Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Savoir - Page 3

  • Boycottez ces entreprises!

    Le chantage de Nutella et de la Maif: si Zemmour, pas de pub!

    Nous savions que des multinationales avaient choisi leur camp, et par définition, celui du mondialisme! Nous pensions tout de même que leurs intérêts bien compris leur interdiraient de prendre position sur les luttes politiques au sein des nations.

    Il faut croire que l’influence de l’islam, mais surtout le juteux profit du marché halal, leur ont fait perdre la raison et prendre des positions pro-islam.

    Nous savons désormais que l’entreprise Ferrero, société d’industrie agroalimentaire italienne qui commercialise le Nutella (pâte à tartiner à base de sucre, huile de palme, de noisettes, de cacao, de lait, de lactosérum et d’émulsifiants) s’est franchement positionnée contre les patriotes de France et probablement d’Italie et d’ailleurs.

    Cette marque ne peut ignorer les désastres humains que cause l’islam dans le monde.

    Elle ne peut ignorer ces lois, sa logique, sa misogynie, sa violence et au lieu d’être prudente, de ne pas prendre part à cette lutte des patriotes contre la violence islamiste si bien décrite par Éric Zemmour, elle annonce, et tire dans le dos des patriotes européens.

    La mutuelle la MAIF, qui se disait militante, ne se cache plus de son militantisme pro-islam! J’encourage les adhérents de cette si peu mutuelle, mais si fraternellement musulmane à se poser les bonnes questions.

     A-t-elle raison économiquement de trahir ses adhérents/clients qui ne se retrouvent pas du tout dans son action anti-Zemmour?

    Ou est-elle à ce point gangrenée par un islamisme puissant à la manière de la préfecture de Paris?

    Il y a bien quelque chose de pourri dans ce monde des assureurs et des multinationales!

    Quelque chose qui devrait prouver à tous nos concitoyens qu’ils sont manipulés par ces entreprises qui cachent leurs liens avec certaines mouvances, ou ont été phagocytées de l’intérieur!

    Quelle réponse peut-on apporter à ces entreprises?

    Celle au minimum de se faire violence pour les uns, en cessant de financer l’entreprise italienne Ferrero (Nutella, Kinder, Ferrero Rocher, Mon Chéri et Tic Tac, etc.)  De leur écrire sur leur tweed qui est @FerreroFR .

    Vous pouvez également constater son " engagement militant " auprès d’associations qui militent pour favoriser et aider les clandestins  (Source)

    https://www.ferrero.fr/actualites/

    On se doute bien que cette entreprise Ferrero ne fait rien par bonté d’âme, mais cherche à faire oublier sa responsabilité dans la déforestation en mettant sur la table assez d’argent pour que les associations dites écologiques, humanistes, pro-migrantes, animalistes, protectrices des orangs-outans, etc., la mettent en veilleuse! La main gauche donne, la droite reprend dans la poche des consommateurs! Tour de passe-passe classique!

    C’est plus étonnant pour des banques comme Monobanq qui est une banque en ligne française fondée en 2006 et basée à Villeneuve-d’Ascq, dans le nord de la France, en métropole lilloise. Il faut dire que la maison mère est le Crédit Mutuel / Cofidis / CIC. Elle a un slogan surréaliste qui ne s’invente pas: Les gens avant l’argent.

    Ils devraient dire ça aux chrétiens d’Orient, au Yazidis, et à tous ceux qui ont subi une mort violente causée par les adeptes de l’islam dont a parlé Éric Zemmour, à commencer par les 250 morts en France dans les attentats, et les quatre derniers policiers de la préfecture de Paris!

    Bref, si des patriotes de France et de Navarre, êtes adhérents à la MAIF, ou avez des comptes en banque au Crédit Mutuel, à Monobanq, au CIS et/ou avez des crédits chez Cofidis, vous savez ce qu’il vous reste à faire dans la mesure du possible!

    Dans tous les cas, arrêtez au minimum de manger des produits Ferrero! Au moins, en même temps que lutter pour votre santé, vous allez soutenir Éric Zemmour, et vous ferez un acte de résistance en même temps que des économies.#SoutienZemmour

    Gérard Brazon

    https://ripostelaique.com/le-chantage-de-nutella-et-de-la-maif-pour-faire-interdire-zemmour-de-tele.html

  • Scandale Harpon

    L’ahurissant rapport de Françoise Bilancini, patronne de la DRPP

    Françoise Bilancini, la patronne de la direction du renseignement de la préfecture de Paris, vient de remettre son rapport sur le tueur islamique Mickaël Harpon.

    Un rapport qui en dit long sur le dénislamisme français, cette faculté si hexagonale de surtout ne pas voir ce que l’on voit dès qu’il s’agit d’un musulman, de ne pas dire ce que l’on devrait dire dès qu’un "Allahu akbar" est concerné, de ne pas entendre ce que l’on entend dès qu’il s’agit d’un adorateur de Mahomet.

    Mickaël Harpon était habilité secret défense, habilitation renouvelable tous les cinq ans. La première date du 8 juillet 2003. Puis elle a été renouvelée régulièrement. Pas le temps de se faire chier avec ce genre de conneries à la préfecture?

    Et excuse suprême: c’est conforme aux textes.

    Madame Bilancini écrit que depuis son arrivée, elle a mis en place une procédure d’habilitation plus poussée. Ces vérifications auraient permis, selon elle, d’éviter l’affectation à la DRPP de personnes faisant courir des risques divers au service. Des agents russes? Des trafiquants de drogue? Parce qu’en ce qui concerne le Coran et ses lecteurs assidus, la procédure a merdé.

    Doit-on comprendre que Harpon ne risquait rien parce qu’à la DRPP, on ne s’en prend pas aux musulmans?

    Ainsi l’intéressé, un Noir avec des troubles auditifs lourds avec lequel il fallait communiquer par signes était uniquement connu pour avoir tabassé sa concubine et future femme. Harpon avait été dispensé de peine par le TGI de Pontoise. Quand c’est un musulman qui cogne, les hauts-le-cœur féministes, les irritations de la bonne conscience, la sévérité des juges Mur des Cons, sont beaucoup moins tranchants que lorsque Zemmour est en cause.

    L’intéressé, c’est-à-dire le tueur, avait rédigé un rapport sur lui. Y expliquait-il comment il fallait cogner les femmes?

    L’administration française devrait mettre en place cette forme de management dans tous les services. Dans les tribunaux, les coupables issus de la diversité devraient prononcer eux-mêmes le jugement sur eux-mêmes. Gain de temps, clarté dans la sanction. Que du bonheur politiquement correct.

    Plus loin, on apprend que Micka avait demandé en février 2019 à progresser plus vite dans sa carrière. Il n’avait pas accès à assez de fichiers relevant du secret défense à copier pour ses amis en Allah?

    Françoise Bilancini, en vraie femme de terrain, a côtoyé l’assassin " sans constater la moindre difficulté relationnelle ou professionnelle ". Parce qu’il avait une certaine couleur de peau? Parce qu’il avait une certaine religion?

    Certes, des collègues du tueur musulman avaient relevé des signes de radicalisation. " Ils déclarent en avoir alerté leur hiérarchie ou pris conseil auprès des collègues spécialistes de ces problématiques ". Un autre collègue de Harpon dit avoir informé la SDSI (service informatique) des propos que celui-ci avait tenus après le massacre de la rédaction de Charlie Hebdo, de son refus de serrer la main des femmes. " Il n’embrassait plus la secrétaire de la section mais restait courtois avec les femmes. "

    Tout cela est demeuré tellement informel. " Aucun rapport écrit ni d’avis à la hiérarchie. " " Les deux collègues étaient dans la retenue ", note Françoise Bilancini. Ils n’auraient pas souhaité formaliser le signalement. Pourquoi? Par peur d’apparaître sur la liste des islamophobes si dangereux pour la sécurité du pays? Par trouille que leur carrière en prenne un coup?

    Pas plus tard que la semaine dernière, ils auraient constaté que Harpon embrassait les femmes. Remords d’avoir presque dénoncé un Noir handicapé musulman? Crainte de se retrouver dans un goulag administratif français à Limoges ou Saint-Pierre-et-Miquelon?

    Pas de traces.

    Rien dans le dossier administratif.

    Le service informatique de la DRPP fonctionne, selon Françoise Bilancini, " sur un mode quasi familial ", très soudé, et le tueur coranique y était parfaitement intégré.

    Surtout quand il copiait sur clé USB les adresses des policiers pour les livrer à ses copains en islam?

    La directrice de la DRPP termine par une phrase merveilleuse de naïveté complice, une phrase qui devrait rester dans les annales du dénislamisme: " Si une difficulté était apparue, depuis 2015, avec le comportement de M. Harpon, je ne doute pas du fait qu’elle aurait été portée facilement à la connaissance de la hiérarchie pour prise en compte. Il n’en a rien été. "

    Depuis une petite difficulté est apparue. Harpon était en fait un cuisinier adepte du halal.

    Mais la crainte de paraître islamophobe, raciste, esclavagiste, ne s’est pas arrêtée là. La femme complice du tueur – comment la qualifier autrement? Elle n’aurait prévenu qu’une amie de l’état psychologique du brave Mickaël et pas la police après l’achat des couteaux – a été remise en liberté. L’histoire ne dit pas s’ils lui ont rendu les tranchants ustensiles de cuisine.

    Que nous dit Françoise Bilancini en filigrane? Si vous êtes muzz, vous pouvez postuler, vous ne risquez rien, on a trop la trouille de passer pour des islamophobes.

    Qui veut bosser à la DRPP?

    C’est ça le dénislamisme.

    Bilancini est aussi mortellement coupable que Castaner. Elle est complice comme un certain nombre de fonctionnaires qui me font beaucoup penser à ces agents britanniques qui ont refusé pendant des années de voir le viol des jeunes Anglaises par les Pakis pour ne pas être traités de racistes.

    La moindre des choses que j’attends en tant que citoyen français de la part de gens qui doivent garantir ma sécurité, est qu’ils démissionnent après avoir tant failli dans leur mission. Castaner et Bilancini dehors.

    Marcus Graven

    Rapport intégral:

    https://drive.google.com/file/

     

    https://ripostelaique.com

     

  • Le brûlot de Fabien Bouglé sur les éoliennes

    Les éoliennes, technologie obsolète et néfaste, ont détourné énergies et capitaux aux dépens de l’innovation et de la recherche, seuls à même de trouver une solution à une trop grande dépendance à l’égard des énergies fossiles.

    Voici un livre sur les éoliennes qui vient à son heure. Dans cette triste époque de délire mystico-religieux et d’irrationalité satisfaite, Fabien Bouglé remet les pendules à l’heure. Il dénonce l’escroquerie environnementale, économique et politique que représentent les éoliennes.

    On aura rarement aussi bien démonté le mythe des prétendues énergies renouvelables. Que le discours sur les éoliennes soit du vent, on le sentait bien, mais sans avoir toujours tous les éléments d’informations réunis de façon commode.

    Fabien Bouglé démonte aussi, de façon précise, le business juteux des vertueuses ONG, si promptes par ailleurs à dénoncer les méchants lobbies du nucléaire, du pétrole ou des OGM. Pour paraphraser Voltaire, les prétendus défenseurs de l’environnement crachent dans la soupe pour mieux en dégoûter les autres. Mais ne comptons pas trop sur la presse pour trop se pencher sur certains conflits d’intérêt.

    L’idéologie "planétophile", comme l’appelle l’auteur, enthousiasme les citadins et se fait aux dépens des ruraux.

    L’idéologie écologiste repose sur des paradoxes continuels: les paysages naturels sont défigurés au nom du respect de la nature! Les éoliennes gigantesques se substituent aux clochers, comme l’écologisme supplante le christianisme.

    Bien sûr, derrière l’enthousiasme lyrique continuel propagé par les médias se révèlent des intérêts financiers bien juteux, dont certaines ONG, par le biais de prises d’intérêt, profitent largement. Fabien Bouglé dénonce dans l’industrie éolienne "une arme de destruction massive de l’environnement".

    Un bilan environnemental désastreux

    Bien que l’information, très biaisée, qui existe sur Internet essaie de faire croire au caractère recyclable des éléments constituant les éoliennes, seul le mât l’est réellement. La nacelle exige l’utilisation des fameuses terres rares que nous retrouvons dans les voitures électriques, les panneaux voltaïques et téléphones portables, si chers à la boboïtude conscientisée. Or rien de plus polluant, notamment sur le plan radioactif, que l’exploitation des terres rares.

    Il est curieux que les adversaires acharnés du nucléaire prônent des éoliennes dont la construction entraine l’accumulation de déchets radioactifs et de graves problèmes de santé pour les ouvriers chargés de l’extraction et les populations environnantes.

    La durée de vie des éoliennes étant brève, guère au-delà de 25 ans, que faire des stocks de pales à peu près impossibles à recycler et dont les composants se révèlent dangereux pour la santé? Et en songeant aux 14 000 éoliennes qui rouillent sur place en Californie, on frémit à ce qui nous attend en France et en Europe.

    Le "bilan carbone", si cher à notre époque, est absolument désastreux pour les éoliennes comme le montre l’auteur. Elles provoquent même un réchauffement local là où elles sont installées!

    Le bon élève doit imiter le cancre

    Le vent est certes inépuisable mais ce n’est pas le vent lui-même qui produit directement l’énergie. Et le vent souffle où et quand il veut, comme le savait la sagesse antique. Notre époque paraît avoir oublié cette vérité élémentaire. L’intermittence est un des nombreux talons d’Achille de notre symbole vert. Cette intermittence exige une régulation par l’utilisation de centrales thermiques. En d’autres termes, plus vous utilisez d’éoliennes plus vous devez recourir à des énergies fossiles. Le soi-disant " renouvelable " dépend totalement du non-renouvelable!

    On en arrive à cette situation ubuesque où la France, élève modèle de l’Europe en termes d’émissions de CO2, se voit enjointe d’imiter le modèle allemand qui émet 10 fois plus de CO2 par kWh produit.

    Divers chapitres sont consacrés aux problèmes subis par les riverains des éoliennes ou au massacre de grande ampleur des oiseaux et de chauves-souris, mais aussi, ce qui est moins connu, du monde marin.

    Dictature verte et capitalisme de connivence

    Un chapitre porte un titre significatif, " La nouvelle dictature verte ". Visiblement les règles de la démocratie ne s’appliquent pas pour les installations d’éoliennes. Le chapitre suivant qui fait allusion à une certaine Greta se penche sur le " capitalisme vert ". Derrière les jeunes filles aux nattes se cachent toutes les tares du capitalisme de connivence: exonérations d’impôts, subventions, tarifs subventionnés. Bref, toutes les joies du profit sans risque assuré par le contribuable qui n’en peut mais. Une belle bulle artificielle qui n’aurait jamais existé si le marché avait pu jouer son rôle.

    Et à l’horizon se profile un désastre économique, surtout pour notre pays qui bénéficie largement de la manne touristique: mais pour combien de temps? Touristes et éoliennes ne font pas vraiment bon ménage.

    En bref, les éoliennes, technologie obsolète et néfaste, ont détourné énergies et capitaux aux dépens de l’innovation et de la recherche, seules à même de trouver une solution à une trop grande dépendance à l’égard des énergies fossiles.

    Sans vouloir déflorer davantage le contenu d’un ouvrage très documenté, qui mérite la plus large diffusion, je ne peux que vous inviter à le lire au plus tôt!

    Fabien Bouglé, Éoliennes, la face noire de la transition écologique, éditions du Rocher, 2019, 240 p.

    Gérard-Michel Thermeau, docteur en Histoire, est professeur agrégé d'Histoire-Géographie et de Cinéma-audiovisuel dans un lycée de Saint-Etienne.

  • La "prière" musulmane, du vendredi

     dans les mosquées se termine par (traduction)!

    • O Allah! Accorde-nous la victoire sur les juifs, qui sont tes ennemis mais aussi les ennemis de notre religion! (Amen),
    • O Allah! Fais périr les mécréants, les polythéistes et les ennemis de l’islam! (Amen),
    • O Allah! Eparpille leur nation! (Amen),
    • O Allah! Disperse leurs troupes! (Amen),
    • O Allah! Détruis leurs édifices! (Amen),
    • O Allah! Fais périr leur récolte! (Amen),
    • O Allah! Rend orphelins leurs enfants! (Amen),
    • O Allah! Rend veuves leurs épouses! (Amen),
    • O Allah! Fais tomber leurs biens et leurs fortunes comme butin entre les mains des musulmans! (Amen)!

    Ceci en langue arabe, (dite langue "liturgique", selon nos critères judéo-chrétiens)

     

    Lu dans les commentaires:

    https://ripostelaique.com/lhallucinant-deni-de-letat-face-aux-crimes-des-musulmans.html

     

    Le coran est enseigné aux jeunes enfants dès l'âge de 4 ans!

     

  • L’hallucinant déni de l’État face aux crimes des musulmans

    Assassinats de quatre fonctionnaires de police à la préfecture de Paris, 3 octobre 2019.

    Parce que les dirigeants politiques français ne veulent pas d’une crise d’embrasement des banlieues qui viendrait les importuner dans leur coma gastrique et glandulaire (voir l’obésité de Gérard Larcher, président du Sénat…), ils préfèrent feindre d’ignorer et de ne jamais rien voir de tout ce qui se passe dans le pays en termes de crimes de l’islam. 

    4 policiers sauvagement assassinés par un de leurs collègues fraîchement converti à l’islam et ensauvagé par la barbarie musulmane, dans leur commissariat, et le gouvernement se précipite pour affirmer que " rien ne permet de faire un lien entre ces crimes abominables et la nouvelle religion de cet individu " qui, pour une fois et par bonheur a été aussitôt abattu par un de ses collègues. Seule réaction saine qui convient dans ce genre de situation, envers un musulman.

    Oh, ce n’est pas comme si c’était la première fois…!

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/prefecture-de-police-attention-aux-elucubrations-sur-les-reseaux-sociaux-20191004

    Chaque jour qui passe sur notre bonne terre de France, sur les 1 000 à 2 000 crimes et délits commis sur le territoire qui endeuillent le pays (vols, viols et assassinats au couteau de citoyens innocents), la plus grande partie est due à des des barbares barbus fanatisés et des empaquetées fantomatiques au QI de bulot.

    Wafa Sultan a écrit un livre titré "Islam, fabrique de déséquilibrés".

    Madame Sultan est une spécialiste mondiale reconnue de l’islam et elle maîtrise parfaitement le sujet.

    En effet, le dogme (satanique) de la secte islamique est tel que l’enseignement de ses préceptes transforme ses élèves ou fidèles en sous-hommes ayant perdu toutes capacités de réflexion et de discernement et à même d’exécuter toutes tâches qui leur sont dictées et imposées au nom du dogme.

    L’enseignement islamique rend idiot et inculte. Mais aussi, de surcroît, extrêmement haineux et violent. La violence est alors suggérée, incitée et exaltée comme un mode de vie. Tuer est de la nature profonde même de l’islam.

    L’islam est une énorme machine à fabriquer et à formater des monstres sanguinaires déshumanisés, dépourvus de la moindre intelligence ou instruction, et à les missionner pour faire le plus de morts possibles.

    Une des prescriptions majeures de cette barbarie repose sur ce verset du Coran (sourate 8, verset 12)

    "Et ton Seigneur révéla aux Anges! Je suis avec vous! affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez-les donc aux cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts. "

    Frappez-les aux cous (au poignard ou au sabre), cela veut dire " égorgez-les " ou " décapitez-les " en français ordinaire. Il n’est pas utile de chercher des subtilités là où il n’y en a pas. Tous les musulmans connaissent cette sourate (Le butin) et ce verset. Ils savent donc que c’est leur idole de pacotille qui leur ordonne de commettre cela sur les infidèles, les mécréants et, en un mot, tous ceux qui ne sont pas musulmans et n’appartiennent pas à leur club.

    Et tous les musulmans intégristes, fanatiques, radicalisés ou endoctrinés jusqu’à l’os, le mettront tôt ou tard en pratique.

    Les autres, les 90% de braves gens qui ont le malheur de vivre sous le joug effroyable de cette secte nauséabonde et déshumanisée, ne le feront pas. Ils vivront cachés, tranquilles, sans se faire remarquer, avec le risque toujours présent de se faire égorger pour manque de zèle et d’empressement à respecter la loi musulmane.

    Dans cette secte immonde qui doit compter quelques 1,3 milliards de soumis (islam signifie "soumission"), la majorité de ces soumis ne sont en fait que de pauvres victimes qui n’ont pas eu de chance de naître là où ils sont nés.

    Et même s’ils ont été maltraités dès leur naissance pour devenir de "bons musulmans", la plupart et les plus intelligents ont bien compris, notamment à notre époque où ils ont accès à l’information mondiale, que cet islam qu’on leur a imposé dès leur naissance est absurde, stupide, violent et sans issue.

    Alors, ils courbent l’échine et font semblant d’accepter, tout en rêvant de partir un jour ailleurs, en des lieux où on ne leur imposera plus cette monstruosité. Ceux-là sont des humains normaux qui sont tout à fait à même de s’intégrer dans d’autres sociétés et d’y vivre normalement, dans le respect des autres.

    Ce sont 90%, au minimum, des musulmans du monde qui sont dans ce cas. Et on peut dire et répéter, comme je le fais régulièrement, que 90% des musulmans sont eux-mêmes les premières victimes de l’islam et de ses lois mortifères et liberticides (statut légal inférieur de la femme et peine de mort appliquée pour critique de la religion et abandon de la religion).

    L’islam n’incite bien évidemment pas à l’instruction ni à la connaissance autre que celle du Coran (et encore) qui sont des facteurs incitatifs à la réflexion, à la critique et donc à l’abandon de la religion.

    L’islam n’incite d’ailleurs pas non plus à s’intéresser aux autres cultures et religions, à ce qui se passe dans le monde, aux sciences, aux mathématiques, aux technologies, au jeu, au plaisir, à la joie, à l’amusement, à la fête, au rire, au spectacle, etc.

    C’est dire sa tristesse…

    Les plus dangereux sont les musulmans nouvellement convertis, parce qu’ils sont très peu intelligents (il faut être très seul, très ignare et ne posséder aucune instruction ni aucun repère social pour se convertir à l’islam, ou bien toucher beaucoup d’argent…) et veulent, a fortiori, montrer leur conviction et leur enthousiasme à leur chefs et s’attachent donc à accomplir les actes d’un " bon musulman ", ce qui se traduit par le respect et l’application des 5 piliers de l’islam incluant, bien sûr, le "djihad", le terrorisme et le meurtre des infidèles.

    Ce fonctionnaire de police se trouvait donc bien dans le contexte du nouveau converti et n’a fait qu’appliquer ce pour quoi il a été formé.

    Le vrai problème et la vraie responsabilité ne sont pas seulement de son fait, mais, comme pour tous les crimes et le terrorisme islamique, de celui de la France gouvernante qui a baissé les bras depuis longtemps et protège par tous les moyens ces criminels, au lieu de protéger son peuple.

    En France, l’islam est roi, les musulmans sont les chouchous de l’État, comme le montrent nos lois, nos ministres et la justice, chaque jour.

    L’État subventionne les mosquées et les salles de prière et, sur les médias tous gauchistes et aux ordres du Président, on ne voit défiler que des musulmans venus pleurer parce qu’on ne les aime pas…

    Depuis 50 ans, les Français mettent au pouvoir des hommes comme Macron qui ne font que détruire la France pour faire disparaître les vrais Français dits de souche, c’est-à-dire blancs, chrétiens, hétérosexuels, démocrates et attachés à nos brillantes valeurs traditionnelles, à notre culture, à notre histoire, à notre drapeau, à notre armée et à toutes nos traditions populaires.

    Pour le pouvoir (provisoirement) en place, aujourd’hui l’urgence se définit comme suit

    1) – Pas d’amalgame, les meurtres commis par cet homme sont sans rapport avec l’islam. C’était probablement un malade mental…

    2) – Comment enterrer le plus rapidement possible cette "pénible" affaire et la faire oublier des médias qui sont pourtant à nos ordres…?

    3) – Très vite donner en pâture un nouvel os à ronger à ces crétins de Français…

    Des milliers de crimes, assassinats et actes de terrorisme musulmans vont encore arriver dans l’indifférence de nos dirigeants qui sont protégés (mais qui ont quand même drôlement la trouille).

    Et des dizaines, des centaines de milliers de vrais Français de souche vont mourir pour rien, à cause de nos dirigeants.

    Croyez-moi, c’est loin d’être fini. Cela ne fait que commencer.

    Vous pouvez d’ores et déjà prévoir des montagnes de fleurs, de photos, de bougies, de peluches et des marches blanches et processions de plusieurs milliers de kilomètres, car les mondialistes et nos gouvernants ont décidé de détruire la France en se servant de l’islam.

    Dernière minute:

    "Tuerie à la préfecture de police! pourquoi la piste terroriste est privilégiée"

    http://www.leparisien.fr/faits-divers

     

    Voir aussi l’article de Marcus Graven:

    https://ripostelaique.com/4-policiers-assassines

     

    Autres articles pour plus de détails:

    https://www.rtbf.be/info/monde/

     

    https://fr.timesofisrael.com/attaque-a-la-prefecture-de-police-de-paris-4-policiers-tues-lauteur-abattu/ 

     

    https://www.lepoint.fr/faits-divers

     

    Éric Zemmour, notre héros:

    https://ripostelaique.com/eric-zemmour-a-la-convention-un-formidable-heros-francais.html

    Pour finir, je vous invite, comme toujours, à lire mon livre "Les ravages civilisationnels régressifs de l’islam", parfaitement d’actualité et en vente sur Amazon

    Vous pouvez lire ici gratuitement les 70 premières pages!

    http://jenmore.free.fr/ravagesdebut.htm

     

    Ivan Bartowski

    D’origine russe, français de cœur avant tout, patriote et combattant de la liberté.

     

    https://ripostelaique.com/lhallucinant-deni-de-letat-face-aux-crimes-des-musulmans.html

     

  • Attaque à la Préfecture

    Damien, major de police, a été égorgé. Anthony, Brice et Aurélia sont les trois autres victimes

        Attaque à la Préfecture de police: les autopsies attestent d’une scène " d’une extrême violence ", affirme le procureur pic.twitter.com/rK8o7geLlz

        — BFMTV (@BFMTV) October 5, 2019

     

    Les proches des quatre policiers tués jeudi à la préfecture de police de Paris témoignent.

    Aurélia, Anthony, Brice et Damien. Leurs prénoms resteront tristement gravés dans l’histoire de la police parisienne. Les quatre victimes de Mickaël Harpon, tuées jeudi peu après 13 heures dans l’enceinte de la préfecture de police de Paris étaient tous en poste depuis plusieurs années.

    Père de deux enfants, le major Damien E. était entré en 1991 dans la police nationale. Comme l’informaticien qui l’a frappé d’un coup de couteau, cet homme de 50 ans était en poste à la très sensible DRPP (direction du renseignement de la préfecture de police de Paris). Le même service, durement touché par la tragédie, accueillait aussi depuis 2003 le gardien de la paix Anthony L., âgé de 39 ans et lui aussi père de deux jeunes enfants.

     (…) Adjoint administratif au sein de la DRPP, Brice L. 38 ans, était lui en poste depuis 2013.

    (…) Engagée dans la police en 2002, Aurélia T., 39 ans, membre du soutien opérationnel à la DSPAP (direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne), assouvissait une véritable passion. "Depuis qu’elle était toute petite, elle ne parlait que de devenir policière, raconte Henriette, sa grand-mère, jointe ce vendredi par téléphone. Ce métier, c’était toute sa vie… "

    Le Parisien

     

    Des policiers de la DRPP subiraient des pressions pour ne rien révéler des alertes passées sur la radicalisation de Mickaël Harpon

    Des policiers évoquent des pressions

     (…) Des policiers, sous couvert de l’anonymat, évoquent en effet des pressions sur des membres de la DRPP pour ne rien révéler des alertes passées sur le comportement de l’adjoint administratif. Quelques-uns en ont fait état à la Crim’, refusant que leurs propos soient consignés sur procès-verbal.

    Les autorités ont-elles cherché à minimiser la réalité ou, à tout le moins, retarder l’échéance de l’annonce d’un acte terroriste commis de l’intérieur? Y a-t-il eu un problème de transmission de ces informations entre la DRPP, la PP et la place Beauvau? Jeudi, peu après les faits, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, affirmait que l’adjoint administratif n’avait "jamais présenté de difficulté comportementale", ni "le moindre signe d’alerte". Sollicité ce vendredi soir, le Parquet national antiterroriste se refusait à tout commentaire.

    Le Parisien