a été poussé sous un train de banlieue. Le même mois, un homme de 70 ans a été gravement blessé à Hambourg-Dammtor après avoir été poussé sur les rails d’un train de banlieue. En 2019, une attaque à Francfort a fait sensation dans tout le pays: un migrant érythréen a poussé un garçon de 8 ans et sa mère devant un TGV. Le garçon est mort, la mère a survécu. Le tribunal a considéré qu’il s’agissait d’un meurtre, mais que le migrant n’était pas coupable et l’a envoyé en hôpital psychiatrique. Ce n’est pas un cas isolé: à plusieurs reprises, des troubles psychiques ont été constatés chez les auteurs des faits devant le tribunal.

     

    Pologne – L’Algérien Abdanour Djabri, 40 ans, est arrivé à Starogard Gdanscki en janvier. Soi-disant marseillais, il avait fait la connaissance d’Ewa sur Internet et a vécu dans son appartement, rue Tczewska. Il a tenté de persuader Ewa, sourde de naissance, de se marier. Elle a refusé et il l’a tabassée. Prévenue par son fils, la police a défoncé la porte et a découvert le cadavre d’Ewa sur un canapé. Aucune trace de son amant arabe. Recherché par la police polonaise et Interpol le meurtrier aurait réussi à rejoindre l’Algérie.

     

    Angleterre – Un migrant soudanais, Abdallah Baballah, 26 ans, ciblait des femmes alors qu’elles rentraient seules à la maison la nuit, menaçant de poignarder ses victimes il leur faisait subir de violentes agressions sexuelles et les dépouillait. Sans adresse fixe, il a admis un viol, une tentative de viol, deux accusations de vol qualifié et d’agression ayant causé des lésions corporelles graves. Également reconnu coupable pour trois autres chefs d’accusation de viol, trois vols qualifiés, une agression sexuelle, une tentative de viol et une menace de mort.

     

    Italie – Après avoir été recueillis à 100 kilomètres des côtes italiennes de la Sardaigne par le navire " Diciotti " et trois vedettes des garde-côtes, 573 migrants, dont 59 mineurs, pour un grand nombre " non accompagnés " sont dirigés vers le port sicilien d’Augusta où ils seront débarqués.

     

    *Puisque, apparemment, le ministre de la Justice n’est pas tenu au courant des statistiques concernant les détenus étrangers dans les prisons françaises, qui nous coûtent 700 millions d’euros par an, nous lui conseillons de lire "Le Figaro" du 24 février 2022: Total des détenus en France: 69 173 – Total des détenus étrangers: 17 198, soit 24,9%. Sur ce chiffre 9793 originaires d’Afrique: 3472 Algériens – 2220 Marocains – 1117 Tunisiens et 2984 d’autres Africains.

     

    Manuel Gomez