Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

politique - Page 3

  • Au feu l'an neuf!

    "Tirs de mortiers, course-poursuite, dégradations,… ": le rapport choc sur les incidents de la Saint-Sylvestre en Île-de-France

    Tirs de mortiers, course-poursuite sur l’autoroute, chien d’attaque neutralisé… Le document, que le Figaro a pu consulter répertorie minutieusement les nombreux incidents qui ont émaillé la nuit du 31 décembre au 1er janvier et se suffit à lui-même. On y découvre ce que veut dire un "soir de fête" pour la seule région Île-de-France, qui a connu de nombreux incidents.

    L’affaire de Champigny ? Elle y figure, mais seulement en quelques lignes, dans un rapport de 17 pages qui fourmillent d’indications, de tableaux et de chiffres sur les faits signalés. Ce soir-là, sur Paris et les trois départements limitrophes (92, 93, 94), "à retenir: (…) 213 interpellations réalisées (202 en 2016), 168 mesures de garde à vue (168 en 2016), 163 véhicules incendiés (134 en 2016) dont 53 endommagés par propagation (51 en 2016), 25 jets de projectiles dont 6 mortiers tirés contre les forces de l’ordre (8 en 2016 dont 2 mortiers), 3 policiers blessés (2 en 2016), pas d’affrontement direct entre groupes (comme en 2016)".

    À Paris même, il est mentionné qu’à "20 h 50, à l’angle de l’avenue des Champs-Élysées et de la rue Balzac, les gendarmes mobiles ont arrêté sept individus qui jetaient des canettes dans la foule. Les victimes n’ont pas pu être identifiées. Les mis en cause, de nationalité afghane, en situation irrégulière, ont été placés en retenue administrative".

    (…) Le rapport évoque également un employé du Fouquet’s blessé à l’arme blanche, alors qu’il voulait s’interposer dans une bagarre. Une agression sexuelle est aussi à déplorer contre une serveuse de bar, rue de Lappe (XIe).

    En banlieue, destructions et dégradations sont légion. À Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine), la police a pris en chasse une Audi A3, avec quatre hommes à bord et un chien d’attaque. Course-poursuite jusqu’à l’A 104. Après avoir percuté une voiture de police, les fuyards sont stoppés. Il faut abattre le chien qui " a saisi la main gantée d’un policier". Retrouvés dans l’Audi: "20 g de résine de cannabis. "

    La police a eu aussi maille à partir avec une bande à Stains (Seine-Saint-Denis): " Usage de LDB 40 (NDLR: lanceur de balles de défense), à cinq reprises, et de grenades MP7, à quatre reprises, pour se désengager ". Les effectifs de la petite couronne parviennent ce soir-là à prendre sur le fait plusieurs incendiaires, notamment à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), à Gentilly et Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine), ainsi qu’à Choisy-le-Roi.

    En grande couronne, où 87 véhicules ont brûlé, la police doit se défendre à Dammarie-les-Lys (Seine-et-Marne). Là, il faut faire " usage de trois tirs de MP7 et cinq tirs de 40/46 pour disperser les hostiles (sic)". À Orsay (Essonne), selon le rapport de la préfecture, on signale une " rébellion lors d’une interpellation en marge d’une soirée de la commune "(…)

    Et il y en a des tableaux entiers! (…)

    C’était le réveillon de l’an neuf pour la seule Île-de-France. Mais un autre rapport, plus fourni encore, était sur le bureau du ministre de l’Intérieur, le 1er janvier aux aurores, pour y détailler la situation dans le reste de la France. Avec trois fois plus d’incidents qu’à Paris. Un soir de violence ordinaire.

    (…) Le Figaro

  • Météo 2018? pas de chance

    Je l'avais annoncé dès Aout 2017: le temps sera affreux toute l'année

    Ne vous fiez pas à janvier qui sera pas très frisquet (en Occitanie) car plus le temps s'avancera en février plus le froid s'intensifiera un peu partout.

    Par contre en Mars, dans TOUTE la France: tempête, vent, pluies fortes et température en forte baisse de saison; ouf, en Occitanie, cela s'améliore légèrement fin mars.

    En Avril, mon zami, ne te découvre pas d'un fil et n'oublie pas ton parapluie; température fraîche partout sauf très légère amélioration en Occitanie et méditerranée.

    En Mai, tu feras pas ce qu'il te plait: Bretagne, et Haut de France, vent et pluie; bref, mauvais temps général sauf en Occitanie et méditerranée. où l'on ne fait pas ce qui nous plait mais c'est mieux qu'ailleurs, mais minus quand même

    Juin: le meilleur temps? Occitanie (petit peu) et méditerranée. Légère hausse des températures mais pas si tant que cela, mon pauvre: fera frisquet tout l'été.

    Juillet et Août: si tu aime la pluie, la fraîcheur, en Bretagne et Haut de France tu prendras tes congés. Les autres, prévoyez des gilets: le fond de l'air est frais, lahiho, lahihé.

    Septembre: temps très moyen. Pluie un peut partout.

    Bon, je reviendrai plus tard pour dire l'automne.

    Marchand de parapluie, à vos conteneurs d'importation!

     

  • Le folklore de Noël plus profond qu'on pense

    Roland Bonenfant, o.f.m.

    Texte tiré du site de Communications et Société, un organisme sans but lucratif voué à la promotion de la qualité, du sens critique et des valeurs éthiques et spirituelles dans le monde des communications, dans une perspective chrétienne. C'est une association autonome dont les membres sont des professionnels et des organismes impliqués en communication. Elle porte officiellement le nom d'"Organisation Communications et Société OCS inc" depuis 1999. Reproduit avec le consentement de Communications et Société

    Le but de ces pages est de dégager la signification "symbolique" de quelques coutumes de chez nous à propos de Noël, en les éclairant par l'histoire chrétienne. Disons tout de suite que le symbolisme est le mode d'expression le plus parfait des relations humaines. Les symboles suggèrent, en ne disant pas tout, mais en exprimant l'essentiel. Prenons l'exemple des fleurs offertes à quelqu'un: la personne qui les reçoit comprend l'essentiel du message, à savoir: qu'elle compte beaucoup aux yeux du donateur. Par un petit geste symbolique, une relation devenue quelconque, parfois chaotique, peut se vivifier ou se rétablir à partir d'un geste symbolique; cela se voit tous les jours. Il y a donc en puissance, dans ce que nous appelons le "folklore de Noël", des chemins qui conduisent à une meilleure compréhension du grand Mystère de la Nativité: Dieu invisible et caché, devenant "visible" ou plus visible grâce à des symboles. Dieu proche aussi, réellement proche!

    Lire la suite