Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LA VERITE! - Page 5

  • Pitoyable, indécent, grotesque!

    "Faut pas refaire des bêtises, hein ?" : Macron sermonne un jeune ex-braqueur à Saint-Martin

    Invitant le jeune homme "costaud comme tout" à participer à la reconstruction de Saint-Martin, le président de la République a voulu s'assurer que celui-ci avait mis son passé de braqueur derrière lui, en lui intimant de ne "pas refaire de bêtises".

    Emmanuel Macron le répète désormais à l'envi, il souhaite "retourner au contact des gens". En chute dans les sondages depuis des mois, le chef de l'Etat en quête de popularité a visiblement dans l'idée de faire taire les critiques sur son attitude jugée hautaine. "J’aime profondément être avec mes concitoyens, à portée de visage et d’embrassades ou d’explications", soutient-il ainsi dans les colonnes du Journal du dimanche le 30 septembre. "On a besoin d'être au contact, d'être naturel", insiste-t-il encore.

    Liant la parole aux actes, le président de la République est allé à la rencontre des habitants à l'occasion de sa visite à Saint-Martin. Dans une séquence filmée par les caméras de BFMTV ce 30 septembre, il s'est notamment retrouvé face à un jeune qui, selon ses propos, se trouve être un braqueur repenti. "Il faut des jeunes comme toi pour faire les travaux, pour reconstruire. Les jeunes comme toi là, t'es costaud comme tout", lance-t-il au jeune homme torse nu, sans hésiter à lui toucher l'épaule. "Faut pas rester comme ça, et pas refaire des bêtises, hein? Les braquages c'est fini", poursuit Emmanuel Macron, en s'assurant de la parole de son interlocuteur, les yeux dans les yeux. "Tu me l'as dit, tu n'oublies pas ?", conclut le chef de l'Etat avant de prendre dans ses bras la mère du jeune homme.

     

  • Macrouille en rade!

    Macron à l’ONU : un discours dans le vide

    Emmanuel Macron a délivré sa vision du monde, qui est celle du chef d’État d’une puissance faible.

    Par Jean-Baptiste Noé.

     « Nous assistons à une nouvelle instabilité du monde » déclare Emmanuel Macron devant l’ONU pic.twitter.com/bAjeMuE9Vn

     — BFMTV (@BFMTV) 25 septembre 2018

    C’est face à une salle assez vide qu’Emmanuel Macron a délivré un discours de quarante-cinq minutes à l’ONU, une enceinte où des milliers de chefs d’État ont défilé et qui n’a que très peu de prise sur le cours de la diplomatie mondiale. Dans un discours lourd, souvent incompréhensible, à la hauteur de sa pensée complexe qui est le reflet de l’écriture absconse de Paul Ricoeur, Emmanuel Macron a délivré sa vision du monde, qui est celle du chef d’État d’une puissance faible.

    En appeler au multilatéralisme contre l’unilatéralisme n’a rien de nouveau. Il visait Donald Trump, sans le nommer, qui avait parlé un peu avant lui. On était très loin des embrassades de la visite d’État à Washington. Taper sur Trump n’est pas nécessairement une marque de courage. C’est une manière de se situer dans le camp du Bien. En appeler au multilatéralisme est la stratégie des puissances faibles et petites, qui n’ont pas d’autre choix pour peser sur la scène mondiale. Pas sûr que la Chine, la Russie et les États-Unis s’intéressent à cela.

    C’est surtout le discours d’un chef d’État sans vision et sans stratégie. Il y aurait pourtant beaucoup à dire, et surtout à faire. Le Pacifique, par exemple, où la France est présente et qui est une zone hautement stratégique. Il faudrait davantage parler de la Nouvelle-Calédonie et de sa place dans la puissance française. De la Syrie aussi, où la France s’est isolée alors qu’elle était centrale.

    Macron en perte de vitesse

    Face aux vagues migratoires. L’accueil certes, mais les peuples sentent bien que ce n’est plus la solution. Macron était le chouchou de l’Europe. Le voilà devancé par Matteo Salvini et le chancelier Kurz. Il est désormais asphyxié dans le continent qui devait être sa gloire. Alors il lui reste la tribune de l’ONU, comme un acteur qui veut se persuader qu’il a encore du talent. Mais l’ONU n’intéresse pas grand monde et n’a pas beaucoup de pouvoir.

    Sa bureaucratie est ravie d’être mise sur le devant de la scène, mais son secrétaire général est invité plus par politesse que par obligation. C’est peut-être cela, le plus cruel, pour Emmanuel Macron. Les projecteurs ne le regardent plus. La lumière n’imprime plus. D’autres rock stars de la scène politique lui ont volé la vedette.

    Emmanuel Macron a prononcé l’éloge funèbre de Johnny Hallyday. Le chanteur avait réussi à durer face à tous ceux de sa génération et plus encore. Pour Macron, il semble n’avoir été que le président d’un été. Son regard figé et inquiet à la fin du discours est celui d’un comédien qui regarde dans les yeux de l’autre s’il existe encore. Le plus cruel pour lui est que son discours à l’ONU n’intéresse plus grand monde.

    contrepoints.org

  • La variole du singe: en France?

    ou orthopoxvirose simienne, ou monkeypox est due à un virus du même genre que celui de la variole humaine. Il sévit dans le centre de l’Afrique tropicale. Le virus enzootique dans les forêts ombrophiles d’Afrique centrale et occidentale peut se transmettre à l’homme, causant un syndrome dont les manifestations cliniques sont analogues à celles de la variole (éruption pustuleuse, fièvre, symptômes respiratoires entraînant parfois la mort). La maladie est grave: 1 à 10% des malades en meurent en Afrique). Elle peut être confondue avec la variole, et le diagnostic différentiel clinique n’existe pas. Seule l’analyse en laboratoire peut confirmer sa présence.

    En septembre 2018, le Royaume-Uni a notifié deux cas distincts de variole du singe infectant des personnes ayant récemment voyagé au Nigéria. Il s’agit des premiers cas de variole du singe chez l’homme signalés dans l’Union européenne (UE). Les deux cas étaient symptomatiques lors d’un voyage aérien vers le Royaume-Uni. Au 17 septembre 2018, aucun cas supplémentaire n’avait été détecté dans l’UE (UE).

    La notification des cas importés en Europe n’est pas inattendue en raison de la circulation du virus de la variole du singe en Afrique occidentale et centrale. Le risque de nouvelles introductions de la variole du singe en Europe dépend de l’ampleur de la circulation du virus au Nigeria et dans d’autres pays d’Afrique occidentale et centrale. Dans l’ensemble, la probabilité d’importation de la variole du singe en Europe reste très faible, mais de nouveaux cas liés à des voyages dans les États membres de l’Union européenne/de l’Espace économique européen (UE/EEE) ne peuvent être exclus. […]

    Le risque individuel d’infection par contact avec un patient atteint de varicelle dépend de la nature et de la durée du contact. Les membres de la famille, les contacts étroits (p. ex. le voisin immédiat à bord de l’avion) ou les personnes qui ont prodigué des soins aux patients, y compris les travailleurs de la santé (TS) qui n’ont pas appliqué de mesures préventives, présentent un risque modéré d’infection. […]

     " It is important to emphasise that monkeypox does not spread easily between people and the overall risk to the general public is very low " – read our news story on the confirmed case of monkeypox in England: https://t.co/IBLmrfQ92r

        — Public Health England (@PHE_uk) 8 septembre 2018

    European Centre for Disease Prevention and Control

    En Serbie, le Ministère de la santé a annoncé des mesures de surveillance renforcée aux frontières suite à l’apparition des premiers cas de variole du singe dans les pays d’Europe de l’Ouest.

    Le Ministère de la santé, l’Institut pour la Santé publique ainsi que d’autres services et institutions de santé mettront en œuvre toutes les mesures nécessaires de surveillance et de prévention afin d’éviter l’apparition de la maladie dans ce pays, précise le communiqué du Ministère.

    Informer.rs

  • Mon coup de gueule!

    La gélatine? super aliment excellent pour la santé

    Il y a quelques jours, quelques tarés intégristes nous ont bassinés avec le fait que, d'après leur deux neurones dans la cervelle, la gélatine serait mauvaise pour la santé.

    Menteurs! Fraudeurs de la réalité!

    On vous montre des barils contenant du gras, des os et de la couenne dans les abattoirs: c'est censé être peu ragoûtant et dangereux pour votre santé.

    Faux! Archifaux!

    Ces reliquats de viande sont placés dans des bidons alimentaires propres, bien nettoyés. C'est la base de la gélatine alimentaire qui est ainsi fabriquée.

    Quand vous préparez une bonne blanquette MAISON, vous utilisez des viandes grasses (poitrine de veau, par ex.) avec os, qui seront très moelleuses une fois cuites et votre plat sera tellement d'anthologie qu'il figure dans le patrimoine gastronomique français que le monde entier nous envie tant que 88 millions d'entre eux, ne viennent en vacances chez nous, que pour -presque- cela. Vous savez ainsi, en choisissant ce genre de viande que vous aurez la garantie d'un bouillon moelleux, “charnu“, épais et si savoureux!

    Quant vous faites un ragoût de poulet, vous ne désossez pas les morceaux de poulet. Quand vous faite une daube, vous ne désossez pas les morceaux de viande, quand vous faites un pot-au-feu, vous prenez une bonne viande “gélatineuse“, (poitrine de bœuf) et vous rajoutez un os à moelle qui rend votre bouillon plus savoureux.

    Quand vous préparez, le dimanche, votre poulet grillé, vous faites du vermicelle avec les abats: cou, pattes, gésier etc.

    Les os de la viande utilisée, à la fin de la cuisson, ont rendu de la gélatine, celle qui provient de la moelle des os.

    La gélatine alimentaire contient tous les acides aminés essentiels au corps. C'est totalement idiot de réfrigérer un plat mijoté pour retirer la graisse… vous retirerez la gélatine du bouillon, tout ce qui fait sa saveur et les bonnes propriétés thérapeutiques du bouillon.

    Regardez la tête des gens qui se plaignent: des cadavres ambulants, blancs de peau transparente.. des zombies!

    Quand vous êtes enrhumé-e, quand vous êtes grippé-e, quand vous êtes raplapla à cause des virus de l'hiver qui viennent attaquer votre organisme, vous devez faire un bouillon de poulet (qui est fait avec les os et abats de l'oiseau!). Mais, enfin, vous n'avez jamais vu de feuilletons ou de films américains où la mère de famille prépare un bon bouillon de poulet lorsque l'enfant ou l'ado est enrhumé-e?

    Les crétins qui sont contre la gélatine de porc veulent à tout prix faire plier les sociétés agro-alimentaires pour qu'elles retirent la gélatine (de porc, le plus souvent) des aliments préparés: idiotie totale pour utiliser de l'agar-agar, gélifiant naturel qui vaut 10 fois plus cher! Etes-vous prêt-es à payer dix fois plus cher le paquet de bonbons donné à vos enfants?

    Croyez-vous que la gélatine alimentaire industrielle réalisée avec les os et couennes des bœufs n'est pas réalisée avec toutes les précautions de propreté et d'hygiène? croyez-vous que les process alimentaires -utilisés pour cela- ne sont par surveillés attentivement par les DGCCRF? parce que, au cas où vous ne le sauriez pas, le principe de précaution est inscrit dans la Constitution française….

    Si certains étrangers ne sont pas contents avec nos bonbons  ou autre produits utilisant de la gélatine, qu'ils ouvrent une usine à bonbons et fabriquent les leurs ou fabriquent leur nourriture gélatineuse eux-mêmes! Qui les en empêchent? Où qu'ils partent dans les pays où cela est interdit: qui s'assemble se ressemble et les vaches seront bien gardées!

    Les agro-industriels sont bien idiots de se plier aux désidératas de quelques crétins à la peau du ventre bien tendue; qu'ils attrapent tous la sclérose en plaques, la parkinson et l'Alzheimer, ils auront de quoi s'occuper la cervelle durant chaque seconde où ils tenteront de vivre et respirer…. croyez-moi, cela  les obligera à revoir leur priorités…

    Je parle des végétariens, végétaliens et autres végans qui doivent secouer le neurone qui roule dans leur cervelle pour s'entendre exister.

    Non mais, les végans, je vous jure: ne pas tuer les animaux. Ben voyons. Laissons vivre et se multiplier les bœufs, veaux, cochons, sangliers, éléphants, rhinocéros, caïmans et autres croco et lions et tigres sans les importuner, ces pauvres chou! qui ont le droit de vivre… dans moins de dix ans, quelle place restera-t-il alors pour l'humanité sur cette terre?

    Si, comme il faut s'y attendre dans très peu de temps, certains viennent nous casser la tête pour nous imposer leur façon de vivre en créant des émeutes qui mettront la France à genoux pendant plusieurs mois et années, détruisant les filières des fruits, légumes; bref, empêchant la société de leur proposer de la nourriture bonne, facile à trouver et saine car surveillées par les fonctionnaire de la répression des fraudes, alors: qui sera obligé de manger les chats et rats qu'ils auront peine à se mettre sous la dent car ils deviendront de plus en plus rares….

    Végétariens, végétaliens, vegans et autres abrutis du même genre, foutez la paix à touts les Français et retournez à la maternelle: y a du boulot pour reprendre votre éducation et le savoir vivre ensemble!

    Vivent les bouchers, charcutiers, poissonniers, fromagers et L'ART DE VIVRE A LA FRANCAISE!

    En vous comportant ainsi, vous mettez de drôles d'idées assassines dans la tronche de ceux qui ne vivent pas comme nous mais aiment bien nos allocs et autres aides financières largement dispensées -soi-disant- pour respecter l'honneur de la France qui accueille, n'est-ce pas, mélanchonnistes de mierda?