Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

actualité - Page 8

  • INCROYABLE! Voir à travers les murs

    CSAIL, le laboratoire d’informatique et d’intelligence artificielle du MIT, a présenté un nouveau projet de recherche qui pourrait permettre de veiller au bien-être des patients et des personnes âgées. L’équipe de chercheurs, dirigée par le professeur Dina Katabi, a développé un système baptisé RF-Pose, basé sur une IA, capable de percevoir et d’identifier des personnes à travers un mur. Pour cela, il utilise les ondes environnantes afin de déterminer si la personne en question est en train de bouger ses bras ou ses jambes.

    L’équipe a publié les résultats de son étude et précise que ce système « démontre l’estimation précise de la position humaine, à travers les murs et les obstructions. Nous tirons parti du fait que les signaux sans fil dans les fréquences WiFi traversent les murs et se reflètent sur le corps humain ». Leur technologie est en effet capable de distinguer à travers la paroi, y compris dans l’obscurité, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessus.

    Pour y parvenir, les chercheurs se sont servis de réseaux de neurones « pour analyser les signaux radio qui rebondissent sur le corps de la personne pour ensuite créer une représentation dynamique qui marche, s’arrête, s’assoit et bouge ses membres lorsque la personne effectue ces actions ». Le système a été entraîné sur des milliers d’images montrant des personnes effectuant toute sorte d’activités dont les chercheurs avaient extrait des figures sous forme de bâtons à deux dimensions. Le réseau de neurones a donc eu accès à ces images et aux signaux radio correspondant à chaque mouvement. RF-Pose a pu, grâce à cette combinaison, apprendre à estimer la posture et les gestes d’un individu sans l’aide de caméra grâce aux signaux radios qui rebondissent sur le corps de la personne.

    Les applications d’un tel système sont nombreuses et on pense bien évidemment à une éventuelle utilisation chez les personnes âgées mais aussi les personnes souffrant de la maladie de Parkinson, de dystrophie musculaire ou de la sclérose en plaques. Il pourrait en effet être capable de détecter un comportement spécifique en analysant les mouvements du sujet, sans avoir besoin d’être dans la pièce. Suivre la progression d’une maladie mais aussi alerter en cas de chute, d’accidents ou de changements dans la routine d’une personne pourrait permettre aux personnes âgées de vivre de façon plus autonome et sûre.

    L’équipe du professeur Dina Katabi travaille en collaboration avec des médecins pour développer cette technologie en fonction des besoins. Elle précise également que les données recueillies sont anonymisées et cryptées afin de respecter la vie privée des utilisateurs. Un mécanisme de consentement devrait par la suite être mis en place dans ce cadre.

    Bien évidemment, les applications de RF-Pose pourraient s’étendre aux opérations de sauvetage ou de recherche car son taux de réussite en matière d’identification s’élève à 83% sur un groupe de 100 personnes. L’équipe de chercheurs poursuit le développement de son système et prévoit de créer des représentations en 3D afin de repérer notamment les micro-mouvements comme les tremblements de la main.

    Lire la vidéo sur: https://www.actuia.com/actualite

  • Stop immigration-invasion!

    Arrêtons de culpabiliser l'Europe, l'Union Africaine doit prendre ses responsabilités !

    Ma réaction à la suite du refus des autorités italiennes de laisser accoster l'Aquarius et les 629 migrants à son bord.

    La vague migratoire de masse que nous subissons depuis des années doit s’arrêter ! Nous devons enfin protéger sérieusement nos frontières extérieures et faire respecter la volonté de nos peuples qui sont en droit de ne pas accepter une immigration imposée.

    L’Europe ne peut pas continuer à tenter de lutter contre une immigration illégale qu’elle provoque elle-même par ses discours de fausse générosité et par sa politique migratoire irresponsable des quotas de migrants à répartir dans les Etats membres et à laquelle je suis fermement opposée.

    Je n’accepte pas les discours de culpabilisation de l’Europe. Je rappelle qu’elle verse chaque année à l’Afrique 17 milliards d’euros d’aide publique au développement dont plus de 4 milliards de la France. Depuis 2014, près de 15000 personnes se sont noyées en Méditerranée et le trafic criminel des passeurs n'a cessé de s'intensifier.

    Ma pensée:

    et avec l'aide de Soros, de l'Union Européenne et de tous ces con.... ds d'assocs françaises et internationales qui leur file un coup de main! HONTE A EUX!

    FOUTONS DEHORS CES BENEVOLES D'ASSOCS DE MIERDA pour trahison à la Patrie!

    on en a fusillé pour moins que ça en 14-18 ou 39-45! (là, je parle pour un de mes oncles, nationalisé Français et résistant aux nazis pour remercier la France de son accueil lui et toute notre famille arrivée en 1915 et mon papa envoyé prisonnier à Austwich)....

    Non mais, pour 630 migrants du bateau, 2300 "bénévoles": faites le ratio!

    et, pendant ce temps-là, en FRANCE, plus de 10 millions de pauvres et 6 générations pour qu'ils sortent de leur état de pauvres!

     

    N. Morano

    Pourquoi alors culpabiliser l’Europe sans jamais rappeler à leurs responsabilités les pays d’origine des migrants, en particulier ceux de l’Union Africaine, qui ont le devoir d’assurer un avenir digne à leurs populations et en particulier à leur jeunesse ?

    La grande majorité de ceux qui arrivent sur notre sol, sont d'ailleurs de jeunes hommes seuls.

    Vous trouverez également en vidéo des éléments de mon intervention devant le Parlement panafricain, dans laquelle je rappelle aux Etats africains leurs responsabilités, ainsi que la réponse de Koné Aboubacar SIDIKI, Député de Côte d'Ivoire.

    Intervention de Nadine MORANO devant le Parlement panafricain, Midrand, 18 mai 2018

    Vidéos sur son compte Facebook

     

  • Macrouille se débrouille avec nos sous…

    faites ce que je vous dis mais,surtout, ne faites pas ce que je m'autorise, non mais!

    Emmanuel Macron prend l'avion présidentiel pour 110 kilomètres

    Après plusieurs déplacements cette semaine, Emmanuel Macron a utilisé son avion, le Falcon, pour un déplacement de... 110 km.

    Les dépenses de la Présidence sont scrutées dans les moindres détails. Après la vaisselle à 500  000 euros du début de semaine, c'est au tour de ces déplacements d'être pointés du doigt.

    Après son voyage à Montpellier, mercredi, pour son discours devant le 42e congrès de la Mutualité Française, le Président s'est rendu à la Roche-sur-Yon, pour s'entretenir avec son ami Philippe de Villiers, ancien Président du conseil général de Vendée et assister à un hommage à Georges Clemenceau. Enfin, jeudi matin, le chef de l'État est allé visiter la maison de l'écrivain Pierre Loti avant de se rendre à une cérémonie militaire à Rochefort. Pour effectuer son trajet entre les deux villes, il a utilisé le Falcon, l'avion présidentiel. La distance entre les deux villes est de 110 km.

    Selon BFMTV, le trajet a duré 35 minutes, une distance qu'il aurait effectuée en voiture en 1 h 30 environ. Autre choix, le Falcon aurait pu se poser à La Rochelle, ville intermédiaire entre les deux destinations, note BFMTV. Après ses deux déplacements, le Président est rentré à Paris.

    Interrogée par BFMTV, l'Élysée s'est défendue: “C'est la solution la plus économique“. Et en plus, ils se foutent, encore et toujours, de notre gueule! Hormis le coût, la présidence évoque les impératifs de temps du chef de l'État: “Le président n'est pas une personnalité comme tout le monde. Il y a un impératif de sécurité et un impératif de temps“. Ben voyons…

    Ce n'est pas la première fois depuis le début du quinquennat que les déplacements du gouvernement sont décriés. En décembre dernier, Édouard Philipe avait embarqué à bord d'un avion de luxe loué à une compagnie privée, le voyage avait coûté 350 000 €. Matignon avait, alors, expliqué que cet avion avait été choisi dans le but de faire gagner du confort, mais aussi un temps considérable au Premier ministre.

    Pendant la présidence Hollande, celui-ci avait demandé, en 2012, à son gouvernement d'opter pour les trains pour les voyages de moins de trois heures. Comme aujourd'hui, l'Élysée avait vite oublié cette mesure à cause des contraintes de temps et de sécurités.

    www.demotivateur.fr

    Vous vous souvenez du geste de Trump époussetant des pellicules sur le veston de Macrouille?

    Vous vous souvenez de la facture astronomique, dans les premiers mois du quinquennat de coiffure et de “maquillage“… (comme une qui pédale à vélo dans la choucroute (j'en rajoute pour ne pas me retrouver au tribunal)…

    Un an après, Macrouille il pèle encore de la tête… devant le président des USA, encore! sa coiffeuse n'était pas aussi valable que cela si elle n'a pas réussi à sortir les pellicules de la tête à Macrouille… elle aurait dû l'épouiller comme fait un singe!

    Y'a que sa facture qui était valable… celle-là, elle n'a pas pédalé dans la choucroute pour envoyer sa note!

    Au secours, anticor, tu fais quoi?

     

  • Mécontents de père en fils

    ... et, ils commencent à nous gaver cher! ces ponctionnaires.

    Car la France vit en ce moment un moment d’agitation, comme il s’en produit de temps à autre dans notre beau pays. Un Eyjafjallajökull social. Mais curieusement, ce sont toujours les mêmes qui manifestent, qui occupent les écrans, qui battent le pavé, qui hurlent les mêmes slogans éculés et qui nous vaporisent leur rhétorique antédiluvienne.

    Depuis 50 ans, depuis que j’ai commencé à suivre les journaux télévisés, ces gens-là ne sont pas contents. Enfin plus exactement ceux qui n’étaient pas contents en 1968 sont désormais en retraite, après n’avoir pas été contents toute leur vie. Et aujourd’hui, pendant leur retraite, ils ne sont toujours pas contents…. c’est terrible d’être malheureux comme ça toute sa vie. J’espère au moins qu’il y a dans chaque administration une cellule psychologique pour les assister dans cette perpétuelle douleur…

    Désormais ce sont leurs enfants et petits-enfants qui ne sont pas contents. C’est une affaire de famille, que voulez-vous, que de souffrir dans l’Administration de la république …

    Leur slogan numéro 1: ils veulent davantage de monde dans le service public.

    Mais oyez bien, braves gens: ils étaient 500.000 en 1900, pour 40 millions de Français, plus tout l’Empire colonial. Ils sont aujourd’hui 5 millions et demi, 11 fois plus, pour 65 millions de Français. Et ils ne sont pas encore assez… un fonctionnaire pour 11 Français. Diantre, on est bien encadrés avec une telle armée de serviteurs de l’État…

    Leur slogan numéro 2: ils veulent davantage de moyens dans le (s) service (s) public (s). Car ils ne sont pas là pour être rentables, mais pour assurer la reproduction de l’espèce. Et si le budget est trop ric-rac, il n’y a qu’à faire la poche des riches, comme le proclamait un certain Le Manchon. Problème: il n’y a plus beaucoup de riches dans notre pays. À force de leur faire les poches, ils sont ou bien devenus pauvres, ou partis créer des entreprises ailleurs.

    Leur slogan numéro 3: ils veulent garder à tout prix le statut régissant leur profession. On ne change rien à rien. Le monde change mais nous on est pareils…

    Le fer de lance de cette grande bataille sociale, ce sont bien entendu les bataillons de choc de la SNCF. Ce sont les plus malheureux de tous. Des forçats du rail… les conditions de travail de cette entreprise ferroviaire quasi monopolistique sont dantesques: il arrive aux cheminots de travailler le week-end, loin de leur famille éplorée. Certains, plus exploités que les autres, travailleraient même de nuit…

    Les malheureux étudiants

    Parmi les citoyens pas contents, il y a aussi ces gens qu’on appelle étudiants. Ceux-là, zont même pas commencé à travailler que -déjà- ils sont malheureux. Alors, ils se mettent en grève, qu’ils disent… Pendant quelques semaines, ils vont cesser d’étudier pour bivouaquer dans la Fac occupée, peindre des slogans sur les murs, entasser des chaises devant les portes et, surtout, faire la révolution et refaire le monde, partager la planète entre bons et méchants… (voler et casser tout, note de la rédactrice). Quand on a le temps aux frais des autres….

    Ce n’est pas fini… Parmi les travailleurs en souffrance on trouve aussi les pilotes de la compagnie Air France. Ils sont les mieux payés de toutes les compagnies aériennes européennes, mais ce n’est pas suffisant à leurs yeux. À peine leur compagnie renoue-t-elle avec la croissance qu’ils veulent en manger les maigres réserves. Que l’image de marque de l’entreprise prenne une énorme claque auprès des clients, qu’elle risque tout simplement le dépôt de bilan, tout ça ne les concerne pas le moins du monde…

    Tous rêvent de cette convergence des luttes qui n’arrivera pas, car leur prétendu combat est un combat d’arrière-arrière-garde. Ils sont dans un tel décalage avec le reste de la population laborieuse que c’en est pitié.

    Alors, pendant que ces guignols démolissent un peu plus l’image du pays, chaque jour que Dieu fait, je vais à la petite boulangerie au milieu des champs, et je compare…

    Râleurs professionnels

    Les râleurs professionnels se plaignent de travailler le dimanche. Mais ma petite boulangère travaille aussi le dimanche…

    Les râleurs professionnels se plaignent de travailler la nuit. Mais ma petite boulangère travaille aussi la nuit…

    La différence, c’est que ma boulangère, comme un restaurateur ou une infirmière, ne fait pas grève tous les trois mois… Si elle s’amusait à ce jeu, elle perdrait rapidement toute sa clientèle. Alors, par amour de son travail, et par respect de ses clients, elle pétrit et cuit chaque nuit, au feu de bois, un pain à damner un chrétien.

    Et nous, les gens du village, par respect pour son travail, nous allons chaque jour lui dire merci.

    Contrepoints.org