Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LA VERITE! - Page 4

  • Qui paie SOS Méditerranée...

    et les autres organisations immigrationnistes? réponse fin article

    Je suis un citoyen ordinaire et j’ignore quelles sont les réelles motivations des fondateurs et des dirigeants de toutes ces ONG, associations et organisations opaques qui arment des navires pour écumer la Méditerranée et retrouver des migrants africains en perdition pour les ramener illégalement en Europe.

    "En perdition" est une image gentille, car ils vont carrément les chercher à la sortie des ports libyens et autres…

    Par contre, je n’ai aucun doute sur le fait que cela doit leur rapporter beaucoup d’argent (notamment pour les passeurs) en plus d’une sorte de popularité malsaine dans les médias gauchistes jamais à cours de superlatifs nauséeux pour encenser ceux qui commettent des actions internationales illégales et dangereuses au prétexte mensonger de solidarité.

    L’Italie et son peuple refusent désormais de recevoir le trop-plein de migrants africains provoqué par les mafias africaines et les ONG crapuleuses en quête de notoriété et d’argent. En France les Bisounours de la politique professionnelle et les associations communautaristes crient au scandale. Les grands spécialistes de la manipulation de l’émotion sont à pied d’œuvre dans nos médias. Sous couvert de " droits le l’homme " (droits que les mafias et les politiciens carriéristes ont détournés à leur profit), ils nous affirment que nous devrions accepter et surtout "financer" toutes la misère du monde sous peine de passer pour des "racistes xénophobes“.

    "Problème: l’Afrique c’est un milliard d’êtres humains. La France qui est déjà proche du dépôt de bilan prétendrait (du moins ses dirigeants, pas le peuple) jouer les " Pères Noël " sans avoir un seul cadeaux à offrir dans leur hotte. L’immigration nous concerne tous et c’est un sujet qui ne peut être réglé que par référendum et non pas par des politiciens tous aussi stupides et irresponsables les uns que les autres.

    Tout va mal en France, alors je pose la question: " Combien de centaines de millions d’Africains doit-on faire venir en France? " Je ne voudrais pas mourir idiot…

    Pour ma part, je m’interroge aussi sur l’origine des capitaux qui servent à armer ces navires si " philanthropes ".

    Je pense que ce sont des organisations mafieuses qui ont beaucoup à gagner dans ces trafics d’êtres humains.

    Voyez cet article:

    "En Italie, un procureur enquête sur le financement des ONG qui viennent en aide aux migrants en mer Méditerranée"

    https://www.francetvinfo.fr

    Ces organisations sont terroristes, car elles facilitent un immigrationnisme forcé en Europe de ressortissants de pays africains dépourvus d’identité qui sont souvent des délinquants et des criminels dans leurs pays qui se débarrassent d’eux à bon prix.

    Les dirigeants de ces organisations reçoivent une part des recettes des passeurs, car elles encouragent les prises de décision de départ des migrants.

    Mais des ressources occultes sont aussi derrière tout ça.

    Sinon, comment payer un navire comme l’Aquarius?

    Certains états musulmans riches pourraient les subventionner en comptant sur l’invasion lente de l’Europe.

    Je ne suis pas contre le fait, de sauver des vies. Et je serais même favorable à ce que nos états européens envoient en Méditerranée des navires officiels pour rechercher et recueillir ces pauvres migrants en perdition… Mais uniquement pour aller les débarquer sur les côtes du pays africain le plus proche!…

    Ainsi, on ferait d’une pierre deux coups. Les passeurs ayant encaissé leur dû, les migrants se seront fait avoir et y réfléchiront à deux fois avant de rééditer une expédition aussi coûteuse qu’inutile. Et on en profiterait pour incendier ou couler à l’artillerie légère les canots gonflables et autres coquilles de noix des passeurs dans les ports de départ.

     Tout le monde se pose également la question de savoir pourquoi les migrants africains, très bien habillés à la dernière mode, parfois coûteuse, ont tous perdu leurs papiers d’identité et par contre ont tous un smartphone dernière génération greffé à l’oreille…

    Parce que leurs papiers pourraient permettre de les renvoyer chez eux.

    Parce que le smartphone leur est indispensable et fait partie de la dotation qui leur est donnée par les forces occultes.

    Leur famille peut en effet participer à leur passage, en attendant le regroupement familial.

    Mais on a du mal à croire qu’elles peuvent sortir des sommes entre 5000 et 10 000 euros, plus le smartphone, alors qu’elles sont supposées crever de faim.

    Des gens qui gagneraient si bien leur vie n’auraient aucun besoin de partir.

    La vérité, c’est que les migrants ne sont pas des pauvres, mais sont pour la plupart des gosses de gens friqués (il y en a partout, même en Afrique) qui jouent à tenter leur chance.

    Les migrants ne viennent pas en Europe pour y travailler ou s’y intégrer, mais sont uniquement attirés par les systèmes sociaux de solidarité dont ils ont entendu dire qu’ils leur permettraient de vivre, d’être logés, nourris et soignés gratuitement et toute leur vie sans rien faire. Ce sont tous des fainéants, des paresseux et, en somme, des parasites indésirables partout dans le monde.

    Ce sont tous des hommes jeunes et forts, en parfaite santé et forme physique et de bons violeurs potentiels très utiles au métissage occidental prôné par les élites mondialistes qui veulent rester les seules races pures (blanches) du futur.

    Il n’y a pas de femmes ou d’enfants avec eux ou très peu.

    Et non, ce ne sont pas tous des médecins, des ingénieurs, des architectes, des avocats, etc. ! Ce sont tous des parasites, des bons à rien et des incapables de faire quoi que ce soit, à part voler ou piller.

    Les gens honnêtes, courageux et travailleurs ne se précipitent pas vers d’autres pays pour y vivre sans rien faire.

    Etrangement, l’Afrique regorge de richesses naturelles incroyables et, pour l’instant, intarissables que les Africains sont incapables d’exploiter simplement par paresse et par absence totale d’esprit d’entreprise.

    L’Afrique se traîne depuis des siècles sur un passé fait de tribalisme, de superstitions abracadabrantes, de perpétuelles guerres tribales, d’exterminations méthodiques et d’un total aveuglement pour tout ce qui touche au travail, au progrès ou la capacité de se projeter dans l’avenir.

    Par ailleurs, la corruption est la vraie reine de l’Afrique.

    Je le sais parfaitement, pour avoir moi-même des affaires et des connaissances en Afrique.

    Rien ne peut se concevoir autrement que par la remise d’un pot-de-vin, d’un bakchich, d’un petit cadeau, d’un pourcentage, d’un pourboire, d’un matabiche, d’une bière et toutes sortes de noms comme commission, pourboire, gratification, libéralité, don, bonification, arrosage, prime, cadeau, dessous-de-table, avocat, avantage, générosité, étrennes, agio, indemnité, remise, amende, etc.

    D’ailleurs, La corruption fait perdre à l’Afrique le quart de son PIB: https://afrique.latribune.fr

    Il faut aussi bien comprendre que l’Europe occidentale d’aujourd’hui n’est pas et n’a rien à voir avec l’Amérique du nord des XVIe ou XVIIe siècles.

    Ces territoires-là étaient des territoires immenses où vivaient en faible nombre des Amérindiens. Je ne justifie en rien les massacres qui ont eu lieu, mais le fait est que la place ne manquait pas pour que tout le monde puisse y vivre en paix.

    L’Europe, aujourd’hui, est largement peuplée et n’a aucun besoin d’apports de populations supplémentaires qui, par ailleurs, se présentent uniquement dans le but de la parasiter.

    L’Europe doit se protéger et rejeter ces millions de migrants indésirables et dangereux.

     Il est également important de rappeler que pendant de nombreuses années plusieurs pays européens ont largement aidé l’Afrique de multiples façons et que seuls les dirigeants de ces pays ont empoché cette manne. Il serait donc aussi temps pour les Africains de se dresser et de demander des comptes à leurs dirigeants.

    Chacun sa merde, après tout !!

    Et si les dirigeants des états européens sont incapables de percevoir ce danger ou feignent de l’ignorer, ce seront alors les peuples européens qui se chargeront de faire le ménage, dans un bain de sang.

    Les manigances des gauchistes décérébrés, des mondialistes, des immigrationnistes et des islamistes doivent très vite cesser, car la colère gronde en Europe et je ne voudrais pas être un immigré de fraîche date d’ici quelques temps. Lorsque l’Europe s’embrasera, ce seront les derniers arrivés qui seront les premiers massacrés.

    Car il arrive toujours un moment où si la colère des peuples n’est pas entendue, c’est alors que les peuples entrent en action.

    Quant à l’opinion du pitoyable pantin Macron, on s’en moque!

    Il n’est pas "LE" peuple français…

    Moi, je m’en fous, car je suis vieux et malade et je vais crever.

    Mais je pense quand même à nos enfants et à nos petits-enfants qui ont le droit d’hériter de nous des pays où ils pourront vivre en paix et en sécurité.

    Sauvetage en mer: l’Aquarius est le seul navire humanitaire en Méditerranée

    http://www.infomigrants.net/fr/post/8247/sauvetage-en-mer-l-aquarius-est-le-seul-navire-humanitaire-en-mediterranee

    Voir aussi l’article de Anne Lauwaert: "En principe, un pays en guerre tire sur les embarcations des envahisseurs… "

    https://ripostelaique.com/en-principe-un-pays-en-guerre-tire-sur-les-embarcations-des-envahisseurs.html

    Laurent Droit

     

    NDLaR: voir du côté du milliardaire Georges Soros

    Voir également cette idiote d'Europe qui a affrété des bateaux pour “sauver les pauvres passagers clandestins“ (sic)

  • Macrouille and co: des menteurs à l'Elysée

    Ce pourrait être le titre d'un film comique… mais, ce sont les Français qui rient jaune!

    La nouvelle vaisselle de l’Elysée devrait coûter au moins... 500 000 euros

    Par Valeursactuelles.Com     

    Gabegie. Les chiffres officiels sont faux, affirme le Canard enchaîné, qui accuse aussi la présidence de contourner les nouvelles règles de transparence.

    C’est peu dire que la note est salée… pour le contribuable. Dimanche dernier, le JDD rapportait que l’Elysée avait passé commande d'un nouveau service de table à la Manufacture de Sèvres, pour la modique somme de... 50 000 euros, répartie entre l'établissement public et le ministère de la Culture. Une décision d’Emmanuel Macron faisant suite à une information du service de l'argenterie du Château, qui aurait rapporté au président de la République le manque de couverts "qui correspondent à l'époque actuelle".

    Mais en réalité, l’addition finale "devrait atteindre, voire dépasser le demi-million d’euros, au vu des tarifs courants affichés par la manufacture", révèle le Canard enchaîné, qui parle de "facture bidon" et de "savante manœuvre de l’Elysée pour camoufler le prix réel de cette emplette". En effet, "cette somme de 50 000 euros est simplement destinée à rétribuer les “30 artistes et designers” qui ont participé au concours lancé en décembre" et dont le vainqueur a été choisi par Brigitte Macron, précise l’hebdomadaire satirique.

    La présidence devrait ainsi débourser "400 euros pièce pour les assiettes les plus simples et à partir de 500 euros pour les modèles contemporains". Voilà pour la rigueur budgétaire. En outre, "l’Elysée contourne les nouvelles règles de transparence, mises en place sous Sarkozy et Hollande", souligne le Canard enchaîné. "Ces règles imposent au Château de ne plus faire prendre en charge ses dépenses par d’autres institution“.

     

  • Absurde!

    L’écologie et l’histoire du faux cachalot en polyester à 30 000 €

    Vous adorez payer vos impôts. Vous en êtes même fier. Rien ne vous donne plus l’impression d’appartenir à la nation que ce geste citoyen et solidaire. Où seraient nos écoles, nos hôpitaux, nos transports, où seraient tous ces services à la renommée mondiale sans cette contribution heureuse et désintéressée de tout un chacun en faveur de l’intérêt général ?

    Eh bien, soyez comblé, car en matière de bien commun, rien n’arrête plus nos édiles, comme en témoigne l’abracadabrante histoire du faux cachalot échoué sur le rivage du lac de Serre-Ponçon pour l’édification écologique des masses.

    Vendredi 8 juin dernier avait lieu la Journée mondiale de l’océan parrainée par les Nations unies. Objectif : sensibiliser les populations sur la fragilité des océans et les alerter sur la pollution par le plastique qui affecte l’ensemble de l’éco-système océanique.

    Pour l’occasion, la commune de Savines-le-Lac, charmante bourgade balnéaire située sur les rives du lac de Serre-Ponçon (Hautes-Alpes), a décidé de frapper fort. Il est bien évident que le "désastre écologique" qui se prépare demande des réponses originales et énergiques, sans compter qu’un petit coup de projecteur touristique balayé au passage sur la station ne sera pas de refus non plus.

    Aussi, en partenariat avec le théâtre La Passerelle – Scène nationale de Gap et avec l’aide du collectif artistique belge Captain Boomer qui n’en est pas à son coup d’essai, elle a décidé de se lancer ni plus ni moins que dans la grande mode artistique du moment, le " canul’art ".

    C’est ainsi que la dépouille d’un cachalot de 15 m de long, 3 m de large et pesant une tonne a été retrouvée au petit matin, échouée sur une plage du village :

    Tandis que les promeneurs s’interrogent – un cétacé antédiluvien libéré par la fonte des glaces, un bébé cachalot introduit dans le lac et devenu grand … ? – et se montrent plutôt dubitatifs – car un cachalot qui descendrait effectivement un torrent comme la Durance, ce serait un scoop planétaire – un périmètre de sécurité est installé à bonne distance de l’animal, des policiers arrivent, ainsi qu’une équipe de scientifiques de l’International Whale Association (IWA) dédiée à l’étude et la protection des baleines.

    Ces derniers s’empressent autour du cadavre, prennent des mesures, effectuent des prélèvements à la recherche de plastique, de cadmium ou de plomb possiblement ingérés par le mammifère, lequel serait un jeune mâle d’une quinzaine d’années. Ils vont ensuite à la rencontre des habitants et des touristes afin d’échanger avec eux sur l’urgence écologique qui se fait à l’évidence de plus en plus pressante.

    Sauf que tout cet aimable fait divers est une mise en scène, une " installation artistique " visant à "reconstruire“ quelque chose qui ne s’est jamais vu sur les bords du lac de Serre-Ponçon. Le malheureux cachalot victime des malversations humaines est en fait une "statue" en polyester qui a déjà été exposée en différents endroits du globe; les "scientifiques" sont des acteurs et l’association IWA est bidon.

    Le buzz avait été préparé la veille grâce à une photo "troublante" publiée dans le quotidien La Provence. Toute ressemblance avec le monstre du Loch Ness n’était évidemment pas fortuite. Il s’agissait bel et bien de frapper les faibles d’esprit que nous sommes.

  • Macrouille: ta démocratie fout le camp!